Phobophobie: Comment calmer la peur d’avoir peur?

Les phobies sont des troubles psychiques qui s’immiscent dans le quotidien jusqu’à devenir très handicapants.

Chez certains patients, la peur paralysante devient obsédante et il développe une phobie des phobies.

Ils ont constamment peur de se trouver dans une situation qui provoquerait une peur incontrôlable.

On parle alors de phobophobie, un trouble difficile à prendre en charge.

Phobophobie: Qu’est-ce que c’est?

On retrouve différentes formes de phobophobie selon les patients atteints.

Certains souffrent déjà d’une phobie bien identifiée (peur du vide, des chiens, du noir, des clowns, etc.) et la simple idée d’être confronté à leur phobie provoque des crises de panique.

Avant même que l’objet de la phobie initial soit présent, l’anticipation de son contact provoque la crise de phobie.

Les patients ont donc littéralement peur d’avoir peur.

Un autre type de patients atteint de phobophobie n’a aucune phobie initiale déclarée et identifiable.

Dans ce cas-là, les crises de phobie se déclenchent dès que le patient pense qu’il va avoir peur.

Tous les symptômes physiques et psychiques de la phobie classique apparaissent.

La phobophobie peut alors devenir très handicapante puisque toutes les situations stressantes peuvent la déclencher.

En ce cas on parle de pantophobie. C’est à dire d’une anxiété phobique sans raisons clairement identifiées.

Certaines études scientifiques ont pu tirer un lien entre la phobophobie et le trouble de l’anxiété généralisé.

Chez certains patients, ce trouble les met dans un tel état d’angoisse permanente, qu’ils craignent et anticipent tous les stimuli extérieurs favorisant l’anxiété.

Ils sont obsédés par l’idée de maintenir une paix intérieure difficile à obtenir et paniquent très rapidement quand elle est menacée.

Les phobophobes prennent vite très peur, même à l’âge adulte et face à des situations anodines.

Quelles sont les causes de cette phobie?

Les causes d’une phobie sont parfois difficiles à analyser. Dans tous les cas, elles dépendent évidemment de chaque patient.

Souvent, la phobie est liée à un événement traumatisant, par exemple la morsure d’un chien ou un accident de voiture.

Si la phobie initiale n’est pas correctement traitée ou considérée par l’entourage, elle peut produire une phobophobie avec le temps: par exemple, un enfant terrorisé par les chiens que l’on force à jouer avec l’un d’entre eux.

Les études faisant un lien entre la phobophobie et le trouble de l’anxiété généralisée ouvrent aussi de nouvelles pistes de réflexion sur les causes de la phobie.

Comme le trouble anxieux, la phobie et la phobophobie peuvent apparaître dans un environnement anxieux.

Les enfants qui grandissent auprès de parents anxieux et qui subissent des mises en garde inquiètes quotidiennement développeront plus facilement de l’anxiété et des phobies.

Enfin, un lien entre le capital génétique et les phobies est de plus en plus souvent fait par la science.

Les personnes phobiques et anxieuses, en plus d’un environnement stimulant l’apparition des troubles, auraient des prédispositions génétiques.

Cela tiendrait au rôle des différents gènes dans le développement du système nerveux et de sa sensibilité.

Comment traiter la peur d’avoir peur?

Les personnes phobiques et les personnes anxieuses bénéficient grandement d’un suivi psychothérapeutique.

L’analyse par la discussion leur permet de comprendre les origines de leurs peurs, qu’elles soient traumatiques ou environnementales.

Progressivement, ils rationalisent leurs inquiétudes et apprennent à contrôler leurs réactions.

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) sont également une excellente solution.

Souvent considérés comme la méthode la plus efficace contre l’anxiété et la phobie, les TCC permettent de se débarrasser des symptômes en quelques semaines seulement.


“COMMENT VAINCRE LA PHOBOPHOBIE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Les outils cognitifs analysent les pensées irrationnelles à l’origine des réactions et les outils comportementaux prévoient une exposition progressive aux situations angoissantes.

Ces différentes thérapies peuvent aussi être accompagnées par d’autres très bonnes solutions.

L’hypnose, par exemple, est souvent utilisée en complément pour accélérer le travail.

Chez les patients phobiques les plus réceptifs, elle peut même suffire à régler le problème.

Des exercices pour vaincre la peur

Si vous êtes phobique ou atteint de phobophobie, il existe plusieurs exercices que vous pouvez pratiquer quotidiennement afin de réduire les risques de crise.

Ces exercices ne suffisent pas à se débarrasser de la phobie. Seule une thérapie suivie avec assiduité atteindra cet objectif.

De tels exercices peuvent néanmoins vous permettre de mieux gérer vos crises et d’avancer plus rapidement vers la guérison.

L’un des exercices les plus faciles à pratiquer est un exercice de respiration.

Vous pouvez le faire n’importe où et n’importe quand, chaque fois que vous avez besoin de calmer votre anxiété.

Il vous suffit de vous asseoir au calme, de fermer les yeux et de vous concentrer sur votre respiration.

Suivez simplement le souffle de l’air en vous attachant à son parcours.

Essayez de rester concentré(e) aussi longtemps que nécessaire pour vous calmer.

Dans le même genre, la pratique régulière de la méditation de pleine conscience est très efficace.

Elle se base aussi sur l’observation de la respiration. Il est essentiel, pour que cela fonctionne bien, que vous ne vous mettiez aucune pression.

Il est normal de vous déconcentrer et de ne pas réussir à vous calmer en quelques minutes.

L’entraînement et la pratique quotidienne améliorent les résultats, mais il faut savoir se montrer indulgent avec soi-même.

Comment prévenir la phobophobie?

Si vous êtes phobophobe, vous pouvez prévenir les crises en veillant à éviter les situations qui le provoquent.

Malheureusement, ce n’est pas toujours évident, notamment quand la phobophobie est alimentée par l’anxiété et qu’une simple pensée suffit à provoquer les crises.

La pratique régulière de la méditation et d’exercices de respiration a prouvé son efficacité pour limiter l’anxiété et les crises de phobie.

Après votre première crise, il est salutaire de prendre rapidement conscience de la situation.

Ne vous enfermez surtout pas dans vos peurs et parlez-en autour de vous.

Si vos proches ne sont pas aussi compréhensifs que vous le souhaiterez, je vous suggère de vous adresser à des thérapeutes et des comportementalistes professionnels.

Enfin, il est possible de prévenir la phobophobie en limitant les risques de son apparition.

Si vous avez une phobie, traitez-la rapidement avec l’aide d’un comportementaliste et ne laissez pas les choses dégénérer.

Si un de vos proches, notamment un enfant, souffre d’une phobie, vous devez impérativement lui venir en aide.

Il est inutile d’essayer de régler le problème soi-même et il serait contre-productif de l’exposer à sa phobie en minimisant sa peur.

Consulter un professionnel rapidement est toujours la meilleure solution pour prévenir la phobophobie.


“COMMENT VAINCRE LA PEUR D’AVOIR PEUR?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »



Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut