Arachnophobie: Comment faire pour ne plus avoir peur des araignées

Arachnophobie

Michelle Craske, Matthew Lieberman et Katharina Kircanski travaillent à l’Université de Californie à Los Angeles. Ils sélectionnent 88 personnes qui souffrent d’une phobie des araignées. Ce que l’on appelle l’arachnophobie. Ensuite, ils demandent à chaque personne de s’approcher d’une grande tarentule. Et ce, le plus qu’elle le peuvent. Et alors que celle-ci est placée dans un récipient ouvert à l’extérieur. Si ces cobayes le peuvent, ils touchent l’araignée. Je vous laisse imaginer la suite.

Je comprends que vous ayez peur des araignées. L’utilité de cet animal n’est plus à prouver. Mais il est vrai que dans la conscience, ou l’inconscience, collective, les araignées sont associées à des animaux grégaires.

C’est sans doute lié au fait que cet animal rampe. Partant, il progresse à notre insu. Dès lors, l’idée d’être chevauché par un tel animal génère des angoisses et des phobies assez époustouflantes.

Enfant, je me rappelle être souvent allé au Musée de l’Homme à Paris. Depuis, je suis admiratif de l’intérêt que lui portent les personnes qui font visiter ce musée.

Arachnophobie: Comment faire

La phobie des araignées est une vieille histoire chez les hommes. Bien que ces charmantes bestioles rampantes aient un intérêt environnemental certain et prouvé, beaucoup de gens souffrent d’arachnophobie. Au delà de la vision de cet animal, je pense que cette phobie tient aux vieilles histoires racontées de ci, de là.

Ainsi, les gens s’affolent devant une tarentule. Ils la pensent mortelle. A tort.  L’araignée la plus dangereuse, au sens mortel du terme, est blanche. Et toute toute petite.

Alors, comment faire quand vous êtes victime d’arachnophobie sachant qu’il est bien compréhensible que vous vous mettez à crier devant cet animal et n’acceptiez pas de vous retrouver dans la même pièce que la bête.

La première des choses est d’accepter que vous avez peur. Qu’il est normal que vous soyez angoissé à l’idée de rencontrer une araignée. L’arachnophobie n’est pas une maladie mentale. Alors pourquoi en faire un problème? Plutôt que de fuir, pouvez-vous tout simplement dire, sans exagération émotionnelle, aux personnes avec lesquelles vous vous trouvez, que vous souffrez d’arachnophobie. Ainsi, vous bénéficiez de leur aide et de leur bienveillance.

Arachnophobie: Rester bienveillant

Je ne vous cache pas que vous courrez le risque d’être en présence de quelqu’un qui se moque de vous. J’en suis désolé mais vous ne pouvez pas y faire grand chose. Par contre, il y a un moyen de commencer à apaiser votre arachnophobie. C’est la présence d’une personne bienveillante à vos côtés.

Celle-là même qui vous épargne des remarques stupides du type: “C’est pas la petite bête qui va manger la grosse“. En pareille situation, sa présence à vos côtés vous aide à évacuer l’araignée. Et ce, sans rajouter à votre problème. Donc, plus besoin de hurler. Ce qui participe sans doute à vous aider à vous sentir moins seul. Moins honteux aussi. Peut-être.

Ce qui ne retire rien à la mise en place d’ une solution définitive pour ne plus avoir peur des araignées.

Comment traiter la peur des araignées

Dans ce blog, je publie beaucoup d’articles sur le traitement des phobies en tous genres. Je ne vais donc pas réinventer la roue.

Exprimer ses émotions au moment précis où l’on est confronté(e) à une peur aide à réduire cette dernière, selon une étude publiée dans la revue “Psychological Science”.

Plutôt qu’une longue phrase, juste une image pour traiter la peur des araignées. Et, ainsi, ne plus vivre cette phobie comme un problème. Je vous suggère de cliquer sur l’image ci-dessous:

Peur des araignées. Comment mettre un terme à l'arachnophobie
 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut