Tension nerveuse: Les symptômes d’1 stress significatif

tension-nerveuse-8-signes-de-tension-nerveuse.jpg

Tension nerveuse

Se sentir nerveux, ou être énervé, est un grand classique du genre humain. Ce qui est aussi un grand classique, c’est la somme de justifications que ce même être humain est capable de fourbir au titre de sa tension nerveuse. Cette même tension nerveuse qui justifiera que sa victime soit en colère, agressive, voire insupportable pour ses proches. Et ceci, que ce soit dans un cadre personnel ou professionnel.

S’il est normal d’être victime de tension nerveuse, il est tout aussi normal de la prendre en charge. La tension nerveuse, c’est comme le stress. Insuffisamment ce peut être très grave. Trop, ce peut être très grave aussi, voire mortel.

Ainsi, la tension nerveuse est une conséquence directe de la fatigue, d’un stress conséquent, ou d’un état anxieux. De fait, il vous appartient de traiter la tension nerveuse au plus tôt, afin que celle-ci ne se constitue pas en strates qui deviendront, à leur tour, une spirale de la pression particulièrement difficile à endiguer. Ce n’est qu’une question de temps, mais vous allez en perdre le contrôle.

Il est donc de votre responsabilité de vous occuper d’identifier les signes de votre tension nerveuse. Et ce d’autant plus que cette tension nerveuse peut avoir pour origines d’autres troubles comme le manque de sommeil, la peur, la fatigue intellectuelle, ou encore un effort important.

Par souci de vous aider, je vous présente ci-après 8 signes qui indiquent que vous êtes victime de tension nerveuse.

Les symptômes de tension nerveuse

Tension nerveuse: Les céphalées de tension

Les céphalées (maux de tête sévères) sont le premier indicateur de tension nerveuse. Ces maux de tête se localisent surtout au niveau de la nuque et des tempes. Ils sont provoqués par le gonflement subit des vaisseaux sanguins de certaines régions de la tête. Ils peuvent durer de quelques heures à une journée entière, voire plusieurs jours dans les cas les plus graves.

Mais attention! Ne confondez pas ces céphalées avec les symptômes de l’hypertension artérielle. En effet, il n’est pas rare que les personnes souffrant d’hypertension artérielle aient également de sérieuses migraines. Parfois, les 2 maladies sont liées, mais ce n’est pas nécessairement le cas.

Ne vous alarmez pas inutilement. Par sécurité, je vous invite à repérer des signes complémentaires. Si vous n’y parvenez pas seul(e), consultez votre médecin. D’autres maladies, ponctuelles, ou pathologiques, peuvent expliquer vos céphalées. Seul un diagnostic dûment posé par un(e) professionnel(le) peut révéler ce dont vous souffrez vraiment.

Tension nerveuse: L’insomnie

Le second signe évident de la tension nerveuse est l’insomnie. Si vous avez du mal à dormir, ou à vous endormir, en plus d’avoir de fréquentes migraines, vous avez de sérieuses raisons de vous inquiéter. Cette insomnie, que vous manifestez, peut être:

Tension nerveuse: Une insomnie fréquente

Cela signifie que vous l’avez souvent, et indépendamment des migraines

Tension nerveuse: L’insomnie Épisodique

Naturellement, quand vous manquez de sommeil, votre rythme de vie est perturbé. Vous risquez d’être moins concentré dans l’accomplissement de votre travail. Dans votre métier, comme dans votre vie de couple, ou de famille, vous pouvez facilement devenir irritable, de mauvaise humeur, et difficile à vivre.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

Tension nerveuse: Le manque d’appétit

Le manque d’appétit est un autre signe de tension nerveuse. Il est parfois associé à une perte de poids, ponctuelle ou progressive. Si vous remarquez une perte régulière associée à des troubles alimentaires, n’hésitez pas à consulter.

Mais une fois encore, permettez moi de vous mettre en garde. Ne confondez pas ce manque d’appétit passager  avec un trouble du comportement alimentaire comme l’anorexie. Si vous nourrissez (je sais, je n’aurais pas du) des inquiètes à ce propos, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un toubib.

En outre, sachez que tous les maux physiques (maux de tête, mal de ventre, etc.) ressentis par vous, indiquent que vous êtes victime de tension nerveuse. Ces douleurs peuvent revenir de façon discontinue.

Si tel est le cas, c’est bien la preuve que vous souffrez d’un symptôme de stress persistant, lequel s’exprime par cette tension nerveuse,  et ces symptômes.

Tension nerveuse: L’inefficacité des médicaments

Un autre signe de la tension nerveuse est l’inefficacité des antalgiques courants sur vos maux de tête. A priori, une migraine, normale et passagère, peut s’estomper avec la prise de cachets de paracétamol ou d’aspirine. Mais quand ces médicaments sont totalement inefficaces à vous soulager, ou doivent être pris en fortes doses, c’est qu’il y a un problème.

Je profite d’ailleurs de ce propos pour vous mettre en garde: si vous consommez souvent des antalgiques pour soulager vos maux de tête, et que vous n’êtes pas satisfait(e) des résultats, allez consulter. Certains antalgiques peuvent aggraver votre problème, et des prises trop répétitives, ou désordonnées, peuvent provoquer une dépendance. Or, comme vous le savez sans doute, toute dépendance induit un résultat inversement proportionnel à l’effet désiré. Plus vous « consommez » moins la substance a l’effet escompté..

Tension nerveuse: Les troubles de la mémoire

Les troubles de la mémoire peuvent, eux aussi, être associés à une tension nerveuse. Cependant, il est rare que vous puissiez en souffrir dès le début de votre problème. Ils apparaissent bien plus tard. Lorsque les céphalées deviennent chroniques. Et récurrentes.

Je pense que vous avez conscience des déconvenues  liées aux troubles de la mémoire, mais, par sécurité, je me permets de vous rappeler les plus fréquentes et les plus importantes:

  • Absence, oubli, de rencontres importantes (rendez-vous personnels ou professionnels)
  • Inefficacité au travail
  • Manquements ponctuels ou répétés à diverses responsabilités familiales ou sociales

Par ailleurs, si votre état nerveux est du à une situation de stress ou d’anxiété, et que vous n’en prenez pas la mesure, ou une demandez pas d’aide, il est à craindre que vos difficultés aillent s’aggravant.

Tension nerveuse: Le mal de dos

Certaines personnes souffrant de tension nerveuse ressentent également des douleurs dans le cou, ou dans le dos. N’oubliez pas que le mal au dos est … le mal du siècle (en cours comme le précédent). Cependant, les dites douleurs peuvent être dues à d’autres facteurs comme une mauvaise position assise, ou un effort musculaire important. Mais, si tel est le cas, c’est aussi la preuve que votre état ne vous autorise pas à prendre le temps de prendre soin de vous…

Ces douleurs dans la nuque (cou), ou ces douleurs dorsales, se manifestent, le plus souvent, dans la même période, ou simultanément, avec les maux de tête. De plus, elles surviennent de manière brutale et imprévisible, et disparaissent aussi soudainement qu’elles sont apparues.

Tension nerveuse: Les douleurs oculaires

En plus de tous les signes cités précédemment, vous pouvez aussi rencontrer des douleurs ou des gênes oculaires. Ces douleurs dans les yeux se caractérisent de la façon suivante:

  • Rougissement important
  • Larmoiement
  • Forte douleur au niveau des yeux, comme au-dessus des yeux
  • Lourdeur au niveau des paupières

Il est à noter que ce signe est plutôt rare. Seuls quelques patients peuvent le développer. Si vous n’avez pas mal aux yeux pendant vos crises de migraines, c’est moins alarmant. Mais cela ne signifie pas non plus que vous n’en souffrez pas. Faites donc preuve de prudence et d’attention, et n’hésitez pas à consulter un ophtalmologue.

Tension nerveuse: La congestion nasale

Huitième et dernier signe de tension nerveuse. Vous pouvez être affecté(e) d’un écoulement du nez, ou d’une congestion nasale. C’est assez rare, sauf si vous souffrez déjà des pathologies ci-dessous:

  • Troubles respiratoires
  • Affection respiratoire

Ces difficultés pulmonaires sont assez fréquentes chez les jeunes, et les adolescents qui sont atteints de maladies respiratoires.

Comment traiter la tension nerveuse?

Vous venez de prendre connaissance de 8 signes avants coureurs, ou spécifiques, de tension nerveuse. Il est de votre responsabilité de les prendre en charge.

Bien sur, et dans un premier temps, il est opportun de consulter un médecin. Cependant, cette prise en charge exclusivement médicale ne saurait se suffire à elle même. Avec les médicaments, ou des consultations médicales, vous attaquez « la forme ». Il vous faut aussi attaquer « le fond ».

Afin de traiter votre tension nerveuse et, partant le trouble anxieux qui s’y trouve associé, je vous invite à bénéficier d’un programme thérapeutique et comportemental adapté à votre cas. Ainsi, vous traiterez la forme et le fond de votre problème. Ainsi, vous retrouverez la paix et la sérénité que vous méritez.

Sur la foi de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), ce programme comportemental résout 16 cas sur 17. Une paille…

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.



Frédéric Arminot

Chargement des commentaires...
Défiler vers le haut