J’ai réussi à traiter l’anxiété dont j’étais victime alors, vous aussi, vous pouvez y arriver !

Traiter l’anxiété, au contraire de ce que pensent beaucoup de personnes, n’est pas si difficile que cela. C’est d’abord une question de positionnement. J’entends par là que cela relève du choix de prendre acte de son incapacité à gérer le stress, d’où la nécessité de préciser de quoi il retourne au sujet de l’homéopathie pour traiter l’anxiété.

Nous sommes dans une société qui exige chaque jour un peu plus de chacun de nous. A bien des égards, nous faisons l’objet d’injonctions répétées : nous devons être bons en tout, et il est exigé de nous que nous soyons au delà de nos limites. En bref, nous devons exploser les compteurs et, in fine, ne sommes que des machines humaines bonnes à produire.

J’en veux pour preuve ces sociétés commerciales qui cherchent à nous vendre du rêve de réussite au prix fort. C’est ainsi qu’on nous assènent de multiples messages lesquels, de façon quotidienne, nous rappellent que la réussite est à notre portée, que le nirvana est là, à portée de mains ou de clics et nous pouvons tous réussir en faisant peu ou pas grand chose.

Ben voyons. C’est comme l’homme aux talonnettes qui nous vendait l’idée du : « travailler moins et gagner plus ».

Homéopathie pour traiter l’anxiété : un binôme voué à l’échec

A propos de la réussite, des études ont montré que la réussite est l’apanage de 1 à 2 % de la population. Quand je parle de réussite, j’entends qu’une personne estime satisfaire la plus grande partie de ses objectifs dans tous les domaines de sa vie : affectif, sentimental, familial, professionnel, et économique.

Un tel pourcentage nous donne une indication de la réalité de chacun d’entre nous. Aux autres, celles et ceux qui ne font rien, ou si peu, ou si mal, l’enfer, bien que pavé de bonne intentions, leur est réservé.

Un tel postulat commence par des invitations à, je cite : « quitter la rat race« . Nous ne sommes donc que des moutons de panurge, de simples suiveurs, incapables de créer notre propre réussite. L’anxiété assaille la plupart d’entre nous et celle-ci n’est que l’expression de notre échec patent.

Nous renvoyer de nous mêmes des images aussi réductrices forcent certains d’entre nous à s’auto-flageller. Partant, à s’enjoindre de résister à un ennemi invisible. En conséquence, à faire de cette injonction à réussir sa vie, une sorte de chemin de vie.

Aucune erreur n’est tolérée, nous devons être bons et réussir, mais à quel prix ?

Reprenez le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments (taux de réussite supérieur à 95%).

Profitez de cette chance extraordinaire tout comme celles et ceux qui, avant vous, pensaient ne jamais s’en sortir.

Homéopathie pour traiter l’anxiété et peur d’échouer

En contrepoint de nos peurs respectives de ne pas être à la hauteur, ou de notre peur d’échouer, s’ajoutent des symptômes physiques et psychiques d’anxiété, lesquels nous font aller bien mal.

C’est ainsi que la France est le pays recordman de consommations de médicaments avec ses 3,8 millions de pharmacodépendants selon une étude publiée en 2022 par l’OFDT (Observatoire Français des Drogues et des tendances Addictives).

Paradoxalement, d’autres, ou les mêmes, stressés, angoissés et anxieux, essaient d’opposer à leurs douleurs des soins plus naturels comme l’homéopathie. Je connais des médecins que cette approche fait hurler pour des raisons qui relèvent de la science.

Du coup, par delà la question des comportements de chacun d’entre nous, et de nos relations à notre anxiété, la question se pose de savoir si l’homéopathie est adaptée au traitement de l’anxiété.

Il m’importe de répondre à toutes et à tous, quelle que soit la vision des choses de chacun. Je fais donc le choix de vous délivrer des points d’appuis qui vous permettent de choisir comment traiter l’anxiété dont vous souffrez. L’homéopathie pour traiter l’anxiété est-il l’un de ces moyens ? Vous allez bientôt le savoir.

Ci-après, je dresse une sorte de liste de précisions diverses pour vous permettre de savoir si l’homéopathie pour traiter l’anxiété correspond à votre besoin, ou si une approche plus spécifique est plus indiquée.

Bien sur, je pense à l’approche systémique de Palo Alto, une approche stratégique et brève orientée solutions.

Homéopathie pour traiter l’anxiété : comment çà marche ?

Autant le savoir tout de suite, l’homéopathie pour traiter l’anxiété ne me semble point suffire ou ne peut s’entendre qu’en complément d’une prise en charge comportementale. Que ce soit en cabinet ou à l’aide d’un programme thérapeutique et comportemental en ligne tel qu’il en existe désormais – lire en bas du présent article -.

L’homéopathie et, à plus forte raison, l’homéopathie pour traiter l’anxiété, est une forme de médecine douce. Historiquement, elle repose sur la théorie suivante : « Une substance entraîne un symptôme chez une personne ce qui fait disparaître le même symptôme chez une personne malade », ce qui revient à dire qu’il s’agit de soigner le mal par le mal.

L’homéopathie se pratique par des médecins spécialisés appelés homéopathes ou par certains médecins généralistes, et repose principalement sur 3 principes.

Le principe de la similitude

L homéopathie pour traiter l’anxiété fait appel à des situations susceptibles de provoquer de l’anxiété chez le patient. Mais dans une proportion suffisamment minime pour ne pas être toxique.

Le principe de la dilution

Les quantités de molécules actives utilisées sont diluées plusieurs centaines de fois. L’homéopathie pour traiter l’anxiété soigne le patient avec des substances actives diluées d’origine végétale, animale ou minérale, en très petites concentrations.

Le principe de globalité

L’homéopathie pour traiter l’anxiété prend en compte l’individu dans son ensemble. Le spécialiste prend le temps d’écouter le patient. Il s’agit là de dresser son profil physique et psychique complet. Le traitement ne tient pas compte uniquement de la maladie apparente et varie d’une personne à une autre, et ce, même pour des symptômes similaires.

Stimuler les défenses de l’organisme

Le but de l’homéopathie pour traiter l’anxiété est de stimuler les défenses de l’organisme de la personne malade afin qu’elle combatte elle-même la maladie. Or, l’anxiété n’est pas une maladie. C’est la raison pour laquelle je vous précise que je ne suis pas convaincu de l’intérêt de l’homéopathie pour traiter l’anxiété.

En règle générale, pour les cas d’anxiété, le médecin homéopathe prescrit les gélules suivantes :

  • Gelsenium 9CH : Traitement de fond.
  • Ignatia 15 CH : Corrige l’émotivité et les excitations – 5 granules 1 à 2 fois par jour.
  • Aconitum Napellus 15 à 30 CH : Cas de panique persistante, de sentiment de mort immédiate, et de malaises. Il est recommandé de prendre 3 granules dès que l’anxiété monte.
  • Argentum Nitricum 9 CH : Troubles tels que l’agoraphobie (peur des grands espaces), et le vertige. La prescription est généralement de 3 granules, 3 fois par jour.
  • Arsenicum album 15 CH : Peur de la nuitPeur d’être seul(e). La prise est de 5 granules le soir
  • Ambra grisea 15 CH : Problèmes de timidité extrême – 5 granules 3 fois par jour.
  • Coffea cruda 9 CH : Anxiété est accompagnée d’insomnie, ou de difficultés d’endormissement. 5 granules sont prises au coucher pour un traitement qui dure 1 mois.
  • Valeriana 1 DH : Spécifique aux personnes agitées.

L’homéopathie pour traiter l’anxiété n’est pas la panacée

Il est important de préciser que l’homéopathie pour traiter l’anxiété ne supplée pas à une thérapie traditionnelle. En tous cas pas dans le cas du traitement de l’anxiété. Plusieurs scientifiques considèrent que cette thérapeutique agit comme un placebo, c’est à dire donne un résultat sans administration médicamenteuse ou avec un médicament dépourvu de substances actives.

En effet, en raison du principe de la dilution, les médicaments sont dépourvus de tout principe actif. Autrement dit, l’homéopathie pour traiter l’anxiété peut ne pas marcher sur vous. D’ailleurs, aucun rapport officiel n’atteste de son efficacité sur l’anxiété.

Par ailleurs, certaines substances contenues dans les granules créent des effets indésirables chez certaines personnes.

En résumé, l’homéopathie pour traiter l’anxiété est une médecine douce qui ne permet pas de traiter rapidement, certainement, et complètement de troubles anxieux. En utilisant un traitement à base d’homéopathie, c’est un peu comme si vous confiez votre vie au destin pour traiter l’anxiété qui, le plus souvent, vous gâche la vie.

Voilà pourquoi il vaut mieux envisager l’approche comportementale.

Homéopathie pour traiter l’anxiété versus thérapie comportementale

Désormais, vous savez que l’homéopathie pour traiter l’anxiété ne traite pas efficacement votre anxiété. Alors, permettez moi de vous faire une suggestion. Essayer l’approche comportementale et, plus spécifiquement l’approche systémique de Palo Alto laquelle est réputée comme la meilleure pour traiter l’anxiété.

En 2004, l’Institut national de la Santé et de la Recherche médicale (INSERM) réalise une étude comparative des différentes formes de traitement thérapeutique (homéopathie, psycho dynamisme, psychanalyste).

Il en ressort que l’approche comportementale est la thérapie la plus utilisée et la plus efficace dans le traitement des troubles anxieux et dépressifs puisqu’elle résout 16 cas sur 17, soit plus de 95% de résultats positifs.

Cette approche fait ses preuves depuis toujours. Elle connait trois vagues :

Le 1ère vague

Elle se fonde sur l’ensemble des comportements des personnes. C’est le début des années 80.

La 2è vague

Elle est centrée sur l’aspect cognitif. La cognition est définie comme l’ensemble des connaissances, des croyances, et des représentations mentales propres à un être humain. Il s’agit également de l’ensemble des mécanismes par lesquels une personne apprend une information, puis, la traite, la mémorise ou la stocke et, enfin, l’utilise.

Cette deuxième vague insiste sur la prise de conscience des liens qui existent entre les pensées et les émotions. Son objectif est de modifier l’ensemble des pensées dysfonctionnelles dans le but de rendre meilleur l’état émotif, la perception émotionnelle.

La 3è vague

Elle ne se focalise pas totalement sur la modification des pensées. Pour traiter l’anxiété, elle se sert de la technique d’exposition avec inhibition de la réponse automatique d’évitement.

Cette technique consiste à mettre le patient face aux situations redoutées selon un protocole structuré et prévisible. Il ne s’agit pas là d’exercices d’exposition à proprement parlé.

Les divers points d’appui

Il s’agit de permettre au patient de débloquer ses visions de situations anxiogènes, des plus simples aux plus compliquées. Par l’utilisation de techniques comportementales paradoxales, le patient finit alors par adoucir son anxiété. Par la même occasion, il développe une vision plus réaliste des différentes situations de stress.

Un programme thérapeutique comportemental est établi en accord avec le patient. Celui-ci prend donc une part active dans sa guérison. Le protocole comportemental respecte essentiellement 5 points développés ci-après.

La prévisibilité

Le thérapeute n’utilise pas d’effet de surprise. Il ne vous expose jamais à des situations anxiogènes et n’utilise pas non plus la contrainte.

La progressivité

Une liste de situations anxiogènes est établie. Généralement, il est dressé un classement de la situation la moins anxiogène à la plus anxiogène. Le patient évalue la douleur ressentie face à chaque situation afin d’établir un classement fiable.

La planification

La confrontation aux situations anxiogènes ne se fait pas de façon hasardeuse.

Le patient choisit les moments au cours desquels il fait face à ces situations de manière consciente d’une façon spécifique. Je vous rappelle qu’il est exclu de vous contraindre à vous exposer de façon directe à une situation qui vous angoisse.

La prolongation

Grâce à l’utilisation d’outils comportementaux spécifiques, la perception émotionnelle déportée des situations anxiogènes est maintenue jusqu’à la réduction progressive puis élimination totale de l’anxiété éprouvée.

Plus vous traitez une situation anxiogène, plus vous développez votre aptitude à la surmonter, à la dépasser. Des exercices adaptés vous permettent d’évaluer le degré d’anxiété ressenti afin de vérifier par vous même l’efficacité du traitement comportemental.

Une alternative constructive à l’homéopathie pour traiter l’anxiété

Dans le traitement de l’anxiété, l’approche comportementale s’étend aussi à la planification des activités quotidiennes. Il en va ainsi de l’apprentissage des stratégies de résolution des problèmes, comme de l’entraînement aux habiletés sociales associées aux techniques d’affirmation de soi.

Il est donc clair que l’approche comportementale est la meilleure forme de traitement pour l’anxiété.

Je ne saurais que trop vous inviter à l’utiliser pour traiter l’anxiété dont vous êtes victime. Ce qui ne retire rien à l’homéopathie pour traiter l’anxiété.

Pour traiter l’anxiété de façon naturelle, hors l’homéopathie pour traiter l’anxiété, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous.

Si vous avez des commentaires à exprimer, ou une expérience à partager, je vous suggère d’utiliser le formulaire « commentaires » en dessous du présent article.


La + efficace des solutions commence ci.

Reprenez le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments, avec un taux de réussite supérieur à 95%.

Profitez de cette chance extraordinaire tout comme celles et ceux qui, avant vous, pensaient ne jamais s’en sortir.



Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Ancien grand anxio-dépressif, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, je suis spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, et exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste (coach comportemental).   Mes compétences dans les domaines de l'approche systémique de Palo Alto (approche stratégique et brève orientée solution) me permettent de résoudre 16 cas sur 17 en moins de 2 mois (95 % de résultats).   Pour en savoir +, je vous invite à prendre connaissance du programme comportemental en ligne que j'ai conçu.   Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi bénéficier de consultations thérapeutiques en cliquant sur ce lien :   Consultations thérapeutiques

    8 replies to "L’homéopathie pour traiter l’anxiété est-elle un bon choix ?"

    • Frédéric Arminot

      Bonjour,

      Malheureusement, je crains ne pouvoir vous aider. En effet, le programme thérapeutique que j’ai créé (Le Programme ARtUS) pour vaincre ce type de problème nécessite d’être autonome pour le suivre dans les meilleures conditions.

      Dès lors, je vous invite à consulter un médecin (traitant ou psychiatre) pour aider votre fils.

      Tous mes vœux vous accompagnent votre fils et vous.

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Camille,

      Je vous ai adressé un mail mais l’adresse de messagerie que vous m’avez communiqué est erronée.

      Pourriez-vous me communiquer une e-mail valable ?

    • Lecler camille (Fille)

      bonjour,
      Je suis une personne qui a toujours eu des angoisses, prendre un avion, monter dans un ascenseur est, mais ce n’ai pas mon soucis, je vieillie et j’ai quelques soucis de santé depuis 3 ans, ce qui agit sur mon ventre et mon estomac, mauvaise digestion et autres , j’ai vu l’hôpital 3 fois pour des raisons différentes, problème diverticulite, grosse inflammation d’un oeil, nodule au poumons non déterminé vraiment, donc toujours en train de passer des examens, pour tout ça , j’en viens à na pas bien dormir du tout, ca fait 40 ans que je prend un t’empesta 1mg pour dormir ce qui d’ailleurs ne me fait pas dormir, je suis en train de le sectionner pour l » 3eme épisode , mais chaque fois qu’il m’arrive un truc, je reprend, bref, mon angoisse la plus forte est la peur d’être seule la nuit, ou même le jour quand mon mari doit s’absenter de Paris, j’angoisse, j’ai peur d’ère malade, quand je suis seule chez moi la nuit , l’agoisse me prend, je refuse des invitations quand l’endroit m’oblige à prendre des transports, en gros j’ennuis tout le monde par mon angoisse de me déplacer hors de mes chemin connus, et depuis ces 3 années, je suis pire, car quitter parais me semble un danger pour moi si je suis malade … en gros je vis ça tres mal, j’ai a ce jour 79 ans et comme tout émonde j’ai peur de la maladie et de la mort bien qu’elle soit inévitable … merci de me dire si mon cas est un vrai cas, si je peux me passer de mes angoisses de ma peur de la maladie et tout ce que je vous ai raconté.

    • HURTEBIS

      Bonjour
      Mon fils est handicapé mental il est toujours angoissé il répète toujours la même chose se ronge les ongles .pouvez vous me conseiller pour l aider? Merci
      Cordialement

    • Bonjour Jacques,
      Merci pour votre message.
      J’ai créé un Programme Thérapeutique conçu pour vous venir en aide. Je vous envoie les détails par email.
      Frédéric Arminot

    • jacques

      En traitement pour une colophatie fonctionnelle persistante doublée d’une dépression avec des crise d’anxiété surtout le matin au reveil ,une perte de l’appétit et une grande fatigue générale Je suis un traitement avec des dépresseurs qui ne m’apporte pas de résultats je prends du Séresta pour calmer momentanément mes angoisses Pouvez vous m’aider

    • Bonjour Simon,
      Merci pour votre message.
      Je viens de vous envoyer un e-mail afin de correspondre de façon plus privée.
      Je suis de tout cœur avec vous.
      Frédéric Arminot

    • Simon

      Bonjour
      J ai des sentiments de vouloir faire des choses
      Ok je vais voir( maire ville ) et la des incapacité me vienne devant le Maire
      Autres une personne s approche de moi pose question incapacité de répondre

      Simon

Leave a Reply

Your email address will not be published.