Angoisse - Anxiété - Phobie - Dépression - Toc - Une solution comportementale simple et rapide

La dépression nerveuse – Ce qu’il faut savoir

La dépression nerveuse

La dépression nerveuse – Bon à savoir

On en parle beaucoup. On en parle souvent. On la guette. On la redoute même. Elle s’invite de façon tellement fréquente dans les conversations de nos jours qu’on en vient presque à la banaliser. Mais elle n’est pas comparable à un banal trouble psychologique.  C’est une maladie, et non une simple fatigue psychologique passagère que l’on peut faire disparaître avec un peu de volonté.

C’est l’un des maux les plus fréquents de notre époque. Il s’agit d’une fatigue importante au niveau mental et physique, de sentiments de tristesse, et de mélancolie constants. Peut-être soupçonnez-vous certains de vos proches d’en être victime? Mais, fondamentalement, la connaissez-vous vraiment?

Mais, j’y pense. De quoi parlons-nous? Nous parlons d’un problème qui nécessite d’en savoir le plus possible pour mieux le traiter. Ce problème, cette maladie, cette pathologie psychique, c’est la dépression nerveuse.

Dès lors, je vais vous éclairer sur les points suivants:

  1. Quels sont les signes distinctifs de la dépression nerveuse?
  2. Comment se manifeste la dépression nerveuse?
  3. Comment traiter la dépression nerveuse?

Mais à quels signes reconnaît-on la dépression nerveuse? Comment se manifeste-t-elle?

La dépression nerveuse – Signes distinctifs et manifestations

On parle de dépression nerveuse lorsque le sentiment de mal-être s’installe de façon durable, handicape la vie quotidienne de la personne qui en souffre au point de nécessiter un suivi et un traitement pour s’en défaire.

  • Les signes distinctifs

On peut reconnaître la maladie à certains signes caractéristiques. Ce sont notamment:

  • Instabilité de l’état psychologique
  • Baisse de moral
  • Grand sentiment de tristesse
  • Perte d’intérêt pour les plaisirs quotidiens

Outre les signes distinctifs ci-dessus, la dépression nerveuse se manifeste de façon spécifique chez la personne qui en souffre.

  • Les manifestations spécifiques

On classe les dites manifestations en trois catégories principales :

1 – Les manifestations physiques et cognitives

  • Perte d’énergie – Fatigue
  • Ralentissement dans les activités
  • Perte ou prise de poids
  • Perte de l’appétit
  • Démarche lourde
  • Insomnie ou l’hypersomnie, les troubles du sommeil
  • Douleur
  • Baisse de libido
  • Sensation de boule dans la gorge
  • Difficultés de mémorisation
  • Difficultés de concentration

2 – Manifestations psychologiques

  • Vision négative de soi, de l’existence en général, et de l’avenir
  • Sensation d’échec et de désintérêt sur sa vie – Pessimisme – Doute de soi
  • Difficultés à se projeter dans l’avenir
  • Difficultés à prendre des décisions
  • Idée de suicide – Pensées morbides

3 – Manifestations émotionnelles

  • Perte d’intérêt et de plaisir dans les activités
  • Profonde tristesse affectant tous les domaines de la vie
  • Fréquente envie de pleurer
  • Sentiment de culpabilité – Regret des choix passés
  • Irritabilité – Morosité
  • StressAngoisse profonde

Quelles que soient les manifestations de la dépression nerveuse, c’est une maladie sérieuse qui impacte tous les domaines de la vie de la personne qui en est victime.

La dépression nerveuse – Impacts sur la vie quotidienne

De façon durable, la dépression nerveuse a des conséquences sur la santé, le travail et la vie professionnelle en général, la vie sociale, les relations familiales, la carrière et l’estime de soi.

La dépression nerveuse – Impacts sur la santé

La dépression nerveuse fragilise le système immunitaire de la personne qui en souffre, et favorise l’apparition comme le développement de maladies infectieuses, psychosomatiques, cardio – vasculaires, et le diabète.

La dépression nerveuse – Impacts sur le travail et l’activité professionnelle

La dépression entraîne chez le patient une baisse de la productivité, un ralentissement des activités quotidiennes, des difficultés à agir ou à s’activer, en même temps qu’une augmentation des relations conflictuelles avec les supérieurs hiérarchiques.

Lorsque ces relations conflictuelles sont importantes, elles peuvent conduire à une perte d’emploi, par voie de licenciement, rupture du contrat de travail, ou tout simplement pour incapacité de travail provisoire ou définitive (cf. Médecine du Travail).

La dépression nerveuse – Impacts sur les relations sociales

La personne dépressive a tendance à se replier sur elle-même, à réduire le cercle de ses relations au strict minimum. Cet isolement, loin de l’apaiser, la conduit à ruminer plus fréquemment les idées noires, à cultiver la dévalorisation de soi, ce qui peut, en retour, aggraver son état de dépression.

La dépression nerveuse – Impact sur l’estime de soi

Lors d’un épisode dépressif, un sentiment d’échec s’ancre dans l’esprit du malade. Le regard qu’elle pose sur tout ce qui l’entoure est conditionné par ce sentiment. La personne déprimée a tendance à se replier sur elle-même. Le réconfort que ses proches tentent de lui apporter est toujours insuffisant. Cet état peut conduire la personne souffrant de dépression nerveuse au suicide.

La dépression nerveuse – Impact sur la vie familiale et les relations au sein du couple

La dépression nerveuse au sein du couple conduit à une altération de la capacité à écouter, à s’ouvrir à l’autre, à le comprendre, et à s’adapter aux circonstances. Les incompréhensions et les difficultés à communiquer se multiplient. Dans le même temps, on assiste à l’augmentation de l’irritabilité, ainsi qu’à une perte d’intérêt et de plaisir.

Malgré sa gravité, et les conséquences néfastes qu’elle engendre dans la vie de la personne malade, il est possible de soigner et de guérir la dépression nerveuse.

Comment venir à bout de la dépression nerveuse

Pour guérir d’une dépression nerveuse, le patient peut bénéficier de traitements médicaux, de diverses médecines douces, de soins au long cours, ou encore de diverses thérapies.

La dépression nerveuse – Traitements médicaux – Les antidépresseurs

Il s’agit de la prise de médicaments, appelés antidépresseurs, pour guérir la dépression nerveuse. Les antidépresseurs agissent sur les neurotransmetteurs (dopamine, adrénaline, sérotonine).

Ce sont des substances destinées à faciliter la détente et la paix de l’esprit. En favorisant ce repos, les antidépresseurs permettent au cerveau de retrouver ses capacités de réflexion. Ces médicaments contiennent les émotions, inhibent le sentiment permanent de doute, de mal–être, ainsi que les pensées négatives et déprimantes en favorisant le sommeil et la détente.

Ces molécules aident généralement à restaurer le fonctionnement normal du sommeil, de l’appétit, à retrouver l’initiative et, par extension, à faciliter une perception positive de la vie

Pour une efficacité optimale, le traitement par antidépresseurs doit durer au moins six mois, parfois plus, jusqu’à un à deux ans, voire plus encore (je connais des personnes qui sont sous AD depuis… plus de 20 ans!). L’arrêt du traitement doit être progressif pour éviter des accidents de sevrage (pensez à consulter votre médecin traitant à ce sujet).

Cependant, malgré la multitude d’antidépresseurs disponibles pour guérir la dépression, ces médicaments ne sont pas des remèdes miracles. Les antidépresseurs réduisent l’effet des symptômes de la dépression dans environ 70% des cas.

En d’autres termes, environ 1/3 des personnes déprimées ne réagissent pas positivement aux traitements médicaux. Même pour celles qui y répondent, la rémission complète est rare. Dans la plupart des cas, les symptômes sont réduits mais ne disparaissent pas totalement. Cela rend possible un risque de rechute de la dépression nerveuse.

De même, les antidépresseurs peuvent entraîner de nombreux effets secondaires importants que certaines personnes sont incapables de supporter.

Enfin, il existe un risque que le traitement par antidépresseur fasse empirer la dépression au lieu de l’améliorer. Pour toutes ces raisons, à côté des traitements médicaux, il existe aussi des traitements par les médecines douces.

La dépression nerveuse – Traitements par médecine douce

  • Exercice du sport + alimentation riche en vitamines

D’aucuns s’entendent à dire que l’exercice physique a un effet positif sur l’humeur. Une marche de trente minutes par jour peut aider la personne dépressive à se sentir mieux. Selon certaines études, la guérison par le sport serait au moins aussi efficace qu’un traitement par antidépresseurs.

De même, les fruits, légumes, poissons, huiles végétales et céréales complètes sont riches en acides gras essentiels, vitamines, sélénium, zinc, fer et autres substances dont la carence peut jouer un rôle dans le traitement de la dépression nerveuse.

  • Homéopathie

L homéopathie est un apport naturel en éléments essentiels au bon fonctionnement du psychisme chez l’homme. Les plantes et les minéraux aident à retrouver cet équilibre, tout en étant naturellement éliminés par le corps humain. Ces éléments sont non toxiques pour l’organisme humain.

On se sert des extraits de plantes comme le millepertuis ou les fleurs de Bach pour soigner la dépression nerveuse. Les tisanes de millepertuis, de jasmin et de chlorure de magnésium seraient efficaces pour réduire de façon notoire les symptômes des dépressions légères.

Le traitement homéopathique a l’avantage de prendre le patient dans sa globalité, et de ne pas seulement soigner les symptômes de la dépression nerveuse.

  • Luminothérapie ou photothérapie

L’efficacité de la luminothérapie est prouvée dans les cas de dépression saisonnière en hiver, lorsque le soleil se fait rare. Le traitement consiste en des sessions d’exposition de 30 minutes à 2 heures, tous les matins, face à des lampes reproduisant la lumière du soleil. Ce traitement peut être effectué à l’hôpital et, dans certains cas, à domicile.

La luminothérapie fonctionne en ralentissant la production de mélanine, un composant chimique du cerveau qui provoque une baisse de dynamisme, et favorise l’endormissement. La lampe de luminothérapie permet aux patients souffrant ponctuellement de dépression saisonnière de remonter la pente.

Toutefois, les traitements par médecine douce sont indiqués seulement dans les cas de dépression légère. En cas de dépression nerveuse sévère, il est recommandé de se tourner vers d’autres formes de traitement.

Traitement de la dépression nerveuse – Soins de longue durée

Pour guérir une personne atteinte de dépression nerveuse, il est parfois nécessaire de passer par des soins longs. Il s’agit notamment des soins ci-après:

Cures

  • Cures thermales – Elles peuvent soulager les personnes dépressives en leur apportant un changement de contexte, du repos, etc.
  • Cure de sommeil – Utilisée dans les états d’angoisse, les psychoses aiguës comme la schizophrénie et la dépression maniaco-dépressive. Le malade est plongé dans le sommeil pendant plusieurs heures sous la surveillance d’un médecin
  • Stimulation magnétique transcrânienne – Ce traitement est proposé pour des formes modérées de dépression, lorsque le traitement médicamenteux antidépresseur est inefficace, ou qu’il présente des effets indésirables trop désagréables. Il consiste à appliquer des impulsions magnétiques brèves par l’intermédiaire d’un casque. Le patient reste conscient. Il n’est pas anesthésié et ne ressent pas de douleur. Le traitement a lieu au cours d’une hospitalisation avec des séances quotidiennes pendant une durée de 15 jours
  • Électroconvulsivothérapie ou sismothérapie – Un courant électrique bref (quelques millisecondes), et de faible intensité, est délivré au malade sous anesthésie générale pendant une à deux minutes. Le traitement s’effectue sur plusieurs séances lors d’une hospitalisation

Les traitements par soins longs s’appuient souvent sur l’utilisation d’antidépresseurs, notamment en cas d’hospitalisation et de cure de sommeil. Or, comme souligné plus haut, même si les antidépresseurs donnent la sensation d’un bien-être, ils ne traitent pas le problème à la racine. Par conséquent, les taux de rechute sont élevés une fois que le traitement par antidépresseur est arrêté.

C’est la raison pour laquelle il est recommandé aux personnes victimes de dépression nerveuse de s’orienter vers des thérapies pour sortir de leur maladie. La psychothérapie s’y retrouve en bonne place.

Traitement de la dépression par psychothérapie

La psychothérapie est un traitement à part entière de la dépression nerveuse. Elle permet de mieux gérer la maladie, de réduire ses symptômes et leurs conséquences, de donner du sens à ce que vit le patient, et de pouvoir envisager de nouveaux projets.

Elle est basée sur la discussion et permet de changer les pensées négatives et les comportements de la personne dépressive en une façon de voir le monde plus réaliste et plus positive.

Au moyen de techniques bien précises, la psychothérapie permet aux personnes souffrant de dépression de changer leurs pensées, leurs émotions et leurs comportements de manière à réduire leur détresse, et à leur permettre d’avoir une vie plus satisfaisante.

Les premiers effets (un soulagement lié à une écoute adaptée) peuvent se faire sentir immédiatement. Les changements durables interviennent au bout de quelques semaines.

Les techniques de psychothérapie reposent sur la suggestion, la relaxation, le lâcher- prise. La fréquence et le nombre de séances sont très variables. Il existe un large choix de psychothérapies pour guérir de la dépression. Il convient de les adapter à chaque patient. Entre autres, on dénombre:

  • La thérapie familiale systémique – Elle permet de prendre le malade dans son contexte familial pour rechercher les causes possibles de la dépression et l’aider à guérir
  • La pleine conscience – Briser les réflexes de pensées négatives des personnes qui ont déjà souffert d’épisodes dépressifs
  • La gestalt thérapie – Ensemble de techniques verbales et non verbales. Elle a pour but de réhabiliter le ressenti émotionnel contre la pensée strictement rationnelle
  • La psychanalyse – Elle permet de traiter des désordres psychiques, notamment de l’ordre névrotique
  • L’hypnose – Bien que décriée par le milieu médical, elle peut être utile pour guérir de la dépression. L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) ou nouvelle hypnose est une “désensibilisation et reprogrammation par des mouvements oculaires”. Elle est fondée sur les mouvements des yeux

De toutes les psychothérapies disponibles dans le cadre du traitement de la dépression nerveuse, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est de loin la plus efficace, non seulement grâce aux éléments auxquels elle s’attaque, mais aussi aux techniques qui lui sont propres.

  • La thérapie cognitivo-comportementale

Aussi nommée approche comportementale, la TCC permet d’accompagner les personnes déprimées dans la voie de la guérison. Elle permet d’analyser comment les pensées du malade influencent ses sentiments et son humeur.

En thérapie cognitive et comportementale, le patient apprend à identifier et évaluer ses pensées négatives, et à les remplacer par des pensées positives qui collent à la réalité. Elle permet d’éviter la rechute avec plus de certitude.

L’approche comportementale est axée sur l’apprentissage, et se concentre sur la modification de pensées et de comportements problématiques.

Son objectif principal est de modifier une manière d’agir de sorte à en apprendre une nouvelle, plus adaptée, afin de diminuer ou de faire disparaître les comportements inappropriés. La TCC se distingue des autres types de psychothérapies du fait qu’elle se centre sur les comportements, et les pensées problématiques et automatiques (cognition).

De plus, cette approche comportementale utilise des techniques précises validées par des recherches scientifiques et empiriques qui visent à soulager les problèmes de la personne malade. Il s’agit notamment de l’exposition. Ce qui n’est pas sans poser problème. En effet, cette technique, si elle ne donne pas les résultats escomptés, peut renvoyer à la personne victime de dépression nerveuse une image négative d’elle même et, in fine, la cantonner à un sentiment d’échec. Enfin, la thérapie cognitive et comportementale passe par la contrainte (cf. exercices d’expositions).

Cette technique consiste principalement à ce que la personne se confronte à son anxiété en s’exposant aux images mentales, objets et/ou situations générant chez elle de la peur jusqu’à ce que cette anxiété diminue. Ainsi, lors de cette diminution d’anxiété, la personne tend à s’habituer aux diverses réactions et se sent plus à l’aise par la suite avec celles-ci. En tous cas, c’est le principe. Dans la réalité, c’est une autre affaire.

Divers types d’exposition sont pratiquées: in vivo, cognitive, en imagination, ou par stimuli intéroceptifs. L’exposition peut s’appliquer de manière graduée et répétée.

La dépression nerveuse – Une approche comportementale plus simple et rapide, qui donne de biens meilleurs résultats

Comme vous l’aurez sans doute compris, je suis thérapeute comportemental, ou comportementaliste. Depuis plus de 25 ans, je m’occupe, entre autres, de personnes souffrant de dépression nerveuse. Et dans ce cadre, j’ai conçu un programme thérapeutique et comportemental simple et puissant. En effet, il vous garantit une efficacité supérieure à 16 cas résolus sur 17.

Composé de 5 modules, il suffit de suivre pas à pas les exercices thérapeutiques qui vous sont offerts. Pour chaque exercice, vous bénéficiez de toutes les précisions pédagogiques dont vous avez besoin, ainsi de que vidéos. A 15 jours, 40 % de vos symptômes liés à la dépression nerveuse auront disparu. Entre 3 et 5 semaines ce sera 60% au minimum. Entre 4 et 8 semaines, vous aurez retrouvé votre autonomie, comme le désir et le plaisir de vivre.

Il est important de vous préciser qu’à compter du moment où vous devenez membre du Programme ARtUS, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé. Vous n’êtes donc jamais seul(e). Pour bénéficier de ce programme thérapeutique en ligne, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous:

JE VOUS OFFRE DE TRAITER ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE, TOC, DÉPRESSION DE FAÇON PERSONNALISÉE
POUR REPRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS, SANS MÉDICAMENTS

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l’énergie et de l’argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • JE VOUS INVITE A REGARDER CETTE VIDÉO >>

Découvrez comment traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie, soigner une dépression - Frédéric Arminot Comportementaliste

Si vous avez des questions, des préoccupations, ou n’importe quel type de commentaire en lien avec la dépression nerveuse, je vous inivte à utiliser le formulaire en dessous de cet article.

Merci de votre intérêt, et de votre confiance. Prenez bien soin de vous.

 |  Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
UNE QUESTION?