Selon une étude de l’Institut du cerveau, les pensées obsessionnelles touchent 2 à 3% de la population et peuvent être incroyablement perturbantes. Elles envahissant l’esprit avec une intensité souvent difficile à contrôler.

Mais qu’est-ce qu’une pensée obsessionnelle exactement, et comment pouvez-vous vous en débarrasser sachant que cette question en pose une autre : comment traiter un symptôme de trouble anxieux ?

Dans cet article, j’explore ce phénomène complexe et vous apporte des conseils pratiques pour reconnaître, traiter et surmonter ce qui repose sur un trouble de l’anxiété.

En effet, quand une personne est victime de pensées obsessionnelles, sa première réaction consiste à tenter de chasser ces idées, à essayer de reprendre le contrôle de ce cerveau qui tourne en boucle.

C’est une erreur.

Plus vous cherchez à consciemment contrôler ces idées obsessionnelles, plus vous alimentez ce qu’il est convenu d’appeler: le but conscient.

Cette question du but conscient est évoqué par Dany Gerbinet dans son livre:

« Le thérapeute et le philosophe« 

Dans cet ouvrage, mon éminent confrère traite du sujet du lâcher prise sur les pensées, et d’une façon générale, ce qu’on ne peut pas contrôler.

En clair, plus vous avez pour but conscient de contrôler vos pensées, moins vous y arrivez.

Qu’est-ce qu’une pensée obsessionnelle ?

Les pensées obsessionnelles sont des pensées, images ou impulsions récurrentes et indésirables qui provoquent de l’anxiété.

Elles peuvent être difficiles à chasser de l’esprit, entraînant un cycle d’inquiétude et de répétition plus communément appelé ruminations mentale.

Ainsi, quand une personne est victime d’angoisses ou de crises d’angoisses, elle a tendance à tenter de reprendre le contrôle de ses émotions négatives.

Puisqu’elle pense sans cesse, c’est donc qu’elle cherche à gérer son anxiété. Elle essaie alors de rester dans le moment présent par peur de développer des pensées obsessionnelles.

Pour ce faire, elle essaie d’envisager toutes les solutions à son problème. Dès lors, se met en place un jeu. Un – je – de questions réponses.

Le plus généralement, ce pensées obsessionnelles s’expriment de la façon suivante :

  • « Comment faire? »
  • « Vais-je y arriver? »
  • « Comment cela va t’il se passer? »
  • « Puis-je m’en sortir? »
  • « Vais-je échouer? »
  • « Est- ce que je vais réussir? »
  • « Comment puis-je faire? »
  • « Et si je faisais ceci? »
  • « Et si je faisais cela? »
  • « Comment puis-je arrêter de ressasser les mêmes questions? »
  • « Comment arrêter ces ruminations mentales ? »

Ces questions, et toutes les autres, ont pour vocation de vous permettre de trouver le comportement le plus adapté. Par rapport à qui ? Ou par rapport à quoi ?

Tout simplement, par rapport à la vision d’angoisse que chaque personne concernée a de sa vision d’une situation donnée, dans un contexte et un environnement donnés.

En soi, c’est une façon comme une autre d’essayer de se rassurer. A ceci près que c’est obsessionnel ou que ça le devient. Comme une sorte de prison mentale dont les murs grandissent au gré de vos tentatives de reprendre le contrôle.

pensées obsessionnelles : une prison mentale

Comment se débarrasser d’une pensée obsessionnelle ?

Se débarrasser d’une pensée obsessionnelle est un défi, mais il existe des stratégies efficaces. La thérapie comportementale est souvent préconisée, aidant les personnes à reconnaître et à traiter ces pensées.

Comment reconnaitre une pensée obsessionnelle ?

La névrose obsessionnelle, également connue sous le nom de trouble obsessionnel-compulsif (toc), est caractérisée par une ou des pensées obsessionnelles et des comportements compulsifs répétitifs. Ces rituels ont pour fonction de soulager l’anxiété correspondante, c’est à dire des ruminations anxieuses.

Pensées obsessionnelles sur l’amour et l’anxiété

Ce type de pensées se concentre sur différents sujets dont, par exemple, l’amour et l’anxiété.

Les pensées obsessionnelles liées à l’amour impliquent des doutes constants sur les sentiments d’une personne, tandis que celles liées à l’anxiété sont des préoccupations excessives et irrationnelles.

Médicaments et traitement des pensées obsessionnelles

Certains médicaments, comme les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), sont parfois prescrits pour réduire l’intensité des pensées obsessionnelles aussi appelés tourments intérieurs.

Cependant, la thérapie comportementale est le traitement le plus privilégié. Il est souvent combiné à des traitements médicamenteux pour les cas les plus graves.

Pensées obsessionnelles sur une personne : Comment gérer ?

Les pensées obsessives sur une personne, souvent liées à l’inquiétude excessive ou à la jalousie, sont particulièrement stressantes.

La communication ouverte avec la personne concernée et l’aide d’un thérapeute aider à arrêter de naviguer en eaux troubles quant à ces pensées difficiles.

Pensées obsessionnelles intrusives : Lutter contre l’intrusion

Les pensées intrusives sont des pensées soudaines, inappropriées et dérangeantes.

La méditation de pleine conscience et la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) sont des approches efficaces pour gérer ces intrusions mentales.

Pensées obsessionnelles : Cause et irrationalité

Les causes des pensées obsessionnelles sont variées, allant du stress à des prédispositions génétiques.

Il est important de se rappeler que ces pensées sont souvent irrationnelles et ne reflètent pas la réalité. La thérapie aide à remettre en question ces croyances irrationnelles pour vous apporter la paix de l’esprit.

Traitement des pensées obsessionnelles : Les ressources

Il existe diverses ressources pour vous aider à surmonter vos pensées obsessionnelles.

Vous en trouverez une liste non exhaustive ci-après :

Approches thérapeutiques

  • Thérapie comportementale : C’est la méthode de traitement la plus couramment utilisée pour soigner les pensées obsessionnelles. Elle aide à identifier, comprendre et neutraliser les pensées sources d’inquiétudes.
  • Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) : Cette thérapie se concentre sur l’acceptation des pensées, sans jugement, et sur la mise en place d’actions alignées avec vos valeurs.

Ressources en ligne

  • Associations et forums en ligne : Certains sites web comme offrent des forums où vous pouvez interagir avec d’autres personnes qui vivent des expériences similaires. L’échange avec d’autres peut vous apporter un soutien essentiel. Attention cependant à certaine personnes intervenants dans ces forums et qui, parfois, tiennent des propos trés discutables.
  • Applications de gestion du stress : Certaines applications proposent des exercices de méditation et de relaxation pour aider à apaiser l’esprit, ce qui peut être particulièrement utile lors de pensées obsessionnelles. Mais attention, ces techniques permettent d’apaiser votre esprit et, en aucun cas ne traite votre problème (au sens de la guérison).
Comment surmonter les pensées obsessionnelles ?

Groupes de paroles

  • Il existe des groupes de paroles locaux dans toutes les régions de tous les pays. Ces groupes réunissent des personnes qui partagent les mêmes préoccupations, et offrent un environnement sécurisant pour partager des expériences et des stratégies de résolutions.

Livres et brochures

  • « Briser ses pensées négatives«  de Quentin Delorme. Ce livre propose des conseils pratiques et des histoires de réussite pour surmonter les pensées obsessionnelles.
  • Brochures et guides d’associations de santé mentale : De nombreuses associations de santé mentale proposent des brochures gratuites en ligne sur les troubles obsessionnels, offrant des conseils et des stratégies.

Consultation thérapeutique

  • Thérapeutes spécialisés en thérapie comportementale : Recherchez un thérapeute compétent dans le domaine de la thérapie comportementale dans votre région. Ces professionnels sont formés pour traiter spécifiquement les pensées obsessionnelles et les troubles obsessionnels-compulsifs.

Comment surmonter les pensées obsessionnelles ?

La compréhension, la bienveillance, la thérapie et le soutien social sont des outils puissants dans cette bataille menée contre les pensées irrationnelles.

N’hésitez donc pas à chercher de l’aide si ces pensées interfèrent avec votre qualité de vie.

En matière d’aide et de solutions pour surmonter ces pensées obsessionnelles, j’ai créé un programme thérapeutique en ligne lequel vous offre un traitement des ruminations mentale efficace en moins de 4 semaines.

Pour prendre connaissance de cette méthode thérapeutique et en bénéficier, je vous invite à cliquer sur ce lien :


La + efficace des solutions commence ici.


Article mis à jour le 10 octobre 2023 par Frédéric Arminot.


Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Ancien grand anxio-dépressif, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, je suis spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, et exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste (coach comportemental). Mes compétences dans les domaines de l'approche systémique de Palo Alto (approche stratégique et brève orientée solution) me permettent de résoudre 16 cas sur 17 en moins de 2 mois (95 % de résultats). Pour en savoir +, je vous invite à prendre connaissance du protocole de résolution de problèmes en ligne que j'ai conçu. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi bénéficier de consultations thérapeutiques en cliquant sur ce lien : Consultations thérapeutiques

Leave a Reply

Your email address will not be published.