Le mot divorce vient du Latin « Divortium » ce qui signifie « se séparer de… » « se détourner de…« . Le divorce est l’un des événements les plus difficiles de la vie.

En effet, c’est assez douloureux de devoir se séparer d’une personne auprès de laquelle on avait prévu de passer le reste de ses jours ce qui amène à nous interroger sur la meilleure façon de gérer l’anxiété après une séparation.

Le divorce est un événement qui surgit parfois, malgré tous les efforts que l’on peut faire pour sauver son couple. Ce qui n’est pas sans me rappeler le film de Maurice Pialat : « Nous ne vieillirons pas ensemble« .

Après plusieurs tentatives, et ce que les américains appellent des « différents irréconciliables », le divorce devient un choix. Une option inévitable, incontournable. Dès lors, l’important est de pouvoir se relever, de retrouver confiance en soi, puis de continuer à vivre pour soi de la meilleure façon possible.

Mais, concrètement, comment arriver à reprendre sa vie en mains après un divorce, à faire le deuil de sa relation sentimentale et de la vie de couple?

Les différentes étapes émotionnelles d’un divorce

Après un divorce, vous pouvez toujours séduire la première personne qui entre dans votre vie, histoire de noyer votre chagrin. Je n’ai rien à en dire, à ceci près que cela ne marche pas. Vous en « sortez » déçu(e) et parfois même meurtri(e).

Quelle que soit la manière dont vous essayez d’ignorer votre douleur mentale, elle est bien présente. Vous devez prendre le temps de guérir de cette blessure affective issue de votre divorce.

Après un divorce, il y a quatre émotions qui sont généralement constatées. Je vous encourage à les comprendre, et à les accepter pour faire votre deuil de la relation.

Ci-après, je décris pour vous ces 4 émotions et comportements associés.

Le déni – Étape N°1

Même si la décision de divorcer vient de vous, ce n’est pas toujours simple d’accepter que votre investissement dans cette relation de couple n’a pas donné ou ne donne plus les résultats escomptés. Effectivement, vous ne partagez plus grand chose avec votre ex conjoint, les enfants mis à part.

Vous ne vous réveillerez plus à côté de la personne avec qui vous avez passé tant d’années.

C’est très difficile d’accepter le fait que vous n’entendez plus sa voix dans une partie de la maison, qu’il ou elle n’est plus présent(e) pour vous tenir la main voire, que vous ne pouvez même plus vous disputer avec lui ou avec elle comme vous l’avez fait.

Vous préférez donc nier la séparation pour vous protéger de la douloureuse séparation, du grand vide que vous ressentez à l’intérieur de vous.

Mauvais choix puisque, in fine, vous retombez dans vos travers en tant que maniaque du contrôle alors que c’est peut-être ce comportement qui vous aura coûté ce divorce.

La colère – Étape N°2

Dans certains cas de divorce, l’amour peut laisser sa place à la haine.

Certaines personnes n’acceptent pas le divorce au point de tout tenter pour ruiner la vie de l’autre. C’est ainsi que la harcèlement, ou des provocations se font jour. Ce comportement fait le lit toxique et mortifère d’un certain nombre de divorcés surtout quand celui-ci a été motivé par une jalousie maladive.

Une fois que vous acceptez la situation, du moins telle qu’elle est, quand elle a fini par s’imposer à vous, vous rentrez dans une phase où vous éprouvez de la colère envers votre ancien partenaire de vie. C’est normal, et je ne puis que trop vous suggérer d’exploiter votre colère mais pas n’importe comment.

Effectivement, il ou elle vous a quand même promis de rester ensemble pour le reste de vos vies. Promis aussi qu’il ou elle vous aimerait toujours, qu’il ou elle ne vous quitterait jamais, quoiqu’il arrive. C’étaient ses paroles, et sans doute il ou elle en était convaincu de bonne foi, alors que vous n’aviez pas nécessairement demandé un engagement à ces sujets.

Cette personne est arrivée dans votre vie, vous l’avez accueilli, vous avez construit votre univers autour de, et avec, cet homme ou cette femme. Mais, voilà. Aujourd’hui, cet homme ou cette femme vous quitte, et vous vous sentez trahi(e), bafoué(e), humilié(e).

Les pensées que vous avez à ce sujet tournent en permanence dans votre esprit et provoquent en vous des sentiments de colère et de frustration. Vous êtes en proie à des ruminations.

Même si c’est vous qui décidez de mettre un terme à cette relation, vous reprochez à votre futur ex partenaire de ne rien faire, ou pas assez, pour conserver la relation et pour améliorer les choses entre vous.

C’est d’ailleurs la raison que vous avancez pour justifier le divorce. Mais, dans un coin de votre tête, d’autres idées germent.

Le marchandage – Étape N°3

C’est la phase où une partie de vous espère que, malgré tout, les choses peuvent changer. Vous essayez de vous convaincre qu’un jour, il ou elle revienne dans votre vie et frappe à la porte de votre cœur (c’est joli, hein…).

Vous espérez qu’il ou elle revienne vous demander pardon de vous avoir laissé tomber, ou vous supplie de la laisser entrer à nouveau dans votre vie.

Last but not least, vous surveillez votre téléphone, et espérez un coup de fil de sa part. Mais vous n’avez aucun signe. Vous négociez avec votre refus de la réalité ce qui est bien compréhensible mais ce n’est pas bon pour ce que vous avez.

Vous allez même jusqu’à entreprendre diverses démarches pour apaiser les choses mais la situation de divorce ne s’inverse pas.

Vous êtes contraint(e) de vous faire à l’idée que cette personne est vraiment sortie de votre vie et qu’elle ne reviendra plus jamais. Peut-être même pensez-vous qu’elle continue le cours de sa vie voire qu’elle commence une nouvelle relation sentimentale ?

C’est une réalité très dure à admettre. C’est elle qui provoque le quatrième type d’émotion éprouvée. J’en profite pour vous préciser que ces quatre émotions apparaissent sur un temps réduit comme sur une plus longue période.

Ensuite, tout dépend de votre force de caractère et de l’intensité de la relation que vous avez avec votre conjoint(e). Partant, de votre capacité à accepter vos émotions, à les exploiter au mieux de vos intérêts.

La tristesse – Étape N°4

Vous n’avez plus envie de sortir de votre maison. Le canapé ou le lit sont devenus votre résidence secondaire. C’est à cette étape que, réellement, à votre rythme, vous acceptez progressivement qu’il ou elle ne revienne plus.

Vous êtes définitivement seul(e), tout(e) seul(e). Dans un effort parfois surhumain, vous acceptez le divorce pour ce qu’il est et pour ce qu’il signifie.

J’en connais cependant qui n’acceptent jamais la séparation, ou le divorce. Ils ou elles vivent encore dans l’amour d’antan parce qu’accepter la réalité du divorce leur est insupportable. C’est d’ailleurs comme cela que les symptômes de la dépression se font connaître de façon durable.

Pour conclure, plus vous acceptez les choses que vous ne pouvez pas changer, plus vite vous reprenez le contrôle de votre vie. Je n’écris pas que ce soit facile, et à la portée de toutes et tous. Si vous n’y arrivez pas, ce que je peux comprendre, il existe des solutions dont je vous parle à la fin du présent article.

Faire son deuil de la relation – Étape N°5

Soyons brefs… Passez à autre chose ! Mais pas que…

Je vous concède que c’est difficile. Mais, c’est essentiel. Il ne s’agit pas forcément de vous engager tout de suite dans une nouvelle relation. Vous n’êtes pas nécessairement prêt(e) pour cela.

Tourner la page équivaut à éliminer de votre environnement tout ce qui peut vous rappeler votre ex. Qu’il s’agisse de photos, de cadeaux, de lettres, ou d’objets souvenirs. Rassemblez tous ces éléments dans un carton, archivez-les au fond d’un placard ou dans votre cave.

divorce faire le deuil de la relation

Éventuellement, offrez les à d’autres personnes. Le plus important est qu’ils soient hors de votre portée, hors de votre vue. Toute évocation, même indirecte, est toxique pour vous. Il sera toujours temps que vous ressortiez ces souvenirs. Une fois le divorce accepté pour ce qu’il est, une fois que vous avez fait votre deuil.

Ainsi, vous pouvez envisager de changer la peinture de votre maison pour éviter que les couleurs du mur, et ce qui a conditionné le choix de la décoration (votre couple), vous rendent nostalgique. Refaites la déco. Donnez un nouvel aspect à votre chambre et, pourquoi pas, déménagez!

Le fait de changer de maison, de ville, de résidence, voire de pays, est l’expression courageuse d’un désir de changement. Vous vous recentrez sur vous est bon pour ce que vous avez.

Lancez-vous dans de nouvelles aventures professionnelles. Peut-être même est-ce le moment de sortir ces rêves enfouis au placard depuis des années. Utilisez votre colère et votre tristesse comme des forces qui vous animent pour reprendre le contrôle de votre vie.

Comment reprendre le contrôle de sa vie après un divorce ?

Les conseils qui précèdent, s’ils se veulent pragmatiques, sont parfois difficiles à satisfaire pour certaines personnes. Ce n’est pas que les personnes intéressées ne le veuillent pas. C’est plutôt qu’elles ne le peuvent pas.

L’état de sidération, d’angoisse, voie d’anxiété ou de dépression dans lesquels leur divorce les plonge est comme un tsunami émotionnel. Dans le même temps, ces personnes se rendent compte que, de façon confuse, elles ont le désir de reprendre leur vie en mains mais elles n’y arrivent pas.

Si tel est votre cas, je vous engage vivement à utiliser à votre profit le programme thérapeutique et comportemental que j’ai mis en ligne. Cela vous évitera de broyer du noir à longueur de journée.

Une telle méthode thérapeutique vous permet de redevenir acteur ou actrice de votre vie en quelques semaines seulement. En 6 à 8 semaines, vous retrouvez le désir en toute chose ainsi que votre autonomie.

Le présent article a pour vocation de vous expliquer des cheminements – bien humains – en matière de divorce. Partant, de vous aider à accepter ce que vous ne pouvez changer grâce à l’approche comportementale.

Dans le cas où vous rencontrez des difficultés à ce propos, je vous offre donc une solution à découvrir en cliquant sur le lien en bas du présent article.

Comment gérer ses émotions pendant un divorce ?

Pendant ou après une séparation, vous êtes confronté(e) à diverses émotions. L’anxiété, la peur, la colère, le ressentiment. Ces émotions sont susceptibles de vous mettre en difficulté.

Dès lors, plutôt que de ruminer ou d’attendre que cela passe, je vous invite à bénéficier de mon programme comportemental afin de reprendre confiance en vous comme en la vie après votre divorce.

A cette fin, cliquez sur ce lien :


La + efficace des solutions commence ici.


Article mis à jour le 16 novembre 2023 par Frédéric Arminot.

    2 replies to "Quelles sont les étapes émotionnelles après un divorce ?"

    • Frédéric Arminot

      Bonjour Annie,

      Je viens de vous adresser un mail car j’ai besoin de précisions pour vous aider à traiter votre dépression et, ainsi, retrouver la joie de vivre.

    • Annie

      j aimerai me sortir de la deoression. suis figée, me noie dans le travail, me nourris très mal,ne dors plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published.