Dépression: Symptômes, types, causes et traitement

Je ne sais pas si c’était la même chose au 12è siècle. Mais au 21è, on parle très souvent de dépression. Une récente étude a montré que plus de 30% de la population mondiale est victime de dépression. Un chiffre ahurissant. Lequel en dit long sur l’état de déliquescence de nos systèmes sociaux d’une part, et du milieu de travail d’autre part.

Ce problème n’est pas liée qu’à des émotions. Ou plutôt, à l’absence d’émotions. C’est une sorte d’état d’âme qui plonge sa victime dans un abîme d’absence de désir qui ne doit rien au hasard.

Cela est souvent le fruit d’une angoisse à laquelle succède une anxiété. On stress. Voire un épuisement (cf. burnout). A force d’avoir essayé de contrôler l’incontrôlable, d’avoir écumé des tentatives de solutions demeurées vaines, c’est sur une pente savonneuse que la personne dépressive se retrouve. Ceci en essayant de s’agripper alors que rien ne se présente pour la retenir.

Dépression: Un mal pour un bien

Découvrez des solutions simples et rapides à la dépression.La difficulté de la dépression est augmentée par l’injonction dans laquelle les personnes dépressives se trouvent plongées. Coupables, à leur sens, de ne point trouver l’énergie de soigner la dépression dont elles sont victimes, elles se sentent aussi, et souvent, seules parce qu’incomprises.

De quelque type de dépression qu’il s’agisse, c’est toujours la même chose. Celle d’accepter les évènements du passé. De s’inscrire dans le présent malgré tout pour préparer l’avenir.

Ne plus être ce que l’on est. Ne pas arriver à se projeter. Être otage d’une absence de désir. Autant de facteurs qui rendent les patients suspects aux yeux de certains. Ainsi, nul n’est besoin de vouloir contrôler quelque chose qui ne peut l’être. Au contraire de ce que bien des personnes bien pensantes assènent aux intéressés. Que ces derniers se rassurent. Il existe une méthode comportementale pour soigner la dépression de façon rapide et simple. Mais ce n’est pas du goût de tout le monde.

La première des difficultés est d’identifier les causes et symptômes majeurs d’un état dépressif pour traiter la dépression au mieux de vos intérêts.

Dès lors, plusieurs questions se posent:

  • Quelles sont les causes de l’état dépressif?
  • Quels sont les symptômes majeurs d’un état dépressif?

Les causes majeures de la dépression

Les causes majeures de l’état dépressif peuvent être réparties en 3 grandes catégories:

  • Biologiques
  • Psychologiques
  • Environnementales

Dépression et causes biologiques

Elles n’ont pas formellement été établies. Plusieurs scientifiques affirment qu’un déséquilibre dans la sécrétion des neurotransmetteurs est à la base de ce trouble psychique. Ici, je parle des molécules qui transmettent les informations d’un neurone à un autre. Les neurotransmetteurs les plus concernés sont:

  • La sérotonine: Elle a pour rôle d’équilibrer le sommeil, de réguler l’appétit et l’humeur
  • La norépinephrine: Aussi appelée noradrénaline. C’est le neurotransmetteur responsable de l’attention et du sommeil
  • La dopamine: Comme la sérotonine, elle est responsable de la régulation de l’humeur. Elle influence aussi ce qui concerne les mécanismes de la motivation
  • Le Gaba: C’est un neurotransmetteur qui influence la sécrétion des benzodiazépines comme le Valium®. Il joue donc un rôle important sur le contrôle de la peur et de l’anxiété

On soupçonne également l’impact considérable de déséquilibres hormonaux sur l’apparition de l’état dépressif. Par exemple, la dépression post-partum est causée par une sécrétion insuffisante de l’ocytocine, une hormone sécrétée par l’hypophyse au cours de l’allaitement.

Dépression et causes psychologiques

Les causes psychologiques associées aux causes et symptômes majeurs d’un état dépressif se caractérisent sous diverses formes:

  • Les chocs émotionnels: C’est un facteur déclenchant un état dépressif dans de nombreux cas. La plupart du temps, il s’agit d’un événement négatif. La perte d’un être cher. Une rupture amoureuse. Un problème familial. La perte d’un emploi. Un traumatisme.

La réaction de la personne concernée face à ce type de situation dépend de sa capacité émotionnelle. Alors que certaines personnes s’en sortent parfaitement, d’autres perdent leurs moyens et sombrent totalement.

  • La personnalité: Elle se forme au cours de l’enfance (entre 0 et 6 ans). Une personne qui manque de confiance en elle ou d’estime personnelle est particulièrement vulnérable à la dépression comme à d’autres troubles psychiques
  • L’éducation: C’est un facteur important dont il faut tenir compte. Il peut favoriser l’apparition d’une dépression. Tout dépend des idées reçues (vision du monde) au cours de l’enfance. Avez-vous eu la sensation d’être aimé(e)? L’impression d’être protégé(e)? Avez-vous été éduqué(e) de sorte à exprimer librement ce que vous ressentez? Êtes-vous victime de maltraitances ou d’abus? Autant d’éléments qui définissent la réaction d’une personne face à certaines situations vécues à l’âge adulte
  • Le stress: Le lien direct entre le stress et la dépression n’est pas toujours facile à établir. En effet, des événements stressants surviennent chaque jour dans la vie. Quand ils sont particulièrement intenses et persistent sur une durée importante, ils causent un épuisement général qui favorise l’apparition de la dépression
Dépression et causes environnementales

Les causes environnementales justifiant les causes et symptômes majeurs d’un état dépressif proviennent de l’entourage. Vous en trouverez l’énumération ci-après:

  • Isolement social
  • Divorce impliquant une séparation familiale
  • Environnement de travail stressant
  • Problèmes de santé personnels, ou problèmes divers affectant des proches
  • Attentes élevées de l’entourage, ou exigences vis-à-vis de soi-même

Les symptômes majeurs de la dépression

L’état dépressif est caractérisé par les symptômes majeurs suivants:

  • Humeur dépressive: La personne concernée est constamment triste. Elle se sent vide tout au long de la journée. Sans raison valable, elle pleure trés souvent. Pense qu’il n’y a plus d’espoir pour elle
  • Perte d’intérêt: Les choses qu’elle apprécie généralement deviennent sans intérêt. Elle n’a plus envie de sortir de la maison. De rencontrer du monde. D’aller au travail. De pratiquer son sport favori, etc. Les soirs, elle raconte ses journées comme si sa vie est monotone et dépourvue de tout plaisir
  • Variations du poids corporel: La dépression entraîne des changements importants dans les habitudes alimentaires. Ces derniers provoquent une augmentation – ou une perte – significative du poids corporel. Le manque d’appétit observé dans certains cas est dû au manque d’intérêt général. Dans d’autres cas, l’excès alimentaire observé est une manière de combler par la nourriture le vide intérieur ressenti
  • Troubles du sommeil: Ce peut être être de l’insomnie ou de l’hypersomnie. L’insomnie est caractérisée par des difficultés d’endormissement. Et ce, malgré un état de fatigue avéré. La personne est envahie par des pensées angoissantes. Ce qui la garde éveillée pendant plusieurs heures. Dans les cas où elle arrive à s’endormir, elle se réveille plusieurs fois au cours de la nuit. L’hypersomnie est un moyen pour la personne de fuir la souffrance grâce à un temps de sommeil nettement supérieur à la moyenne
  • Ralentissement psychomoteur: Problèmes de concentration. Ralentissement de la gestuelle, et du débit de la parole
  • Fatigue générale – La personne dépressive se sent constamment fatiguée. Elle ressent un manque d’énergie qui l’empêche de suivre ses activités habituelles
  • Idées suicidaires: Elles apparaissent dans les cas les plus graves. Des idées récurrentes de mort volontaire envahissent l’esprit de la personne. Il arrive que cela pousse – parfois – l’intéressé à mettre un plan en place pour passer à l’acte

Comment traiter une dépression

Comment traiter les causes et symptômes majeurs d'une dépressionConsidérant les effets secondaires des antidépresseurs et l’efficacité controversée de la médecine douce, le meilleur traitement contre l’état dépressif est la thérapie comportementale.

Son efficacité est scientifiquement démontrée par plusieurs études menées par des cabinets indépendants.

C’est une thérapie qui s’inscrit dans le ”ici et maintenant”. Le patient est pris en charge en tenant compte de ses symptômes présents.

Avant la mise en place du traitement de la dépression, il convient de faire un bilan complet, le plus souvent appelé diagnostic. Il détermine les éventuelles sources, vecteurs, et mécanisme du trouble dépressif.

Que faire en cas de dépression

La grande question est donc de savoir comment surmonter une dépression. Il y a bien des réponses. Et d’aucuns de s’empresser de traiter la dépression par médicaments. Mais, il existe une alternative très simple pour guérir d’une dépression. Cette alternative réside dans le programme que j’ai conçu de sorte à satisfaire à des étapes de la guérison de la dépression qui tiennent compte du patient. Et pas seulement des symptômes de la dépression.

Grâce aux différentes étapes et exercices comme intégrés dans le programme thérapeutique et comportemental en ligne que j’ai conçu, vous inhibez les schémas de pensées dysfonctionnels inhérents à la dépression. Naturellement, vous en créez de nouveaux. Une telle rééducation comportementale vous est on ne peut plus bénéfique en matière de qualité de vie (ex: avoir confiance en soi, et s’affirmer).

Quand il s’agit de la dépression et ses symptômes, la plupart du temps, les personnes dépressives sont convaincues qu’elles ne peuvent pas guérir. Pourtant, des solutions efficaces existent.

Traiter la dépression avec la psychothérapie

La psychothérapie joue un rôle essentiel pour guérir une dépression. Les psychologues, psychiatres et médecins de famille sont habilités à accompagner les personnes dépressives. Et, pour commencer, à diagnostiquer le problème. Ces professionnels aident les personnes qui souffrent de dépression. Tout comme ils les aident également à surmonter l’ensemble des symptômes qui y sont liés.

Les groupes de soutien sont de bonnes solutions pour surmonter des épisodes dépressifs. En effet, le soutien d’anciens dépressifs peut constituer un véritable appui dans le processus de guérison. Cependant, et comme je l’ai déjà précisé, ces groupes ne sont pas toujours efficients.

Le soutien des amis et de la famille est également un excellent remède pour traiter la dépression et ses symptômes. Il est essentiel que la personne victime de dépression se sente bien entourée. Ceci afin de surmonter la dépression.

Traitement de la dépression avec des plantes médicinales

Les bons vieux remèdes de grande mère sont parfois efficaces pour se relever de la dépression et ses symptômes. Les plantes médicinales ont des principes actifs. Elles exercent une action biologique directe sur l’organisme. Tisane et décoction sont les formes les plus traditionnelles.

Par exemple, pour régler les troubles du sommeil, il est conseillé de prendre du tilleul en tisane. Pour gérer efficacement le stress, il est conseillé de consommer de l’essence de néroli. Cependant, des études ont prouvé que les plantes ne sont pas efficaces sur toutes les formes de dépression. Surtout les plus sévères.

Ces plantes médicinales permettent de réduire la dépression et ses symptômes chez certaines personnes. Mais, elles ne guérissent pas totalement la maladie. Dans tous les cas, je vous suggère de consulter un spécialiste avant toute prise de toute plante médicinale.

Le traitement de la dépression par antidépresseurs

C’est le traitement auquel a recours la majorité des personnes atteintes de symptômes dépressifs. La prise d’antidépresseurs est plus ou moins efficace. Parmi les médicaments anti dépresseurs les plus utilisés, il y a:

  • Tricalciques

Clomipramine – Amitriptyline – Doxépine – Ce sont des molécules utilisées pour soigner la dépression et ses symptômes. Leurs inconvénients sont leurs effets secondaires. Constipation. Prise de poids. Somnolence.

  • IMAO (inhibiteurs de la Mono Amine Oxydase)

Irponiazide – Sélégiline – Efficaces pour lutter contre la dépression. Ces médicaments ont des effets secondaires. Somnolence. Anxiété.

  • ISRN (Inhibiteur du Recaptage de la Sérotonine et de la Noradrénaline)

Bupropion – Trazodone – Mirtazapine

  • ISRS

Les ISRS sont les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Il s’agit du citalopram ou de la paroxétine . Deux médicaments fréquemment prescrits contre la dépression. Attention, ils ont des effets secondaires. Parmi ceux-ci, vous trouvez: nausées, et dysfonctions érectiles chez l’homme.

Les antidépresseurs ne font effet qu’au bout de 3 à 4 semaines. Une fois les effets connus chez un patient donné, le médecin modifierla prescription médicamenteuse pour une ou plusieurs molécules plus appropriées.

L’un des inconvénients majeurs du traitement par antidépresseur est la dépendance. Pour assurer un maximum d’efficacité, le traitement d’anti dépresseurs doit se poursuive pendant 6 à 24 mois après la résolution de l’épisode de dépression. Ce qui ne retire rien aux épisodes de rechute. Lesquels, il faut le dire, sont assez fréquents.

Les traitements non médicamenteux de la dépression

  • L’électro convulsivothérapie ECT

Traitement à base de chocs électriques utilisé pour les personnes qui ne répondent pas aux antidépresseurs

  • La luminothérapiePhotothérapie

Thérapie qui implique l’exposition de la personne souffrant de la dépression à la lumière artificielle. Cette thérapeutique est plus utilisée dans le cas de la dépression saisonnière

  • L’activité physique

L’activité physique contribue à la diminution des symptômes chez une personne souffrant de dépression. La pratique d’un sport abaisse le niveau d’anxiété. Améliore l’appétit. Règle le problème d’insomnie. Améliore l’humeur et l’estime de soi. L’activité physique augmente également la production des hormones responsables de la bonne humeur.

Comment soigner la dépression avec l’approche comportementale

L’approche comportementale est une forme de traitement révolutionnaire contre la dépression. Elle remplace les idées négatives par des pensées et réactions davantage en adéquation avec la réalité.

Le but est d’aider la personne à reprendre le contrôle de ses émotions. Ceci, grâce à la modification des pensées (cognition) et à la conception de comportements en lien avec des objectifs donnés.

La thérapie comportementale postule que l’ensemble des pensées dépressives d’une personne prend ses sources dans des pensées et croyances négatives. Lesquelles elle assimile tout au long de sa vie. Il s’agit donc de travailler à leur correction.

Au rythme du patient, les difficultés et objectifs de la thérapie seront identifiés et abordés. La personne qui souffre de dépression se voit proposés des exercices. Leur objectif est d’aider à construire de nouvelles perceptions et comportements. ceci afin d’aborder de façon plus constructive certaines situations. Lesquelles, habituellement, conduisent à la dépression.

L’objectif de l’approche comportementale est de progressivement redonner au patient son autonomie. La thérapie comportementale est particulièrement efficace. 16 cas résolus sur 17 sur la foi d’une étude de l’INSERM. Ce mode thérapeutique ne crée aucune forme de dépendance. Ce coaching comportemental cible principalement quatre objectifs:

  • Apprendre à confronter les situations dépressives pour s’affirmer
  • Modifier les idées véhiculées par la dépression
  • Lutter contre les conflits internes, et les croyances dépressives
  • Rechercher les moyens alternatifs pour identifier et corriger les pensées automatiques

Pour traiter efficacement et durablement la dépression, j’ai créé un programme thérapeutique et comportemental accessible en ligne. Il vous vous permet de soigner la dépression en moins de 8 semaines.

Comment traiter la dépression de façon simple et rapide

Traitement naturel de la dépression

La plupart du temps, les proches les soignants, comme, parfois, les malades eux mêmes imposent une façon d’être et de faire pour mettre un terme aux symptômes de dépression.

  • Vous n’avez pas de raison de…
  • Bougez vous!
  • Faites comme ci ou faites comme çà

Que de terribles phrases incompatibles avec la réalité des personnes qui souffrent de dépression.

Si rationaliser et intellectualiser aidait à traiter une dépression, vous le sauriez. De fait, la solution à la dépression tient en une phrase. “Accepte ce que tu ne peux changer, et tout ira mieux“. Je sais que c’est fou, et pourtant…

C’est ce que je vous invite à découvrir dans les articles que je rédige à ce sujet. Si vous avez des questions, des interrogations, des avis à exprimer ou à partager, n’hésitez pas à le faire à l’aide du formulaire “Commentaires” en bas de chaque article.

Je vous réponds de la façon la plus précise, et la plus rapide, qu’il m’est possible. Merci de votre intérêt et de votre confiance.

| Frédéric Arminot

Articles liés à la dépression