Préparation à l’accouchement: Se préparer émotionnellement à accoucher

Préparation à l'accouchement

Au delà des modification radicales de style de vie que cela engendre, choisir d’avoir un enfant pose la question de l’accouchement. Et, par extension, la nécessité d’une bonne préparation à l’accouchement. En effet, avant l’accouchement, la plupart des femmes vivent dans l’angoisse. Beaucoup sont stressées. Dès lors, une bonne préparation suffit pour affronter avec sérénité ce rendez-vous important avec la vie. Avec les changements à venir.

Je vous invite donc à découvrir les avantages d’une préparation à l’accouchement – votre accouchement -. Des bénéfices à tirer de l’approche comportementale à ce propos. En effet, une telle approche vous aide à être sereine pour le grand jour.

Les avantages de la préparation à l’accouchement

Les séances de préparation à l’accouchement sont essentielles pour les femmes. Ces séances les aident à mieux vivre l’expérience. Donner la vie n’est pas chose simple. Il faut s’y préparer. Ces séances sont de véritables outils de prévention contre toute forme de complication. Au sens émotionnel.

Ces séances de préparation à l’accouchement sont particulièrement importantes pour les femmes qui accouchent pour la première fois. Si vous êtes dans ce cas, elles vous aident à mieux gérer les dernières semaines de votre grossesse. Elles éliminent toutes vos formes d’angoisse et de stress générées par la crainte d’accoucher.

Cette préparation à l’accouchement vous délivre des informations trés personnelles. Ainsi, vous prenez confiance en vous-même. Et ceci, bien que votre corps est naturellement préparé à faciliter l’arrivée de votre bébé. Au-delà de cet aspect naturel des choses, vous recevez de précieuses informations que vous méconnaissez surement. Elles concernent le déroulement de votre grossesse. Ainsi, vous comprenez tous les changements dans votre corps. Forte de ces connaissances, toutes vos tensions s’apaisent progressivement.

Préparation à l’accouchement: A la découverte de soi

Dans les dernières semaines de la grossesse, les questions sont nombreuses. Elles portent fréquemment sur le rôle de l’anesthésiste. Comme de celui de la sage femme. Ou de l’équipe médicale. Au rôle à tenir par le futur papa, ou de la future maman, dans le déroulement du processus. Voire, les dispositions à prendre pour éviter les complications.

Préparation accouchement - Quels types de séances

Accouchement – Séance de préparation

Grâce à des exercices adaptés, vous êtes préparée pour acquérir les bons gestes. Les bonnes positions. Celles qui vous aident à accoucher dans les meilleures conditions.

Des exercices d’assouplissement des muscles du bassin vous sont proposés. Ils vous aident à laisser passer votre bébé le plus facilement possible.

Vous découvrez votre périnée. C’est l’ensemble des muscles qui soutiennent votre vessie, votre utérus, et votre rectum. Ce même ensemble qui relie votre pubis au coccyx. Le périnée intervient dans le contrôle de vos selles, et de votre cycle urinaire.

Pendant votre grossesse, du fait de l’augmentation du volume de votre utérus, votre périnée se distend. Vous apprenez à la masser dès les dernières semaines de votre grossesse.

Préparation à l’accouchement: Techniques de relaxation

Au cours de ces séances de préparation à l’accouchement, vous apprenez différentes techniques de respiration. Elles vous permettent de mieux supporter les contractions. Dès lors, vous adaptez votre respiration. Ainsi, vous supportez toutes les douleurs à partir des exercices d’assouplissement du bassin.

Les techniques de respiration vous permettent de récupérer entre deux contractions. Ces séances de préparation à l’accouchement intègrent aussi des visites à la maternité. Lesquelles vous familiarisent avec cet environnement médicalisé. Comme avec les appareils présents dans la salle de naissance.

Ces séances se déroulent en petits groupes. Elles vous donnent l’occasion d’échanger avec d’autres femmes enceintes. Vous partagez vos expériences. Vous vous sentez donc moins seule.

Une approche comportementale de la préparation à l’accouchement

L’approche comportementale est l’approche dont vous avez besoin pour mettre de votre côté toutes les outils favorables à une bonne préparation à l’accouchement. Les contraintes majeures d’une grossesse se situent essentiellement au niveau des changements physiques. Et c’est parfois difficile à vivre. A accepter.

L’approche comportementale vous aide à accepter certains changements comme la prise de poids. La fatigue. Les maux de dos. Les troubles du sommeil. A ce dernier sujet, le coaching comportemental vous aide à trouver l’équilibre parfait.

Au chapitre des inconvénients pénibles de la grossesse, une femme enceinte subit des nausées. Ou des vomissements importants. Ils reposent sur ses envies. Comme ses dégoûts. L’approche comportementale permet de corriger l’ensemble des schémas cognitifs, liés à vos envies et à vos dégoûts. Ils vous permettent d’éviter au maximum ces vomissements. Vous n’avez plus à chercher des toilettes dans l’angoisse. Même dans votre état, votre quotidien est quasi normal.

Préparation à l’accouchement: Surmonter les peurs

L’approche comportementale vous aide également à affronter l’anxiété liée à la peur de l’accouchement. En réalité, cette peur tire sa source dans des conceptions de l’accouchement présentes dans votre esprit. Elle provient d’un inconscient collectif. Et aussi de votre propre expérience. Ou d’une ancienne émotion éveillée. Voire d’un d’un événement situationnel. D’où l’intérêt dune bonne préparation à l’accouchement.

L’approche comportementale vous aide à surmonter vos peurs. En effet, celles-ci ont des effets importants le jour de la naissance de votre enfant. Si la peur n’est pas réglée avant le déclenchement de l’accouchement, vos glandes surrénales déclenchent des catécholamines.

Ces catécholamines contiennent de l’adrénaline. C’est une hormone sécrétée dans les situations d’urgence. Grâce à elles, vous vous surpassez. Or, dans le cadre de la naissance, elle ne doit pas être présente. L’adrénaline arrête les contractions. Quand il est établi dans votre esprit que donner naissance passe par la douleur, la peur est présente avant même le début du processus.

Si elle n’est pas traitée en amont, la peur provoque la sécrétion d’adrénaline dans vos pieds et dans vos mains. Comme si vous voulez vous battre. Ou vous sauver. Vos organes internes sont donc moins alimentés en sang et en oxygène. Votre muscle utérin se trouve moins bien oxygéné,. Il devient très douloureux dès qu’il est activé.

Préparation à l’accouchement: Être accompagnée

Victime de douleurs, vous réagissez. Dès lors, vous vous fatiguez. Involontairement, vous fatiguez votre bébé. À cette étape, vous risquez des complications importantes à cause de la peur.

Pour vous éviter ce type de désagréments, je vous suggère de suivre une séance de préparation à l’accouchement chez un thérapeute comportemental. Il – ou elle – vous aide à surmonter la peur et l’angoisse que vous ressentez. Toutes vos appréhensions à propos de la naissance sont traitées. Ainsi, vous retrouvez confiance en vous au sujet de votre accouchement.

Ces séances vous permettent de sereinement voir votre enfant venir au monde. Vous interprétez l’accouchement de façon positive. Vous oxygénez correctement vos muscles. Votre corps est détendu pour pousser efficacement le moment venu. Les phases de travail et d’expulsion sont totalement facilitées.

Je vous suggère de commencer vos séances à partir du cinquième ou sixième mois de votre grossesse. Heureuse et détendue, accompagnée de votre compagnon ou de votre compagne, sereinement et ensemble, vous accueillez votre enfant.

Préparation à l’accouchement: Traiter l’angoisse, et vaincre l’anxiété

Si vous rencontrez des problèmes d’angoisses ou d’anxiété persistantes en lien avec votre accouchement, je vous invite à utiliser mon programme thérapeutique en ligne. Il vous permet d’être sereine, ou serein, le jour de votre accouchement. Ce que je viens d’écrire concerne aussi les pères ou les mères de l’enfant à naître.

Ce programme thérapeutique vous offre des solutions simples et rapides pour traiter tout type de problème lié à votre stress. A votre angoisse. Comme à votre anxiété. Autant d’émotions liées à votre grossesse et à votre accouchement à venir. Cette méthode comportementale est un moyen complémentaire, à forte valeur ajoutée, à toute préparation à l’accouchement.

Ne plus avoir peur d'accoucher. Comment bénéficier d'une préparation à l'accouchement?

 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut