Hypnose ou auto-hypnose: Qu’attendre ou redouter de l’hypnothérapie

L’hypnose, ou l’auto-hypnose, d’une façon générale, alimente de grands fantasmes. Est-ce sérieux? Dangereux? Efficace? Y a t’il différents courants dans l’hypnose? Et, dans l’affirmative, lesquels? Comment se déroule une séance d’hypnose? Comment pratiquer l’auto-hypnose?

Dès lors, plutôt que de se perdre en circonvolutions intellectuelles, ou en revendications de pré carré thérapeutique (suivez mon regard), je tiens à vous expliquer ce qu’est l’hypnose. Quels sont ses grands principes. Qu’en est-il en matière d’efficacité. En bref, l’hypnose est-elle efficace pour traiter l’angoisse?

Historique de l’hypnose

L’hypnose fait partie de la catégorie des thérapies dites brèves. Elle est créée par le psychiatre américain Milton Hyland Erickson (1901-1981). Ce scientifique est confronté à des problèmes de santé importants. Et ce, dès son plus jeune âge. À 17 ans, il souffre d’une poliomyélite dont il traite les conséquences grâce à l’hypnose. Il retrouve ainsi son autonomie.

C’est sur la foi de son expérience personnelle que Milton Erickson conçoit ce qu’il convient d’appeler l’hypnose ericksonienne. Au fil du temps, cette pratique thérapeutique s’enrichit grâce aux travaux d’élèves comme Jeffrez Zeig. Ou Ernest Lawrence Rossi, et Jay Haley.

Ces derniers s’intéressent principalement aux fondements psychobiologiques de cette thérapie. Celle-ci est le socle qui favorise la création de la programmation neurolinguistique (PNL) de Richard Bandler, et John Grinder. Dans les années 70.

En France, les travaux des docteurs Malarewics, Godin et Alain Cayrol – premier enseignant français qui reçoit la certification dans ce domaine – donnent le visage actuel de ce traitement aujourd’hui appelé “Nouvelle hypnose”.

Le principe de l’hypnose

L’hypnose ne repose pas sur l’injonction. Elle induit un état modifié de conscience. Semblable à une rêverie,, l’hypnose permet de pénétrer l’inconscient.

Milton Erickson. Hypnose Ericksonienne

Milton Erickson

Selon Erickson, pionnier de cette thérapie qu’est l’hypnose, l’inconscient de chaque personne est un nid d’expériences utiles. A la fois pour la résolution de problèmes, et au sujet de défis quotidiens auxquels chacun d’entre nous est confronté.

Il s’agit donc d’utiliser vos ressources pour stimuler la recherche de solutions.

Dans ce même temps, le cerveau de la personne hypnotisée produit de l’endorphine. Une hormone du bien-être qui facilite un état de relaxation totale pour un voyage sans angoisses ou sans anxiété.

Il est important de savoir que l’hypnose repose sur, et requiert fortement, la participation active du patient.

L’hypnothérapeute guide simplement son patient. Ceci afin qu’il trouve en lui des solutions. Lesquelles existent déjà. Mais dont il n’est pas forcément conscient.

Le but est de parvenir, progressivement, à une transformation intérieure. Ceci afin de se sentir en confiance. D’être capable de gérer la plupart de situations du quotidien.

L’hypnose Ericksonienne

Généralement, les séances se déroulent en 3 étapes. Allongé dans un fauteuil, ou dans un canapé, en face de son thérapeute, le patient:

  • Relâche ses muscles par une séries de respirations profondes, et une prise de conscience corporelle
  • Se concentre sur un souvenir positif pour relaxer son esprit
  • Dresse l’inventaire de toutes ses compétences, et aptitudes psycho sociales, par l’entremise d’un récit imagé. Ou d’un conte exprimé par l’hypnothérapeute

Ce dernier propose ensuite à son patient d’expérimenter ses nouvelles compétences dans son quotidien. Et, surtout, en face de situations difficiles. Par exemple. Adresser la parole à un inconnu. Prendre la parole en public. Passer du temps dans un endroit clos. Je pense à la claustrophobie. Je peux donc écrire qu’il s’agit, à ce moment là, d’exercices d’exposition. Et vous connaissez mon point de vue à ce sujet.

Le but de l’hypnose consiste alors à inviter le patient à faire des choses qui, initialement, lui posent problèmes. Dans la mesure où l’hypnose requiert une forte mobilisation du patient, les séances se déroulent dans un esprit de coopération. Et d’écoute. Selon le niveau de complexité du problème à résoudre, 10 semaines, voire plus, de séances d’hypnose s’avèrent nécessaires. A raison d’une séance individuelle par semaine.

Déroulement des séances d’hypnose

Les séances d’hypnothérapie ne se déroulent pas d’une façon standardisée. Les consultations diffèrent selon le trouble à traiter. Et les spécificités du patient. Le plus souvent, une séance comporte 6 grandes phases.

Hypnose: La prise de contact

Cette première phase est importante pour le bon déroulement de toute l’hypnothérapie. Si le patient n’est pas à l’aise avec son thérapeute, le résultat n’est pas à la hauteur des espérances de la personne qui consulte. En d’autres termes, si le premier contact n’est pas chaleureux, et ne se déroule pas dans un climat de confiance, mieux vaut changer d’hypnothérapeute.

Programme comportemental en ligne.

“LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Hypnose: Point sur la séance précédente

Cette phase ne s’applique qu’à partir de la seconde séance. L’occasion est donnée au patient de formuler, en toute franchise, ses avis et remarques sur la séance précédente. Il exprime tout ce qui peut aider le thérapeute à mieux l’accompagner dans son processus de guérison.

Hypnose: L’induction de transe hypnotique

La transe consiste, sur la foi de techniques particulières, à “lancer le voyage” vers l’inconscient. Plusieurs exercices sont utilisés pour y parvenir. Lesquels se basent essentiellement sur des métaphores.

Par exemple, le thérapeute demande à son patient de visualiser un escalier pour parvenir à percer son inconscient. L’hypnothérapeute demande à ce même patient de se focaliser sur les marches. Les textures. Les couleurs. Ses pieds qui descendent ou montent l’escalier. Le thérapeute demande également à son patient de se concentrer sur le bruit des pieds qui franchissent les marches. Tout ceci se déroule avec un fond musical.

Le but est que le patient parvienne à oublier tout ce qui se passe autour de lui. Ceci afin de se focaliser uniquement sur l’image de l’escalier. La durée de cette phase est variable. Tout dépend de l’habitude du patient à accéder à son inconscient. Elle peut être très longue au début. Mais, au fur et à mesure que le patient s’habitue, l’induction de transe devient plus rapide.

Hypnose: Le travail thérapeutique

Une fois le patient en transe, l’hypnothérapeute réveille les capacités de son patient pour affronter les situations difficiles qu’il traverse. Grâce à un cheminement spécifique à chaque patient, le l’hypnothérapeute remet du sens dans les expériences de vie du patient. Ainsi, le praticien en hypnothérapie aide la personne qui consulte à comprendre son fonctionnement interne. Le praticien lui donne quelques clés pour devenir une personne autonome. Cette phase dure entre 15 minutes et 1H.

Il faut également préciser que le patient a une approche différente du temps quand il est dans un état de transe. Une heure semble très courte. Et une demi-heure paraître très longue.

Hypnose: Sortie de transe hypnotique

C’est la phase où le patient revient à la réalité. L’hypnothérapeute le sort de son état de veille. Il le ramène dans la réalité. C’est comme si la personne qui consulte se réveille d’une longue sieste. En quelques minutes, elle retrouve tous ses esprits.

L’hypnose est-elle vraiment efficace?

À priori oui, l’hypnose est efficace. Dans certains cas de troubles psychologiques ou psychiques. Elle permet également de surmonter différents types de peurs. Mais, restons vigilants. Bénéficier de l’hypnose n’est pas un gage de solution pérenne. Et encore moins définitive. En conséquence, l’approche comportementale est plus indiquée. Surtout dans les cas d’angoisse, d’anxiété, de stress, et de phobies.

En effet, dans le cadre de l’hypnose ericksonienne, la difficulté, pour de nombreux patients, est de pouvoir se concentrer sur les événements positifs de leurs vies. Partant, de prendre conscience de leurs capacités à affronter des situations nouvelles. Or, la plupart des gens ont tendance à généraliser. A croire que leur vie est un chaos – KO? – total. Que résoudre ce qu’ils vivent comme un problème, relève de l’impossible. C’est le poids du passé de chacun.

L’hypnose se suffit-elle à elle même?

L'efficacité de l'hypnose est-elle réelle?

Effectivement, la plupart des troubles psychiques prennent leurs sources dans le passé de la personne en difficulté. Cela constitue des expériences négatives qui créent des antécédents traumatiques. Lesquels paralysent et inhibent. Ce qui est un frein pour être acteur de sa vie. Pour être acteur d’un changement.

Pour toutes ces raisons, dans le cadre d’un traitement par hypnose, les bénéfices de ce mode thérapeutique sont donc importants. Mais les problèmes ne sont pas traités à la racine. En effet, il s’agit de trouver des solutions pour améliorer le présent.

Pour parer à toute éventualité de rechute, il est nécessaire de compléter un travail personnel lié à l’hypnose. Le combiner avec une seconde approche qui traite les problèmes au fond. Ici, je fais allusion à la thérapie comportementale.

Hypnose et approche comportementale

L’approche comportementale est une démarche beaucoup plus poussée vers l’identification des sources des problèmes. Ainsi, un programme thérapeutique et comportemental en ligne, comme Le Programme ARtUS, vous aide à préciser, clairement et simplement, les différentes origines de vos troubles psychiques.

Ensuite, la construction stratégique dudit programme vous permet d’identifier les pensées dysfonctionnelles issues d’événements traumatiques. Ce qui, non seulement, permet une prise de conscience et d’objectiver, mais favorise la résolution des sources traumatiques. Puis leur élimination.

Dans une démarche de confiance, grâce à ce programme, vous affrontez et surmontez les situations que vous redoutez. C’est l’un des multiples avantages de la thérapie comportementale. Vous n’êtes jamais exposé de façon directe à des situations anxiogènes.

Faire mieux que l’hypnose

La thérapie comportementale ne se déroule pas – seulement – dans votre inconscient. Elle met en place, de façon progressive, les moyens nécessaires pour ne plus ressentir de stress face à des situations d’angoisses. Pour ne plus réagir mais agir. Et ceci, sans que vous ayez besoin de vous exposer. L’approche comportementale utilisée dans ce programme en ligne est donc “on ne peut plus pratique“.

Hypnose: Traiter l'angoisse, vaincre une phobie, soigner l'anxiété, avec le Programme ARtUS

Le Programme ARtUS

Imaginons que vous êtes inscrit à ce programme. En toute autonomie, grâce aux outils comportementaux qui vous sont offerts, vous évaluez vos réactions face aux situations sources de stress.

Ensuite, grâce à des exercices adaptés à votre situation, vous déconnectez naturellement vos réactions anxiogènes. Sans contraintes ni expositions. Vous apprenez et mettez en place de nouveaux comportements. Plus adaptés à vos désirs comme à vos objectifs de vie.

Aucune crainte à avoir. Je réitère mes propos. Vous n’avez nullement besoin de vous exposer. Et encore moins de vous contraindre. C’est vous qui, naturellement, décidez quand et comment vous agissez. De façon adulte et responsable. Vous restez l’acteur, et le maitre de votre vie.

Le programme contient 5 modules. Tout au long de chaque module, vous bénéficiez de ressources diverses pour vous aider à vous relaxer. A contrôler positivement, et de façon constructive, les situations qui posent problèmes. Tout est fait pour que la réalité vous soit douce. Pour aborder votre quotidien avec sérénité. Rapidement, vous vous sentez à la hauteur. Vous n’avez plus peur d’avoir peur.

Hypnose et stratégie comportementale

Retrouver confiance en vous. Gérer le stress au travail. Préparer votre accouchement. Surmonter vos phobies. Guérir de l’anxiété. Ou vaincre l’angoisse. Autant de sujets que le programme comportemental en ligne vous aide à traiter. Grâce à un coaching comportemental personnalisé. Ainsi, vous obtenez d’excellents résultats. d’excellents. En quelques semaines seulement. Moins de 2 mois. A vous de choisir.

La suite de cet article traite de l’auto-hypnose. Vous avez donc tous les éléments nécessaires pour arrêter votre choix.

L’auto-hypnose, c’est quoi?

Confrontés à des problèmes d’angoisse, d’anxiété, de phobie, de toc, ou de dépression, beaucoup de personnes essaient par tous les moyens de trouver une solution à leur problème. L’auto-hypnose est l’un de ces moyens. Tout comme les techniques hypnotiques dont je vous parle ci-après.

Attention cependant. L’auto-hypnose n’est pas un traitement thérapeutique à proprement parler. A tout le moins, pas comme je l’entends en ma qualité de thérapeute comportemental (avis que vous n’êtes bien évidemment pas obligé de partager).

Ainsi, je considère que l’auto hypnose n’a rien à voir avec l’hypnose ericksonienne développée par Milton Erickson dans le cadre de ce qu’il est convenu d’appeler “les thérapies brèves”.

Il est de notoriété publique que beaucoup de personnes utilisent des techniques d’auto-hypnose. Elles cherchent ainsi à venir à bout de plusieurs problèmes d’ordre physique, mental ou émotionnel. Dès lors, ces techniques sont à considérer comme des soutiens. Au même titre que la méditation. Ou d’autres pratiques assimilées. Lesquelles ont pour fonction de favoriser le lâcher-prise. D’amener au bien être. Mais, sur la foi de mon expérience, ce ne sont pas des solutions.

Mais alors, quelles techniques marchent vraiment ? Entre l’auto-hypnose et l’approche comportementale, quelle est la solution la plus efficace? Les réponses à ces questions font la substance de cet article.

Auto-hypnose: Partir sur de bonnes bases

La méthode d’auto-hypnose dont je m’apprête à vous parler est une technique d’auto-hypnose très répandue. En position assise ou allongée, détendez-vous en pensant à des choses agréables. Ensuite, procédez comme suit:

  • Décidez d’un objectif à atteindre à travers votre séance. Vous devez choisir une autosuggestion qui vous guide du début jusqu’à la fin
  • Demandez-vous ce que vous voulez réellement. Réduire votre niveau de stress? Faire diminuer votre anxiété? Contrôler l’angoisse? Surmonter une phobie? Guérir d’une addiction? Trouver des solutions au sujet de conflits au travail? Surmonter la perte d’un être cher? Etc.

Auto-hypnose: La méthode de la bulle jaune

Auto-hypnose. La bulle jaune

Peu importe l’objectif que vous désirez atteindre. Définissez le, dès le départ. Prenez conscience du fait que vous êtes l’acteur principal du changement que vous désirez. Attention, vos séances n’ont pas de bons résultats si vous en fixez plusieurs à la fois. Ou si l’objectif n’est pas assez significatif pour vous.

Gardez le même objectif pour plusieurs séances. Jusqu’à ce qu’il soit atteint. Dès le départ, priorisez des objectifs relativement faciles d’accès pour vous. Cela favorise des résultats palpables.

  • Focalisez-vous sur votre objectif. Laissez-le envahir totalement votre inconscient au point d’échapper à votre conscient
  • Inspirez et expirez profondément. Jusqu’à ce que vous soyez totalement détendu
  • Dans votre esprit, visualisez une toute petite bulle jaune. Comme une lumière éclatante. Au centre de votre cage thoracique. Voyez-là grandir. Regardez là occuper de plus en plus d’espace dans votre corps
  • Focalisez-vous sur la forme. La couleur. La luminosité de cette bulle. Soyez attentif à chacun de ses détails
  • A présent, imaginez cette bulle grossir. Tout doucement. Au point de vous envelopper complètement. Ressentez sa lumière vive vous pénétrer

Si vous suivez correctement ce processus, vous ressentez un calme intense. Un état profond de relaxation. Tous vos soucis et peines disparaissent de votre esprit. Profitez de cet état pendant 5 minutes. Tirez-en tous les bienfaits. Après cela, inspirez et expirez profondément. 3 fois de suite. Puis, ouvrez vos yeux. Vous serez rempli(e) d’énergie.

Auto-hypnose: Le troisième œil

Cette technique d’auto-hypnose est très répandue en Orient. Ici, peu importe votre posture. L’important est de vous sentir à votre aise. Comme pour la bulle jaune, choisissez un objectif à atteindre.

Rappelez-vous. Cet objectif doit être simple, mais suffisamment important. Il vous permet de vous concentrer réellement dessus. Laissez-le envahir votre subconscient. Au point d’échapper complètement à votre conscience.

Par la suite…

  • La technique dite du "Troisième oeil" - Un exercice d'auto-hypnoseFaites une dizaine de respirations abdominales. Inspirez. Puis expirez. Très profondément. Ressentez ce relâchement et ce calme aussi bien dans votre esprit que dans votre corps
  • Ensuite, continuez à inspirer et à expirer profondément. Visualisez un œil ouvert dans un triangle. Au niveau de votre front. Il se situe entre vos sourcils. Au-dessus de votre nez
  • Focalisez-vous sur cette image. Continuez la respiration abdominale

La difficulté de la méthode du troisième œil se trouve dans la construction de l’image. Beaucoup de personnes n’y arrivent pas. Si c’est votre cas, concentrez-vous sur votre front. A l’endroit où vous êtes censé ouvrir votre troisième œil. Les résultats sont sensiblement pareils.

Auto-hypnose: La technique des moines

Cette technique d’auto-hypnose repose sur la respiration abdominale. Pour y satisfaire, procédez ainsi:

  • Couchez vous sur le dos, dans un lieu calme et confortableExercice de respiration - Auto-hypnose
  • Choisissez un objectif précis à atteindre, puis…
  • Fermez vos yeux
  • Concentrez-vous sur votre respiration
  • Inspirez profondément
  • Retenez votre respiration pendant quelques instants, ensuite…
  • Expirez complètement
  • Détendez-vous
  • Focalisez votre attention sur votre ventre pendant les exercices de respiration
  • Essayez de lâcher prise à propos de toutes les pensées qui vous traversent l’esprit pendant les respirations abdominales

Faites cet exercice jusqu’à ce que vous ayez envie d’arrêter.

Auto-hypnose ou thérapie comportementale?

Les techniques d’auto-hypnose sont relativement efficaces quant aux problèmes d’ordre physique ou mental. Mais la thérapie comportementale est le meilleur traitement contre ce type de troubles.

Cela s’explique pour les rasions suivantes:

  • Dans le cadre de l’auto-hypnose, il faut mémoriser toutes les phases des techniques d’auto-hypnose avant de démarrer. Vous conviendrez que ce n’est pas évident pour une personne stressée. En effet, l’un des symptômes du stress tient en la difficulté de concentration, et la perte de mémoire.
  • Dans le déroulement de la thérapie comportementale, vous n’avez pas besoin de faire des efforts de mémoire. Vous êtes accompagné pas à pas. A chaque niveau de votre processus de guérison. Le thérapeute, ou le programme thérapeutique en ligne, vous explique quoi faire. Et comment le faire
  • Toujours dans l’auto-hypnose, il faut se discipliner pour répéter plusieurs fois par jour les séances d’auto hypnose. Ainsi, espérer avoir des résultats positifs. Or, la discipline n’est pas le fort des personnes qui souffrent. Par exemple, le manque de discipline et de constance est un symptôme classique chez une personne hyperactive. Il est absolument irréaliste de lui demander de faire une ou plusieurs séances d’hypnose par jour. Elle n’y arrive jamais.
  • Enfin, l’auto-hypnose se concentre sur le moment présent. Elle permet de rentrer dans un état de relaxation. Mais, la plupart des troubles psychologiques tirent leurs sources du passé. Certes, les symptômes peuvent disparaître après 5 ou 10 minutes mais, tôt ou tard, ils ressurgissent

Traiter le problème à la racine

Auto-hypnose ou thérapie comportementale

La thérapie comportementale est une thérapie brève qui traite tout problème à sa racine.

Par exemple, sur la foi d’un processus clair, mon programme thérapeutique en ligne vous aide à identifier les sources de vos problèmes. A objectiver à l’aide d’exercices spécifiques. Puis à construire de nouveaux schémas de pensée. L’objectif est de vous offrir de vivre une vie meilleure.

Je peux donc affirmer que l’auto-hypnose améliore votre vie pour un temps. La thérapie comportementale change votre vie pour toujours.

Dés lors, si vous êtes intéressé(e) à définitivement traiter un problème de crise d’angoisse, de phobie, d’anxiété, je vous invite à utiliser le programme thérapeutique en ligne que j’ai conçu.

Dans ce programme comportemental, des stratégies qui ont fait leurs preuves sont mises à votre disposition. Elles ont pour fonction de traiter votre problème avec une efficacité prouvée supérieure à 95%. Pour en bénéficier, il vous suffit de cliquer sur le lien “VOIR LA VIDÉO” ci-dessous.

Si vous souhaitez réagir à propos du présent article, ou de l’auto hypnose d’une façon plus générale, je vous invite à utiliser l’espace “Commentaires”, juste en dessous. Merci de votre attention.

Programme comportemental en ligne.

“LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental
.
Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.
.
Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne: Le Programme ARtUS.
.
Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.
.
Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:
.
“Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS”
| Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut