Angoisse existentielle: Traiter ce désespoir en moins de 6 semaines

Angoisse existentielle - Comment faire?

Parmi la vacherie qu’est l’angoisse, l’angoisse existentielle remporte la palme! Interroger le sens de soi, le sens de sa vie, le sens des choses et, partant, en être retourné au point d’avoir le sentiment de ne plus rien savoir ni comprendre. Telle est l’angoisse existentielle. Une véritable impression de désespoir.

Dans le traitement de l’angoisse, l’angoisse existentielle m’est toujours apparue comme la plus difficile à traiter. Et aussi la plus longue. Je parle de traitement. Pas de soigner l’angoisse. Une fois de plus n’est pas coutume. Quand vous êtes angoissé, vous n’êtes pas malade!

Dans le présent article lié à l’angoisse existentielle, j’essaie de vous expliquer ce qu’est l’angoisse existentielle. Et comment, peut-être, les anti douleurs participent à apaiser votre angoisse.

Autant vous l’écrire tout de suite, au regard du peu d’éléments dont je dispose, je crains de ne pouvoir abonder dans le sens d’un apaisement de l’angoisse existentielle à l’aide de médicaments. Je doute que le paracétamol soit le médicament approprié. Mais, voyons cela.

Une évaluation simpliste

J’ai fait des recherches sur le web pour trouver des éléments d’appréciation quant à cette idée. Ou plutôt cette étude. Laquelle voudrait que l’on puisse soigner ce type d’angoisse avec du paracétamol. J’ai trouvé peu de choses. Mais, malgré tout, quelques éléments d’appréciation.

Ainsi cette étude montre deux choses. Un premier groupe s’est vu attribué du paracétamol. Un second groupe, un placébo. Ensuite, chacun des deux groupes est confronté à des inter actions sociales. Au terme de cette étude, il est apparu que l’anxiété et la façon de l’appréhender était différente pour chacun des groupes. Je m’explique.

Le groupe qui se voit prescrire le paracétamol est plus enclin à la clémence face à des images difficiles. Par exemple. Choisir des sanctions pour des personnes ayant commis des actes illégaux. Regarder certains types de films ou de vidéos. Écrire des choses émotionnellement assez noires. A contrario, le second groupe maintient son niveau d’anxiété face à ces mêmes informations. Réalistes ou non. Que tirer comme enseignement de cette étude que je juge simpliste?

Traitement de l'angoisse existentielle

Regarder des images difficiles peut être douloureux physiquement ou psychiquement. Dès lors, prescrire du paracétamol, c’est apaiser la douleur perçue. Comme apaiser le stress perçu. Du coup, je m’interroge, non sans crainte. Si ce que dit cette étude est exact, ne prend t’on pas le risque de faire accepter certaines violences à tout ou partie d’une population en lui prescrivant du paracétamol? Du coup, cela en fait des personnes non réactives face à certaines situations initialement perçues et vécues comme douloureuses. Vous me suivez? La suite est intéressante à ce propos.

L’angoisse existentielle responsable de certaines douleurs

Cette étude postule qu’une douleur est perçue par le cerveau en cas d’anxiété. Qui écrit “douleur”, dit signes physiques ou symptômes d’anxiété au sens physique. De fait, comme le paracétamol est un médicament antalgique, anti douleur, il y a des présomptions quant à son efficacité. Cette étude souligne autre chose. La nécessité d’investiguer plus encore pour s’assurer de cette possibilité. Pour information, cette étude est menée par le Département de Psychologie de l’Université de Colombie Britannique au Canada.

J’accepte l’augure que l’angoisse existentielle génère des douleurs physiques ou psychiques. Connaissant la vertu anti douleurs du paracétamol, il est concevable qu’il agisse sur la douleur perçue. C’est à dire l’émotion liée à l’angoisse existentielle. Partant, que ce médicament apaise la douleur, ou l’anxiété correspondante.

Je ne suis pas scientifique. Je suis coach comportemental. Force m’est donc de constater que ce département de psychologie précise qu’il faille faire de plus amples recherches pour s’assurer de l’objectivité de leurs recherches. De fait, prendre du paracétamol en cas d’angoisse existentielles peut être une solution. Mais rien ne précise que ce soit la solution.

Du coup, résoudre le problème du sens de la vie, du sens de soi, par la prise d’un médicament me semble un peu léger. Moi j’écris çà, j’écris rien.

Principe de réalité et angoisse existentielle

J’ai très souvent au téléphone des hommes et des femmes qui vivent un désarroi profond parce-que ce, de façon confuse, ils ressentent une sorte d’angoisse. Du moins, c’est ce qu’ils pensent. Et disent. En effet, ces personnes ont toutes les peines du monde à identifier le type d’angoisse ressenti. Ou, à tout le moins, ce qu’elles ressentent effectivement.

La plupart de ces personnes me parlent d’une sorte d’anxiété confuse. D’angoisses diverses. De mal être. De leur sentiment que quelque chose ne va pas sans savoir préciser ce qu’il en est. Cela fait écho à la dimension spirituelle de l’angoisse. Je ne parle pas là de religion. Plutôt d’état d’esprit. Encore une fois, il s’agit d’interroger le sens. Évaluer l’intérêt. D’être. D’exister. De vivre. De cheminer. Ne pas réussir à préciser ce sens est trés anxiogène. C’est ce que je précise au début de cet article.

Dès lors, il ne faut surtout pas essayer d ‘apporter des réponses sensées. Encore moins rationnelles. Surtout face à un problème qui ne l’est pas. Il existe des moyens pour comprendre. Partant, des moyens pour agir. Des méthodes pour identifier les freins et les ressources qui permettent de mettre un terme à cette angoisse existentielle.

Quelle solution à l’angoisse existentielle

Se pose donc la question du comment faire. En effet, l’angoisse existentielle est très perturbante. C’est un peu comme si vous saviez qu’il va se passer quelque chose. Qu’il risque de se passer quelque chose. Mais vous ne savez pas quoi. Ni comment. Mais, à compter du moment où vous en concevez de la souffrance, il existe une possibilité d’agir. A ce sujet, depuis toutes ces années que je travaille dans les domaines des troubles du comportement, je me suis rendu d’une chose. Une chose vitale.

Trouver une solution à l’angoisse existentielle est, somme toute, assez simple. En effet, la plupart des personnes affectées par ce trouble sont confrontées à un blocage. Un blocage émotionnel. Dès lors, j’utilise la boite à outils de l’approche systémique de Palo Alto pour résoudre ce problème.

Je pose un certain nombre de questions à ces personnes pour les aider à identifier ce qu’il se passe réellement. Le simple fait d’utiliser cet outil dit de “contextualisation” spécifique à la thérapie comportementale est d’une grande aide pour ces personnes en souffrance. Ainsi, vous pouvez bénéficier de ce même dans le cadre du programme thérapeutique comportemental que j’ai conçu.

Pour information, selon une étude américaine, l’angoisse existentielle pourrait fonctionner au niveau cérébral comme la souffrance physique.

Traiter l'angoisse existentielle avec une approche comportementale adaptée à votre cas

A propos de Frédéric Arminot |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut