Parfois, il nous arrive de ressentir une fatigue mentale alors que, objectivement, il n’y pas de raison que nous soyons si fatigué(e), et ce d’autant moins que nous ne sommes pas forcément sujets aux troubles du sommeil, aux insomnies, ou à l’anxiété nocturne qui peuvent entraver la qualité et la quantité de notre sommeil.

Et pourtant, à divers moments de nos vies, nous pouvons être victime de diverses formes de fatigue inexplicables.

Il nous faut alors nous poser question quant à savoir comment vaincre la fatigue en tant que symptôme dépressif, sachant qu’il existe différentes formes de fatigue.

Elles nous tombent dessus, littéralement, et diminuent toute capacité d’action. Tout devient pénible, difficile, lourd à porter. On lutte contre, on s’enjoint de faire telle ou telle chose, on ressent de la colère parce-qu’on a le sentiment d’être vieux – ou vieille – avant l’âge, mais rien n’y fait.

On est fatigué(e), crevé(e), éreinté(e), vanné(e). épuisé(e), voire, on ressent une légère déprime associée à cette fatigue psychique, laquelle peut s’accompagner d’un sentiment de n’avoir plus envie de rien. On ne comprend pas pourquoi, ce qui rend cet état de fatigue nerveuse d’autant plus perturbant.

Les différents types de fatigue

Il existe différents types de fatigue. Elles sont classées en fonction de leurs symptômes, de leurs périodicités, et de leurs durées.

  • Mentale,
  • Nerveuse,
  • Psychique (psychologique),
  • Physiologique,
  • Réactionnelle,
  • Émotionnelle,
  • Décisionnelle,
  • Compassionnelle,
  • Existentielle,
  • Oculaire,
  • Liée à la grossesse,
  • Musculaire,
  • A l’échelle du mois,
  • A l’échelle des saisons,
  • A l’échelle de l’année,
  • La grande fatigue dite chronique, l’asthénie.

Traitement adapté en fonction de la forme de fatigue

Beaucoup des personnes qui souffrent de fatigue mentale pensent qu’il leur suffit de se reposer pour retrouver la forme.

Ce n’est pas vrai, surtout dans les cas d’une fatigue psychique. Dans ce cas précis, se reposer, faire du sport, avoir une bonne hygiène alimentaire, s’adonner à des techniques de relaxation, faire des exercices de méditation et j’en passe : tout cela se révèle inefficace.

Pourquoi ? Parce-que ces différentes solutions vont vous apporter un regain d’énergie passager mais ne constituent pas une solution pérenne pour traiter une fatigue mentale.

La fatigue mentale

Ce qu’il faut faire en pareille situation, c’est cesser de lutter, arrêter de se contraindre, et bénéficier d’un coaching comportemental à l’aide d’un programme thérapeutique et comportemental en ligne.

L’approche comportementale permet, en un laps de temps très court – moins de 2 mois -, de retrouver une vie normale. Cette thérapie n’utilise aucun médicament. Elle n’a donc aucun effet indésirable, et permet de reprendre des habitudes plus saines pour avoir plus d’énergie.

Cette approche thérapeutique est très efficace dans les cas où fatigue nerveuse et dépression sont liées. Dans certains cas, ils sont les prémisses d’une déprime, voire d’une dépression.

Un tel programme permet de corriger l’ensemble des schémas cognitifs qui conduisent au gaspillage d’énergie.

En effet, vous avez bien plus de ressources que vous ne le pensez. Il vous suffit de savoir où la puiser et d’apprendre à la gérer, mais aussi et surtout, il est important de savoir la consacrer aux choses importantes.

La nécessité de faire des choix

L’approche comportementale permet de ne pas fatiguer l’esprit dans des interprétations qui n’ont pas de raison d’être.

On est pas obligé d’être partout à la fois ni de satisfaire toutes les personnes qui nous sollicitent. En tous cas, pas en même temps, et encore moins de se sentir coupable parce qu’on a du mal à n’en satisfaire qu’une seule, ou de ne faire qu’une seule chose à la fois..

Le programme thérapeutique en ligne que j’ai conçu aide à identifier tous les goulots d’étranglement qui justifient une fatigue mentale. L’objectif est de nous amener à corriger nos perceptions erronées de la réalité.

L’approche comportementale de Palo Alto est le fruit de 3 écoles complémentaires, et fait d’autant plus ses preuves dans le temps qu’elle est validée par de multiples études scientifiques.

Une solution efficace

L’approche comportementale nous aide à nous affirmer, et à exprimer nos limites.

Elle s’adapte à notre situation comme à nous-même, et traite les situations qui nous épuisent par une modification progressive de nos comportements.

Ces techniques de ré appropriation sont réalisées sur la foi d’un calendrier établit sans contrainte afin de nous aider à dompter ces coups de fatigue, mais aussi à les empêcher de survenir dans nos vies.

Il devient alors plus facile d’identifier ses véritables forces et faiblesses afin d’orienter l’énergie dans les choses utiles.

L’objectif est de nous montrer la voie, de nous aider à progresser.

La thérapie comportementale pour traiter la fatigue mentale a pour but de nous permettre de ré-exploiter toutes les capacités que nous possédons, sans en avoir conscience.

Cela permet de – progressivement et naturellement – faire face à toutes les situations qui nous épuisent.

Pour traiter la fatigue mentale en tant que symptôme de déprime, voire de dépression, il ne faut pas hésiter à cliquer sur le lien ci-dessous.


La + efficace des solutions commence ici.

Reprenez le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments, avec un taux de réussite supérieur à 95%.

Profitez de cette chance extraordinaire tout comme celles et ceux qui, avant vous, pensaient ne jamais s’en sortir.


Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Ancien grand anxio-dépressif, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, je suis spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, et exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste (coach comportemental).   Mes compétences dans les domaines de l'approche systémique de Palo Alto (approche stratégique et brève orientée solution) me permettent de résoudre 16 cas sur 17 en moins de 2 mois (95 % de résultats).   Pour en savoir +, je vous invite à prendre connaissance du programme comportemental en ligne que j'ai conçu.   Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi bénéficier de consultations thérapeutiques en cliquant sur ce lien :   Consultations thérapeutiques

    2 replies to "Comment en finir avec la fatigue mentale ?"

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Traore,

      Je vous ai adressé un mail. Je vous y pose un certain nombre de questions. Grâce à vos réponses à venir, je pourrais vous proposer des solutions adaptées à votre cas.

    • Traore

      J’ai envie souvent de me raser et ensuite ma tête comme si qu’elle chose se passe à l’interieur avec toutes les douleurs parfois dans mon corps . Suis enseignant il ya des années j’avais senti une amelioration mais A present j’en suis inquiet. Mon epaule gauche est l’epicenttre de la douleur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.