Angoisse de mort. Symptômes, types, et traitement de la peur de mourir

Angoisse de mort

Je n’ai pas un âge canonique. Mais je reconnais que, longtemps, j’ai souffert d’angoisse de mort. Je me suis rendu compte que, l’âge aidant, je pouvais ressentir une certaine forme de peur de la mort.

Je sais que je vais mourir. En soi, ce n’est pas vraiment un problème. Ce qui m’a plus posé problème, c’est de faire un point sur ma vie. Et, partant, sur ma mort. Pendant la moitié de ma vie, je me suis employé à chercher le sens de ma vie. Et, c’est le cas de le dire, je suis parti dans tous les sens. J’ai brûlé ma vie. Brulée d’une façon telle que j’ai longtemps craint que cela me rapproche de la mort.

Mais, fondamentalement, pourquoi avoir peur de la mort? Je pense que c’est assez simple, pour ne pas écrire, simpliste. Si je fais le point sur ma vie, qu’en aurais-je fait? Serais-je fier du parcours accompli? Aurais-je satisfait à mes projets? In fine, ma vie aurait-elle eu un sens?

Dans le cas contraire, je peux craindre de mourir sans avoir réussi ma vie. Soit écrit en passant, j’ai du la rater. En effet, pour paraphraser un publicitaire, à 40 ans, je n’avais pas de Rolex™. Malgré l’absence de ce marqueur social, j’avais changé. Mais aurais-je le temps de tout faire? Autant de questions à propos desquelles j’ai fini par lâcher prise. Mais, pour y réussir, il m’a fallu répondre à quelques questions existentielles.

Effectivement, au sujet de l’angoisse de mort, il y a plusieurs éléments à distinguer. S’agit-il de l’un des types d’angoisse ci-après:

  1. Angoisse de mort imminente
  2. Angoisse de mort existentielle
  3. Trouble panique

Partant, quels sont les différents symptômes associés à ces angoisses? Enfin, comment traiter cette angoisse de mort, ou cette peur de la mort?

Définition de l’angoisse de mort

Pour essayer de marquer ces différences et de mieux comprendre de quoi il s’agit, je vais essayer d’apporter une définition à l’angoisse de mort sachant que, peur de la mort et angoisse de mort ont un lien avec confiance en soi et… lâcher prise.

Comme vous l’aurez souvent remarqué sur ce blog, quand il est fait mention d’angoisses, il s’agit d’une peur matérialisée par un évènement. Ou par la crainte que quelque chose se passe à propos d’un sujet précis.

Vous pouvez avoir peur de la mort d’une façon générale, ce qui est bien normal et humain, tout comme vous pouvez souffrir d’angoisse de mort à la suite d’une annonce d’une mort – précise ou programmée – à venir (vieillesse, maladie).

Dans votre quotidien vous pouvez craindre qu’il vous arrive un accident (voiture, avion, circulation pédestre, accident de vélo, faire une chute, etc.) et, de fait, avoir peur de la mort. En effet, vous ne maitrisez, ni vous ni moi, votre avenir.

Angoisse de mort imminente

Ainsi, dans ce monde très agité et très accidentogène dans lequel nous essayons de vivre, vous pouvez avoir peur qu’il vous arrive quelque chose, et quelque chose de mortel en l’occurrence.

Il est donc très difficile de se sentir en sécurité. Par exemple, de récents et dramatiques évènements nous ont montré que n’importe qui peut être victime d’une balle perdue ou être victime co latérale d’un évènement avec lequel vous n’avez rien à voir.

Je sais, ce n’est pas très encourageant, mais c’est une réalité.

A ce sujet, la peur de la mort peut donc se concevoir comme étant une angoisse normale puisque vous pouvez craindre de perdre la vie tout d’un coup, de perdre le plaisir que vous avez à vivre comme de perdre ceux que vous aimez.

La difficulté réside dans le fait d’avoir ou non confiance en soi comme en la vie. En effet, comme vous n’êtes pas maitre de ce que vous ne savez pas, il se peut que cette peur de mourir vous obsède. Et ceci, au point que vous ne puissiez plus vous consacrer à votre quotidien. Donc, vivre, tout simplement.

Les ruminations comme les pensées obsessionnelles sont deux des multiples symptômes de l’angoisse de mort imminente. Ces symptômes sont à l’identique de la peur de la mort au sens de l’angoisse de mort existentielle.

Angoisse de mort existentielle

Mourir c’est ne plus s’appartenir. C’est être physiquement et psychiquement désincarné. C’est n’être plus rien ni personne. Ou seulement dans le souvenir des autres.

Une personne qui cherche à contrôler sa vie, tous les domaines de sa vie, peut aussi vouloir contrôler sa mort. Ne plus exister en tant que personne, en tant qu’identité, peut poser un problème terrible à la personne concernée.

Mourir peut signifier ne plus avoir de sens dans la mesure où – jusqu’à plus ample informé – plus rien n’existe. D’aucuns, du fait de la religion à laquelle ils croient ou qu’ils pratiquent, peuvent ne pas rencontrer cette difficulté. De fait, mourir à un sens.

A contrario, la personne qui a d’elle une haute estime agit sur sa propre image. Cette personne est actrice de sa vie. En contrôlant celle-ci, elle donne un sens à son identité. Elle existe par elle même. Grâce à elle même. Perdre ce pouvoir sur soi, comme sur les autres, a toutes les raisons de générer une angoisse. Une angoisse néanmoins légère, à propos de laquelle l’individu essaiera de se rassurer. Jusqu’à ce qu’il y ait effectivement une perte de contrôle.

La perte de pouvoir sur soi

L’altération de la confiance en soi comme de l’estime de soi va contraindre la personne à renforcer le contrôle qu’elle a de sa vie.

C’est ainsi qu’elle aura de plus en plus de mal à gérer ses angoisses. La perte du sens, donc de l’existence, va plonger la personne dans une angoisse chronique. Elle focalisera son attention sur ce problème de sorte à ne pas être victime de trouble panique. Ou, à tout le moins, de peur panique.

Bien évidemment, l’angoisse de mort existentielle revêt un caractère de stress important. En effet, quelqu’un qui veut contrôler sa vie, nonobstant obsède à lui donner un sens à son sens à lui, est, le plus fréquemment, quelqu’un qui souffre d’un manque de confiance en soi renforcé par le contrôle ou les tentatives répétées de contrôle de soi et de sa vie.

Cette personne, toute tendue qu’elle est à soigner angoisse de mort, ne peut lâcher prise. Elle ne peut se protéger du risque de ne rien contrôler. Il lui faut donc renouveler ses moyens pour vaincre les angoisses. Agir, ou plutôt réagir de la sorte, ne fera qu’enrichir le processus. Plus la personne aura peur de perdre le contrôle de sa vie, moins elle sera en mesure de gérer ses angoisses.

En résumé, vous avez toutes les raisons d’avoir peur de la mort. D’avoir peur de votre propre mort. Certaines personnes nourrissent une certaine confiance en la mort. Une sorte de sérénité au sens où elles ont confiance en la vie. Elles se disent que leur mort viendra quand l’heure aura sonné.

La perte de l’objet

Ces personnes peuvent être affectées de façon ponctuelle par l’angoisse de mort. Les autres, celles qui souffrent d’angoisse de mort existentielle, sont dans une angoisse qui génère un stress important. Voire des troubles anxieux. Restent à déterminer les symptômes des angoisses de mort.

Je vais me montrer très didacticien en matière de psychologie. Effectivement, j

De fait, autant en ce qui concerne la peur de la mort ou angoisse de mort, il ne s’agit pas fondamentalement de peur de mourir mais bien plus de peur… à vivre. Cela concerne donc une peur existentielle. Comme si l’angoisse de mort avait pour fonction de considérablement nous stresser. Ainsi, nous pourrions pas être suffisamment disponible pour nous consacrer à notre propre vie. A vivre donc…

Symptômes d’angoisse de mort

L’angoisse de mort comme l’angoisse de mort imminente ou encore l’angoisse de mort existentielle génèrent des symptômes identiques. Seules les fréquences de ces symptômes peuvent faire la différence.

Ces symptômes sont les suivants:

  • Pensées obsessionnelles
  • Ruminations
  • Phobie (maladie, nourriture, bactéries, contamination, hypocondrie spécifique ou générale)
  • Comportement hypocondriaque

Pour être bref, tous les symptômes associés à l’angoisse de mort sont des symptômes qui ont un lien fort avec un risque perçu. Qu’il s’agisse de maladie, ou d’accident. Non seulement à propos de soi mais aussi à propos des autres. Et, plus particulièrement de ceux que l’on aime. Ce qui peut vous rapprocher de l’angoisse de mort existentielle. Vous en rapprocher au sens de la peur de la perte de l’être aimé. Qu’il s’agisse, fondamentalement, de la mère et de l’amour de la mère.

Dans un prochain article, je vous parlerais des moyens que vous pouvez utiliser pour combattre l’angoisse et plus particulièrement l’angoisse de mort.

DÉCOUVREZ COMMENT TRAITER VOTRE PROBLÈME D’ANGOISSE, D’ANXIÉTÉ, DE PHOBIE, DE TOC, OU DE DÉPRESSION, EN MOINS DE 2 MOIS, SANS MÉDICAMENTS

CETTE MÉTHODE OFFRE UN ESPOIR À CELLES ET CEUX QUI PENSAIENT NE JAMAIS S’EN SORTIR


 |  Frédéric Arminot

12 Commentaires: “Angoisse de mort. Symptômes, types, et traitement de la peur de mourir”

  1. Bonjour Amanda,

    Merci d’avoir partagé votre histoire avec nous. Je vous exprime toute ma reconnaissance pour votre confiance à ce propos.

    Dès lors, je ne dirais pas que vous avez, je vous cite, “…une vie de merde…”. Sans doute une vie particulièrement difficile et douloureuse que vos angoisses rythment.

    J’imagine que vous avez posté ce commentaire non seulement pour partager mais pour trouver, ou retrouver, le bien -être auquel vous avez droit en traitant les angoisses et les crises de panique dont vous êtes victime. Si tel est le cas, informez m’en et je vous expliquerais comment faire.

    Prenez bien soin de vous.

  2. Amanda dit :

    Bonjour

    Je fais des crises dangoisse chroniques et je me sens mourir à l’instant où elles arrives ces angoisses de mmmmm.
    Je panique, ma vue se brouille, mon coeur palpite, mes mains tremblent et surtout j’étouffe il m’est d’ailleurs impossible de prendre un bête ascenseur tant j’ai peur de me retrouver coincée dedans et de mourir en étouffant.

    Je pense que c’est lié à mon histoire puisque déjà à ma naissance je me suis étouffée, j’ai avalé le liquide amniotique et j’ai dû être transferée aux soins intensifs.

    Ensuite à 9 ans j’ai ete renversée par une voiture j’ai été dans le coma.

    A 20 ans j’ai eu un grave accident dont je suis sortie indemne BH .
    Et depuis 10 ans j’ai perdu ma meilleure amie d’un avc elle avait 25 ans
    Mon frère de 33 ans d’un cancer
    Mon père qui a été assassiné en 2013

    Ma famille maternelle sont des déportés de la Shoah .
    Bref j’ai une vie de merde

  3. Bonjour Christian,

    Je vous suis reconnaissant de votre témoignage à propos de cette angoisse de mort qui vous pourrit la vie comme vous l’écrivez. Sachez que vous n’êtes pas le seul à en souffrir. Si vous le souhaitez, vous pouvez échanger avec d’autres personnes sur ce blog dans lequel je publierais vos commentaires avec plaisir si cela peut vous aider, voire vous sortir de votre isolement.

    Au sujet de cette angoisse de mort comme de ce qui semble être votre peur d’une maladie mortelle (cf. hypocondrie), si vous le souhaitez, comme beaucoup de gens avant vous, je vous invite à retrouver la sérénité grâce à la méthode comportementale que j’ai conçu.

    Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme thérapeutique comportemental, cliquez sur le lien suivant: “Angoisse de Mort – Comment Reprendre Le Contrôle De Sa Vie

    N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des questions. Bien à vous Christian.

  4. christian dit :

    Je voulais témoigner que moi aussi j’ai peur de manière obsessionnelle de mourir, j’ai totalement perdu confiance dans la mécanique de mon corps car dans ma famille mon père est mort, mon frère et des proches également. Depuis ces événements une angoisse de mourir me pourrit la vie à tel point que cela m’a provoqué des problèmes digestifs et des nausée et vomissements, j’ai quelqu’un qui est également mort dans ma famille de cancer du poumon et deux autres qui ont eu le cancer de la prostate. Cette phobie de la mort est constante maintenant et particulièrement l’idée d’avoir de à mon tour aussi un cancer m’obsède à tel point que je ne peux plus dormir car je panique. La vie me semble très fragile car j’ai vu tellement de mort dans ma famille, je suis marqué par ces événements et j’attends mon tour avec une grande angoisse de la mort.

  5. Bonjour Annick,

    Tout comme vous, beaucoup de personnes souffrent de cette peur de mourir le soir en dormant. Et, tout comme vous, beaucoup de ces personnes ont du mal à lâcher prise tant sur cette peur de s’endormir parce qu’elles ont peur de mourir.

    Je comprends d’autant plus votre peur que j’en ai moi même souffert à une époque comme je l’explique dans la page où je me présente. Mais, tout comme beaucoup de personnes, j’ai pu résoudre définitivement ce problème et retrouver un sommeil apaisé et apaisant grâce à une stratégie comportementale que je vous propos de découvrir en cliquant sur le lien ci-après:

    Comment ne plus avoir peur de mourirComment retrouver des nuits calmes et apaisées

    Bien sur, je reste à votre écoute pour répondre à vos questions. Bien à vous.

    Que cette nouvelle année qui approche soit le début de votre renouveau. Prenez bien soin de vous.

  6. moser dit :

    Bonjour je m’appel annick r… et chaques soir j’ai peur de mourir en dormant… aidez moi

  7. Bonjour Liam,

    Je vous apporterais volontiers mon aide mais, du fait de votre âge, cela nécessite l’accord de vos parents. En conséquence, je ne saurais que trop vous suggérer de leur parler de votre problème, voire qu’ils m’interrogent par téléphone et je leur expliquerais comment vous venir en aide.

  8. Liam dit :

    Bonjour. Je suis atteint des symptômes cités ci-dessus mais avec des symptômes suplémentaire(rythme cardiaque élevé, panique, vue trouble…) et tout ceci sous forme de crise ou je suis dans l’incapacité de bouger. Mais le problème et que j’ai 14 ans et que ces crises se passe souvent dans mes horaires scolaires, ce qui me gêne enormement. Si vous aviez quelques aide possible, je serai preneur. Merci d’avance.

  9. Bonjour Ryan,

    Pour traiter votre anxiété, et retrouver la sérénité que vous souhaitez, je vous invite à suivre le lien ci-dessous. Bien sur, je reste à votre écoute pour vous apporter toutes les précisions que vous souhaiteriez. Je vous suis reconnaissant de votre confiance.

    Traitement de l’anxiété

  10. Ryan dit :

    Bonjour Monsieur, Je suis Ryan je souffre exactement des symptômes cités ci-dessus depuis deux ans, je n’ai plus de crises d’angoisses ou d’attaques de panique mais je suis devenu anxieux(je ne sais si c’est de l’anxiété généralisée ou pas).
    Est ce-que vous avez une solution pour me sortir de cet enfer.
    Merci d’avance

  11. Bonjour Jospeh,

    je crois vous avoir communiqué sur ma page Facebook les éléments dont vous avez besoin pour traiter votre problème. Je reste à votre écoute pour vous apporter toutes les précisions que vous jugeriez nécessaires.

  12. Joseph dit :

    Bonjour Monsieur, Je suis Joseph ça fait 10 ans que j’ai des symptômes tels que vous décrivez, maux de tête impression de perdre la vie avec divers autres malaise comme des vertiges, faiblesses physique, perte de mémoire ou problèmes de concentration, découragement. Je vis en Afrique Côte d’Ivoire et espère si possible avoir de plus amples informations sur votre méthode et savoir si elle peut s’appliquer à moi. Merci et je suis à l’écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut