Comment vaincre l'angoisse avec le coaching comportemental

Qu’il s’agisse d’une angoisse, ou de crise d’angoisse, c’est terminé en moins de 2 mois!

Traitement de l'anxiété: Les bénéfices de la thérapie comportementale

Anxiété, ruminations, ou pensées obsessionnelles. Que du Stress! Retrouvez votre sérénité.

Traiter les phobies

Éliminer n’importe quelle phobie va bien plus vite que vous ne le pensez.

Traiter la dépression de façon simple, efficace, et durable

Vaincre une dépression. Redevenir “comme avant“. Retrouver désir et plaisir. Tout simplement.

FACILE, RAPIDE, DÉFINITIF

Frédéric Arminot Coach Comportemental-contact

JE VOUS EXPLIQUE COMMENT VAINCRE VOTRE PROBLÈME,
EN MOINS DE 2 MOIS, SANS MÉDICAMENTS

 

“LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Angoisse, anxiété, dépression, phobie: Regarder la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

PROGRAMME DE COACHING PERSONNALISÉ

1     DIAGNOSTIQUER

Identifiez facilement quel est votre VRAI problème grâce à un outil de diagnostic trés simple à utiliser. Ensuite? Agissez! Cette approche comportementale résout 16 cas sur 17.

2     AGIR

Vous comprenez le mécanisme de votre problème. Neutralisez le grâce à des outils faciles à utiliser. C’est surprenant d’efficacité. Les membres du programme disent que c’est révolutionnaire.

3     CHANGER

Pilotez votre changement: Estime de soi. Confiance en soi. Affirmation de soi. Faites votre révolution. Devenez la meilleure part de vous même.

4     CONSOLIDER

Évaluez régulièrement vos axes de progrès. Comprenez qui vous êtes. Ce qui vous freine. Ce qui vous booste. Changez facilement et rapidement ce qui a besoin de l’être.

DISPARITION PROGRAMMÉE DE VOS SYMPTÔMES

La plupart du temps, la plupart des gens commettent une erreur qui les empêchent d’éliminer rapidement les symptômes dont ils souffrent.
Quelle est cette erreur?

C’est celle de se poser la question de savoir “pourquoi” elles souffrent.
De “pourquoi” elles ont tel ou tel symptôme.
Les conséquences de cette erreur sont souvent dramatiques (cf. domaine affectif, social, familial, etc.).

Qu’il s’agisse de symptômes d’angoisse, de symptômes d’anxiété, de symptômes de dépression, ou encore de symptômes de phobie, la question importante n’est pas “pourquoi”.
La seule question importante c’est: “comment”.

Comment faire pour éliminer rapidement ce que vous vivez comme un problème?

UNE SOLUTION PRAGMATIQUE

L’approche systémique de Palo Alto contient des outils trés simples à s’approprier.
En quelques minutes, ils vous permettent de comprendre le mécanisme de votre problème.
Partant, de savoir quelle stratégie mettre en place pour le résoudre.
Pour l’éliminer de façon définitive.

Dans un 1er temps, la thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto consiste donc à éliminer tous les symptômes de votre problème.
Dans un second temps, après avoir travaillé le “comment”, vous intervenez sur le “pourquoi”.

Ainsi construite, cette méthode est trés pragmatique.
Vous traitez d’abord la forme du problème, puis le fond.
Ne pas respecter cette approche thérapeutique de votre problème, c’est vous exposer à des années de traitement inadaptés à votre situation.
Porter un regard constructif sur cette façon d’aborder votre problème, c’est gagner un temps fou en termes d’énergie, de temps et… d’efficacité!

UNE DISPARITION TOTALE DE VOS SYMPTÔMES

Eu égard à la façon dont est structurée l’approche comportementale, vous n’avez pas besoin de chercher “pourquoi” vous souffrez d’angoisse, d’anxiété, de dépression, ou de phobie. Ce qui explique votre problème émerge tout seul.

Un tel pragmatisme vous permet d’éliminer:

  • 40% de vos symptômes en l’espace de 8 à 10 jours
  • 60% entre la seconde et la 3è semaine
  • 80% entre les semaines 4 et 6
  • 100% au bout de 8 semaines

Rien de magique dans ce process thérapeutique.
Juste de la logique. Du pragmatisme.
Une stratégie thérapeutique et comportementale personnalisée.
Et aussi… un peu d’expérience…

Une élimination des symptômes programmée: 40% en 1 semaine, 60% à la 3e semaine, 80% à la 6e semaine, 100% en 8 semaines

DES TÉMOIGNAGES ÉDIFIANTS

HORTENSE

.

“Durant le dernier mois de mon cursus universitaire, je suis tombée enceinte. J’étais folle de joie. J’avais une réussite brillante, m’astreignant a de nombreuses heures d’études quotidiennes; j’avais réussi à rester très mince, m’astreignant une alimentation très sélective ; j’avais un mec que tout le monde m’enviait. Bien sûr, j’avais des toc mais cela me semblait normal… même si il était parfois humiliant de devoir les appliquer en public. Mais ils étaient là pour m’aider, me permettre cette belle réussite, me disais-je.

.

Puis j’ai fait une fausse couche… Et patatra. Mon monde s’est écroulé. J’ai fait une première attaque de panique le lendemain. Et ce fut le début d’une très longue série de crises de panique suivies généralement de périodes dépressives. Parfois, ça allait mieux mais toujours ça recommençait.

.

J’ai fondé une famille. Et rapidement, j’ai développé des phobies d’impulsion vis à vis de mes enfants. Je ne voyais plus le bout du cauchemar qu’était devenu ma vie.

.

J’ai donc fait comme beaucoup : j’ai fait une psychanalyse (8 années !). J’ai perdu beaucoup de temps, et beaucoup d’argent, soyons honnête.

.

Il y a un an, j’ai eu le cœur brisé par un homme. Un truc inattendu, humiliant. J’ai craqué. J’ai du prendre un congé maladie. J’étais apathique la journée; en crise d’angoisse toute la nuit. Et ce pendant plusieurs jours. Cherchant désespérément une solution, je suis tombée sur le programme Artus.

.

Au début, je n’y croyais pas. La vidéo d’accroche ressemble un peu à une vidéo de télé achat. Ce sont les témoignages qui m’ont poussée à tenter le coup. Et les vidéos YouTube de Mr Arminot. Et aussi son histoire personnelle qui me semblait tellement familière.

.

Alors je me suis lancée dans le programme. Très lentement parce que je n’arrivais pas à aller vite. J’ai mis plus de 6 mois à tout boucler là où il aurait fallu 2 mois. Mais c’est comme ça, j’ai peut-être eu peur d’aller trop vite.
.

Depuis, j’ai accompli tellement de choses que je ne sais par quel bout commencer. Premièrement, je n’ai plus jamais ressenti de phobie d’impulsion. Je suis devenue très confiante en moi en tant que mère. Ensuite, j’ai quitté ce poste magnifique(ment chiant) de manager que j’occupais dans une entreprise et j’ai repris une formation dont je rêvais depuis des années sans oser l’avouer.

.

A mon grand étonnement, tous mes proches ont été super enthousiastes dans mes projets. Comme si mon énergie nouvelle imposait cette envie de me suivre. Enfin, j’ai réussi à lâcher prise sur cette rupture. Je me suis libérée. Comme un ciel qui se dégage après un typhon. J’ai un tas d’outils simples dans ma boîte pour déjouer mon cerveau lorsqu’il tente de m’entraîner dans l’angoisse.

.

Encore un très grand merci à Mr Arminot pour son aide et ses conseils pertinents.”

MAÏWEN

.

A mes 12 ans environ j’ai commencé avoir des petites manifestations d’angoisse, puis elle n’ont cessées de grandir, prendre de l’ampleur et me gâcher la vie jusqu’à mes 29 ans, allant jusqu’à me faire réellement penser que j’allais finir mes jours en institut psychiatrique.

.

… Un jour, par concours de circonstances, je suis tombée sur votre site Monsieur Arminot. J’ai d’abord pensé que c’était une arnaque. Je me suis donc dit « même si c’est une arnaque, vu le prix accessible, il faut que j’essaie car si cela est vrai, ma vie peut changer » et mon mari m’a tout de suite soutenu et encouragé à m’inscrire lorsque je lui en ai parlé.

.

3 mois après, je n’ai pas pris un seul médicament et je n’ai fait aucune crise d’angoisse, moi qui en faisait quasiment quotidiennement

.

Je ne sais pas, Monsieur Arminot, si vous arrivez à mesurer la portée de mes propos. Je ne veux pas paraître exaltée ou dans l’exagération quand je dis que vous m’avez sauvé la vie car il n’en est rien et je mesure moi-même très bien chacun de ces mots.

FRÉDÉRIC ARMINOT, COACH COMPORTEMENTAL

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, j’exerce depuis plus de 20 ans en qualité de coach comportemental.

Je vous offre des solutions simples, rapides, et efficaces, à vos problèmes d’angoisse, d’anxiété, de phobie, de toc, et de dépression.

Je me suis formé à l’approche comportementale systémique de Palo Alto pendant plus de 5 ans.

J’ai suivi une cure psychanalytique pendant plus de 12 ans, et consulte un superviseur qui m’accompagne dans ma pratique.

Depuis plus de 20 ans, je suis régulièrement des cursus de formation et de perfectionnement.

Mes compétences de coach comportemental me permettent de vous proposer un programme de coaching en ligne, sur mesure, et 100% personnalisé. Ce programme de coaching respecte votre personnalité et vos objectifs afin que vous obteniez des résultats plus que satisfaisants sur le long terme.

Comment prendre contact avec Frédéric Arminot, coach comportemental

Si vous avez la moindre question, je vous invite à me contacter.

UNE EFFICACITÉ PROUVÉE

Depuis le temps que vous cherchez une solution à votre problème, vous doutez de toutes ces belles promesses de mieux-être qui vous sont faites. Je me suis posé les mêmes questions que vous quand j’étais victime de ce que j’appellerais globalement “mes troubles anxieux”.

Aucun psychiatre, psychologue, ou psychanalyste, ne se risque à donner des scores de réussite liés à sa prise en charge thérapeutique. Les résultats sont trés aléatoires. A la fois du fait du problème lui-même que de la personne. Et aussi de celle qui consulte comme de celle qui pratique la thérapie.

UNE RÉALITÉ LINÉAIRE

Autant les premières fois vous consultez sur la foi d’une recommandation, ou du hasard de l’annuaire, autant, le temps aidant, vous devenez plus regardant. Ce n’est pas pour autant que votre problème diminue. Ou alors, à force médicaments. Ce qui déplait – désormais – au plus grand nombre.

La spécificité de la prise en charge thérapeutique réside dans le fait qu’il est difficile de s’engager sur des résultats. Ou, plutôt, sur un niveau de réussite. D’ailleurs, la plupart des psys, de toute obédience, s’engagent plus sur les outils et moyens que sur les résultats.

Dès lors, comment savoir si le travail thérapeutique que vous menez va donner des résultats? Et comment les évaluer? De fait, vous fonctionnez à l’aveugle.

La plupart des thérapeutes travaillent sur la foi d’une intervention dite analytique. Cela signifie vous aider à faire des liens entre votre histoire personnelle et le problème au sujet duquel vous consultez. Intéressant mais trés consommateur de temps, d’énergie et… d’argent. De plus, identifier “le pourquoi du comment” n’est pas ce qui vous offre une solution.

Par exemple, identifier que l’on est pas l’enfant de l’amour ne répare pas le trouble psychique induit. Cela ne vous protège en rien d’une angoisse existentielle. Cela permet de comprendre. C’est tout. Et je connais bien des patients qui ont erré des années durant avec cette réalité sans savoir comment l’exploiter.

C’est ce qui s’appelle une réalité linéaire. Vous savez mais rien ne change. Rien n’évolue. Ni vous. Ni le problème.

Jusqu’au jour où…

LÂCHER PRISE NATURELLEMENT

La thérapie comportementale issue de l’approche systèmique de Palo Alto met à votre disposition des outils trés simples. Autant pour résoudre ce que vous vivez comme un problème, que pour quantifier et qualifier vos axes de progrès. En bref, pour mesurer – évaluer – votre changement.

L’approche comportementale, telle que je l’ai apprise et la pratique, est une technique non normative. Au contraire de la thérapie-cognitive et comportementale. Il ne s’agit donc, en aucune façon, de vous contraindre à faire des choses qui ne vous sont pas naturelles.

Comme, par exemple, vous inviter à sauter dans le vide alors que vous souffrez d’acrophobie. Le tout en essayant de vous convaincre que vous n’avez aucune raison d’avoir peur puisque tout est sous contrôle. Ben voyons…

Petit à petit, angoisse, anxiété, dépression, ou phobie se perdent dans les brumes de votre cerveau. Jusqu’à totalement disparaitre. Vous apprenez à lâcher prise de façon naturelle. Sans contraintes ni obligations d’aucune sorte. Comme le sentiment amoureux.

LA CYBERNÉTIQUE AU SERVICE DE VOTRE CHANGEMENT

Dans le cadre de l’approche systémique de Palo Alto, la contrainte n’existe en rien. Vous n’utilisez qu’un seul vecteur de changement. Votre cerveau! Vous le connaissez, mais vous le redoutez. Désormais, grâce à des techniques thérapeutiques simples, vous allez naturellement inverser le processus. Vous allez vous rendre maitre(sse) de votre cerveau.

Les exercices que vous suivez ont pour fonction, de façon progressive, de neutraliser les messages d’alerte que votre système nerveux central vous adresse. En l’espèce, il ne s’agit pas du tout d’hypnose.

Cependant, vous devez savoir que vous allez durablement modifier vos modes de communication interne. En bref, par souci d’être synthétique, vous allez apprendre à lâcher prise. Vous allez être trés surpris(e) de la facilité avec laquelle vous y arrivez grâce à la thérapie comportementale.

Dès que vous vous sentez mieux, vous ne pouvez pas vous contenter de la classique formule: “je vais bien, tout va bien“. Vous devez être certain(e) des bénéfices pérennes retirés de chaque prescription thérapeutique et comportementale.

Pour se faire, vous bénéficiez d’outils trés simples à utiliser au quotidien. Leur utilisation vous prend 2 minutes. Cela vous donne une vision précise et objective de vos progrès.

Ainsi, vous continuez à utiliser la stratégie de résolution déterminée au départ. Ou, au contraire, choisissez de la modifier quelque peu pour maximiser votre réussite. Ceci est rendu possible grâce à ce que l’on appelle: la cybernétique.

LE FEEDBACK

La cybernétique s’appuie sur l’analyse et l’étude d’informations: les feedback. Ils sont l’expression de votre réalité à un instant donné, et sont susceptibles d’évoluer en fonction de votre réalité.

Cet élément est fondateur. C’est lui qui vous permet d’ajuster le tir thérapeutique pour atteindre votre cible. Vos objectifs. C’est à dire favoriser le changement – positif et durable – sur la foi d’éléments de contextes que vous identifiez et comprenez grâce aux informations issues de ces mêmes feedbacks.

Progressivement, objectivement, et à votre rythme, vous obtenez des résultats conformes à ceux précisés par l’étude de l’INSERM (lire schéma + lien de l’étude ci-dessous). L’efficacité de la méthode comportementale est ainsi prouvée.

Une étude de l'INSERM démontre l'efficacité de la thérapie comportementale dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, ou de toc.

*Étude INSERM

SIMPLE et EFFICACE

“CETTE MÉTHODE OFFRE UN VÉRITABLE ESPOIR
A CELLES ET CEUX QUI PENSAIENT NE JAMAIS S’EN SORTIR”

Angoisse, anxiété, dépression, phobie: Regarder la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 GUÉRISONS SUR 17

LE BLOG – MES CONSEILS

J’ai comme souci de vous apporter de l’information de qualité. Tout comme d’être en inter action avec vous. En bref, vous apporter des informations et des solutions à forte valeur ajoutée.

Quoi de mieux que tous les articles et les vidéos que vous trouverez dans ce blog?

J’y partage, avec vous, les cas dont je m’occupe depuis plus de 25 ans. Je cherche à vous aider à comprendre. Comprendre comment les choses se passent pour vous. Comme à trouver des solutions adaptées à votre cas.

Il est important pour moi de vous offrir la chance de retrouver le contrôle de votre vie.

En conséquence, ce blog recèle des informations à forte valeur ajoutée à l’aide des outils ci-dessous. Il en existe d’autres que je vous laisse le soin de découvrir:

“Un Problème sans Solution est un problème mal posé”

Albert Einstein

ARTICLES PAR CATÉGORIE

ANGOISSE

Angoisse de performance: Comment être à la hauteur

Angoisse de performance

Nous évoluons dans une société où la compétition règne en maitre(sse). Dans un système à qui nous devons apporter chaque jour la preuve que nous sommes le ou les meilleurs. C’est ainsi que, sournoisement, se crée l’angoisse de performance. Aussi communément peur de ne pas être à la hauteur. Ou encore, anxiété de performance.

Dans toutes ces appellations, je vais essayer de vous apporter une définition de l’anxiété de performance. Celle-là même qui vous permette de traiter l’anxiété de performance. Comme de comprendre les différents types d’angoisse de performance ou d’anxiété de performance.

Lire la suite…

1 solution pour ne plus être angoissé ou dépressif

Angoisses et dépression. Les angoisses sont-elles un facteur de dépression?

Je connais bien le binôme angoisse et dépression. J’en ai souffert des années durant. Inutile de vous faire attendre, la réponse à cette question est « OUI ».

Oui, l’angoisse est un facteur de dépression. Dans cet article, j’essaye de préciser ce qu’est une dépression. Et le lien qui existe entre angoisse et dépression.

Qui parle de dépression, parle d’affaissement. Quand les professionnels de la météo parlent de dépression, ils évoquent un affaissement. Un déséquilibre entre différents facteurs naturels.

Lire la suite…

ANXIÉTÉ

Comment vaincre une crise d’anxiété rapidement

Comment traiter la crise d'anxiété?

Selon une étude récente, environ 25 % de la population générale affirme avoir souffert de symptômes anxieux à un moment ou à un autre de leur vie.

Ce qui, par extension, laisse entendre que ces mêmes personnes, voire plus, ont été atteintes de crise d’anxiété. Mais qu’est-ce donc que ce trouble?

La crise d’anxiété est une sorte de crise d’angoisse qui, au contraire de cette dernière, ne dure pas quelques minutes. Elle est constante et survient au sujet d’un ou plusieurs problèmes. Lesquels problème sont constamment perçus et vécus comme des sujets d’anxiété.

Lire la suite…

Comment traiter les troubles du sommeil

Lien entre une dépression post partum et des insomnies ou des troubles du sommeilNous sommes dans une société fort agitée, ce qui a pour conséquence de générer stress, anxiété et, partant, troubles du sommeil.

Bon nombre de gens utilisent des médicaments pour dormir. Pourquoi ? Parce-que bien des facteurs participent à perturber le sommeil. D’aucunes passent d’ailleurs leur temps à lutter contre l’insomnie.

A la recherche d’un sommeil réparateur, les patients qui souffrent d’insomnies consultent la plupart du temps un médecin du sommeil ou font un séjour dans une clinique du sommeil.

En bref, de plus en plus d’individus sont confrontés à ces maux et sont par extension amenés à se poser la question suivante : comment traiter les troubles du sommeil ?

Lire la suite…

DÉPRESSION

Comment vaincre des symptômes dépressifs

État dépressif. Comment faire

Être ou ne pas être dans un état dépressif? Telle est la question. En posant cette question, je ne cherche pas à paraphraser William Shakespeare.

Plus simplement, c’est une façon d’attirer votre attention. En effet, sur la foi de symptômes physiques et psychiques, beaucoup de gens se posent la question de savoir s’ils souffrent d’un état dépressif. Et la plupart d’entre eux font des suppositions assez hasardeuses. Voire requièrent des soutiens médicaux ou thérapeutiques qui ne sont pas toujours opportuns.

L’état dépressif, ou dépression, est une maladie psychosomatique. Cela signifie que la dépression provoque aussi bien des troubles psychologiques que physiques.

Cependant, les spécialistes de la psychothérapie la reconnaissent davantage grâce à 2 phénomènes psychiques qui la caractérisent.

Lire la suite…

Envie de rien: Comment faire

Plus envie de rien comment s'en sortir et comment traiter la déprime

La déprime, c’est ma grande copine. Bien que nous soyons assez distants depuis quelques temps déjà. Pour mon plus grand bonheur. Nonobstant – que j’aime ce mot – les aléas de nos vies respectives, subir les effets de la déprime de temps en temps n’a rien d’extraordinaire en soi.

D’aucuns appellent ça ” un petit coup de mou ” dont ils se contentent en se disant qu’il finira bien passer. D’autres que la déprime insupporte déploient des trésors d’inventivité pour chasser cet état que ” je ne sais voir et subir “. Quoiqu’il en soit, la plupart font plutôt face à un sentiment qui ressemble à ” Plus envie de rien comment s’en sortir ? “.

Ceux qui sont abattus par la déprime le prennent souvent pour une dépression. Or, la déprime est différente d’une dépression. Et ceci bien que, je le reconnais, la déprime mal identifiée, est mal prise en charge. Et qu’elle mène, parfois, à des symptômes dépressifs puis à la dépression. Alors, lorsque l’on n’a plus envie de rien, comment identifier si l’on est face à une déprime ou une dépression, telle est la question.

Lire la suite…

PHOBIE

Comment ne plus avoir peur dans l’eau (aquaphobie)

Aquaphobie - Peur dans l'eau. Peur de l'eau. Comment faire?Jérôme est jeune. Il a 24 ans, est interne en médecine. Cette année, nous passons nos vacances en Haute Savoie où nous avons la chance de pouvoir faire du bateau.

C’est mon plaisir depuis que j’ai 12 ans. La météo s’y prête. Le temps est beau. Le lac est calme. Mais le coup de vent arrive. Ce que je ne sais pas c’est qu’il s’annonce sous les traits de Jérôme. Il souffre d’aquaphobie. Sa peur de l’eau est bien plus violente que je ne l’imagine.

Jérôme est arrivé le matin même avec sa compagne. Ils sont amis avec ma fille ainée. Elle aussi interne en médecine. Le déjeuner se déroule fort agréablement au bord du lac.

Depuis que j’ai fini mon plat, je m’impatiente à l’idée d’aller naviguer. J’essaye de faire pression sur mes hôtes. Sans succès. Tout comme les membres de ma famille, Jérôme m’oppose un vague: “… on a le temps…”.

Lire la suite…

Comment ne plus avoir peur de parler en public (glossophobie)

Peur de prendre la parole en public

Je ne sais pas encore que la jeune femme qui arrive vient me consulter pour traiter un problème de glossophobie.

Quand Anne passe la porte de mon cabinet, je ressens immédiatement une femme pleine d’autorité. Elle en impose par sa présence physique malgré une voix douce . Laquelle sait se montrer ferme et assurée. En tous cas devant un interlocuteur unique. J’ai l’impression d’avoir devant moi une personne qui sait ce qu’elle veut,. Qui sait où elle va. Et qui sait comment satisfaire ses volontés.

Mes premières impressions sont fausses puisqu’il est vrai que dans la mesure où Anne vient me consulter, c’est qu’il y a un problème.

Son problème est qu’à l’idée de parler en public, ses certitudes s’effondrent. A l’idée de prendre la parole en public, Anne est prise de symptômes qui sont à la fois de l’ordre physique, psychique et relèvent aussi de l’évitement.

Lire la suite…

TROUBLE OBSESSIONNEL COMPULSIF (TOC)

Comment traiter 1 toc

Toc - Comment faire

D’après certaines études, environ 3% de la population française souffre de TOC. C’est à dire d’un trouble obsessionnel compulsif. Cela signifie que près de 2 millions de personnes souffrent de troubles anxieux. Lesquels sont accompagnés d’obsessions. Leurs conséquences sont les troubles paniques , et la phobie sociale. Pour ne citer que les plus importants.

Cela en dit long sur l’état d’angoisse récurrent d’une partie de la population française. Si l’on ramène ce chiffre à l’équivalent de la population mondiale, ces données donnent le vertige.

Dans le présent article, j’essaie de préciser la définition du TOC. Et aussi de vous raconter l’histoire d’Amélie. Elle est confrontée de façon ahurissante à un trouble obsessionnel compulsif. Partant, je tente de vous expliquer comment soigner les TOC.

Un toc, ou trouble obsessionnel compulsif, est un trouble émotionnel. Il s’exprime au travers de pensées récurrentes et intrusives. Il est impossible de le contrôler. On peut aussi parler de ruminations, ou de pensées obsessionnelles.

Ainsi, une victime de TOC, met en place toute une série de rituels. Ou de pensées. Ils deviennent obsessionnels afin de contrôler une peur. De maitriser une angoisse chronique.

Lire la suite…

1 solution rapide grâce à la thérapie comportementale: La presse en parle