TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Hyperactivité – Définition, conséquences et traitement de l’hyperactivité

Hyperactivité - TDAH

Hyperactivité – Définition, conséquences et traitement de l’hyperactivité

Peut-être soupçonnez-vous une hyperactivité chez votre enfant? Peut-être avez-vous l’impression vous-même d’être hyperactif? Dans les deux cas, vous cherchez des informations, ou des précisions, qui étayent votre impression. Peut-être même avez-vous consulté un médecin psychiatre pour qu’un diagnostic soit établi.

Malgré des démarches, vous demeurez un peu dubitatif. Vous ne savez vraiment de quoi il retourne. Vous ne savez pas non plus ce qu’il faudrait vraiment faire pour traiter cette hyperactivité. A la faveur de cet article, je vais donc essayer d’éclairer votre lanterne.

Mais avant cela, j’ai un aveu à vous faire. Parfois, je me sens un peu cynique à propos d’un certain nombre de sujets liés à mon métier de comportementaliste. C’est ainsi que je trouve que beaucoup de professionnels de santé s’empressent de diagnostiquer et étiqueter des comportements qui sortent des sentiers battus.

Il en va ainsi des troubles maniaco dépressifs ou de l hyperactivité. Or, dans un cas comme dans l’autre, les personnes concernées ne sont pas plus atteintes de ces maux que je ne suis archevêque. Mais bon. Comme disait un acteur connu: “Le cynisme est la forme accentuée de la désespérance”.

Alors, pour vous éviter de ramer à trouver, j’ai choisi de vous apporter des informations importantes au sujet de l hyperactivité.

Définition de l’hyperactivité

On parle d’une hyperactivité quand il y a une augmentation de l’activité motrice accompagnée d’un désordre, de l’impulsivité, de réactions agressives, et de troubles de l’attention. Le plus souvent présente chez les enfants, elle cause un décalage net par rapport à l’âge, et au niveau de développement.

Selon le dictionnaire Larousse, l hyperactivité est, je cite: “Un état d’activité constante et d’instabilité de comportement, s’accompagnant de difficultés d’attention, observés notamment en cas d’anxiété chez l’enfant (TDAH)”.

Pour parler d hyperactivité, il faut forcément que 3 symptômes soient présents:

  • Déficit de l’attention
  • Hyperactivité motrice
  • Impulsivité

Les recherches liées à ce trouble du comportement sont toujours en cours. L hyperactivité a des causes multiples, dont les plus connues sont les suivantes:

  • Hérédité
  • Environnement
  • Lésions au cerveau

Selon plusieurs études scientifiques, les personnes hyperactives ont des troubles au niveau neurologique. Leur cerveau présente une anatomie particulière, avec un déséquilibre de la concentration de certains neuro transmetteurs comme la dopamine et la noradrénaline.

Conséquences de l’hyperactivité sur votre vie

L hyperactivité a différentes conséquences sur votre vie. Une personne hyperactive n’écoute pas, ou ne peut pas écouter, les instructions qui lui sont données. Elle a un comportement d’opposition, ou des problèmes pour comprendre toute directive. Par exemple, elle a du mal avec la paperasse, et la plupart des démarches administratives (je compatis…).

Une personne hyperactive se sent débordée par de longs projets. Elle est désorganisée, et gère mal son temps. Elle omet les engagements qu’elle prend, et est toujours en retard à ses rendez-vous. Elle a très peu d’attention sur les détails. Elle a du mal à faire des activités nécessitant un effort soutenu.

Elle perd souvent les objets nécessaires à son travail et à ses activités. Elle est très distraite par des stimuli externes.

Les conséquences d'une hyperactivité

Les conséquences de l’hyperactivité

Un autre signe physique de l’hyperactivité est l’agitation des mains ou des pieds. Assise sur une chaise, une personne qui en souffre passera tout son temps à se tortiller. Ses membres ont la bougeotte. Il est impossible pour elle de rester assise longtemps. Elle parle excessivement, voire à tort et à travers. C’est ce que l’un de mes amis appelle “le tracassin”.

Sur le plan professionnel, la personne qui souffre d hyperactivité choisit les jobs les plus actifs, et les plus extraordinaires. Cette même personne change fréquemment d’emploi. Il lui est impossible de rester longtemps dans un même travail. Les abus d’alcool et de tabac sont également des conséquences d’une hyperactivité. Ce qui en dit long sur la dimension anxiogène de l hyperactivité.

Il est impossible à la personne victime d hyperactivité d’entreprendre, avec calme, des activités de loisir. Elle est souvent sur la brèche, et agit comme si elle était impulsée par un moteur. À moto ou en auto, elle aime faire de la vitesse. Elle a fréquemment des accidents de la circulation.

La personne hyperactive a des difficultés à écouter les autres sur une période donnée. Elle interrompt souvent des discussions. Elle effectue des dépenses impulsives, et du mal à stabiliser sa vie de couple (cf. relations extra conjugale). Vous l’avez compris, l hyperactivité est une maladie qui influence la vie d’une personne, et modifie tous ses comportements.

Si vous êtes hyperactif, le déficit d’attention a des implications, constantes et directes, sur votre comportement, vos pensées, vos émotions et, au fur et à mesure, sur l’ensemble de vos traits de caractère. Votre comportement peut donc varier d’une distraction à une hyper focalisation selon votre niveau de motivation et d’énergie.

Enfin, vous avez constamment l’impression que votre action, ou la parole qui va suivre, est bien plus importante que celle en cours. Vos tâches et vos travaux sont reportés, car vous perdez du temps à vouloir les mûrir ou, au contraire vous les bâcler.

Hyperactivité ou TDAH – Des même causes aux mêmes conséquences

Un adulte hyperactif ressent un bouillonnement interne permanent. Il enchaîne des activités inachevées, et n’arrive pas à saisir les opportunités.

L hyperactivité commande de suivre toutes ses idées en même temps, avec un enthousiasme excessif, et trop fréquent. L hyperactivité génère des problèmes de gestion des priorités, et de prise de décision.

La personne hyperactive souffre d’une insatisfaction chronique et du sentiment de ne pas s’accomplir. Elle ressent un ennui fréquent, ponctué par la dispersion et le désœuvrement. Elle est souvent frustrée et impatiente. La personne hyper active abandonne très vite les tâches en cours, comme ses projets. Elle est très instable. Tout se bouscule dans sa tête. Il lui est impossible de choisir des priorités, et de se focaliser sur des objectifs.

Son énergie est fluctuante, et ses humeurs sont changeantes. La personne affectée par une hyperactivité est hyperémotive et cyclothymique.

Dès lors, si vous vous retrouvez, ou retrouvez un proche, dans cet ensemble de symptômes d hyperactivité, il est essentiel que vous soyez suivi(e) et puissiez bénéficier d’un soutien adapté à votre situation.

A ce sujet, il est devenu de notoriété é publique que la meilleure approche pour venir à bout de l hyperactivité, et retrouver une vie normale est la thérapie comportementale.

Hyperactivité et thérapie comportementale

L’approche comportementale est une forme de traitement efficace contre l’hyperactivité. Elle permet de travailler aussi bien sur l’axe cognitif que sur l’axe comportemental du trouble.

L’approche comportementale est une thérapie de courte durée, scientifiquement validée. Elle permet de remplacer les pensées négatives, et les comportements inappropriés, par des pensées et des actions qui concordent avec la réalité.

Thérapie comportementale et traitement de l hyperactivité

Hyperactivité et thérapie comportementale

La thérapie comportementale est préconisée pour toute personne hyperactive (enfant, adolescent, adulte) désireuse de retrouver un mode de vie normal. Dans le déroulement du traitement, le patient est au cœur de la thérapie.

La personne hyper active est progressivement confrontée aux situations favorisant son hyperactivité, afin d’intégrer des comportements ou attitudes plus appropriées. Les différents symptômes sont modifiés, et les idées obsédantes sont corrigées.

L’approche comportementale permet à une personne hyperactive de comprendre et d’accepter qu’elle ne peut pas tout faire en même temps. Par exemple, une personne souffrant d hyperactivité est progressivement confrontée à cette réalité qui veut qu’elle n’est pas efficace en laissant inachevés ses tâches et ses travaux. Une restructuration de sa propre image, valorisante et réelle, est intégrée dans le déroulement du traitement.

Cette même approche comportementale cherche des moyens alternatifs pour corriger les pensées automatiques et ajuster l’hyperémotivité.

Selon vos préférences, la thérapie se déroule en séances individuelles ou en groupe. La première rencontre avec le thérapeute permet de cibler le trouble, et d’établir le diagnostic complet en tenant compte des symptômes, mais aussi de votre environnement. Les antécédents et les conséquences de l’hyperactivité sont également abordés.

Hyperactivité – Qui contacter

Les comportements nouveaux sont acquis à travers des exercices qui se font d’abord par l’imagination puis sous forme de mise en situation de tâches parfois déstabilisantes et difficiles. Dans les exercices, la personne atteinte de troubles de l hyperactivité est guidée, informée, et encouragée, pour l’aider à progresser, et à trouver intérêt à ses progrès, lesquels sont régulièrement évalués et réajustés.

Si vous même, ou l’un de vos proches, souffrez d hyperactivité, je vous invite à contacter des associations spécialisées, au niveau local, régional ou national.

Il existe aussi des services spécialisés en secteur hospitalier. Malheureusement, la plupart de ces services sont installés dans des grandes agglomérations. Je vous invite donc à rechercher toutes informations utiles sur le net, comme auprès de votre médecin traitant.

Vous pouvez aussi rechercher des représentants de la Méthode ABA. Il est vrai que cette méthode est réputée en matière de prise en charge d’enfants souffrant d’autisme. Mais, je pense que leur façon de travailler auprès des enfants peut receler des stratégies intéressantes.

Enfin, sachez qu’un traitement médicamenteux pour traiter l hyperactivité existe. Il s’agit de la Ritaline©. C’est une méta amphétamine qui donne d’excellents résultats, parait-il. A ceci près que l’enfant devenu adulte perd tout ou partie de son autonomie. Ce médicament peut donc être prescrit en première intention, mais doit être accompagné d’un suivi thérapeutique (en tous cas, c’est ma suggestion).

Si vous avez des questions, des préoccupations ou n’importe quel type de commentaires relatifs à l’hyperactivité, je vous invite à vous exprimer à l’aide du formulaire “Commentaires” en bas de la présente page.


Frédéric Arminot

TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Laisser un commentaire

scroll to top