Qui n’a jamais ressenti cette sensation désagréable qu’est la boule d’angoisse, souvent décrite comme une « boule dans la gorge » ou une « boule au ventre »?

En somme, la boule d’angoisse est un symptôme d’anxiété, au même titre que la déréalisation, la dépersonnalisation ou les vertiges.

Il est essentiel de ne pas lutter contre cette sensation ni de la minimiser.

En effet, réagir de manière opposée peut aggraver cette boule d’angoisse et accentuer la sensation d’étouffement qui l’accompagne (cf. angoisse de mort imminente).

Une telle réaction peut conduire à une crise d’angoisse aiguë, voire à une crise de panique.

Pour gérer efficacement la boule d’angoisse et la neutraliser définitivement, deux approches sont possibles :

  1. Accueillir la boule d’angoisse en reconnaissant qu’elle est le signe d’un problème sous-jacent à traiter. Cela implique d’accepter une réalité que vous ne pouvez pas changer immédiatement.
  2. Traiter le problème de fond en adoptant une stratégie pour neutraliser l’angoisse et l’anxiété à l’origine de cette sensation.

La + efficace des solutions commence ici.

Reprenez le contrôle de votre vie en moins de 2 mois, sans médicaments, avec un taux de réussite supérieur à 95%.

Profitez de cette chance extraordinaire tout comme celles et ceux qui, avant vous, pensaient ne jamais s’en sortir.


Ressources


Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Ancien grand anxio-dépressif, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, je suis spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, et exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste (coach comportemental).   Mes compétences dans les domaines de l'approche systémique de Palo Alto (approche stratégique et brève orientée solution) me permettent de résoudre 16 cas sur 17 en moins de 2 mois (95 % de résultats).

Leave a Reply

Your email address will not be published.