Acariâtre: Êtes-vous 1 clone du Dr House?

Vous a-t-on déjà dit que vous êtes une personne acariâtre? Mais si, vous savez, désagréable. Acariâtre comme le Dr House dans la série télévisée du même nom? Si oui, j’imagine que vous n’appréciez pas la remarque. Elle est particulièrement péjorative. Cependant, il y a bien un motif qui justifie cette interjection à votre égard? C’est à cela que je vous invite à réfléchir.

Alors, êtes-vous, ou n’êtes-vous pas, une personne acariâtre? Grande question s’il en est. Ou si j’en crois ce que j’entends, et constate. Tant dans mon quotidien personnel que professionnel. Pour savoir de quoi il retourne, tentons de définir ce trait de caractère. Puis explorons les différentes solutions qui permettent de changer.

Être acariâtre, ça veut dire quoi?

Une personne acariâtre se définit comme une personne aigrie. Terriblement négative. Méchante et vraiment difficile à vivre. Elle est constamment de mauvaise humeur. Tout l’irrite. Il est quasiment impossible de la contenter. Ou de faire quelque chose qu’elle apprécie.

Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler. Plutôt de la conséquence d’un mal être. Ou d’un problème psychologique. Les personnes acariâtres cachent souvent un grand complexe d’infériorité. Ou une personnalité narcissique. Leur problème provient également d’une angoisse. Celle de l’abandon à l’approche de la vieillesse par exemple. Voire d’une dépression nerveuse.

Alors, par souci de comprendre, j’ai fouillé sur le net. Et je suis “tombé” sur Maître Fabien Pouillot, avocat au barreau de Bobigny. Il parle de cette notion de comportement acariâtre. Et de ses conséquences.

Cet avocat fait remarquer qu’un caractère acariâtre peut être une faute notoire qui justifie pleinement un divorce. Pour illustrer son propos, il cite le cas d’un couple dans lequel la femme se comporte de manière “humiliante et méprisante vis-à-vis de son mari”. Si cela vous intéresse, je vous invite à cliquer sur ce lien: “Un comportement qui peut constituer une faute dans une procédure en divorce

Le drame, c’est que les mauvais comportements de cette dame ne concernent pas exclusivement son époux. Lequel n’a pas fait de longues études. Je précise ce point à propos de questions d’image de soi, d’affirmation de soi, et de confiance en soi.

Être acariâtre: Des conséquences pénibles

Voici une idée des agissements de l’épouse pour vous montrer combien la situation est invivable:

  • Les enfants ne doivent pas rencontrer leurs grands-parents
  • Les enfants font leurs devoirs à la lampe à pétrole
  • Les grands-parents maternels sont interdits de visite. ils sont jugés envahissants
  • L’époux dort sur le canapé depuis la naissance du premier enfant. Il est privé de rapports sexuels
  • Le salaire de l’époux est entièrement géré par l’épouse
  • Et j’en passe

Pire, l’épouse estime qu’elle n’a aucunement tort. Que seul le mari doit subir les sanctions du divorce. Heureusement, le juge en charge du dossier en cassation rétablit les faits. Il prononce un divorce en torts partagés. Le père ne peut pas être que victime. Il est aussi complice. Cela montre bien combien il est difficile, voire destructeur, de vivre avec une personne acariâtre. Et qui, de surcroît, ne reconnaît pas ses torts.

Bien sur, cette mauvaise disposition d’esprit s’étend au milieu du travail. L’acariâtre n’a pas de limites. Bien au contraire. Au boulot, il est impossible de collaborer avec lui. Il estime que le travail de ses collègues n’est jamais satisfaisant. Il refuse également de leur apporter son aide. Leur manifeste de la rancœur. De la jalousie. Par exemple, vis-à-vis de personnes plus jeunes. Ou plus brillantes.

Quand j’écris cela, je pense tout particulièrement à une personne qui a un comportement non seulement acariâtre mais harcelant. Ce que j’aime à appeler un comportement délétère. Ce même comportement a des conséquences psychologiques douloureuses sur une personne qui m’est chère.

Acariâtre: Existe t’il un traitement?

Bref, partager la vie, ou le bureau, d’une personne acariâtre, c’est l’enfer!

Il n’existe pas de traitement spécifique pour l’acariâtre dans la médecine moderne. En effet, il n’est pas malade au sens médical du terme. Ce qui se fait couramment plutôt, c’est de traiter la cause sous-jacente. Encore faut-il que la personne concernée soit “cliente” d’une intervention. Cliente d’un changement. En première intention, le psychothérapeute ou le médecin en charge de la personne va ainsi proposer les traitements suivants:

  • Antidépresseurs. Si la cause masquée de ce caractère est une dépression
  • Anxiolytiques. Si le problème trouve son origine dans une forme d’angoisse ou d’anxiété

Ces traitements médicamenteux sont accompagnés de séances de thérapies. Plus souvent d’obédience analytique. Ces consultations thérapeutiques sont généralement éprouvantes. Et pas toujours efficaces. Enfin, moi, j’écris çà, j’écris rien.. Le procédé classique consiste en effet à rechercher les sources du mal dans le passé,. Alors qu’elles se situent dans le présent.

Comme seconde méthode de traitement, il est conseillé aux personnes acariâtres de pratiquer du sport, ou du yoga. D’utiliser de  l’aromathérapie. Ou de l’homéopathie. Je n’ai bien évidemment rien contre ces pratiques. Mais si la rancune et l’aigreur sont profondément enracinées, ces activités censées permettre de trouver un certain équilibre n’ont que des avantages de surface. Ou très limités. L’acariâtre apprend à devenir faussement sage et humble.

Tôt ou tard, son caractère négatif fait de nouveau surface. Dès qu’il en a l’occasion. Et oui. On peut être grand sportif, adepte de comportements zen et être acariâtre.

Comportement acariâtre: Comment faire?

Si vous êtes dans l’environnement d’une personne acariâtre, voire si vous l’êtes vous même, je ne vous recommande pas de laisser cette personne suivre une thérapie classique. Les résultats sont très aléatoires. Le chemin de la guérison est long. Difficile. Et souvent ingrat. De plus, la personne incriminée, du fait de ces embûches, risque de se lasser. Puis de reprendre ses anciens comportements sur la foi de motifs d’une parfaite mauvaise foi.

Je vous suggère plutôt de faire le choix d’une thérapie brève. En l’occurrence, la thérapie comportementale. C’est la méthode la plus simple, et la plus rapide. Elle ne s’intéresse pas au pourquoi mais au “comment”. Encore faut-il que la personne au comportement acariâtre exprime une demande. In fine, qu’elle reconnaisse qu’elle a un comportement acariâtre. Avec tout ce que cela signifie. Et qu’elle confirme vivre cela comme un problème.

La thérapie comportementale est reconnue pour ses performances dans le traitement des troubles psychologiques. Tous les jours, l’approche comportementale fait ses preuves remédier à l’angoisse, la dépression, la dépendance affective, l’anxiété, aux phobies. En bref, à tout ce qui relève de troubles comportementaux.

Acariâtre: Prise en charge comportementale

Le caractère acariâtre dont il est question ici est toujours lié à un trouble psychologique sous-jacent. La démarche du thérapeute est donc de trouver, en premier lieu, comment s’exprime ce caractère acariâtre. Et les raisons qui justifient cette aigreur. Cette rancœur.

En bref, il s’agit d’identifier le mécanisme du ressentiment. Celui-ci est, je vous le rappelle, le propre de l’égocentrisme! Ensuite, dans une logique progressive de changement de sa perception, le thérapeute amène la personne à inhiber le comportement acariâtre. L’objectif réside dans la conception de comportements respectueux de soi comme des autres.

Acariâtre. Comportement acariâtre - La thérapie comportementale

Une solution au comportement acariâtre grâce à la thérapie comportementale

Dès que la personne qui consulte comprend le bien-fondé de la procédure thérapeutique, qu’elle l’accepte, et qu’elle comprend tous les avantages, elle change. Partant, règle ses troubles émotionnels.

Elle n’est plus en conflit intra psychique. Ni en conflit avec le reste du monde. Sa confiance en soi renaît. Elle goûte tout l’intérêt de cultiver optimisme et humilité.

C’est un travail lié à l’identification et à la régulation des émotions qui permet de lâcher prise. Et de pardonner. Ainsi, les vieilles rancœurs sont rangées au rayon des vieux souvenirs. Des inter actions positives et constructives sont désormais possibles.

Être acariâtre: Comment changer?

Je vous rappelle qu’avec la thérapie comportementale, le traitement est toujours de courte durée. Suivie en groupe ou de manière individuelle. Cette approche thérapeutique permet au patient de se remettre en cause. Partant, de changer sa vie. Et ce, en quelques semaines seulement.

Si vous voulez rompre avec des comportements acariâtres, que vous le soyez vous même, ou que vous soyez victime d’une personne acariâtre, je vous invite à regarder la vidéo ci-après. Je vous offre de bénéficier de solutions comportementales adaptées à votre situation.

Si vous avez des informations, des suggestions, ou encore une expérience à propos des comportements acariâtres, je vous invite à partager votre expérience dans l’espace “Commentaires”, en dessous du présent article.

Comment ne plus être irascible ou acariatre?
 |  Frédéric Arminot

Programme comportemental en ligne

6 Commentaires: “Acariâtre: Êtes-vous 1 clone du Dr House?”

  1. Bonsoir Hallary,

    Nos enfants ne sont pas toujours là où ou les attend. Ni où on aimerait qu’ils soient. Parfois, on peut même se poser la question de savoir si ce qu’ils font, parfois, et qui va à l’inverse de ce que l’on souhaiterait pour eux, n’a pas juste vocation à nous contredire (pour ne pas écrire autre chose). Comme s’ils voulaient s’affirmer “contre nous”.

    Quand on a du mal à s’affirmer auprès d’une personne qui a du caractère (votre fille et vous en avez semble t’il) et que l’on n’y arrive pas, le meilleure moyen de la faire taire, de se faire entendre, c’est de la blesser. Ou de symboliquement la tuer. Il semble que cela ait fonctionné sur vous.

    Je ne sais pas pourquoi votre fille vit avec ce monsieur que vous détestez tant. Est-ce une façon d’être protégée? Couvée? Est-ce une façon de vous faire un pied de nez? Je ne sais pas non plus. Ce que je sais par contre, celle que votre fille n’a pas nécessairement vocation à vous faire plaisir. Tout comme elle a le droit d’éprouver des sentiments pour une personne, même si cette dernière relève, je cite: “…du yéti libidineux…”.

    De facto, qu’est-ce qui est le plus important? Que vous soyez acariâtre ou que vous ne le soyez pas? Auquel cas, pour qui, pourquoi, et par rapport à qui ou à quoi cela aurait-il de l’importance? En quoi cela pourrait-il être un problème pour vous?

  2. Hallary dit :

    Bonjour,
    Avec ma fille de 23 ans je me sens totalement démunie. Pour faire court je vais dire qu’elle a toujours été difficile.

    C’était un bb qu’il fallait tjrs avoir sur soi au risque de l entendre hurler des heures( ça pouvait aller jusqu’au saignement de nez ) alors je l’a portait en” mode africaine “je faisais même les tâches ménagères avec elle ( dos,ventre,côté) pour qu’elle ne hurle pas.

    Voila le cadre est posé.

    Je ne suis pas facile non plus.
    j’ai beaucoup de caractère et je peux envoyer balader ceux qui m’ennuient sans autres formes de procès.

    Mais je sais que je suis aussi profondément généreuse, serviable et gentille.
    Qualité qu’a ma fille aussi .

    En fait je pense que l’on se ressemble 🙂

    Il y a bcp d’oppositions de sa part, actuellement elle a entrepris une démarche pour se faire ligaturer les trompes. Personnellement je trouve dommage de faire des nœuds avec ses organes au 21e siècle. ( tellement de moyen de contraception)

    Mais elle affirme ainsi sa volonté de ne pas vouloir d enfant ( vu le nombre de personne sur cette planète je l approuve) mais la vie nous réserve des surprises quelques fois et être aussi radicale me semble excessif ( ce qu’elle est).
    Je lui ai fait part des contres et du ridicule de cette démarche irréversible elle m’a répondu: “Je savais que tu ne serais pas ouverte et de toute façon, fous moi la paix je fais ce que je veux avec mon corps” en mode agressif.
    Je voulais juste lui dire à quel point elle pouvait regretter son acte mais elle me coupe la parole en montant le son dans les aigus….
    Je n arrive pas à me faire entendre.
    En octobre 18 elle a quitté son.copain qui avait son âge et, est allée vivre chez un homme qui a 21 ans de plus qu’elle.
    A sa décharge le petit copain n était pas très sympa, mais celui que je nomme ” le vieux” n est pas mieux il est pire.

    Elle vit avec ce monsieur qui ne veut rien lui payer, ( elle est étudiante elle n a aucun salaire) qui passe ses wk en pyjama devant sa télé , dernièrement elle m’a confié qu’il parlait via facebook à une jeune fille de 24 ans uniquement de sexe. La gamine se confie à lui et inversement ?!
    Il a annoncé à ma fille qu’il allait la rencontrer ( ben oui depuis le tps qu’ils se parlent !)
    En outre,
    Cet homme est pingre, fort laid ( objectivement et factuellementt parlant) il boit pas mal ( ça se voit physiquement) pas franc du collier, il manipule ma fille exemple : elle revenait pour voir son chat dont elle parlait énormément à ce monsieur du coup, il s’est pris d’amour pour les chats il a pris un chaton ( ainsi ma fille s’en occupe, et elle s est évidemment attachée au chaton )

    C est un homme qui manque d’ambition a son âge il vit dans 17 metres carré il ne fréquente que des jeunes gens.
    Je pourrais passer la nuit à citer ce que je vois de dysfonctionnel chez lui…il y a un côté ” glauque,poisseux” que je vois qd je le regarde.
    Un chouïa obséquieux on sent qu’il veut plaire et qu’il ferait un pacte avec le diable pour y arriver.

    Je me sens triste à la voir avec ce vieux pervers.
    Personnellement je ne mâche pas mes mots, je déteste cet homme pour les raisons citées.
    Je lui ai dit ” j’espère qu’il va passer au travaux pratique avec la fille qu’il veut voir et d’ailleurs c est glauque de parler sexe avec une fille inconnue pour moi, c’est déjà un signe de manque d’intérêt envers toi il te trompe déjà ” je voulais la réveiller !! Je lui ai dit : je suis ta mère ! vois qui il est, va t’en loin de lui”
    Elle m’a dit qu’elle avait répété mes mots à ses copines qui du coup, me trouve horrible et scandaleuse.
    D’ailleurs les mères de ses copines sont merveilleuses, fabuleuses et charmantes alors,

    elle m’a dit que je n’étais pas une mère et que j’étais acariâtre, je suis restée interdite parce que stupéfaite c est la première fois que l’on me dit cela. Ce qui explique ma présence ici.
    ( en effet je me suis dit que peut-être mon.inconscient rêvait d’être à sa place avec son yéti libidineux et qu’ainsi je pouvais en devenir acariâtre?) Cependant,
    Je ne me suis pas reconnue dans votre article.

    Je prends a ma charge une authenticité
    que je reconnais délétère quelque fois surtout quand je suis en colère mais je sais me remettre en question et, présenter des excuses.

    Tiens ça me fait prendre conscience que ma fille ne m’en a jamais présenté…
    Dans le cas présent la voyant se perdre avec ce vieux bonhomme ( vieux rapport à elle) comme il boit il fait nettement plus vieux que son âge et elle on lui donne 17 ans ! Bref je me sens démunie , affreusement triste de la voir en mode carpette, triste de l’entendre me dire des horreurs ( je serais folle etc..) alors je me sens aussi en colère.
    Serais je la seule responsable de cette mésentente?
    Les enfants sont ils tjrs justes et reconnaissants ?
    Sont ils victimes de leur parents ?
    N auraient ils pas des questions à se poser ?
    Quoi qu’il en soit je suis rassurée de ne pas me reconnaître là dedans.
    Désolée pour le pavé [0_0]
    Merci pour votre article 😉
    Belle journée à vous et à ceux qui lisent

  3. Bonjour Christine,

    Vous avez tout à fait le droit d’être misanthrope, et de préférer la compagnie des animaux. Loin de moi l’idée de vous faire changer. Surtout si êtes au clair avec votre positionnement. Dans le même temps, je comprends votre point de vue. Mais, du coup, pourquoi avez-vous lu cet article?

  4. Christine B dit :

    Bonjour
    J’aimerais comprendre pourquoi dès qu’on n’est pas conforme à ce que la société attends de nous, cela devient un défaut, une tare, un problème psychologique qu’il faut absolument soigner?
    C’est quand même incroyable qu’il faut plaire aux autres, qu’il faut convenir à la société pour être considéré comme “normal”!
    Moi par exemple je suis misanthrope…. je déteste l’humanité et j’ai de bonnes raisons!
    Quand je vois toutes les horreurs que commettent les humains, je ne peux plus les considérer comme humains, pour moi ce sont des monstres!
    Ils sont capables des pires horreurs, ce sont des êtres cupides qui ne pensent qu’à 3 choses :
    Avoir de l’argent
    Se remplir l’estomac
    Assouvir leurs besoins sexuels
    Et pour ces 3 seules raisons ils sont capables de tuer de torturer de martyriser des êtres vivants semblables ou non!
    Ils n’ont aucun respect pour la nature qu’ils polluent à outrance, ils sont sales, ils massacrent sans le moindre état d’âme les animaux!
    Et bien moi je préfère 1000 fois les animaux aux humains! D’ailleurs ce nom qu’on leur a donné ne leur convient absolument pas! La plupart étant tout sauf humain!
    Bref moi les gens me dégoûte me répugne

  5. Bonjour Marie-Claude,

    J’accuse réception de votre message à propos de votre compagnon et, plus spécifiquement, des difficultés que vous rencontrez avec lui. Pourriez-vous m’expliquer de façon plus précise quelles sont les difficultés que vous rencontrez et ce que, émotionnellement, il se passe pour vous?

    Cela m’aiderait à vous orienter et à vous conseiller au mieux de votre intérêt. Merci de votre confiance.

  6. Marie-Claude Lord dit :

    Bonjour ,
    Je suis tombée un peu par “hasard” sur votre article.
    J’essaie de comprendre l’homme avec lequel je vis depuis 1 an.
    J’ai lu “les manipulateurs parmis nous “ainsi que” les manipulateurs et l’amour.”
    J’ai peine à identifier la problématique dans mon couple,mais c’est de loin la relation la plus difficile que j’ai jamais vécu.Acariâtre semble assez juste mais plutôt réservé à l’intimité avec moi. Négatif,appréhensif…très anxieux.
    Avez vous des références à Québec ?
    C’est un peu loin pour la consultation !?!☺
    Merci
    MClaude L’Or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut