Anxiété d’anticipation: Comment gérer pour ne plus craindre le pire?

L’anticipation est une réaction saine face à certaines situations.

Une bonne capacité à anticiper permet d’éviter de nombreux problèmes.

Elle est même la marque d’une intelligence conceptuelle particulièrement marquée.

Cependant, quand l’anticipation devient permanente et pousse à imaginer le pire, on parle d’anxiété d’anticipation.

Les troubles anxieux sont difficiles à vivre, mais ils se soignent très bien.

Anxiété d’anticipation: Définition

L’anxiété d’anticipation n’est pas un trouble anxieux à proprement parler.

L’anticipation anxieuse est plutôt une conséquence, ou un symptôme, des personnalités anxieuses.

On la retrouve dans de nombreux troubles anxieux, notamment l’anxiété généralisée, l’anxiété sociale, l’anxiété de séparation, etc.

L’anxiété d’anticipation en tant que symptômes a tout de même été définie.

En fait, l’anxiété d’anticipation est une forme d’angoisse exclusivement tournée vers le futur.

Dans certains cas d’anxiété sociale limitée, par exemple, le patient angoisse exclusivement sur des événements passés.

Après une rencontre, il rejoue en boucle le dialogue dans sa tête en s’inquiétant d’être passé pour un idiot.

L’anxiété d’anticipation consiste à développer une angoisse pour les événements à venir, petits ou grands.

Elle peut s’attacher à la question de la carrière aussi bien qu’au fait d’aller faire ses courses.

Dans tous les cas, le patient imagine immédiatement le pire et tente de s’y préparer.

Parfois, il en finit totalement paralysé et n’ose plus rien faire.

Ceci est bien la preuve que plus vous essayez de contrôler ce dont vous avez peur qu’il vus échappe, plus vous perdez le contrôle.

Pourquoi anticipez-vous toujours le pire?

Les origines des troubles anxieux sont toujours difficiles à affirmer. En fait, elles varient beaucoup d’un patient à l’autre.

Souvent, les spécialistes estiment qu’il est nécessaire de faire du cas par cas.

Certains patients développent leur anxiété après un traumatisme survenu pendant l’enfance, l’adolescence ou l’âge adulte.

Dans d’autres cas, ils sont devenus anxieux à cause de leurs parents eux-mêmes anxieux ou violent physiquement ou psychologiquement.

Connaître l’origine de l’anxiété d’anticipation est encore plus compliqué puisqu’un trouble anxieux peut se développer suite à un traumatisme, puis produire une anxiété d’anticipation au fil des ans.

Comment arrêter d'imaginer le pire et mieux gérer son stress?

Les troubles anxieux évoluent et peuvent empirer au contact de nouveaux traumatismes.

Des traumatismes parfois provoqués par le simple fait d’avoir peur.

C’est le cas des phobies, puis de la peur des phobies, par exemple.

Souffrir d’anxiété d’anticipation n’est donc pas anodin et certainement pas de tout repos.

Vous devez prendre vos troubles anxieux au sérieux et consulter rapidement quelqu’un pour les soigner.

L’anxiété d’anticipation dans le couple

Quand l’anxiété d’anticipation s’installe dans le couple, on parle aussi parfois d’angoisse amoureuse.

Les patients qui en souffrent imaginent que leur partenaire, homme ou femme, va les quitter.

C’est souvent une peur irrationnelle qui peut rendre jaloux, possessif, paranoïaque, voire violent (physiquement ou psychologiquement), dans les cas les plus graves.

Le ou la partenaire finit alors effectivement par s’en aller.

L’angoisse amoureuse se caractérise généralement par un mal-être ou une inquiétude excessive dès que le ou la partenaire s’absente.


“COMMENT TRAITER L’ANXIÉTÉ D’ANTICIPATION?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Les spécialistes l’associent donc souvent avec l’anxiété de séparation qui est un trouble anxieux parmi les plus fréquents chez les enfants.

Il persiste parfois à l’âge adulte, s’appuyant ou provoquant d’autres troubles anxieux.

Les personnes qui en souffrent doivent impérativement en parler à la personne qu’elles fréquentent.

Ainsi, elles pourront discuter plus calmement de leurs réactions parfois déroutantes.

Quand le couple est solide, le partenaire peut également aménager certains de ses comportements pour faciliter le quotidien du couple.

Néanmoins, il ne faut accepter cette situation qu’à une seule condition indispensable: que la personne anxieuse se fasse soigner auprès d’un spécialiste.

Pourquoi a-t-on peur de tout en vieillissant?

L’anxiété et les troubles anxieux deviennent de plus en plus importants en vieillissant.

Après 60 ans, près d’une femme sur deux en souffre en France!

Les seniors sont donc les plus touchés par l’anxiété et les patients atteints de troubles anxieux représentent plus de 10 % de la population française totale.

Actuellement, la science ne sait pas exactement pourquoi les personnes âgées sont plus anxieuses.

Une chose est sûre, les enfants et les jeunes adultes sont beaucoup plus téméraires, mais ils se calment avec l’âge.

Plus on on vieillit plus on est anxieux

Certaines études laissent penser que la quantité de matière grise est en cause puisqu’elle diminue avec l’âge.

Il faut aussi prendre en compte que les personnes les plus téméraires vivent moins longtemps et sont donc moins nombreuses chez les seniors.

Enfin, la conscience de la diminution des capacités physiques et mentales, ainsi que les changements importants de société qui interviennent inévitablement participent à isoler les personnes âgées.

Un isolement qui produit plus facilement de l’anxiété.

Comment cesser d’anticiper?

Pour cesser d’anticiper constamment et de toujours craindre le pire, vous pouvez prendre quelques bonnes habitudes.

D’abord, vous ne devez surtout pas donner raison à vos peurs en vous empêchant de faire certaines choses.

Vous devez affronter quotidiennement l’anticipation et la peur qu’elle produit en vous confrontant aux situations angoissantes.

Ensuite, essayez de toujours garder à l’esprit la nature réelle du danger pour ne pas céder face aux pensées irrationnelles.

Enfin, pour vous aider à gérer l’anxiété et le stress en général, vous devez entreprendre une thérapie comportementale et cognitive (TCC).

Un comportementaliste professionnel vous donnera tous les outils cognitifs et comportementaux pour analyser et comprendre vos pensées irrationnelles, puis pour affronter vos peurs grâce à votre lucidité retrouvée.

Vous pouvez accéder à ces outils en cliquant sur le lien ci-dessous (« VIDÉO »).

Bien sur, si vous avez un message à m’adresser, je vous invite à utiliser le formulaire « Commentaires » sous cet article.


“COMMENT NE PLUS ANTICIPER DE FAÇON ANXIEUSE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut