Il existe une stratégie comportementale trés simple pour vaincre la jalousie de son partenaire amoureux.

Cette solution repose sur 2 éléments essentiels lesquels se fondent sur la stratégie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto.

En effet, il est vain de demander aux gens jaloux de se raisonner. Pour la plupart, ils sont incapables de ne pas se montrer anxieux, au point d’être parfois dangereux.

Plus vous demandez à une personne jalouse maladive d’arrêter de vous mettre en cause et de vous suspecter de tous les maux de la terre, pire risque d’être la suite.

Pour vous éviter de perdre du temps, et de gâcher votre énergie à essayer de convaincre quelqu’un qui ne veut pas l’être, il existe une FASTER Class dédiée à une solution à ce problème.

Cet outil comportemental a pour objectif de vous permettre de maitriser des outils simples pour stopper la jalousie de votre partenaire et, ainsi, de retrouver une vie de couple fondée sur la confiance, le partage, et l’amour.

Attention, cette FASTER Class est à destination exclusive des personnes qui, dans une relation sentimentale, sont victimes des exigences d’exclusivité de leur partenaire.

Son contenu est le suivant :

  • Comment aider votre compagnon, votre compagne, votre ami(e) à vaincre son désir de possession exclusive et retrouver confiance ?
  • Comment vous protéger des exigences d’attachement de votre partenaire, de sorte à ce que, plus jamais, il ne vous mette en cause ?
  • Comment agir de sorte à ce que votre vie de couple – votre relation sentimentale ou sociale – soit vécue de façon sereine, dans un amour honnête et respectueux ?

Victime et bourreau à la fois

Le mot « jalousie » provient du latin zelosus lui-même dérivé du grec zelos qui signifie ferveur, ardeur, désir intense.

Ce comportement procède d’une intention plus ou moins pathologique de contrôler l’autre. Cela signifie que l’autre, objet de désir, doit rendre compte dans une relation de non confiance.

Dans cet environnement souvent délétère, il y a une victime et un bourreau. La particularité de ce problème est que le bourreau de l’un est la victime de l’autre qui elle même est la victime de l’autre qui est aussi un bourreau.

Une exigence d’exclusivité relationnelle n’est pas l’apanage d’un sexe ou d’un autre. Cela repose sur un certain nombre d’actes accompagnés de paroles ou de gestes qui permettent à la personne de s’assurer que, de l’autre, rien ne lui échappe.

A ce stade, nous sommes sur ce qui relève d’une sorte de contrôle pathologique. La personne mise en cause doit se justifier en permanence, justifier chaque fait et geste, encore et encore, en plus d’être constamment passée à la question, elle-même fruit de suspicions.

Dans un tel contexte, il y a trois personnes, voire plus encore.

La première, jalouse, la seconde objet de jalousie, et une troisième, éventuelle bénéficiaire de l’attention de la seconde dont la première la suspecte.

Jalousie maladive

La jalousie repose sur une relation d’exigence, d’exclusivité. C’est à dire que la personne jalouse conçoit de la colère voire du ressentiment lequel est associé à de la peur, celle-là même qui veut que la personne jalousée n’ait pas une relation exclusive avec la personne jalouse.

Qu’il s’agisse d’un mari jaloux, d’une femme jalouse ou d’un(e) ami(e) qui exige une relation exclusive, tous les rôles endossés font qu’une victime est aussi bourreau ou inversement.

On peut être jaloux à propos de quelqu’un ou jalouser quelqu’un. Comme on peut être jaloux de quelque chose que l’on n’a pas à soi, exclusivement. Dans les deux cas, on « envie » l’autre. Dès lors, cet autre n’est plus, de façon autonome, et il devient objet.

Le fait de ne pas obtenir les faveurs de l’être ou de l’objet désiré de façon exclusive génère des comportements agressifs, mais aussi paranoïaques, voire violents, ou encore criminels lesquels s’inscrivent dans une dimension obsessionnelle.

Les causes psychologiques

La jalousie est l’écho douloureux d’une problématique personnelle dans laquelle les notions de peur, d’abandon, de confiance, et de frustration ont leur place (cf. stress). La personne jalouse est son propre bourreau, sa propre victime.

La personne jalousée est la victime de la victime d’elle même dans ma mesure où plus elle tente de convaincre la personne jalouse de ses intentions positives plus elle apporte la preuve que la personne jalouse a raison de l’être…

D’où un stress considérable autant chez l’un que chez l’autre et des conflits conséquents. Qu’une personne soit jalouse ou soit victime de jalousie, dans les deux cas, il s’agit bien d’une angoisse qui se meut en anxiété.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’angoisse est une peur projective spontanée et accessoirement violente (cf. crise d angoisse) qui se réfère à une chose, à quelqu’un ou à un évènement dont on craint de perdre le contrôle de soi, comme de l’évènement lui même, ou encore de ses conséquences

Par exemple, annoncer son intention de divorcer à une personne jalouse est le meilleur moyen de s’attirer ses foudres voire pire.

La personne jalouse craint donc que l’autre, qu’elle prétend aimer, est une préoccupation pour elle. Cette personne a peur de ne pas être aimée, d’être trahie, d’être trompée, d’être seule, de ne pas être à la hauteur, a peur d’échouer, et peur d’avoir peur.

Un symptôme d’anxiété chronique

Quel lien peut-il donc exister entre la jalousie, l’angoisse et l’anxiété ? En fait, il s’agit de quelque chose de dramatiquement simple qui repose sur une conjonction de phénomènes qui participent à donner vie au comportement jaloux.

Les personnes jalouses, que ce soit de façon pathologique ou non, sont durablement affectées par une certaine mésestime d’elles-mêmes, bien qu’elles s’en défendent.

Bien sur, celle-ci est associée à un manque de confiance en soi. L’être aimé (si tant est que l’on puisse parler d’amour dans une telle situation) est l’objet d’une forte attention, d’une pré occupation constante.

La simple idée qu’il ou elle puisse échapper au contrôle de la personne qui exerce sa jalousie, devient un facteur d’angoisse et d’anxiété.

En effet, un jaloux ou une jalouse éprouve le besoin de contrôler l’autre. C’est l’objet de son désir intense, son point d’attachement pathologique au point d’ailleurs de ne plus le ou la respecter dans ses choix, dans ses désirs.

Dans la volonté de nier l’autre en tant qu’être, il y a une volonté délibérée à se l’accaparer. Ainsi, en ses lieux et place, se rendre maitre de tous les domaines de la vie de l’autre. A cette fin, lui asséner sans cesse ce qui est bien ou mal et, ce faisant, la prendre en otage.

Dès lors, quoi de plus angoissant que l’autre, objet d’attachement, nous échappe, alors qu’il ou elle est la personne qui donne une valeur à celui ou celle qui n’en n’a pas pour lui même ?

N’y a t’il pas de quoi être angoissé(e) ou anxieux à la seule évocation que l’autre puisse avoir une vie en dehors du couple et qu’alors il puisse faire acte d’un comportement adulte et autonome ?

Un manque de confiance en soi

La personne victime de jalousie n’est fondamentalement ni méchante ni mauvaise.

C’est surtout une personne qui souffre énormément d’un manque de confiance en soi mais à un niveau pathologique tel, qu’elle trouvera toujours tout un tas d’explications pour justifier son comportement.

Le premier d’entre tous, le plus fort, le plus beau, le plus unanime, celui dans lequel nous avons toutes et tous le désir de nous reconnaître : l’amour ! A ce titre, l’homme jaloux, comme la femme jalouse, pique des crises parfois terribles et manque de maitrise de soi.

Dans ces situations, les intéressés ne s’appartiennent plus, ils sont comme hors d’eux. Ils contrôlent tout. Leur jalousie contrôle tout. Leur jalousie contrôle leur vie et… celle des autres.

Du moindre coup de téléphone au plus petit détail au fond d’une poche, ils épient, mentent pour avoir la vérité, demandent encore et toujours plus d’explications, requièrent noms, dates et heures et tutti quanti, au nom de leur problème.

Jalousie pathologique: Comment s'en sortir?

Focaliser sur la solution, pas sur les causes

Les causes de cette dernière, tout comme les manifestations d’un comportement jaloux sont multiples. Se contenter d’en chercher les causes est une erreur.

Ce qui est important, c’est comment agir de sorte à ce que cela s’arrête. Or, le plus souvent, jalouse et jaloux s’entendent comme larrons en foire pour exprimer déni et victimologie.

Il ne sert donc à rien de demander à quelqu’un de faire quelque chose dont il ne s’estime pas responsable. Pour neutraliser la les exigences obsessionnelles de votre partenaire, il existe une formation simple, rapide, et particulièrement efficace.

Cette FASTER Class est la solution pour combattre ce dont vous êtes victime. Elle permet de trés rapidement retrouver la sérénité dans vos relations amoureuses, comme dans vos relations sociales.

Il s’agit là de la mise à disposition d’outils pratiques pour sortir d’une relation exclusive comme de s’extraire du champ de la dépendance affective.

Il s’agit alors de retrouver liberté et autonomie. Cela vaut autant pour l’homme jaloux, la femme jalouse, ou la victime de l’un ou de l’autre.

Pour l’heure, tous les outils sont là comprendre pourquoi une personne est jalouse, puis, comment faire pour vaincre la jalousie amoureuse ou la jalousie sociale.

Enfin, ce qui est particulièrement important, comment faire pour qu’un compagnon, une compagne, un mari, une épouse, un(e) ami(e), un amant, une amante, cesse d’être un jaloux possessif. Ceci étant écrit, la solution que je vous propose est étonnante.

Pourquoi ? Parce-qu’elle est  contre-intuitive.

Cela signifie qu’elle est à 180° de toutes les tentatives de solutions que vous avez tenté de mettre en place, sans succès. A la différence près que la solution offerte donne d’excellents résultats.

Pour bénéficier de cette solution, il faut cliquer sur le lien ci-dessous.


La + efficace des solutions commence ici.

Reprenez le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments, avec un taux de réussite supérieur à 95%.

Profitez de cette chance extraordinaire tout comme celles et ceux qui, avant vous, pensaient ne jamais s’en sortir.


Ressources


Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Ancien grand anxio-dépressif, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, je suis spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, et exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste (coach comportemental).   Mes compétences dans les domaines de l'approche systémique de Palo Alto (approche stratégique et brève orientée solution) me permettent de résoudre 16 cas sur 17 en moins de 2 mois (95 % de résultats).   Pour en savoir +, je vous invite à prendre connaissance du programme comportemental en ligne que j'ai conçu.   Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi bénéficier de consultations thérapeutiques en cliquant sur ce lien :   Consultations thérapeutiques

    20 replies to "Comment vaincre la jalousie de son partenaire amoureux ?"

    • Frédéric Arminot

      Bonsoir Valérie,

      Je viens de vous adresser un mail afin que nous puissions parler de votre problème et que nous évaluions quelles solutions sont possibles.

      A bientôt.

    • Valérie

      Bonjour M. Arminot,

      Depuis que je suis avec mon compagnon actuel je suis d’une jalousie pathologique.
      Je n’arrive pas à me raisonner et cela devient ingérable et infernal.
      Par moment je me dit que je préfèrerais rompre que de continuer, pourtant je n’ai jamais été avec quelqu’un d’aussi démonstratif et amoureux.
      Tout est suspect à mes yeux : ses déplacements professionnels, son temps passé sur son téléphone . Je vis un cauchemar alors que je devrais vivre un rêve.
      pensez vous que vous pourriez m’aider ?
      J’essaie l’hypnothérapie depuis quelques mois (4 séances à ce jour mais cela ne change rien)

      Merci pour votre aide.

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Gaspard,

      Je viens de vous adresser un mail car j’ai besoin d’avoir des réponses aux questions que je me pose au sujet de votre problème.

      Sur la foi de ce que vous me répondrez, nous pourrons alors envisager quoi faire et comment faire pour que vous puissiez lâcher prise.

    • gaspard

      Bonjour,

      Je me permets de vous écrir en étant tombé sur votre article assez passionnant.
      J’aime ma femme de tout mon coeur , et nous vivons ensemble depuis 20 ans!!!Nous avons construit une famille dans un environnement calme serein et agréable.
      Néanmoins, et ce depuis quelques années j’ai develloppé une forme de jalousie particulière.
      Non pas dans le present mais dans sa vie passée et plus précisément sur ses ( sa ) relation passée.
      Par moment je m’imagine certains instants passés dans cette relation , et cela me hante m’angoisse et m’amène dans un tourbillon invivable pour moi et bien sur envers ma compagne. De part des questions incessantes et désagréables à entendre et à vivre pour ma femme . Et puis cette jalousie puissante s’éteint durant un temps et réapparait parfois plus tard. Elle ne peut rien faire car ce sont des événements passés dans une autre vie , mais je n’arrive plus à m’en sortir. Je suis à peu près sur qu’elle ne m’a jamais dit la vérité sur mes questions qu’elle ne comprend pas , mais meme si elle me l’avait dit je lui en voudrait de la meme façon. Elle pense que je suis fou et me demande d’aller me faire soigner!!!Que faire ?? Je ne sais pas si vous allez me répondre mais merci de m’avoir permis d’écrire mes maux.

    • Bonjour,

      J’imagine que si vous pouviez faire autrement que d’être jalouse vous le feriez au regard des danger que cela fait courir à vous même comme à votre vie de couple.

      Afin de pouvoir vous aider, j’ai besoin de faire le point avec vous pour envisager la meilleure solution.

      A cette fin, je vous invite à bénéficier d’un diagnostic gratuit en cliquant sur le lien ci-après:

      « Je souhaite bénéficier d’un diagnostic gratuit »

      A trés bientôt.

    • Blanc

      Bonjour.
      Je suis désespérée, anéantie, je ne sais plus quoi faire et je ne veux plus vivre ainsi. Je viens de me marier et malgré ça je n’arrive pas à faire confiance à mon compagnon. Je le vois toujours regarder d’autres filles et j’ai le sentiment qu’il drague toutes les filles qu’ils croisent. J’arrive pas à me raisonner et à croire en lui. J’ai le sentiment qu’il essaie de séduire sans arrêt. C’est insupportable et j’arrive plus à avancer. J’ai tt essayé psychologue, hypnose mais rien n’y fait. J’en peux plus. Si j’arrive pas à trouver de solution je préfère disparaître que continuer ainsi. Si vous pouvez m’aider, j’ai plus d’espoir

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Angi,

      La jalousie est, le plus souvent, lié à un trouble anxieux. Celui de perdre le contrôle et, comme vous l’écrivez, à un problème de confiance en soi.

      En ce qui vous concerne, malmenée comme vous l’avez été après le décès de votre mère, vous avez toutes les raisons d’avoir peur d’être de nouveau abandonnée. A plus forte raison si cette personne prend soin de vous. Vous avez peur de la perdre ou peur, qu’à son tour, elle vous abandonne. Ce qui est alimente votre trouble anxieux originel.

      Dès lors, pour répondre à votre question, le programme lié à la jalousie ne correspond pas à votre besoin.
      Vous avez besoin d’un autre programme dédié au traitement de l’angoisse et des troubles anxieux.

      Je parle là du Programme ARtUS dont vous trouverez le lien de présentation ci-dessous. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour retrouver confiance, et vivre votre votre relation amoureuse de façon sereine, en toute sécurité.

      Pour regarder la vidéo de présentation du Programme ARtUS, je vous invite à cliquer sur ce lien:

      « Comment Vaincre Les Troubles Anxieux qui Alimentent Un Comportement Jaloux »

    • Angi

      Bonjour, je me nome Angi, merci pour votre article,
      Moi je suis un peu comme Chloé du message plus haut..
      Je suis un peu jalouse, j’arrive à me contrôler et à croire en l’amour que me porte mon conjoint mais parfois je ne me contrôle pas.
      Le pire c’est que je fais fréquemment des cauchemar à ce sujet.. Presque toute les nuit même si il n’y a pas eu de crise depuis 1mois !
      Du coup je me réveil engoissee et la je m’auto pouri le cerveau à imaginer des choses
      Ou à repensér à des moments de crise qui je le sais vienne de moi de mon manque de confiance, peur de l’abandon..
      Ma famille m’a abandonné à la mort de ma mère je me suis tjrs débrouiller seule et là que jai rencontré un homme qui prend soin de moi.. Je n’arrive pas à vivre notre relation pleinement.. Croyez vous pouvoir m’aider ?
      Merci de votre attention.

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Chloé,

      Merci pour votre message.

      Je vous invite à regarder la vidéo pour le programme ARtUS :

      « Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »

      La masterclass est mise en place pour les gens souffrant de la jalousie d’un/une proche.

      N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

      Belle journée,

    • Chloé

      Bonjour,
      Je suis la personne jalouse dans le couple, je ne dirais pas que c’est maladif mais ça prend de plus en plus d’importance. J’en fais même des rêves. Je pense que c’est simplement un manque de confiance en moi et notre mode de vie particulier en collocation. Pensez vous que votre master class pourrait m’aider ou avez vous autre chose à me proposer ?
      Merci

    • Frédéric Arminot

      Bonjour, merci pour votre message. Je suis désolé de lire que vous souffrez de ces problèmes. Je vous réponds par mail.

    • Absconditus

      Bonjour,
      J’ai lu votre article sur les ruminations : merci beaucoup, je vais m’en servir pour m’en sortir.
      Cette fois-ci, comme Rachel, je souhaiterais « m’exercer » pour sortir de la jalousie.
      Je suis cette personne jalouse. Je veux me sortir de cette relation « toxique » avec la personne dont je suis jaloux.
      Et je constate aussi que cette personne est jalouse de moi. C’est réciproque.
      Pourriez-vous m’aider ?
      Merci et bonne journée.

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Ghislaine,

      C’est tout à votre honneur que de vouloir aider votre frère.

      La réponse à votre question est: « Oui, il existe une solution à ce problème ». A ceci près qu’elle n’a aucun intérêt tant que votre frère n’exprime aucune demande d’aide quant à ce que vous considérez comme un problème pour lui.

      Vouloir aider un proche dont vous êtes convaincue qu’il a un problème alors que l’intéressé n’est pas demandeur revient à dépenser de l’énergie pour rien. Au surplus, si vous invitez votre frère à agir alors qu’il ne souhaite pas changer, c’est courir le risque de le voir prendre le contre-pied de la solution que vous lui proposez pour ensuite vous reprocher que la solution proposée n’ait pas marché pour lui.

      C’est ce que dans le jargon comportemental nous appelons « ne pas être client d’une intervention ou d’un changement ».

      Dès lors, bien qu’il y ait une solution, vous ne pouvez rien faire pour votre frère qu’il ne veuille pour lui même.

      Dès lors, il n’existe qu’une solution quand une personne n’est pas cliente du changement, c’est lorsque l’on est le – ou la – partenaire d’un couple dont l’autre partenaire est jaloux ou jalouse. Et là, çà fonctionne.

    • Ghislaine

      Bonjour je vous écris pour mon frere qui est un jaloux compulsif. Il gâche toutes ses relations à cause de ça. La il est fou amoureux d une femme mais il préfère arrêter leur relation pour ne pas la faire souffrir. Je sais aussi qu il a un manque de confiance en lui aussi . Mais avant il n etait pas comme ça. Je pense que c c’est depuis qu il a su après son divorce avec sa première femme qu elle l avait trompé. Il ne veut pas voir de psy il dit qu il restera tout seul le restant de sa vie . Il est malheureux. Pouvez vous m aider ? Il n est pas au courant de ma démarche mais je voudrais savoir si il y a une solution à son problème. Merci
      Cordialement

    • Frédéric Arminot

      Bonsoir Rachel,

      Vous souhaitez des solutions (vous parlez d’exercices) vraisemblablement liés à la jalousie. Dès lors, pour répondre au mieux à votre besoin, il est nécessaire de savoir si vous êtes victime d’une personne jalouse, ou si vous êtes cette personne jalouse. En fonction de votre réponse, je pourrais vous orienter.

    • Rachel

      J aimerais avoir les exercices pour en sortir merci

    • Frédéric Arminot

      Bonjour,

      Effectivement, la personne jalouse obtient toujours l’inverse de ce qu’elle veut. Il y a sans doute une part d’égocentrisme qui est l’écho d’un sentiment d’insécurité important. La personne jalouse exige de l’autre qu’elle la protège de ses propres angoisses d’où… le problème ! L’autre est pris en otage dans un mécanisme dont il n’est nullement responsable.

      Frédéric

    • F.ARMIdable

      Paradoxalement, le jaloux va provoquer ce qu’il redoute le plus, à savoir la fuite de l’autre en agissant de la sorte.
      Il justifiera ensuite son comportement lors de la rupture en disant « tu vois tu es allé voir ailleurs, je te l’avais dit,j’ai bien fait de te fliquer,j’avais raison depuis le début ».
      Ce que le jaloux ne comprend pas ,c’est que s’il s’était comporté de manière différente l’autre ne serait sans doute pas parti.Il est en quelques sortes la cause de ce qu’il redoute.
      Merci d’avoir signalé que l’autre est réduit au rang d’objet dans ce type de relation. Le jaloux croit que l’autre lui appartient. Il est tout le temps dans l’hyper-contrôle…, il surenchérit à chaque fois devenant de plus en plus castrateur et n’est par conséquent jamais rassuré.
      Je trouve qu’Il y a une forte part d’égocentrique dans l’amour du jaloux.

      Merci de m’avoir lu.

      F.ARMIdable

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Céline,

      Bien sur qu’il existe des solutions pour que le jaloux ait moins peur et soit plus zen. Cela nécessite une petite « formation » que je vais prochainement rédiger et mettre à la disposition de celles et ceux qui le souhaitent. En fait, quoique très surprenant, c’est assez simple. Je vous en dirais plus dans quelques temps. N’hésitez pas à me relancer si vous trouvez que je tarde…

      Merci pour l’intérêt que vous avez exprimé.

      Bien à vous.

      Frédéric

    • Celine

      Bonjour M. Arminot,

      Vous dites que « La personne jalousée est la victime de la victime d’elle même et, plus elle tentera de convaincre la personne jalouse de ses intentions positives plus elle apportera la preuve que la personne jalouse a raison de l’être…  »

      Alors que faut-il faire ?

      Quand la jalousie est (quasi?) pathologique, y a t-il un moyen pour le jaloux d’avoir moins peur et d’être plus zen face aux relations de son conjoint ?

      Merci pour votre efficacité!

      Céline

Leave a Reply

Your email address will not be published.