ATTENTION → Une information vitale pour vous apparaitra ci-dessous à la fin de la vidéo

COMMENTAIRES – QUESTIONS – RÉPONSES

En commentaire, j’aimerais que vous répondiez à cette question:

  • Imaginez: Vous avez vaincu votre problème. Enfin libre, quelle est la toute 1ère chose que vous faites?

30 Commentaires: “LA SOLUTION”

  1. Bonjour,

    Le programme va vous aider à rapidement vaincre votre peur de conduire. La fin de la catastrophe est proche!

    Belle journée à vous.

  2. Tanter dit :

    Bonjour moi mon problème c’est la peur de conduire en voiture c’est une catastrophe cordialement

  3. Bonjour Flore,

    Bien que vous ne vous sentiez pas angoissée, il est probable que vous soyez stressée, et donc anxieuse.

    J’en veux pour preuve cette multiplicité de symptômes que vous ressentez au travers des démangeaisons sur tout ou partie du corps, comme ces sons pénibles que vous percevez (comme des hallucinations auditives, olfactives, etc.). Le sentiment d’une chose perçue et vécue mais qui n’a pas de fondement réel.

    Ce type de problèmes est typique d’un stress constant. Et ceci, même si vous dormez bien, mangez bien, etc.

    L’angoisse a cette particularité d’être soudaine et parfois violente. Elle ne dure cependant pas. C’est la raison pour laquelle, le plus souvent, on parle de crise. L’anxiété s’inscrit à la fois dans une dimension constante, permanente, à propos d’un ou plusieurs sujets. En ce dernier cas, on peut parler d’anxiété généralisée. Et cette anxiété peut s’exprimer sur la foi de différents symptômes (douleurs physiques, douleurs psychiques, vertiges, déréalisation, dépersonnalisation, ou… démangeaisons).

    Le meilleur moyen de vaincre définitivement ce type de problème est de travailler sur l’anxiété que sous tendent vos symptômes, tant physiques que psychiques. C’est tout l’intérêt du Programme ARtUS dont je parle dans cette vidéo. Il est effectivement LA solution pour vous.

    C’est donc en travaillant l’anxiété sous-jacente que vous retrouverez le calme et la sérénité, et mettrez un terme définitif à ces divers symptômes dont vous êtes victime. Que ceci ait ou non un lien avec le suicide de la personne dont vous parlez.

    J’ajoute que l’on peut être une personne anxieuse sans s’en rendre compte. De la même façon que l’on peut être malade sans s’en rendre compte. C’est, si je puis m’exprimer ainsi, tout l’intérêt des symptômes. Ils sont des alertes sur la réalité de votre situation, de votre état. Ils vous invitent à agir.

  4. Flore dit :

    Bonjour, il y a plus d’un an j’ai appris le suicide d’une personne que je j’ai fréquentée quelques année avant de la perdre de vue. Depuis j’ai des tocs mentaux qui ne se voient pas, des douleurs causés par toutes sorte de sons un peu trop forts (parfois l’impression que mon oreille est bouchée) des démangeaisons sur le nez, en bas du nez, sur les joues qui reviennent trop souvent pour que je puisse les supporter(ce sont des démangeaisons, petites douleurs furtives et palpitations) et des douleurs furtives aussi sur les parties intimes, le ventre, le genoux, la cuisse…. Je ne suis pas angoissée sinon. Je ne fais pas de crise, je vais bien, je dors bien, je mange bien, aucune situation ne me rend particulièrement stressée. Sans ces tocs et ces problèmes physiques tout irait bien. Mais j’ai ca qui vient tout le temps et je ne comprends pas ce que j’aie… quel est mon diagnostic et comment aller mieux. J’ai commencé une psychanalyse mais je n’ai pas envie d’attendre. Savez vous ce que j’aie et si votre programme peut m’aider ?
    Merci d’avance

  5. Bonjour Miriam,

    Vous souffrez d’une peur obsessionnelle. Plus vous focalisez – obsédez – sur votre cœur, plus vous alimentez votre peur. Le programme vous aidera à trés vite lâcher prise et à retrouver confiance de sorte à reprendre le cours normal de votre vie.

    A bientôt.

  6. Bonjour Priscille,

    Je comprends que vous soyez intéressée par le contenu de ce programme, et vous suis reconnaissant de votre intérêt et de votre confiance. Le contenu du programme thérapeutique dont il est fait état dans cette vidéo est plus destiné à des personnes victimes d’angoisse, d’anxiété, de phobie ou de dépression.

    Si vous souhaitez des outils supplémentaires pour améliorer votre pratique et, ce faisant, aider des patients, je vous suggère plutôt de suivre une formation à l’approche systémique de Palo Alto.

    A ce propos, dans les mois à venir, j’envisage de créer une formation spécifique, toujours dans le cadre de l’approche comportementale systémique de Palo Alto, dédiée aux thérapeutes qui, comme vous, souhaitent améliorer leur pratique au bénéfice de leur patient.

    Belle journée à vous Priscille.

  7. Bonjour Suzanne,

    Je pratique l’approche comportementale systémique de Palo Alto et non la TCC (thérapie cognitive et comportementale, ou cognitiv therapy).

    La TCC passe par des expositions à votre problème. C’est ce que l’on appelle des exercices sous contraintes (vous obliger à vous confronter à votre problème). Cela comporte un risque majeur. Si, d’aventure, vous n’arrivez pas à suivre l’exercice, cela risque d’aggraver votre problème et de vous bloquer pour l’avenir.

    La TCC n’obtient que 10 cas résolus sur 17 en 2 ans (moyenne). L’approche systémique de Palo Alto (ma pratique) résout 16 cas sur 17 en moins de 3 mois (+95% de résultats).

    La TCC est une approche normative ex: “Tu n’as pas de raison d’avoir peur de l’araignée. Ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse!“). L’approche systémique est une approche stratégique. Cela signifie résoudre un problème en respectant le(la) patient(e) puisqu’on ne le contraint jamais. En effet, on utilise des exercices beaucoup plus respectueux et simples pour résoudre ce que vous vivez comme un problème. Et ce quelle que soit la nature de votre problème.

    J’espère avoir répondu à votre problème et vous souhaite une belle journée.

  8. Bonjour Sophie,

    Je vous écris la même réponse qu’à votre précédent message.

    Surveillez bien votre boite mail (éventuellement, regardez dans vos spams ou indésirables), vous allez recevoir des informations liées à l’ouverture des portes d’accès au programme.

    Merci de votre confiance et belle journée à vous.

  9. Bonjour Sophie,

    Surveillez bien votre boite mail (éventuellement, regardez dans vos spams ou indésirables), vous allez recevoir des informations liées à l’ouverture des portes d’accès au programme.

    Merci de votre confiance et belle journée à vous.

  10. ONILOUDE OYEDE Priscille dit :

    Merci Monsieur Frédéric, j’ai suivi toute la présentation et souhaite avoir plus d’informations sur les modalités d’accès au Programme. Je suis psychologue de formation et voudrais un renforcement de capacité me permettant d’accompagner efficacement mes clients.

  11. Miriam dit :

    Bonsoir…
    Merci pour votre vidéo… depuis des semaines j’ai peur que mon coeur s’arrête… peur irrationnelle… qui m’empêche de faire plein de choses… je n’étais pas comme ça…
    Je veux vivre … je veux que cette idée noire disparaisse… je n’en peux plus…

  12. Suzanne dit :

    Bonjour Frédérick,

    Je me demande si la démarche que vous proposez est similaire ou pareille à la “cognitive therapy” . Veuillez svp extrapoler sur les similarités et/ou sur les différences.
    Merci à l’avance pour votre réponse 🙂

    Suzanne

  13. Sophie dit :

    Bonjour,
    J’ai regardé la vidéo au complet mais le coût du programme et comment s’inscrire ne sont pas clair. Pouvez-vous me donner ces informations svp.
    Merci

  14. Barlagne dit :

    Bonjour,
    J’ai regardé la vidéo au complet mais le coût du programme et comment s’inscrire ne sont pas clair. Pouvez-vous me donner ces informations svp.
    Merci

  15. Bonjour Fabrice,

    Les portes du programme s’ouvrent entre aujourd’hui et demain.

    Merci de votre confiance. Je vous souhaite un agréable WE

  16. Fabrice dit :

    Bonjour Monsieur Arminot,

    Savez-vous déjà quand rouvriront les portes de votre programme ?

    Merci d’avance,

    Fabrice

  17. Bonjour Jean-Georges,

    Les symptômes que vous décrivez sont une sorte d’extension des symptômes de votre anxiété. Votre problème a commencé avec la claustrophobie et s’étend désormais à d’autres sujets comme votre peur d’avoir peur, ou vos angoisses nocturnes favorisées par des orages la nuit.

    Si vous ne faites rien pour endiguer ce problème, je crains que ces symptômes s’étendent comme une nappe de pétrole sur la mer après l’échouage d’un pétrolier.

    Le Programme ARtUS ouvre ses portes dans peu de temps. Je vous invite à profiter de cette opportunité pour mettre un terme définitif à votre problème et, ainsi, retrouver calme, sérénité, et nuits paisibles.

  18. jean georges dit :

    Bonjour,
    Je souffre depuis des années de claustrophobie..et suis sujet a un grand stress et a de l’anxiété surtout en période d’incertitude comme celle ci..j’ai toujours été dans la stratégie de l’évitement concernant ma claustrophobie.
    J’évite les ascenseurs, les avions, les autobus aux fenêtres condamnées.
    Et depuis peu je suis au chômage, et suis très anxieux, j’ai dès lors constaté des insomnies et ce qui m’inquiète le plus..des angoisses lors des oranges nocturnes et de l’obscurité dû aux coupures des courant en pleine nuit. C’est inquiétant parce que c’est nouveau pour moi.
    Je ne peux me permettre de gâcher ainsi mes nuits..quand la soirée arrive..j’ai désormais peur d’avoir peur..je guette le ciel si il ne va pas pleuvoir..je me réveille en pleine nuit pour vérifier si il n’y a pas eu coupure de courant ou si il ne pleut pas..
    Aidez moi svp

  19. Bonjour Stéphanie,

    Le programme est tout à fait adapté pour vaincre votre problème de glossophobie (peur de parler en public). Rapidement, vous retrouverez confiance, et pourrez facilement vous exprimer
    en public, sans peurs.

    Vous saurez rapidement comment ne plus anticiper, comment lâcher le contrôle et, de fait, lâcher prise, et vous faire confiance pour ne focaliser votre attention que sur le contenu du message que vous souhaitez délivrer.

  20. Stéphanie dit :

    Bonjour, Je suis intéressée par votre méthode mais je ne sais pas si c’est adapté à ma situation. Dans la vie courante, tout va bien mais je suis angoisée lorsque je dois parler en public. J’ai un travail qui m’oblige aujourd’hui à parler en public, mais j’ai la gorge nouée, la voix qui tremble, le coeur qui bat fort etc. Comment pouvez-vous m’aider?

  21. Bonjour Adeline,

    Je ne suis pas étonné que tous les examens médicaux que vous avez suivi n’aient rien donné. Ni que les médecins soient désemparés face à votre problème.

    Tout ce que vous décrivez comme symptômes est typique d’un problème d’angoisse et d’anxiété. En ce qui concerne les vertiges, c’est la façon – particulièrement pénible – qu’a votre cerveau de vous protéger de réalités extérieures trés anxiogènes qu’il pense que vous n’êtes pas en mesure d’appréhender et de gérer.

    Il n’existe aucun moyen direct (médicament ou autre) pour traiter les vertiges. Le seul moyen d’éliminer ces vertiges est de thérapeutiquement travailler sur l’angoisse et l’anxiété dont les vertiges sont un symptôme.

    Dès lors, à la faveur de la diminution de vos symptômes d’angoisse et d’anxiété, vos vertiges diminueront puis disparaitront dans les mêmes proportions que l’angoisse et l’anxiété.

    Dans le programme, vous disposez de tous les outils thérapeutiques pour éliminer ce problème, comme les autres symptômes, et retrouver rapidement confiance.

    A trés bientôt dans le cadre de l’ouverture des portes du programme. Dans l’intervalle, n’exigez pas de vous quelque chose que vous ne puissiez naturellement faire.

  22. Adeline dit :

    Bonsoir,
    Je souffre de maux de tête plutôt au niveau des cervicales, compressions des tempes, mâchoires crispés, Souffle coupé, palpitations…
    J’ai l’impression de ne plus contrôler mon corps, même sensations de vertiges de temps en temps, la tête qui tourne etc…
    J’ai l’impression de devenir folle.
    Scanner, irm des cervicales mais rien de méchant à part de l’arthrose aux cervicales.
    Mes médecins n’arrivent pas à me dire où a trouver un remède contre ça.
    Merci de m’aider car cela devient invivable..
    Je n’arrive pas à m’endormir, ou souvent je me réveille en sursaut, souffle coupé

  23. Bonjour Momo,

    Comme vous l’avez compris, les médicaments ne servent pas à grand chose voire à rien.

    Le programme ouvre ses portes trés prochainement. Surveillez bien votre boite mail, vous allez recevoir des informations à ce propos comme à celui du travail thérapeutique mené grâce au programme.

    Merci de votre confiance, et belle journée à vous.

  24. Bonjour Radwan,

    Dans votre situation, et eu égard aux problèmes que vous évoquez, la meilleure chose à faire est de suivre le programme.

    Soyez un petit peu patient, les portes d’accès s’ouvrent dans trés peu de temps. Dans l’intervalle, pensez à lire les informations pédagogiques importantes qui vous sont adressées par mail.

    Merci de votre confiance.

  25. Bonjour,

    Je pense que vous avez été victime d’un traumatisme lequel vous subissez encore aujourd’hui. Ce qui, au regard de ce que vous m’écrivez se comprend d’autant plus à la lecture de vos symptômes tant physiques que psychiques.

    Chaque jour qui passe vous invite à vous battre plus encore pour supporter l’insupportable. Ce qui participe à entretenir ou enrichir votre problème. Plus le temps passe, plus le sac est lourd et difficile à porter. Vous n’êtes en rien responsable de cette situation. Comment voulez-vous savoir faire quelque chose qu’on ne vous a pas appris?

    Pour répondre à votre question, je pense effectivement que le programme va vous aider à retrouver la paix intérieure et, ce faisant, vous permettre d’en finir avec ce stress patent et ces peurs irraisonnées. Vous allez donc vider votre sac et l’alléger d’autant.

    Cependant, il va vous falloir vous impliquer. Tout travail thérapeutique nécessite un investissement personnel. C’est le prix à payer pour aller – enfin – mieux. Mais, ne vous inquiétez pas. Vous êtes guidée pour suivre chaque exercice dans les meilleures conditions, et bénéficiez de toutes les consignes dont vous avez besoin (texte + vidéo + forum interne sécurisé).

    Par ailleurs, comme vous le constaterez quand les portes du programme s’ouvriront, vous pouvez aussi bénéficier de consultations de Coaching Live (Skype ou WhatsApp). Cela vous permet d’être accompagnée de façon trés personnalisée. Comme si vous me consultiez au cabinet.

    Pour conclure, le travail réalisé avec votre sœur a porté ses fruits. Il n’y a donc aucune raison pour que celui que vous vous apprêtez à faire ne porte pas les siens. Je suis là pour vous aider. Pas pour vous juger.

    Dans l’intervalle, prenez bien soin de vous. A trés bientôt.

  26. Bonjour Herman,

    Je n’ai reçu aucun mail de vous. Pourriez-vous me le renvoyer. Dès réception, je vous réponds au plus vite.

    Merci et belle journée à vous.

  27. Herman dit :

    Bonjour,
    Je vous ai envoyé deux messages a travers votre page de contact et je n’ai pas eu de réponse, je voudrais vraiment participer a votre programme mais je voulais savoir aussi ce que vous pensiez de mon problème avant de joindre celui-ci.
    En l’attente d’une réponse de votre part, je vous salut.

    Herman Campos.

  28. Morlent dit :

    Bonjour,
    Je suis sous antidépresseurs depuis plusieurs années maintenant et je ne sais pas comment m’en sortir. Je ne souffre pas spécialement d’angoisse, mais je suis souvent stressée et prise de peurs irraisonnées qui me font me retrancher sur moi, me cacher pour me protéger n’ayant aucune envie d’affronter mes congénères. Je ne pense pas souffrir de phobie sociale mais je préfère ne pas top approfondir les relations de peur que l’on découvre que je ne suis pas à la hauteur de ce qu’on pense de moi.
    Je vous explique un peu mon parcours. J’ai toujours été très réservée, parlant peu en société, préférant me cacher derrière ceux qui parlent.
    J’ai perdu une petite fille qui avait 2 ans il y a de cela 28 ans et la douleur est toujours présente. Je n’ai pas eu d’autre enfant, après une IMG et une fausse couche j’ai décidé d’arrêter.Je n’ai jamais vraiment travaillé sur ce problème et je continue de penser que c’est l’échec de ma vie et ne pas avoir d’enfant m’a coupé encore plus d’une vie sociale épanouie. J’ai été sous antidépresseurs à plusieurs reprises sans jamais vraiment me sentir apaisée. J’ai aussi vu un psychiatre qui m’a empêchée de sombrer complètement à un certain moment. J’ai arrêté ne ressentant plus de bénéfices.
    Depuis quelques années j’ai pris quelques kilos et la ménopause aidant, que j’ai du mal à perdre. Le stress a déclenché chez moi un lichen plan du cuir chevelu qui a engendré une alopécie cicatricielle irréversible, ce qui amplifie encore mon peu de confiance en moi. Je devrais bientôt porter une perruque. Ma féminité en a pris un sacré coup et j’ai besoin d’aide pour laccepter. J’ai du mal à me regarder dans une glace et quand je vois des photos n’en parlons pas. J’ai besoin de retrouver de l’estime de moi pour continuer d’avancer.
    Voilà mon problème dans les grandes lignes, pardon d’avoir été si longue.
    Je viens vers vous, car vous m’avez été recommandé par ma sœur que vous aviez suivi il y quelques années.
    Pensez-vous que votre programme puisse me convenir ?
    Merci d’avance pour votre attention.
    Muriel Morlent

  29. Radwan dit :

    Je souffre depuis 8 mois d’un choc émotionnel avec une forte angoisse et anxiété. Je n’arrive plus à travailler et conscience de perdre mon emploi. Que fait alors ?

  30. Momo dit :

    Bonjour, je suis intéressé par votre méthode car je souffre de TOC sous deroxat il y a de cela 6 mois, je réside en Afrique, j’aimerais suivre votre programme pour renforcer le traitement médical
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *