Arachnophobie: Comment ne plus avoir peur d’1 araignée

Michelle Craske, Matthew Lieberman et Katharina Kircanski travaillent à l’Université de Californie à Los Angeles. Ils sélectionnent 88 personnes qui souffrent d’une phobie des araignées. Ce que l’on appelle l’arachnophobie. Ensuite, ils demandent à chaque personne de s’approcher d’une grande tarentule. Le plus qu’elle le peuvent. Et alors que celle-ci est placée dans un récipient ouvert à l’extérieur. Si ces cobayes le peuvent, ils touchent l’araignée. Je vous laisse imaginer la suite.

Je comprends que vous ayez peur des araignées. L’utilité de cet animal n’est plus à prouver. Mais il est vrai que dans la conscience, ou l’inconscience, collective, les araignées sont associées à des animaux grégaires.

C’est sans doute lié au fait que cet animal rampe. Partant, il progresse à notre insu. Dès lors, l’idée d’être chevauché par un tel animal génère des angoisses et des phobies assez époustouflantes.

Enfant, je me rappelle être souvent allé au Musée de l’Homme à Paris. Depuis, je suis admiratif de l’intérêt que lui portent les personnes qui font visiter ce musée.

Définition de l’arachnophobie

La phobie des araignées est une vieille histoire chez les hommes. Bien que ces charmantes bestioles rampantes aient un intérêt environnemental certain et prouvé, beaucoup de gens souffrent d’arachnophobie. Au delà de la vision de cet animal, je pense que cette phobie tient aux vieilles histoires racontées de ci, de là.

Ainsi, les gens s’affolent devant une tarentule. Ils la pensent mortelle. A tort.  L’araignée la plus dangereuse, au sens mortel du terme, est blanche. Et toute toute petite. Presque transparente.

Alors, comment faire quand vous êtes victime d’arachnophobie? Comment agir sachant qu’il est bien compréhensible que vous vous mettez à crier devant cet animal. Compréhensible que vous n’acceptiez pas de vous retrouver dans la même pièce que la bête.

La première des choses est d’accepter que vous avez peur. Qu’il est normal que vous soyez angoissé à l’idée de rencontrer une araignée. L’arachnophobie n’est pas une maladie mentale. Alors pourquoi en faire un problème? Plutôt que de fuir, pouvez-vous tout simplement dire aux personnes avec lesquelles vous vous trouvez, que vous souffrez d’arachnophobie. Exprimer votre peur sans exagération émotionnelle. Ainsi, vous bénéficiez de leur aide et de leur bienveillance.

Arachnophobie: Rester bienveillant

Je ne vous cache pas que vous courrez le risque d’être en présence de quelqu’un qui se moque de vous. J’en suis désolé. Mais vous ne pouvez pas y faire grand chose. Par contre, il y a un moyen de commencer à apaiser votre arachnophobie. C’est la présence d’une personne bienveillante à vos côtés.

Celle-là même qui vous épargne des remarques stupides du type: “C’est pas la petite bête qui va manger la grosse“. En pareille situation, sa présence à vos côtés vous aide à évacuer l’araignée. Et ce, sans rajouter à votre problème. Donc, plus besoin de hurler. Ce qui participe sans doute à vous aider à vous sentir moins seul. Moins honteux aussi. Peut-être.

Pour autant, vous ne pourrez pas faire l’économie d’une solution définitive pour ne plus avoir peur des araignées.

Pourquoi avoir peur des araignées: Une cause assez infantile

Quand on est enfant, il y a un tas de choses qui nous entourent et que nous ne maitrisons pas. Du coup, le 1er critère pour apprécier une chose comme agréable ou désagréable c’est la vision que l’enfant en a. Le second critère, c’est la réaction des autres. Les autres enfants. Les parents. D’autres adultes.

Ont-ils un air de dégoût? Expriment t’ils de la peur? Du rejet? Poussent-ils des cris en appelant “Au secours”? Tout dépend de chacun. De la vision de chacun. L’enfant va se calquer sur la réaction d’une personne qu’il considère comme référente. Si l’adulte, l’autre enfant crie ou ne dit rien, l’enfant va s’adapter. La plupart du temps. Si l’enfant a peur, peut-être qu’un autre enfant lui démontrera qu’il n’a aucune raison d’avoir peur d’une araignée.

C’est donc sur la foi du comportement d’une personne faisant autorité que l’enfant commencera à avoir peur. Peur de ce qu’il ne connait pas. Peur des phantasmes qu’il nourrit à propos de cet animal. Ainsi, je me souviens d’une patiente terrorisée par les araignées. Elle avait peur qu’une araignée rentre par sa bouche. Puis descende jusqu’à ‘estomac. Et, enfin, y fasse un nid. Vous conviendrez qu’une telle peur a toutes les raisons de devenir une phobie.

Une telle peur ne saurait être celle d’un adulte qui se raisonne. C’est plus une peur d’enfant. Une peur d’être pris au dépourvu. Surpris. Une inquiétude sourde. Latente. Celle qui fait surgir l’araignée de la lampe au-dessus de la table de la cuisine dans la maison de vos grands-parents, à la campagne. Le “truc” qui sort du rondin de bois derrière lequel vous vous cacher pour jouer avec vos frères et sœurs.

En bref, une bête inhabituelle. Étonnante. Surprenante. Inattendue. Dont on ne sait jamais quand elle vient. Ni d’où elle vient. Ni où elle va.

Comment traiter la phobie des araignées

Il est important de faire la différence. Avoir peur des araignées ne constitue pas une phobie des araignées. L’arachnophobie s’entend comme une peur bouleversante. Comme quelque chose qu’il faut contrôler. D’où cette peur d’avoir peur de ne pas savoir contrôler. Éviter.

La peur des araignées ne signifie pas perdre le contrôle. Cette peur peut s’entendre comme un dégoût profond. Mais pas comme une peur qui vous submerge au point de perdre la maitrise de soi. Pour autant, la peur est surtout le fruit de l’imaginaire à propos de ce que l’on ne connait pas. Au sujet de ce que l’on redoute. Le plus souvent sans savoir de quoi il retourne dans la réalité.

Arachnophobie ou peur des araignées? Peu importe la différence. Dans les 2 cas, il s’agit d’une peur qui vous fait réagir. Et votre réaction est souvent disproportionnée au problème lui même. I,n fine, votre vrai problème n’est-il pas la peur elle même plus que l’araignée? Vous pourriez aussi avoir peur des clowns. Pour la petite histoire, cela s’appelle la coulrophobie!

C’est donc une phobie. C’est une peur irraisonnée. Handicapante. Dès lors, comment faire?

Comment vaincre l’arachnophobie

Dans ce blog, je publie beaucoup d’articles sur le traitement des phobies en tous genres. Je ne vais donc pas réinventer la roue.

Exprimer ses émotions au moment précis où l’on est confronté(e) à une peur aide à réduire cette dernière, selon une étude publiée dans la revue “Psychological Science”.

Plutôt qu’une longue phrase, je vous propose une simple  image pour traiter la peur des araignées. Pour vaincre l’arachnophobie. Un simple visuel pour ne plus vivre cette phobie comme un problème. Dès lors, savoir quoi et comment faire pour vous désinvestir de votre peur et retrouver confiance. A cette fin, je vous suggère de cliquer sur l’image ci-dessous. C’est la solution à l’arcachnophobie.

Avant de cliquer sur cette image, une précision. Être arachnophobe ne signifie pas être un enfant dans un corps d’adulte. Cela ne signifie pas se comporter de façon infantile. Cela ne signifie pas qu’il faut avoir honte. Encore moins se sentir coupable. Nous avons tous des “trucs” à propos desquels nous ne sommes pas dans le plus grand confort.

Alors, en référence à l’évangile selon St Matthieu: “…avant de voir la paille qu’il y a dans mon oeil, regarde la poutre qu’il y a dans le tien…”.

Peur des araignées. Comment mettre un terme à l'arachnophobie
 |  Frédéric Arminot

Programme comportemental en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut