Peur de l’avion: Comment se rassurer pendant un vol et vaincre la phobie de l’avion?

peur-avion-comment-se-rassurer.jpg

PEUR DE L'AVION - PHOBIE DE L'AVION

La peur de l’avion est extrêmement répandue. Les passagers parfaitement sereins sont même une minorité sur les vols du monde entier.

En revanche, dans certains cas plus rares, cette peur en avion se transforme en véritable phobie.

Une telle phobie peut naître et croître à partir d’une simple peur de l’avion et d’un voyage difficile.

Il faut donc prendre en charge sa peur de l’avion dès qu’elle devient gênante.

Comment s’appelle la peur de l’avion?

La peur de l’avion s’appelle l’aviophobie, ou dans de plus rares cas, l’aérodromophobie.

L’étymologie de ces mots est assez transparente. Ils sont visiblement constitués du terme « avion » ou du terme « aérodrome » et du mot « phobie », lui-même issu du grec phobos (la peur).

Mais, la peur de l’avion est-elle toujours une aviophobie? Pas vraiment, car la phobie est un trouble psychique bien particulier.

En fait, la phobie est bien différente de l’inquiétude, de la peur ou même de l’anxiété.

Selon des statistiques faisant consensus, 30 % des passagers sont systématiquement inquiets pendant un vol.

10 % des passagers sont même anxieux à chaque fois qu’ils doivent prendre l’avion. Cela signifie que leur inquiétude est diffuse, continue et impossible à ignorer.

En revanche, seul 1 % des passagers souffre réellement de phobie, c’est-à-dire d’une peur paralysante qui peut aller jusqu’à les empêcher de prendre l’avion.

La peur de l’avion n’est donc pas toujours une aviophobie, mais il est possible de développer une phobie à partir d’une simple peur.

Surtout si elle est exacerbée au cours d’un voyage difficile et traumatisant (fortes turbulences, atterrissage difficile, etc).

Pourquoi a-t-on peur de l’avion?

La peur de l’avion est tellement répandue qu’il ne faut pas chercher bien loin pour la comprendre.

Contrairement à d’autres moyens de transport, l’aéronautique est un secteur très opaque pour le commun des mortels.

Les passagers d’un avion ne voient jamais l’intérieur d’un cockpit et ignorent tout du fonctionnement de l’appareil auquel ils confient leurs vies.

D’une manière générale, l’immense majorité des personnes ayant déjà pris l’avion n’ont aucune idée des règles de la physique qui permettent à de tels appareils de voler.

La moindre perturbation lors du trajet, comme les turbulences, est immédiatement perçue comme la preuve d’un dysfonctionnement imprévu, et donc d’un danger.

Peur de l'avion: Des lois de la physique ignorées de la plupart des passagers

Si je compare l’avion à un autre moyen de transport beaucoup plus dangereux, la voiture, je conçois que l’impression de comprendre et de contrôler la machine aide à calmer l’anxiété.

À cela, il faut ajouter les prédispositions naturelles de certaines personnes.

Celles qui souffrent d’anxiété développeront plus facilement des phobies, notamment celle de l’avion.

À l’inverse, la zone du cerveau à l’origine de la peur et de l’anxiété est parfois moins active chez certaines personnes.

Dans un monde aussi peu dangereux que le nôtre, leur manque de méfiance est progressivement devenu un avantage.

La phobie de l’avion due à la claustrophobie

Chez certaines personnes, la phobie de l’avion est aussi le résultat d’un diagnostic mal posé.

En fait, l’aviophobie est très souvent confondue, mais aussi emmêlée, à la claustrophobie.

Les personnes claustrophobes ne supportent pas de se trouver dans des espaces confinés.

Elles ont l’impression d’étouffer et cherchent à tout prix la sortie. Or, la cabine d’un avion est un espace confiné et inquiétant par excellence.

Le problème, c’est qu’un claustrophobe qui s’ignore va s’inquiéter dans un avion et ne sait pas comment réagir.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

Il risque alors de développer une phobie de l’avion qu’il associera à la panique de sa claustrophobie. Pourtant, au départ, il n’était pas nécessairement aviophobe.

D’une manière générale, si vous souffrez d’une phobie, il est important de ne pas laisser les choses traîner.

Je vous suggère de rapidement consulter un(e) professionnel(le) pour vous débarrasser de votre phobie et empêcher la situation de dégénérer.

Comment vaincre sa peur de l’avion?

La peur de l’avion, même quand elle n’est pas encore au stade de la phobie, peut être handicapante.

Elle peut vous faire louper des événements ou des opportunités importants dans votre vie. Heureusement, il est possible de la vaincre sa peur de l’avion définitivement.

Les médicaments contre la peur de l’avion

Pour une peur raisonnable de l’avion, les médicaments peuvent être utiles.

Des anxiolytiques ou des somnifères peuvent vous aider à passer un vol plus agréable, débarrassé de vos anxiétés.

Si vous ne prenez pas l’avion trop souvent, cette solution peut suffire, bien que je ne vous conseille pas de consommer des médicaments de ce genre sur le long terme.

En revanche, l’alcool a beau être aussi efficace contre l’anxiété, je vous déconseille fortement de l’utiliser.

En effet, si vous avez trop bu, ou êtes clairement ivre, certaines compagnies peuvent refuser de vous laisser embarquer, vous faire accueillir par la police à l’atterrissage, voire vous attacher à votre siège.

Autant de situations qui risquent de ne pas améliorer votre rapport à l’avion.

Les thérapies contre la phobie de l’avion

Pour vaincre tous les types de phobies, la thérapie comportementale est la meilleure solution disponible.

En travaillant sur la compréhension du mécanisme de votre phobie, elle vous permet de mieux la comprendre et de la vaincre en l’objectivant.

Des exercices comportementaux réguliers permettent de progressivement dépasser votre phobie pour la traiter définitivement.

C’est à dire ne plus en faire un problème et, partant, lâcher prise.

Ne plus souffrir de la phobie de l'avion et lâcher prise

Dans le cas de la phobie de l’avion, la thérapie comportementale s’accompagne très bien d’un des nombreux stages proposés par les compagnies aériennes.

Ces stages ont pour objectif de vous aider à comprendre le fonctionnement d’un avion et à vous rassurer sur les procédures de sécurité.

Certains vous mettent même dans différentes situations pour vaincre vos peurs.

Mais, pour être honnête, je ne suis pas convaincu que savoir comment un avion fonctionne vous aide à – vraiment et durablement – vaincre la phobie de l’avion.

L’hypnose contre la peur de l’avion

Tout comme les thérapies comportementales et cognitives, l’hypnose offre d’assez bons résultats contre les phobies variées dont la peur de l’avion.

Il ne faut donc pas hésiter à avoir recours à différents spécialistes dans différents domaines pour ne plus avoir peur de l’avion.

Si l’hypnose vous apparait comme une solution miracle qui vous demande peu d’investissement, personnel et thérapeutique, mais que cela ne fonctionne pas pour vous, vous avez la possibilité de bénéficier du programme thérapeutique en ligne que j’ai conçu. Il vous garantit plus de 95% de taux de réussite (lire plus bas).

Les bonnes raisons de ne pas avoir peur dans l’avion

Vaincre la peur de l’avion passe donc par une rationalisation de son inquiétude. Ce n’est pas toujours suffisant, mais c’est une première étape indispensable.

Gardez donc toujours en tête ces quelques informations:

  • Vous avez plus de chances de mourir à pied ou en voiture.
  • Sur plus de 30 millions de vols annuels, moins d’une dizaine donne lieu à des accidents (pas toujours mortels).
  • Si les moteurs s’arrêtent, l’avion peut encore planer 25 minutes pour trouver un endroit où se poser.
    S’il doit se poser en mer, tout le matériel nécessaire pour survivre et appeler les secours est disponible.
  • Le personnel de cabine est formé pour gérer les situations à risque.
  • Les turbulences n’ont jamais provoqué un crash aérien.

Mais bon… Je ne suis pas sur du tout que ces évidences vous aident à dépasser votre peur de l’avion. Un peu comme si je disais: « Fontaine, je ne boirais pas de ton eau. »

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

Si vous souhaitez partager votre expérience à propos de votre peur de l’avion comme, par exemple, comment vous avez réussi à prendre l’avion sans craintes, ou que vous souhaitez me poser des questions, je vous invite à utiliser le formulaire « Commentaires » en-dessous de cet article.


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.



Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut