Peur de vomir: Comment soigner l’émétophobie

La peur de vomir, ou émétophobie qui signifie plus précisément avoir peur de se trouver en présence de quelqu’un qui vomit. Dans les deux cas, il s’agit d’une peur assez répandue. Dans d’autres cas, cette peur devient une véritable phobie handicapante.

Elle peut aller jusqu’à perturber l’alimentation et nécessite alors une prise en charge professionnelle. Heureusement, on en guérit presque toujours et assez rapidement. Autant que vous le sachiez tout de suite, on peut soigner la peur de vomir avec autant de facilités que la plupart des autres phobies.

En effet, l’émétophobie n’est pas une phobie rare. Par contre, cette peur de vomir, ou cette peur irrationnelle de vomir, peut s’avérer particulièrement handicapante.

C’est une phobie qui correspond à la peur panique de vomir ou de se trouver en présence de quelqu’un qui vomit. Elle peut provoquer des crises de panique importantes, voire des vomissements en réaction.

Ainsi, toute sensation de peur irrationnelle de vomir qui n’est pas contrôlée renforce la phobie de vomir. En effet, il n’est pas rare de voir des gens vomir de peur.

Il est important de préciser que l’émétophobie est une phobie encore mal comprise. Elle correspond à la peur panique de vomir, mais ses causes sont encore mal connues. Actuellement, la science ne parvient pas à déterminer le rôle exact des causes somatiques et des causes psychiques de la peur de vomir.

Une indécision qui pose parfois des difficultés quand les patients cherchent une solution à la phobie de vomir comme à l’émétophobie.

Quels sont les symptômes de la peur de vomir?

Les symptômes de l’émétophobie sont variés et dépendent généralement de la personne qui en souffre. Ainsi, en 2015, la chanteuse Shy’m disait être émétophobe. Ce qui ne l’empêche vraisemblablement pas d’être une artiste accomplie.

Parler de cette personne publique n’est nullement une remise en cause, ou l’expression d’un doute quant à la réalité de sa phobie. Tout au plus, une façon d’illustrer (photo) le présent article tout en précisant que la peur de vomir est le symptôme d’un trouble anxieux.

Et, à ce propos, rares sont les artistes qui ne sont pas victimes d’anxiété. Enfin, moi j’écris çà, j’écris rien.

Dans les cas les plus légers, le patient qui souffre de la peur de vomir ne supporte pas de se trouver en présence de quelqu’un qui vomit. Quand c’est le cas, il est pris de spasme et peut aller jusqu’à vomir lui-même.

Les formes plus légères provoquent un simple dégoût naturel, mais plus prononcé. Dans certains cas plus avancés, la simple évocation du vomi, que ce soit par le souvenir ou une odeur, provoque les vomissements de la personne émétophobe.

Parfois, le simple fait de voir un personnage de film vomir ou d’entendre les sons caractéristiques du vomissement suffit. Dans les cas un peu plus sévères d’émétophobie, la simple lecture de ses lignes ou le simple fait d’imaginer que l’on peut vomir génère une peur panique de vomir, voire nous fait vomir.

Enfin, les cas les plus graves d’émétophobie affectent dangereusement la santé et l’alimentation.

L'émétophobie est reponsable de troubles alimentaires et digestifs

Les personnes qui ont des formes extrêmes de la peur de vomir commencent souvent à avoir peur de s’alimenter. Quand elles mangent, elles craignent toujours de vomir plus tard ce qu’elles avalent et peinent alors à s’alimenter normalement.

De plus, l’émétophobie provoque des vomissements plus nombreux, ce qui augmente les risques de cancers digestifs. Toujours au sujet de la peur de vomir, sachez que l’émétophobie est la 3è phobie la plus courante au Royaume-Uni, derrière la phobie sociale et l’agoraphobie.

Je vous rappelle que vous pouvez souffrir de ces trois phobies, chacune étant la conséquence ou la cause d’une autre.

Peur de vomir: L’émétophobie c’est quoi?

La peur de vomir est une réaction naturelle à un phénomène très désagréable. Vomir est douloureux et toujours associé à des moments désagréables, notamment parce que l’on vomit souvent quand on est malade.

De même, avoir envie de vomir quand on voit du vomi, c’est une réaction normale. Les théories sur l’origine de ce réflexe sont variées, mais on imagine qu’il correspond à une nécessité évolutive pour protéger les groupes d’un empoisonnement général.

Dès lors, on peut envisager la peur de vomir comme une sorte de réflexe pavlovien. Un conditionnement à réagir. En revanche, on ne doit pas confondre l’appréhension naturelle que l’on a à l’idée de vomir et la peur panique de vomir.

La phobie correspond à une peur irrationnelle et incontrôlable. L’émétophobie, c’est donc la peur démesurée et souvent injustifiée de vomir ou de voir quelqu’un vomir.

Cela peut avoir de nombreuses conséquences sur la vie quotidienne, notamment en rendant ceux qui en souffrent incapables de monter dans une voiture, de peur d’avoir le mal des transports.

Dans certains cas extrêmes, l’émétophobie a des conséquences somatiques. Les crises de panique qu’elle provoque finissent par faire vomir le patient phobique.

L’émétophobie devient alors très difficile à vivre, car les crises alimentent la phobie en la renforçant. Le patient devient alors convaincu qu’il a raison d’avoir peur de vomir puisqu’il vomit effectivement quand il s’en inquiète.

Réflexe de peur et de rejet: l'émétophobie

Peur de vomir: Est-ce une phobie comme les autres?

Une émétophobie n’est pas une maladie comme les autres à cause de ses conséquences somatiques. Des conséquences qui poussent les médecins et les psychiatres à envisager que les causes d’une émétophobie ne seraient pas seulement psychologiques, mais également somatiques.

L’émétophobie est une phobie particulièrement impressionnante et douloureuse. Ceux qui en souffrent ne peuvent pas vraiment mettre en place des stratégies d’évitement, car ils peuvent potentiellement vomir n’importe où et n’importe quand.

Peur de vomir: D’où vient cette peur irrationnelle?

Les origines d’une phobie sont toujours mystérieuses et très personnelles. D’ailleurs, une grande partie des thérapies consiste à explorer les origines de la phobie. Néanmoins, si les détails de l’apparition de chaque phobie sont souvent personnels, ils correspondent généralement à des schémas assez classiques et connus.

Ainsi, la première cause de phobie reste toujours le traumatisme. Un traumatisme souvent lié à la nature de la phobie. Dans le cas de l’émétophobie, cette peur panique de vomir se retrouve surtout chez celles et ceux qui ont vécu des troubles alimentaires difficiles, de longues hospitalisations et des chimiothérapies.

Et aussi chez des personnes qui ont assisté à des scènes traumatisantes au cours desquelles des personnes malades ou anxieuses ont été amenées à vomir. Les phobies peuvent aussi être « acquises ». Le terme n’est pas parfaitement adapté, mais il permet de désigner des phobies qui se manifestent sans traumatisme.

Certains enfants qui grandissent dans des milieux anxiogènes développent des troubles anxieux pendant l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Ces troubles peuvent alors favoriser l’apparition de phobies.

D’abord discrètes et multiples, ces phobies sont sans impact majeur avant que l’une d’entre elles empire.

Pourquoi a-t-on peur de vomir?

La peur de vomir est naturelle. Vomir est une expérience désagréable à bien des égards. D’abord, d’un point de vue purement physique, vomir est douloureux et violent pour le corps.

D’un point de vue physiologique, les vomissements sont un recours ultime de l’organisme pour lutter contre certaines maladies et poisons. Nous vomissons donc quand notre santé, voire notre vie, est en jeu. Avoir peur de vomir est donc normal, et il est important que je l’écrive de nouveau.

L’émétophobie, en revanche, ne l’est pas. Alors, comment l’émétophobie apparaît-elle? Comme toutes les phobies, ses causes les plus fréquentes sont d’ordre traumatique.

Comment surmonter la phobie de vomir

Beaucoup de patients ayant suivi une chimiothérapie difficile développent une peur irrationnelle de vomir. Ils ont beaucoup vomi pendant le traitement et ne le supportent plus. Une autre maladie provoquant des vomissements nombreux et violent peut avoir le même effet.

L’éducation peut aussi provoquer des émétophobies. Les environnements anxiogènes provoquent des troubles anxieux, ce qui produit souvent des phobies.

La nature de la phobie varie alors d’un patient à l’autre. Les enfants que l’on force à manger sans écouter leurs limites peuvent aussi développer une émétophobie à force d’avoir la nausée chaque fois qu’ils mangent.

Les causes d’une phobie varient toujours d’une personne à l’autre. Dans le cas d’une émétophobie, l’angoisse de vomir est répandue et bien naturelle. Vomir est une expérience très désagréable et douloureuse, nous avons donc tous une appréhension bien normale à ce propos.

On ne doit donc pas confondre cette appréhension avec une véritable phobie. De même, la réaction somatique face à quelqu’un qui vomit est tout aussi naturelle. En d’autres termes, voir du vomi donne – accessoirement – envie de vomir 😞.

Une émétophobie correspond à une peur beaucoup plus importante, devenant même parfois handicapante. Les personnes qui en souffrent éprouvent une peur panique à l’idée de vomir ou de se trouver en présence de quelqu’un qui vomit.

Dans certains cas extrêmes, l’émétophobie affecte l’alimentation des patients qui en souffrent. Ils n’osent plus se nourrir, tant ils craignent de vomir ensuite. Souvent, les émétophobes ont une alimentation très peu variée pour limiter les risques.

Une émétophobie est donc, comme toutes les phobies, une peur irrationnelle. Ceux qui en souffrent n’ont pas de raisons concrètes d’avoir peur. En revanche, on ne doit pas dénigrer leur peur, car elle existe et a un impact considérable sur leur santé et leur quotidien.

On doit plutôt comprendre ce qui cause cette émétophobie.

Peur de vomir: Quelles en sont les causes de la phobie de vomir?

Toutes les phobies ont des causes générales à peu près similaires: soit un traumatisme, soit le développement progressif d’un trouble anxieux. Le développement progressif du trouble anxieux est fréquent chez les enfants victimes de violences physiques et psychologiques.

Grandir dans un milieu anxiogène avec des parents eux-mêmes anxieux favorise l’apparition de phobies. Pourquoi quelqu’un souffrira-t-il plutôt d’une émétophobie qu’autre chose? Difficile à dire.

Pourquoi a t'on la phobie de vomir?

Généralement on explore son passé pour essayer de le comprendre. Les traumatismes capables de générer la peur de vomir ne sont pas très courants. Une chimiothérapie longue et particulièrement douloureuse peut néanmoins provoquer une véritable phobie des vomissements.

D’autres pathologies digestives, notamment celles qui provoquent des vomissements, peuvent également entraîner des traumatismes à l’origine d’une angoisse vomir. Dans tous les cas, la guérison d’une émétophobie passe toujours par une meilleure compréhension de ses causes psychologiques.

Émétophobie: Quelles en sont les conséquences?

Une phobie n’est pas dangereuse en soi. Même quand elles provoquent des attaques de panique, une phobie ne peut pas mettre votre vie en danger. En revanche, certaines phobies ont un impact important sur la santé physique et psychologique des personnes atteintes.

C’est le cas de toute émétophobie. Elle peut devenir une phobie dangereuse si on ne s’en occupe pas rapidement. Comme je l’écrivais plus haut, une émétophobie a des conséquences importantes sur l’alimentation de la personne qui en souffre.

Comme elle a peur de vomir, elle limite au maximum les quantités d’aliments qu’elle ingère. En plus, elle refuse généralement d’essayer de nouveaux aliments.

Comme elle sait que certains aliments ne la font pas vomir, généralement les plus neutres en goût, elle ne mange rien d’autre. Les émétophobes finissent donc par souffrir de carences et de malnutrition.

En plus de cela, certains émétophobes ont des réactions somatiques très importantes face au vomi ou à l’idée de vomir. En d’autres termes, la simple idée de vomir peut leur donner envie de vomir, parfois jusqu’à vomir réellement.

Or, le fait de vomir trop souvent est dangereux pour la santé, car cela brûle l’œsophage et favorise les cancers digestifs. Enfin, comme toutes les phobies, la peur de vomir a des conséquences importantes sur la vie sociale des personnes qui en souffrent.

Entretenir des relations peut devenir très compliqué.

Émétophobie: Comment être sûr que l’on a envie de vomir?

Les émétophobes se retrouvent souvent confrontés à une difficulté: réussir à déterminer s’ils ont vraiment envie de vomir ou simplement peur de vomir. Puisqu’une émétophobie provoque des réactions somatiques intenses, ceux qui en souffrent sont parfois pris de nausées tout aussi intenses.

Le problème, c’est que quand elles sont fréquentes, le patient ne parvient plus à déterminer s’il a vraiment envie de vomir. Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez utiliser quelques techniques simples.

Peur de vomir: Avez-vous des vertiges et des nausées qui vous donnent envie de vomir

Commencez par boire un peu d’eau, puis allongez-vous pour prendre du repos. Si vous souffrez de véritables nausées, cette première précaution devrait réduire votre envie de vomir. Si ce n’est pas le cas, alors c’est sans doute votre émétophobie qui s’exprime plutôt qu’une véritable envie de vomir.

Malgré ce conseil, vous devez garder à l’esprit que la nausée peut être l’expression de nombreux troubles. Par exemple, la nausée peut se manifester pour exprimer le besoin de manger, alors même que cela semble paradoxal de prime abord.

Si vous souffrez d’une émétophobie et de nausées fréquentes, vous devez donc consulter un médecin pour déterminer les causes exactes de votre problème.

Émétophobie: Comment s’en sortir?

Si vous souffrez d’une émétophobie, vous devez commencer par aller voir un médecin. Il vous guidera afin de réaliser tous les examens nécessaires pour un premier diagnostic.: L’objectif de cette première étape, c’est de s’assurer que vos vomissements et la peur de vomir ne sont pas liés à un trouble digestif concret.

Une fois qu’une émétophobie purement psychologique est déclarée comme la cause la plus probable, vous devez suivre une thérapie comportementale systémique stratégique et brève. Elle vous permet d’explorer et de comprendre les origines de votre peur de vomir.

Surtout, elle vous permet d’objectiver les peurs à l’origine de la phobie et de vous débarrasser progressivement et définitivement des situations les plus compliquées. Ce travail comportemental soigne plus de 95 % des patients en quelques semaines seulement!

Comment savoir si on a la phobie du vomi?

Comme je le disais, la peur de vomir est très répandue parce qu’elle est plutôt naturelle. Elle consiste en une réaction normale face à une situation légitimement traumatisante. En revanche, une peur n’est pas une phobie.

La peur de vomir devient une phobie quand elle atteint des formes déraisonnables. En d’autres termes, dès lors que la peur envahit les pensées et empêche de vivre normalement. Supporter difficilement l’odeur et la vue du vomi est plutôt normal.

Finir par vomir soi-même face à quelqu’un qui vomit est aussi plutôt répandu, même si tout le monde n’a pas ce problème. En revanche, dès lors que vous ne supportez pas l’idée du vomi ou que vous vomissez systématiquement devant quelqu’un qui vomit, alors vous souffrez sans doute d’émétophobie.

Enfin, il est important de comprendre que le psychisme est fait de telle sorte que les peurs et les phobies évoluent. Si vous avez une simple peur raisonnable et naturelle du vomi, celle-ci peut toujours dégénérer en phobie si vous êtes une personne anxieuse.

Pour décider si vous devez soigner une phobie, vous devez toujours vous demander combien elle vous handicape, car une phobie est handicapante. Prenez bien la peine d’inclure objectivement toutes les stratégies d’évitement que vous déployez et qui vous prennent beaucoup de temps et d’énergie.

Malheureusement, beaucoup de personnes phobiques nient l’évidence de leur handicap. Elles ont le sentiment de vivre une vie suffisamment paisible en évitant toutes les situations difficiles.

Comment supporter le vomi (le sien comme celui des autres)?

Ressentir du dégoût et de la gêne devant le vomi est une réaction naturelle qu’il est inutile d’essayer de supprimer. En revanche, on peut apprendre à supporter le vomi pour vaincre son émétophobie.

Pour cela, la meilleure solution reste la thérapie comportementale. A ce propos, si vous souhaitez savoir comment soigner la peur de vomir, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous:

Comment ne plus avoir peur de régurgiter?

Si vous souhaitez partager votre expérience liée à comment soigner la peur de vomir, ou soigner l’émétophobie, je vous invite à le faire à l’aide de l’espace réservé en bas de cette page.

L’angoisse peut-elle faire vomir?

Le stress et les nombreuses formes qu’il peut prendre sont susceptibles de provoquer des vomissements, même chez les patients les moins sensibles. On estime que les vomissements dus à l’angoisse sont de différentes origines.

D’abord, l’origine purement physique existe. En cas de stress ou de choc émotionnel importants, le corps peut se préparer rapidement à réagir.

Dans ce cas-là, il se contracte et regroupe le sang de l’organisme dans les organes vitaux et les muscles. Sans le sang nécessaire pour le faire fonctionner et avec la contraction des muscles, l’estomac ne peut plus digérer et le corps doit évacuer autrement son contenu.

Il ne reste plus qu’à vomir.

Ensuite, l’angoisse peut provoquer des vomissements aux origines davantage psychiques. Si un état de stress s’installe sur le long terme dans votre vie, les nombreuses tensions dont vous souffrez affectent le fonctionnement de votre système digestif.

Résultat, l’angoisse provoque alors des vomissements répétés. En plus de cela, elle augmente votre sensibilité aux événements extérieurs, ce qui favorise des réactions excessives.

Peur de vomir: Traiter l’angoisse de vomir

L’émétophobie est une phobie délicate à cause de l’impact somatique qu’elle a sur les patients qui en souffrent. En d’autres termes, avoir peur de vomir provoque un mal-être physique si intense que le patient finit effectivement par vomir.

L’émétophobe entre alors dans un cercle vicieux dont on ne peut pas sortir sans aide extérieure. Pourtant, on peut apprendre à distinguer les nausées classiques des nausées liées à l’émétophobie.

En effet, les nausées classiques ont des causes physiologiques nombreuses et variées. Nous pouvons agir sur ces causes pour limiter la nausée, parfois sans délai. Par exemple, en buvant de l’eau, en mangeant quelque chose ou simplement en s’allongeant.

À l’inverse, l’émétophobie provoque une peur et une envie de vomir totalement irrationnelles. Le patient est généralement pris de panique et devient totalement incapable de calmer ses crises de nausées.

Pourtant, aucune cause physiologique n’explique la nausée. S’asseoir calmement et prendre de grandes inspirations suffit alors à ne pas vomir, mais cela ne constitue pas une solution.

Être angoissé(e) est une cause de l'émétophobie

Quelle solution contre la peur de vomir?

Si vous trouvez votre peur de vomir de plus en plus handicapante, vous cherchez sans doute des solutions pour vaincre l’émétophobie. Heureusement, comme toutes les phobies, elle se soigne relativement bien et vite.

Pour se débarrasser d’une phobie et des troubles panique qui les accompagnent souvent, l’assurance maladie (AMELI) conseille en priorité le recours à la thérapie comportementale. A ce propos, les meilleurs comportementalistes peuvent se vanter d’un taux de réussite de plus de 95 %.

Résultats obtenus en quelques semaines seulement de thérapie! L’hypnose est aussi une solution parfois très efficace. Des personnes phobiques y ont eu recours et vantent ses mérites. Elle a cependant un grand défaut: beaucoup de patients ne sont pas réactifs à l’hypnose.

Quand c’est votre cas, vous aurez beau vous obstiner, l’hypnose ne fonctionnera pas sur vous. Enfin, on recommande également aux personnes anxieuses et phobiques de suivre une psychothérapie avec un professionnel. Ou un programme thérapeutique en ligne comme celui dont je vous parle une fois le formulaire ci-dessous complété.

Cela permet de gérer durablement l’évolution de vos difficultés en fonction d’événements extérieurs. La thérapie comportementale est donc à considérer comme une thérapie de choc particulièrement efficace en matière de phobie ou de troubles anxieux (pour ne citer que ces deux là).

Comment soigner la peur de vomir et s’en débarrasser?

L’émétophobie ne fonctionne pas exactement comme toutes les phobies puisqu’elle a des conséquences somatiques parfois importantes. En revanche, elle répond très bien aux traitements que l’on utilise sur les autres types de phobies.

Les solutions les plus efficaces ne sont donc pas médicamenteuses. On conseille plutôt le recours à la thérapie comportementale. La thérapie comportementale consiste à apprendre au patient à comprendre les mécanismes de sa phobie.

Partant, d’en comprendre les origines pour les objectiver. Ce travail thérapeutique comportemental permet de prendre de la distance sur sa peur de vomir et, partant, de s’en débarrasser facilement.

Grâce au travail précédent, nul n’est besoin de se confronter à l’objet de sa phobie pour dépasser sa peur. La psychanalyse fonctionne à peu près sur les mêmes bases, mais son processus est beaucoup plus lent.

L’analyse concerne toute la psyché du patient et ne se concentre pas immédiatement sur le problème qui l’amène. Les résultats sont donc beaucoup moins rapides, et il n’est pas conseillé de suivre ces deux modes thérapeutiques en même temps.

Dès lors, pour soigner la peur de vomir, je vous suggère – fortement – la thérapie comportementale.

La psychanalyse ne peut s’envisager qu’au terme de la thérapie comportementale pour comprendre son histoire de vie et, ainsi, faire le lien avec sa phobie comme avec des problèmes d’angoisse et/ou d’anxiété.

Comment soigner l'émétophobie?


Si vous souhaitez partager votre expérience liée à la peur de vomir, ou m’adresser un message, je vous invite à utiliser le formulaire en-dessous du présent article.


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Soigner la peur de vomir de façon baturelle grâce au Programme ARtUSSpécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de coaching comportemental en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Frédéric Arminot, Coach comportemental

Frédéric Arminot, Coach comportemental

Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis près de 30 ans en qualité de comportementaliste. Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de coaching comportemental en ligne: Le Programme ARtUS. Cette méthode progressive de coaching résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut