L’anxiété, quand elle s’installe dans le quotidien et devient chronique, peut devenir très gênante. Si on ne fait rien pour la maîtriser et la contenir, en bref, pour bénéficier d’un traitement naturel de l’anxiété, celle-ci peut se transformer en trouble anxieux et devenir handicapante.

D’où l’intérêt de solutions naturelles pour lutter contre l’anxiété et, par extension, pour guérir de l’anxiété et, partant, une tension nerveuse dans tout le corps.

L’anxiété est difficile à gérer au quotidien. Elle empoisonne les relations personnelles et empêche de saisir les meilleures opportunités (professionnelles, amoureuses, etc.). Les anxiolytiques sont un traitement de choc qui a prouvé son efficacité, mais leurs effets secondaires indésirables sont nombreux, pénibles et dangereux.

Les solutions médicamenteuses sont rares et souvent trop fortes pour un usage à long terme. Apprendre à combattre naturellement l’anxiété permet donc de prendre soin des personnes au tempérament anxieux.

Éventail de remèdes dans le traitement naturel de l’anxiété

Il existe différentes façons de traiter l’anxiété naturellement. Quand je parle de traitement naturel de l’anxiété, je ne sous-entends pas de façon exclusive que seuls les traitements non médicamenteux sont envisagés.

Le traitement naturel de l’anxiété passe par une hygiène de vie liée à l’alimentation, au sport, aux techniques de relaxation ou de respiration et, aussi, par des méthodes thérapeutiques qui ont fait leurs preuves.

Je pense ici à la thérapie comportementale. Cette dernière est la seule méthode qui vous offre un traitement naturel de l’anxiété avec une réelle efficacité à long terme.

Les autres méthodes citées, et que j’évoque ci-après, sont des techniques qui permettent de traiter l’anxiété de façon naturelle sur la forme et non sur le fond alors qu’il faut thérapeutiquement agir sur le premier puis sur le second.

Exactement comme pour vaincre ce sentiment que ressentent souvent les personnes qui ont des symptômes d’extrasystoles au repos liées à l’anxiété.

J’en veux pour preuve que j’ai expérimenté en son temps, et avec succès, un traitement naturel de l’anxiété dont j’étais victime. Alors, vous aussi, vous pouvez le faire ! Vaincre l’anxiété naturellement, à contrario de ce que pensent beaucoup de personnes, n’est pas si difficile que cela.

En effet, nous sommes dans une société qui exige chaque jour un peu plus de chacun de nous. A bien des égards, nous faisons l’objet d’injonctions répétées. Nous devons être bons en tout et, partant, il est exigé de nous que nous soyons au delà de nos limites. Nous devons « exploser les compteurs ».

J’en veux pour preuve ces sociétés commerciales qui cherchent à nous vendre du rêve de réussite au prix fort. C’est ainsi que, quotidiennement, on nous assènent de multiples messages. Ils nous rappellent que la réussite est à notre portée, que le nirvana est là et qu’à défaut de le vouloir, vraiment, nous pouvons tous réussir en faisant peu. Ben voyons. C’est comme l’autre nain qui nous vend l’idée du « travailler moins et gagner plus ».

A ces propos, des études montrent que la réussite est l’apanage de 1 à 2 % de la population. Quand je parle de réussite, j’entends qu’une personne estime satisfaire la plus grande partie de ses objectifs dans tous les domaines de sa vie : affectif, sentimental, familial, professionnel, et économique. Un tel pourcentage vous donne une indication de la réalité de chacun d’entre nous.

Aux autres, celles et ceux qui ne font rien, ou si peu, ou si mal, l’enfer, bien que pavé de bonne intentions, leur est réservé. Un tel postulat commence par des invitations à, je cite: « quitter la rat race ».

Nous ne sommes donc que des moutons de panurge. De simples suiveurs, incapables de créer notre propre réussite. L’anxiété assaille la plupart d’entre nous et, ce faisant, elle n’est que l’expression de notre échec patent.

Nous renvoyer de nous mêmes des images aussi réductrices forcent certains d’entre nous à s’auto-flageller. Partant, à s’enjoindre de résister à un ennemi invisible et à faire de cette injonction à réussir sa vie une sorte de chemin de vie. Aucune erreur n’est tolérée, nous devons réussir. Vous devez réussir, mais à quel prix ?

Existe t’il un remède miracle contre l’anxiété ?

Cette question de savoir s’il existe un remède miracle pour traiter l’anxiété naturellement est une question de point de vue.

Dès lors, autant que vous connaissiez le mien tout de suite en ma qualité de thérapeute comportemental : non, je ne pense pas qu’il y ait de remède miracle pour lutter contre l’anxiété et encore moins pour soigner l’anxiété.

A l’inverse, ce serait comme de vouloir essayer de soigner un cancer avec des plantes vertes…

Dans le chapitre précédent, je vous parlais de point de vue.

Ainsi, certaines personnes seront ravies que des compléments alimentaires, des exercices de relaxation, des plantes comme le tilleul ou la valériane, les aide à apaiser leurs symptômes de stress.

Dès lors, ils s’en contenteront et n’iront pas investiguer plus loin prétextant que leurs troubles anxieux sont justifiés par un problème de contextes et d’environnement social, affectif, économique, etc.

D’autres, préfèreront avoir régulièrement recours à certains médicaments de type anxiolytique ou antidépresseurs prescrits par un médecin généraliste ou un psychiatre. Que les intéressés y ait recours de façon ponctuelle ou régulière ne change rien à l’affaire.

Les médicaments apaisent les symptômes mais ne traitent pas le problème.

D’autres encore vont s’astreindre à une hygiène de vie trés spécifique pour limiter la portée de leur anxiété. L’astreinte est une contrainte dont, tôt ou tard, on paye le prix. Il en va ainsi du sport, de la frustration excessive et de tout un tas d’autres comportements restrictifs qui entretiennent l’anxiété.

En effet, bien qu’elle ne le reconnaisse pas, la personne qui s’impose l’auto-restriction a souvent peur de retomber dans ses « travers ». Contrôler ainsi sa vie est donc une façon, sourde, d’alimenter l’anxiété.

Pour faire court, en matière de remède miracle contre l’anxiété, je pense qu’il y en autant qu’il y a de personnes qui souffrent de symptômes de tension nerveuse.

C’est donc sur la foi du choix de comportement de chacun(e) par rapport à sa propre anxiété que les intéressés pareront de remède miracle ou d’échecs. Dans ce dernier cas, ils chercheront autre chose, une autre démarche comme, par exemple, l’homéopathie.

Mais, pour d’autres, le remède miracle pourrait consister à faire les pieds au mur ou ne rien faire justement. Mais là, j’évoque la question du but conscient qui nous éloigne de nos objectifs, et c’est une autre affaire. Quoique.

L’homéopathie est-elle un bon choix pour traiter l’anxiété naturellement ?

En contrepoint, nos peurs respectives de ne pas être à la hauteur, ou notre peur d’échouer, s’ajoutent à des symptômes physiques et psychiques. Lesquels nous font aller bien mal. C’est ainsi que la France devient le pays recordman de consommations de médicaments avec ses 3,5 millions de pharmacodépendants.

Paradoxalement, d’autres, ou les mêmes, stressés, angoissés et anxieux, essaient d’opposer à leurs douleurs des soins plus naturels comme l’homéopathie. Je connais des médecins que cette approche fait hurler.

Du coup, par delà la question des comportements de chacun d’entre nous, et de nos relations à notre anxiété, la question de pose de savoir si l’homéopathie est adaptée au traitement de l’anxiété.

Il m’importe de répondre à toutes et à tous quelle que soit la vision des choses de chacun. Je fais donc le choix de vous délivrer des points d’appuis qui permettent de choisir comment traiter l’anxiété dont vous souffrez. L’homéopathie pour traiter l’anxiété est-il l’un de ces moyens ?

Ci-après, je dresse une sorte de liste de précisions diverses. Elles vous aident à savoir si l’homéopathie pour traiter l’anxiété correspond à votre besoin ou si une approche plus spécifique est plus indiquée.

Bien sur, je pense à la thérapie comportementale.

Comment fonctionne l’homéopathie pour traiter l’anxiété ?

Autant que vous le savoir tout de suite, en matière de traitement naturel de l’anxiété, l’homéopathie ne me semble point suffire.

Cette dernière ne peut s’entendre qu’en complément d’une prise en charge comportementale que ce soit en cabinet, ou à l’aide d’un programme thérapeutique et comportemental en ligne tel qu’il en existe désormais – lire en bas du présent article -.

L’homéopathie et, à plus forte raison, l’homéopathie pour traiter l’anxiété naturellement, est une forme de médecine douce. Historiquement, elle repose sur la théorie suivante : « Une substance entraîne un symptôme chez une personne ce qui fait disparaître le même symptôme chez une personne malade ». Cela revient à dire qu’il s’agit de soigner le mal par le mal.

L’homéopathie se pratique par des médecins spécialisés appelés homéopathes ou par certains médecins généralistes. L’homéopathie repose principalement sur 3 principes.

Le principe de la similitude

Lors du traitement, il est fait appel à des situations susceptibles de provoquer de l’anxiété chez le patient. Mais dans une proportion suffisamment minime pour ne pas être toxique.

Le principe de la dilution

Les quantités de molécules actives utilisées sont diluées plusieurs centaines de fois. On soigne alors le patient avec des substances actives diluées, d’origine végétale, animale ou minérale, et en très petites concentrations.

Le principe de la globalité

L’homéopathie prend en compte l’individu dans son ensemble. Le spécialiste prend le temps d’écouter le patient. Enfin, je vous le souhaite. Il s’agit là de dresser son profil physique et psychique complet. Le traitement ne tient pas compte uniquement de la maladie apparente. Ce traitement varie d’une personne à une autre et ce même pour des symptômes similaires.

Stimuler les défenses de l’organisme

Le but de l’homéopathie est de stimuler les défenses de l’organisme de la personne malade afin qu’elle combatte elle-même la maladie. Or, l’anxiété n’est pas une maladie. C’est la raison pour laquelle je vous précise que je ne suis pas convaincu de l’intérêt de l’homéopathie comme traitement  naturel de l’anxiété.

En règle générale, pour les cas d’anxiété, le médecin homéopathe prescrit les gélules suivantes :

  • Gelsenium 9CH : Traitement de fond.
  • Ignatia 15 CH : Corrige l’émotivité et les excitations – 5 granules 1 à 2 fois par jour.
  • Aconitum Napellus 15 à 30 CH : Cas de panique persistante, de sentiment de mort immédiate, et de malaises. Il est recommandé de prendre 3 granules dès que l’anxiété monte.
  • Argentum Nitricum 9 CH : Troubles tels que l’agoraphobie (peur des grands espaces), et le vertige. La prescription est généralement de 3 granules, 3 fois par jour.
  • Arsenicum album 15 CH : Peur de la nuit – Peur d’être seul(e). La prise est de 5 granules le soir.
  • Ambra grisea 15 CH : Problèmes de timidité extrême – 5 granules 3 fois par jour.
  • Coffea cruda 9 CH : Anxiété est accompagnée d’insomnie, ou de difficultés d’endormissement – 5 granules sont prises au coucher pour un traitement qui dure 1 mois.
  • Valeriana 1 DH : Spécifique aux personnes agitées.

L’homéopathie n’est pas la panacée

Il est important de préciser que l’homéopathie ne supplée pas à une thérapie traditionnelle. En tous cas pas dans le cas du traitement de l’anxiété. Plusieurs scientifiques considèrent que cette thérapeutique agit comme un placebo.

En raison du principe de la dilution, les médicaments sont dépourvus de tout principe actif. Autrement dit, l’homéopathie pour traiter l’anxiété peut ne pas marcher sur vous.

D’ailleurs, aucun rapport officiel n’atteste de son efficacité sur l’anxiété. Par ailleurs, certaines substances contenues dans les granules créent des effets indésirables chez certaines personnes.

En résumé, l’homéopathie est une médecine douce qui ne permet pas de traiter rapidement, certainement, et complètement de troubles anxieux. En utilisant un traitement à base d’homéopathie, c’est un peu comme si vous confiez votre vie au destin pour traiter l’anxiété qui, le plus souvent, vous gâche la vie.

Voilà pourquoi il vaut mieux envisager l’approche comportementale.

Soigner l’anxiété naturellement avec des plantes

Il existe différentes modes de traitement naturel de l’anxiété. Quand je parle de soigner l’anxiété de façon naturelle, je ne sous-entends pas de façon exclusive que seuls les traitements non médicamenteux sont envisagés.

Vaincre l’anxiété de façon naturelle passe par une hygiène de vie liée à l’alimentation, au sport, aux techniques de relaxation ou de respiration et, aussi, par des méthodes thérapeutiques qui ont fait leurs preuves. Je pense ici à la thérapie comportementale. Cette dernière est la seule méthode qui vous offre un traitement sur le long terme.

Les autres méthodes citées, et que j’évoque ci-après sont des techniques qui favorisent un traitement naturel de l’anxiété sur la « forme » et non sur le fond. J’entends par là que ces techniques issus du courant « bien-être » pour calmer les symptômes de mal être facteurs d’anxiété.

Une fois n’est pas coutume, si cela favorise l’apaisement de l’anxiété mais ne l’élimine pas, au contraire de la thérapie comportementale.

Il en va ainsi des plantes connues comme traitement naturel de l’anxiété. Je vous en parle juste après.

En comprimé ou en infusion

L’efficacité des plantes sur l’anxiété, et notre physiologie en général, a été maintes fois prouvée. Bien sûr, ne vous attendez pas à un miracle. C’est davantage la consommation raisonnée et régulière qui porte ses fruits à moyen terme.

En guise de traitement naturel de l’anxiété, vous pouvez consommer certaines plantes en infusions ou en comprimés vendues comme des anxiolytiques naturels.

Les plantes les plus utilisées contre l’anxiété sont :

  • La valériane,
  • La passiflore,
  • Le tilleul,
  • La camomille,
  • La verveine.

Le CBD comme traitement naturel de l’anxiété

Le cannabidiol ou CBD est un produit naturel extrait du cannabis aussi appelé chanvre.

Initialement, le THC (Tetra Hydro Cannabinol) est classé comme produit stupéfiant et, plus précisément, comme hallucinogène, ce qui n’est pas le cas du CBD. Petite précision importante, le cannabis peut générer des crises de panique à la faveur de ce qu’il est convenu d’appeler un bad trip.

Ainsi, le CBD est dépourvu, et donc nettoyé, de toutes les substances susceptibles de poser problèmes et de s’apparenter à un stupéfiant ce qui a permis une utilisation libre depuis 2023 sous la forme de pastilles ou de plantes et, par conséquent, son classement dans la catégorie des compléments alimentaires.

Le CBD est réputé apaiser des douleurs chroniques, les insomnies ou encore les problèmes de stress et d’anxiété. S’il apaise, le cannabidiol ne soigne donc pas.

Dès lors, le CBD est au stress ce que la méditation ou la relaxation sont à l’anxiété. Un outil pour alléger le poids des symptômes d’anxiété mais, en aucun cas, une solution au sens où cela ne règle rien et ne peut donc être considéré comme un traitement naturel de l’anxiété.

Ainsi, vous allégez le poids de vos émotions mais, in fine, l’anxiété revient constamment.

Bien sûr, vous avez la possibilité d’adjoindre un certain nombre d’autres plantes comme l’arnica, issue de la phytothérapie (cf. douleurs chroniques) pour apaiser vos maux mais seul un travail thérapeutique sans médicaments saura traiter votre anxiété et, par conséquent, vous assurer un traitement naturel de l’anxiété.

Quand je parle de traitement, j’écris là un mot qui signifie soigner, soit éradiquer ou éliminer, et pas seulement apaiser.

Si le CBD est bien un produit naturel puisque dépourvu de toute substance psychoactive, il n’est donc en aucun cas un traitement naturel de l’anxiété à proprement parlé et ce d’autant moins que son efficacité est en cours d’évaluation par l’Autorité Européenne de Sécurité es Aliments.

En conséquence de quoi, on risque une remise en cause du CBD au même titre que les récentes et fréquentes campagnes de mise en cause de la cigarette électronique.

Dans le 1er cas, les lobbys producteurs du CBD vont en vanter les mérites, dans le second ce sont les lobbys cigarettiers qui vont critiquer l’e-cigarette.

Il en va ainsi de l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques pour apaiser certains symptômes liés à des douleurs neuropathiques, à des cancers, voire aux soins palliatifs.

Dans tous les cas, apaiser son anxiété peut passer autant par l’usage du CBD que par des plantes, je pense au tilleul ou à la Valériane, mais cela n’a aucun sens si ce n’est pas accompagné d’un vrai travail thérapeutique et d’une hygiène de vie adaptée.


Guérir de l’anxiété naturellement : Ce livre est fait pour vous !

Comment vaincre l'anxiété e façon naturelle ?

Vous en avez plus qu’assez de vous perdre dans ces thérapies classiques qui ne vous offrent que peu voire pas de résultats ?

Vous en avez marre de consommer des médicaments (anxiolytiques, antidépresseur, neuroleptiques, etc.) comme de toutes vos démarches – répétées mais vaines – pour essayer de comprendre quelque chose qui échappe totalement à votre contrôle ?

Alors, faites votre révolution mentale en bénéficiant du Programme ARtUS.

C’est une méthode simple, à suivre étape par étape, basée sur l’expérience de milliers de personnes comme vous, dont les résultats ont été scientifiquement prouvés par une étude de l’INSERM*.

Grâce à des techniques comportementales qui ont fait leurs preuves, comprenez enfin ce qui vous bloque et vous empêche de vous épanouir.

Hackez votre cerveau pour reprendre le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments, avec un taux de réussite supérieur à 95%.

La plus efficace des solutions commence ici.

* Institut National Scientifique d’Études et de Recherches Médicales


Traiter naturellement l’anxiété grâce au magnésium

Si mes souvenirs sont exacts, au cours de l’année 2017 une étude a démontré que le magnésium avait des effets positifs sur l’anxiété légère, l’anxiété post-partum ou encore l’anxiété généralisée.

Effectivement, une personne qui souffre de troubles de l’anxiété est, dans le même temps, victime de carences diverses.

Dès lors, le magnésium agit sur l’organisme et les fonctions cérébrales ce qui peut favoriser une diminution conséquence du stress et de l’anxiété.

Ainsi, le chocolat est un apporteur de magnésium conséquent, au même titre que les noix, les graines et les légumineux.

Mais, soit dit entre nous, j’adore le chocolat, surtout le chocolat au lait, mais en consommer, avec ou sans modération, ne m’a jamais permis de traiter naturellement l’anxiété au sens du soin lui-même, c’est à dire d’éliminer mes troubles anxieux.

Ce n’est qu’un travail thérapeutique qui m’a permis de combattre mes symptômes d’anxiété puis de les vaincre définitivement. Dès lors, le chocolat aura été ma récompense pour le travail accompli. Un heureux complément au traitement naturel de l’anxiété.

Quoiqu’il en soit, ne prenez ni du magnésium ni du CBD sans avoir consulté au préalable votre médecin traitant ou le(la) docteur(e) en pharmacie de votre quartier.

Respecter certaines règles d’hygiène de vie

Si la consommation de certaines plantes est bonne pour combattre l’anxiété naturellement, vous devez aussi prendre la peine de réduire votre consommation d’excitants.

Dans cette catégorie, on retrouve évidemment des plantes, notamment toutes celles qui contiennent de la caféine ou de la théine, mais pas seulement.

Parmi les excitants les plus connus et les plus efficaces, on retrouve le sucre raffiné et industriel. Les boissons énergétiques en contiennent des quantités dangereuses pour la santé et vous devriez vous en passer le plus possible. De même, les biscuits industriels sont à éviter au maximum.

Enfin, même si ce ne sont pas des excitants à proprement parler, on conseille de réduire sa consommation de tabac et d’alcool. Ces deux substances ont un impact très nocif sur l’anxiété.

Il est donc fortement recommandé aux personnes anxieuses de limiter leur consommation d’excitants, notamment de caféine. Ironiquement, les personnes les plus anxieuses sont généralement les plus facilement dépendantes à ces excitants, car ils permettent de vaincre certaines difficultés liées à l’anxiété : doute excessif, fatigue chronique, etc.

En fait, les excitants comme la caféine renforcent aussi l’anxiété en aiguisant les stimulations perçues et en perturbant le sommeil. Le sevrage peut être difficile et doit souvent se faire en douceur, mais il est aussi souvent très efficace pour améliorer l’état d’anxiété.

Surveiller son alimentation

Depuis quelques années déjà, les études sur l’impact de notre alimentation sur notre santé mentale se multiplient. C’est la découverte de neurones présents dans le système digestif qui a permis de comprendre qu’une bonne alimentation favorisait la sécrétion de sérotonine, l’une des hormones du bonheur.

Attention tout de même à ne pas tout mélanger. La sérotonine sécrétée par l’estomac sert surtout à favoriser la digestion. Elle n’atteint presque jamais les récepteurs du cerveau et ne joue donc pas de rôle direct sur notre bonheur. En revanche, une bonne alimentation à de nombreuses autres conséquences.

Bien manger est un moyen idéal de lutter contre la fatigue mentale et physique. Une bonne alimentation permet également de mieux dormir, ce qui finit de vaincre les problèmes de fatigue chronique.

Associée à d’autres techniques naturelles, une bonne alimentation permet donc d’affronter plus sereinement les sources de l’anxiété et de ne pas se laisser dépasser par ses émotions négatives.

Faire de l’exercice physique régulièrement

Si vous vous rendez chez votre médecin traitant pour lui parler de vos problèmes d’anxiété, il vous conseillera toujours de commencer par modifier votre hygiène de vie. Il insistera alors sur la nécessité de pratiquer une activité physique régulière et suffisante.

Le sport permet à votre organisme de sécréter des quantités importantes d’hormones qui luttent contre l’anxiété, mais il aide aussi à se débarrasser des tensions musculaires emmagasinées sous l’effet de l’angoisse. Surtout, le sport permet d’améliorer la qualité du sommeil.

Gérer l'anxiété de façon naturelle: Éviter les excitants

Si vous vous rendez chez votre médecin généraliste pour lui parler de votre anxiété, il commencera toujours par essayer d’analyser l’origine de cette anxiété. Que ce soit une anxiété passagère liée à un événement bien précis ou une anxiété chronique, il vous conseillera toujours en premier lieu de faire de l’exercice physique.

Effectivement, le sport est sans doute l’un des meilleurs remèdes naturels contre l’anxiété et les troubles anxieux les moins développés. L’activité physique permet au corps de sécréter des quantités importantes d’hormones qui, en saturant les récepteurs du cerveau, vous rendent plus heureux et empêchent temporairement l’anxiété de gâcher ce bonheur.

Une activité sportive raisonnable et régulière peut donc aider à repousser l’anxiété sur le long terme. Mais pas à traiter le problème sur la durée. On ne peut donc pas considérer le sport comment un traitement naturel de l’anxiété.

En plus de ces conséquences directes, le sport a des conséquences bénéfiques indirectes. L’activité physique permet de libérer les tensions liées à l’anxiété. Les muscles fatigués se relâchent et on peut s’endormir plus facilement. Votre sommeil est également plus profond et donc plus réparateur.

Vous vous réveillez en meilleure forme et vous combattez le cercle vicieux de l’anxiété provoquant de la fatigue, laquelle entraîne ensuite plus d’anxiété.

Bien réguler sa température

En matière de traitement naturel de l’anxiété, ce qui suit est un conseil qui peut vous sembler un peu étrange à première vue, mais il est absolument essentiel.

Le froid favorise l’apparition de tensions musculaires et n’aide pas à se détendre. Quand vous êtes chez vous ou au travail, assurez-vous de ne pas avoir froid pour limiter la sensation générale d’anxiété.

À l’inverse, la chaleur n’est pas idéale pour dormir. Pendant le sommeil, le corps baisse sa température. C’est la raison pour laquelle on a toujours besoin d’être couvert. Pour s’endormir plus rapidement, on préserve donc une température un peu plus basse dans la chambre.

Le lit doit pouvoir se réchauffer suffisamment vite pour ne pas vous faire souffrir, mais il ne doit pas être chaud au point de vous étouffer et de vous empêcher de dormir.

Faire des exercices de respiration

Chez les personnes anxieuses, les exercices de respiration peuvent faire des miracles. Ils sont très faciles à maîtriser et peuvent se pratiquer un peu partout. On peut même faire certains exercices de respiration très discrets en public.

En fait, il n’y a pas de grand secret à apprendre en matière de respiration. Si ce n’est que celle-ci ne peut pas être considérée comme un traitement naturel de l’anxiété.

En matière de technique de respiration, vous devez simplement vous concentrer pendant 5 minutes sur votre respiration et sentir l’air parcourir votre nez, votre gorge, vos poumons, etc. Grâce à cela, vous vous concentrez quelques minutes sur une réalité tangible et rassurante, bien loin des pensées parasites anxiogènes.

Vous pouvez aussi pratiquer la respiration ventrale. Il s’agit de gonfler votre ventre en insufflant (respirer) l’air par le nez jusqu’à ce que votre ventre soit pleinement rempli d’air. Attention, il ne s’agit pas de faire rentrer l’air dans vos poumons mais bien de gonfler votre ventre d’air. Une fois fait, vous expirez doucement – relâchez – l’air par la bouche.

Vous renouvelez cette technique de respiration pour gérer l’anxiété à deux ou trois reprises, pas plus. Sinon, vous risquez d’avoir des vertiges mineurs, ou une légère sensation d’ivresse.

Méditation et relaxation permettent de gérer le stress

Concrètement, ces exercices permettent de vous forcer à calmer votre respiration, ce qui, mécaniquement, calme aussi votre rythme cardiaque et vos angoisses. Ils permettent également d’arrêter le mouvement parfois incontrôlable des pensées anxiogènes pour vous ramener à la réalité et ainsi vous aider à y faire face rationnellement et avec pragmatisme.

En termes de traitement naturel de l’anxiété ou, à tout le moins, pour calmer l’anxiété, il est très utile d’apprendre ces exercices de respiration. Vous pouvez les utiliser dans votre quotidien, à chaque fois que vous êtes face à une situation anxiogène. Pour cela, vous devez trouver un lieu relativement calme et isolé pour y faire ces exercices en quelques minutes.

On conseille également de pratiquer ces exercices tous les matins, à titre préventif, pour limiter les risques d’apparition de l’anxiété.

Pour comprendre l’impact des exercices de respiration, il faut savoir que l’anxiété se nourrit du sentiment d’hyperstimulation du cerveau. Elle apparaît quand vous vous sentez dépassé(e) par une situation qui vous paraît insurmontable.

Ainsi, il existe un petit appareil susceptible de vous aider à gérer votre anxiété : le Zenspire®. Je vous laisse le soin d’apprécier l’outil mais, une fois n’est pas coutume, il s’agit seulement d’une aide et, en aucun cas, d’un traitement naturel de l’anxiété.

Dans le cadre d’un trouble anxieux plus sévère, l’anxiété est généralisée parce que le cerveau produit ses propres pensées irrationnelles qui font de chaque situation un sommet insurmontable.

Là où les exercices de respiration sont efficaces, c’est qu’ils permettent de concentrer votre attention sur un élément uniquement. À travers le contrôle de votre souffle et l’observation mentale de votre corps, vous réalisez que l’essentiel se trouve en dehors des émotions qui vous accablent.

Même une situation compliquée est toujours surmontable si on a l’esprit clair et qu’on y consacre tout le temps nécessaire.

Prendre le temps de méditer

Si on devait résumer grossièrement, la méditation est une version améliorée des exercices de respiration. Elle vous prend plus de temps, mais elle permet également de gérer en amont l’anxiété sans attendre d’être face à une situation difficile.

Tout comme les exercices de respiration, la méditation est une discipline accessible à tous. Mieux encore, on ne peut pas échouer quand on médite. Même si vous ne prenez que dix minutes par jour pour vous asseoir, écouter votre souffle et inspecter mentalement votre corps, vous méditez.

Quant à la difficulté de se concentrer, ne vous en formalisez pas. C’est justement bien cela méditer : rappeler à l’ordre son esprit chaque fois qu’il s’égare pour lui apprendre à ne plus s’enfuir automatiquement vers des pensées anxiogènes et leur effet boule de neige.

Manger mieux et suffisamment

C’est désormais un fait bien connu : en ce qui concerne le traitement naturel de l’anxiété, l’alimentation a un impact majeur sur nos humeurs et notre santé psychique.

Bien manger signifie prendre soin de son système digestif. Il faut donc manger des produits les moins transformés possible et favoriser les fibres à la viande.

Comment traiter l'anxiété de façon naturelle grâce à une bonne hygiène de vie?

Enfin, vous devez également manger des quantités adaptées. Beaucoup de personnes anxieuses ont un rapport difficile à la nourriture, que ce soit parce qu’elles mangent trop ou pas assez. Cette compensation par la nourriture est un cercle vicieux où l’appétit répond à l’anxiété et le fait de manger en produit davantage.

Les bienfaits des massages contre le stress

Un bon massage réalisé par une praticienne bien être certifiée et compétente est sans doute l’une des meilleures méthodes naturelles pour lutter contre l’anxiété.

Le massage permet de réduire les tensions musculaires et pousse votre corps à sécréter de nombreuses hormones lesquelles sont excellentes pour votre santé physique et psychique.

Mais je ne le répéterais jamais assez : quelle que soit votre hygiène de vie, cela ne peut pas être, au sens littéral du terme, considéré comme un traitement naturel de l’anxiété.

Limiter l’impact des écrans sur votre santé mentale

Il est important de prendre en compte l’impact des écrans sur notre anxiété.

Au-delà des informations et des images qu’ils relaient et qui peuvent être anxiogènes, les écrans émettent de la lumière bleue. Cette lumière perturbe notre cycle circadien et abîme la qualité de notre sommeil et, comme vous le savez sans doute, un mauvais sommeil favorise l’anxiété.

Pensez donc à réduire l’exposition à la lumière bleue avec des lunettes ou des filtres spéciaux. Surtout, coupez les écrans au moins deux ou trois heures avant de vous coucher. Pour vous accompagner au lit, préférez toujours la compagnie d’un livre ou d’un magazine.

Demander l’aide d’un comportementaliste

L’anxiété est difficile à gérer parce que les patients qui en souffrent se sentent souvent seuls et abandonnés. Les médecins se retrouvent rapidement démunis face à des cas qui ne justifient pas un suivi psychiatrique ni prescription médicamenteuse lourde.

La psychothérapie est une bonne solution comme traitement naturel de l’anxiété, mais elle n’offre généralement pas de résultats concrets avant plusieurs années. Beaucoup de personnes anxieuses n’ont pas l’énergie de mener un travail thérapeutique aussi long.

L’aide d’un comportementaliste est donc particulièrement adaptée dans le cadre du traitement naturel de l’anxiété. La thérapie comportementale permet de comprendre les origines de l’angoisse et de modifier la réaction du patient à ses manifestations en quelques mois, voire quelques semaines.

Il s’agit donc du meilleur traitement naturel de l’anxiété. C’est le plus efficace, le plus simple et le plus rapide (16 cas résolus sur 17 en moins de 3 mois).

Comment se sortir de l’anxiété naturellement ?

Les personnes les plus anxieuses et celles qui souffrent d’un trouble anxieux qui leur pourrit la vie au quotidien sont souvent désespérées parce que le sport et les exercices de respiration ne suffisent pas. Ne vous considérez surtout pas comme un cas désespéré si vous êtes concerné(e) !

D’expérience, je sais que bien des professionnels comme des adeptes en tout genre vont vous inviter à pratiquer la cohérence cardiaque, la méditation et bien d’autres techniques de relaxation, et elles ont raison.

Elles n’ont pas tort à ceci près que cela ne soigne en rien de façon naturelle les troubles anxieux. Cela fait diminuer vos symptômes, lesquels, tôt ou tard, resurgissent.

Pour autant, sachez qu’il n’est pas de trouble anxieux dont il est impossible de se débarrasser. Il vous suffit de trouver le traitement naturel de l’anxiété le mieux adapté à vos besoins.

A l’inverse, se satisfaire de compléments alimentaires ou d’astuces naturelles pour calmer l’anxiété, c’est comme de changer les pneus de sa voiture en utilisant une marque à bas coût. Tôt ou tard, vous allez « le payer ».

A ce propos, je crains qu’il n’y ait une volonté déchainée chez une partie de la population d’aller au plus simple et au plus vite sans se préoccuper des conséquences. C’est un peu comme l’utilisation mal maitrisée des réseaux sociaux.

On veut communiquer vite, sans libre arbitre, sans filtres, et les conséquences de ces comportements qui relèvent autant du déni de la réalité que de comportements assez infantiles ne sont pas sans répercussions.

Ma petite aparté étant terminée, sachez que dans l’immense majorité des cas, la meilleure manière de soigner naturellement l’anxiété, c’est de demander l’aide d’un comportementaliste.

La thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto permet aux personnes anxieuses de venir à bout de leurs pensées irrationnelles et de leur inquiétude permanente en quelques semaines seulement.

Comment guérir l’anxiété naturellement ?

La grande question est donc de savoir comment guérir de l’anxiété naturellement sachant que toutes les solutions proposées ci-dessus sont des solutions qui vous permettent de gérer l’anxiété mais pas de la traiter.

La différence réside dans le fait que, dans le 1er cas, vous essayez par des actions diverses de faire diminuer l’anxiété. Dans le second cas, il s’agit du traitement naturel de l’anxiété ce qui favorise une élimination totale des troubles anxieux.

En ce qui concerne la plupart des patients dont je me suis occupé dans le cadre de la thérapie comportementale, la plupart avait derrière eux un cheminement important en termes de consultations thérapeutiques. Qui chez un psychologue, qui chez un psychiatre, qui encore chez un sophrologue.

Ce sont autant de démarches compréhensibles à ceci près qu’elles prennent du temps, coûtent en énergie comme en argent et, pour autant, les résultats sont loin d’être à la hauteur de votre investissement.

Traiter l'anxiété de façon naturelle: La résistance au changement

Sans doute avez-vous vous souvent entendu parler de thérapie comportementale.

Issue de la thérapie brève, cette démarche postule que vous n’êtes pas responsable de votre anxiété. Partant, que cette dernière est le résultat de la relation entretenue entre vous et votre environnement.

Il ne s’agit alors pas de savoir pourquoi vous êtes une personne anxieuse, mais de comment faire pour vaincre l’anxiété. Cette démarche trés constructive facilite le traitement naturel de l’anxiété d’une façon particulièrement efficace et rapide : moins de 3 mois.

En 2004, l’Institut National de la Santé et de la Recherche médicale (INSERM) a réalisé une étude comparative des différentes formes de traitement thérapeutique (homéopathie, psycho dynamisme, psychanalyste, thérapie comportementale).

Il en ressort que l’approche comportementale est la thérapie la plus utilisée comme traitement naturel de l’anxiété. C’est la plus efficace dans le traitement des troubles anxieux et dépressifs.

Cette approche fait ses preuves depuis toujours. Elle connait trois vagues :

La 1ère vague

Elle se fonde sur l’ensemble des comportements des personnes. C’est le début des années 80.

La 2è vague

Elle est centrée sur l’aspect cognitif. La cognition est définie comme l’ensemble des connaissances, des croyances, et des représentations mentales propres à un être humain. Il s’agit également de l’ensemble des mécanismes par lesquels une personne apprend une information puis, la traite, la mémorise ou la stocke et, enfin, l’utilise.

Cette deuxième vague insiste sur la prise de conscience des liens qui existent entre les pensées et les émotions. Son objectif est de modifier l’ensemble des pensées dysfonctionnelles dans le but de rendre meilleur l’état émotif, la perception émotionnelle.

La 3è vague

Elle ne se focalise pas totalement sur la modification des pensées. En matière de traitement naturel de l’anxiété, elle se sert de la technique d’exposition avec inhibition de la réponse automatique d’évitement.

Cette technique consiste à –  mentalement – mettre le patient face aux situations redoutées selon un protocole structuré et prévisible. Mais attention : il ne s’agit pas là d’exercices d’exposition à proprement parlé.

Le traitement naturel de l’anxiété sans médicaments

Entre tous les modes thérapeutiques (psychiatrie, médicaments, psychanalyse, psychologie clinique, psychothérapie), il est souvent difficile d’identifier le meilleur traitement naturel de l’anxiété.

Moi qui fût un grand anxieux, j’ai essayé toutes les méthodes précitées. Si certaines avaient un impact au cours d’une période donnée, aucune n’a réussi à traiter l’anxiété de façon pérenne.

C’est alors que je me décourageais qu’il m’a été suggéré d’essayer l’approche comportementale.

Pendant des mois, je me suis bien gardé de prendre rendez-vous. J’étais fatigué de toutes ces thérapies et ne croyait plus en aucune. Force m’a été de constater que j’avais tort.

En matière de thérapie comportementale appliquée au traitement naturel de l’anxiété, Il s’agit de permettre au patient de débloquer sa vision de situations anxiogènes, des plus simples aux plus compliquées.

Par l’utilisation de techniques comportementales paradoxales, le patient finit par adoucir puis se débarrasser de l’anxiété. Par la même occasion, il développe une vision plus réaliste des différentes situations de stress.

Le programme thérapeutique comportemental est établi en accord avec le patient. Celui-ci prend donc une part active dans sa guérison.

Comment j’ai guéri de l’anxiété naturellement

Au bout de quelques mois de résistance au changement et de tentatives de contrôle acharné de mes symptômes d’anxiété, j’ai fini par prendre rendez-vous avec un comportementaliste dont, bien plus tard, je serais un confrère.

Quand je parle de peur de changer, j’avais – je pense – surtout peur de ne pas savoir être heureux et serein une fois mon anxiété éliminée.

Immédiatement, l’approche thérapeutique de ce thérapeute m’a surprise. Il ne cherchait pas à me faire identifier pourquoi j’étais anxieux mais plutôt dans quelles circonstances je l’étais et quel était mon comportement en pareilles situations pour contrôler mon anxiété.

Pourquoi vous ais-je parlé de peur du changement dans le paragraphe précédent ?

Tout simplement parce-que, fort de mon expérience personnelle comme de mon expérience professionnelle en ma qualité de thérapeute comportemental, je ne sais que trop que beaucoup de gens sont convaincus que rien, ni personne, ne peut leur permettre de bénéficier d’un traitement naturel de l’anxiété qui soit réellement efficace.

J’ai moi même expérimenté cette situation. J’étais convaincu d’être, en quelque sorte, condamné à subir mon anxiété. Un peu comme tous ces gens qui pensent que devenir propriétaire immobilier est réservé aux personnes riches, ou à celles ayant un apport suffisant (ce qui, à l’heure et au jour auxquels j’écris cet article n’est pas faux…).

C’est une erreur d’appréciation basée sur un manque d’informations fiables d’une part, et sur la construction d’un possible que l’on ose pas envisager d’autre part.

Le meilleur moyen d’avancer c’est de se donner les moyens d’accéder à un traitement naturel de l’anxiété. Oui, mais comment ?

En osant le changement, tout simplement. C’est à dire de penser et d’agir en considérant que le changement ne peut pas être pire que le problème lui-même.

Cela vous pose un problème ? Alors, posez vous cette question :

  • « Que puis-je craindre de pire que mon anxiété à compter du moment où je me sens mieux ?« .

Quand vous aurez la réponse, ou sans attendre d’y répondre, cliquez sur le lien ci-après pour poser un acte quant au traitement naturel de l’anxiété :


Traitement naturel de l’anxiété : Ce livre est fait pour vous !

Comment traiter l'anxiété naturellement ?

Vous en avez plus qu’assez de vous perdre dans ces thérapies classiques qui ne vous offrent que peu voire pas de résultats ?

Vous en avez marre de consommer des médicaments (anxiolytiques, antidépresseur, neuroleptiques, etc.) comme de toutes vos démarches – répétées mais vaines – pour essayer de comprendre quelque chose qui échappe totalement à votre contrôle ?

Alors, faites votre révolution mentale en bénéficiant du Programme ARtUS.

C’est une méthode simple, à suivre étape par étape, basée sur l’expérience de milliers de personnes comme vous, dont les résultats ont été scientifiquement prouvés par une étude de l’INSERM*.

Grâce à des techniques comportementales qui ont fait leurs preuves, comprenez enfin ce qui vous bloque et vous empêche de vous épanouir.

Hackez votre cerveau pour reprendre le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments, avec un taux de réussite supérieur à 95%.

La plus efficace des solutions commence ici.

* Institut National Scientifique d’Études et de Recherches Médicales



Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Ancien grand anxio-dépressif, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il est spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste (coach comportemental). Ses compétences en matière de coaching comportemental permettent de résoudre 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats en moins de 2 mois. Pour en savoir +, vous êtes invité(e) à prendre connaissance des protocole de résolution de problèmes en ligne qu'il a conçu.

    6 replies to "Traitement naturel de l’anxiété : Comment traiter l’anxiété de façon naturelle ?"

    • Frédéric Arminot

      Bonsoir Jean-Yves,

      Je vous ai répondu par messagerie mais n’ai pas de vos nouvelles. Avez-vous trouvé une autre solution ?

    • Jean-Yves

      Bjr, j’habite en Isère (38), pouvez vs m’indiquer comment suivre une thérapie comportementale face à un TAG installé depuis des années…
      Cordialement.

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Annie,

      La réponse à votre question est « oui », le programme a pour fonction et vocation à traiter définitivement l’anxiété et les crises de panique dont vous êtes victime.

      Si vous confirmez votre accord pour recevoir mes messages dans le mail que vous avez reçu aujourd’hui, alors vous accéderez à toutes les informations dont vous avez besoin à ce propos comme au programme lui-même (éventuellement, pensez à regarder dans vos spams ou dans vos indésirables).

    • Annie

      Bonjour, chez l anxiété c’est généralisé et depuis peu crise de panique , es-ce que votre méthode aide a ses troubles
      Merci

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Serge,

      En réponse à votre question, je ne suis pas psychiatre lesquels, soit écrit en passant, ne savent traiter l’anxiété qu’à force médicaments.

      Du coup, le protocole thérapeutique issu de la thérapie comportementale que j’ai conçu pour soigner l’anxiété en 2 mois avec un taux de réussite de 16 cas résolus sur 17 n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

      J’espère avoir répondu à vos questions, et reste à votre disposition pour vous apporter les précisions complémentaires que vous souhaiteriez.

    • Serge

      Bonjour.
      Votre article m’a interressé.
      Êtes vous psychiatre ?
      Votre suivi peut il être pris en charge?

Leave a Reply

Your email address will not be published.