Lexomil pour dormir: Est-ce le bon médicament pour retrouver le sommeil?

Lexomil pour dormir

A un moment ou à un autre, nous avons tous eu des problèmes d’endormissement, ou des problèmes pour dormir. En ce cas, et à plus forte raison lorsque ce problème perdure, le réflexe consiste à prendre un Lexomil pour dormir. Est-ce une solution? Mesurez-vous les conséquences d’un tel comportement?

Et vous? Prenez-vous du Lexomil pour dormir? Savez-vous que cette habitude qui consiste à prendre du Lexomil pour dormir peut avoir des conséquences sur votre santé? Pour traiter vos troubles d’endormissement, ou vos troubles du sommeil, avez-vous essayé l’approche comportementale?

Pour vous aiguiller dans vos choix, et pour les faire en toute connaissance de cause, j’expose dans cet article les conséquences de la prise de Lexomil (ou Bromazépam) pour dormir. Conséquences sur votre santé. Je vous présente également une méthode simple pour trouver le sommeil facilement. Et si je me permets de le faire, c’est que j’ai longtemps de troubles du sommeil. J’ai aussi beaucoup consommé de Lexomil pour dormir. Mais çà, c’était avant.

Lexomil pour dormir. Conséquences sur la santé

Certaines personnes qui ont des difficultés pour dormir prennent du Lexomil©. Le Lexomil est un médicament. Ou, plus précisément, un anxiolytique. C’est un tranquillisant qui aide à dormir facilement. Les anxiolytiques ont une action rapide, et efficace, contre le stress et l’anxiété.

Ce médicament est utilisé comme un somnifère pour aider les patients souffrant d’insomnies. Mais l’utilisation de ce médicament dans le traitement des troubles du sommeil n’est pas sans effets sur votre santé.

Le premier effet secondaire de ce médicament est la dépendance. Une personne habituée à prendre du Lexomil pour dormir aura du mal à arrêter la prise de ce même médicament. Elle prend notamment le risque de difficultés à s’assoupir de manière naturelle, sans la prise de ce tranquillisant.

Celui-ci entraîne des risques de dépendances physique et psychique. En outre, des effets indésirables liés au sevrage sont à craindre (vous trouverez ci-dessous une énumération de ces effets).

Effets secondaires du Lexomil

Voici quelques effets secondaires néfastes de ce médicament sur l’organisme:

  • Troubles de la mémoire, amnésies
  • Modifications de la conscience, et troubles de l’humeur
  • Irritabilité – Agressivité – Agitation – Divers troubles du comportement
  • Sensations d’ivresse
  • Maux de tête
  • Difficultés à coordonner certains mouvements
  • Confusion
  • Baisse de vigilance, voire somnolence (particulièrement chez le sujet âgé)
  • Modifications, ou altération de la libido
  • Baisse de la tonicité musculaire
  • Sensation ébrieuse
  • Chute de la tension artérielle
  • Irritation des gencives
  • Convulsion
  • Possibilité d’une sécrétion accrue au niveau des bronches
  • Allergie

Pour dormir plus facilement, sans Lexomil, il y a d’autres alternatives. Très simples. Je vais essayer de vous donner quelques exemples.

Alternatives au Lexomil

Oui, il est possible de ne pas prendre du Lexomil pour dormir, et de trouver le sommeil simplement.

1 – Il existe des produits, ou des plantes, très simples à utiliser et très efficaces pour trouver facilement le sommeil. Il faut les prendre comme un médicament naturel. En infusion. Ou en tisane. Il s’agit de la valériane, de la passiflore, de la camomille, de la mélisse, du houblon, du tilleul, de la verveine et de la fleur d’oranger. Ces plantes sont utilisées pour traiter les troubles mineurs du sommeil grâce à leur effet sédatif, antistress et calmant.

2 – Une cure d’ortie est aussi efficace pour aider à mieux dormir sans être obligé(e) de prendre du Lexomil.

3 – Pour trouver facilement le sommeil, essayez de boire du lait chaud, au moins une demi-heure avant d’aller au lit.

4 – Un massage aux huiles essentielles ou, plus précisément, avec de l’huile essentielle de lavande, vous aide à tomber plus facilement dans les bras de Morphée.

5 – Avant d’aller au lit, mieux vaut privilégier un repas à base de glucides lents. Ou des aliments riches en amidon comme le riz complet. Ou les pâtes complètes. Voire le blé. Mieux vaut s’abstenir de faire des repas trop copieux. Ou riches en protéines. Ne prenez pas d’excitants comme l’alcool ou la nicotine avant d’aller vous coucher.

Retrouver le sommeil. Une solution rapide et efficace.

Favoriser l’endormissement

Par ailleurs, une bonne hygiène de vie, et un minimum d’activité physique, favorisent également l’endormissement et un sommeil réparateur.

6 – Essayez de créer votre rituel du coucher. Lire un livre. Prendre un bain. Cela vous aide à trouver plus facilement le sommeil. Il faut aussi apprendre à écouter son corps. Lorsque vous commencez à bâiller, allez au lit pour ne pas avoir à attendre un nouveau cycle du sommeil.

7 – Prenez de bonnes habitudes en ayant une heure de levée. Et une heure de coucher. Que ce soit en semaine ou en week-end. Ainsi, vous n’avez pas besoin de prendre un sédatif comme le Lexomil pour dormir.

8 – Au moment du coucher, notez ce que vous devez faire le lendemain pour ne pas y penser pendant la phase d’endormissement. A l’inverse, cela vous empêcher de vous assoupir rapidement. Enfin, dormez dans le noir.

9 – En journée, évitez de faire plus de 30 minutes de sieste.

Une autre méthode pour trouver le sommeil

Ce que je viens d’énumérer tient en quelques astuces connues de la plupart des gens. Ce n’est pas pour autant qu’elles sont respectées. Nous savons tous qu’il n’est opportun de griller un feu rouge. Ce n’est pas pour autant que tout le monde respecte cette règle (suivez mon regard).

Si, malgré ces éléments, vos troubles du sommeil persistent, et plutôt que de prendre du Lexomil pour dormir, je vous invite à essayer la thérapie comportementale. Cette dernière vous est d’un bien meilleur service que de prendre du Lexomil pour dormir. C’est une approche sans danger, ni effets secondaires.

Non seulement vous trouvez facilement le sommeil, mais vous n’avez plus à vous inquiéter de troubles d’endormissement. Et si, un soir, certains symptômes se présentent, vous savez quoi faire pour retrouver le sommeil très rapidement, et très facilement.

Grâce à un programme thérapeutique en ligne, vous éliminez tous les symptômes d’angoisse ou d’anxiété liés à vos difficultés pour vous endormir et/ou dormir.

Un tel programme comportemental vous propose différentes phases de compréhension et de traitement de vos troubles du sommeil.

Phase d’observation

Durant cette phase, vous vous rendez compte des facteurs exogènes et endogènes qui perturbent votre sommeil. En comparant vos habitudes au sommeil aux mécanismes régulateurs du sommeil et de l’éveil, vous réussissez à mieux cerner votre trouble du sommeil. Et ses origines. Vous commencez à abandonner le Lexomil pour dormir.

Ainsi, un facteur exogène peut être l’état de votre chambre. Ou le désordre qui règne sur votre lit. La peur d’aller au lit seul(e), dans le noir, angoissé(e) comme un enfant, comme lorsque vous étiez petit, est un facteur endogène.

Phase d’apprentissage et d’intégration

Cette phase vous permet d’acquérir de nouvelles habitudes de sommeil. La répétition des nouvelles techniques ou habitudes vous permet d’en faire des réflexes. L’adoption de ces réflexes vous permet d’améliorer votre sommeil.

Vous avez à accomplir certains exercices. Particulièrement étonnants. Ils vous donneront envie de dormir bien plus vite que vous ne le pensez. En effet, l’approche comportementale utilise des stratégies parfois très étonnantes pour résoudre ce type de problèmes. Elle joue sur vos résistances. Les utilise de façon très productive. C’est la raison pour laquelle les coach comportementaux dont je suis ont pour habitude de dire: “La solution est dans le problème”.

Grâce à l’accompagnement proposé, le programme est personnalisé. Ce programme est donc adapté à votre cas. Vous n’avez plus à vous inquiéter de créer votre propre rituel du coucher pour vous apaiser avant d’aller au lit . Ni à vous inquiéter de savoir s’il est efficace longtemps. Tout se passe de façon naturelle. Vous allez au lit quand bon vous semble, et vous endormez facilement.

Phase de consolidation

Cela tient en divers exercices qui vous aident à consolider la solution pour retrouver le sommeil. Sans Lexomil pour dormir! Ainsi, vous réussissez à réguler et maîtriser toutes les techniques pour vous assoupir sereinement.

J’espère que, grâce à cet article, vous avez compris combien prendre du Lexomil pour dormir n’est pas le meilleur choix que vous faites. Tant pour votre santé physique que mentale.

Je ne connais que trop de gens qui, des années durant, et en toute bonne foi, ont abusé de ce tranquillisant. Aujourd’hui, il en sont quittes pour une dépendance bien ancrée. Ils ont perdu toute autonomie.

Ce que je vous propose, c’est une solution alternative. Simple et pragmatique. Cette solution consiste à bénéficier du programme comportemental ARtUS.

Non seulement ce programme en ligne vous permet de traiter vos troubles de l’endormissement, mais il vous permet de traiter vos troubles du sommeil et les symptômes correspondants.

En effet, les troubles du sommeil sont, le plus souvent, le fruit d’une anticipation importante liée à la peur de ne pas pouvoir dormir. Ou à des stress pathogènes dont vous avez le plus grand mal à vous défaire.

Ce programme est simple, rapide et puissant. Mais, comme j’aime souvent à l’écrire, et le dire, le choix vous appartient.

Et… choisir c’est renoncer!

Comment dormir sans médicament?

 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut