. vous avez un problème et j'ai la solution pour vous en débarrasser

Les différentes formes d’anxiété pathologique: Origines et traitements

troubles-anxieux-types-et-causes-anxiete-pathologique-e1633626257929.jpeg

Quand l’anxiété devient incontrôlable et pathologique, on parle alors de troubles anxieux. Il en existe différents types identifiables par leurs symptômes et leurs causes. Parfois, les personnes anxieuses peuvent souffrir de plusieurs troubles anxieux en même temps. D’ailleurs, certains troubles anxieux semblent parfois être à l’origine de l’apparition de nouveaux troubles.

En pareille situation on parle alors d’une anxiété pathologique.

Les différents troubles anxieux

Actuellement, la médecine moderne et occidentale a identifié six types différents de troubles anxieux. Il est important de mettre un nom sur le trouble anxieux de chaque patient pour être en mesure d’y apporter la réponse la plus adaptée.

Ces différents troubles ont néanmoins de nombreuses caractéristiques communes. Ils ont tous des symptômes à la fois psychologiques et physiques plus ou moins prononcés, comme l’insomnie, l’irritabilité, l’inquiétude ou les nausées. Ils provoquent également de nombreuses stratégies d’évitement chez le patient.

L’anxiété généralisée

L’anxiété généralisée est le trouble anxieux le plus répandu. C’est aussi celui qui est le plus souvent accompagné par un autre trouble anxieux un peu plus rare.

Il se caractérise surtout par la présence d’une inquiétude permanente et du sentiment de manquer de contrôle sur les dangers qui nous entoure. Le patient qui souffre d’un trouble de l’anxiété généralisée est assailli par des pensées irrationnelles et de fausses croyances qui le poussent à s’inquiéter en permanence. Son trouble peut peser lourdement sur l’entourage.

La phobie sociale

Il ne faut pas confondre ce trouble de l’anxiété avec l’agoraphobie que l’on classe souvent parmi les phobies. Le trouble anxieux de la phobie sociale est très fréquent chez les personnes qui souffrent d’anxiété généralisée.

Phobie sociale: Une anxiété pathologique

Les patients qui en souffrent considèrent les rapports sociaux comme inquiétants, craignent le jugement des autres et ressentent une gêne parfois intense en public. Ils n’osent pas manger devant les autres, aller aux toilettes quand ils ne sont pas seuls, etc.

Les phobies spécifiques

Les phobies sont l’un des troubles anxieux les plus connus du grand public. Elles apparaissent généralement suite à un traumatisme. L’anxiété va se rattacher à un objet, un animal ou une situation. Quand le patient y est confronté, l’anxiété peut le mener jusqu’à la crise de panique. L’agoraphobie, par exemple, est la peur de la foule, mais aussi des espaces publics ou la fuite n’est pas aisée.

Le trouble obsessionnel compulsif

Il s’agit là aussi d’un trouble anxieux très connu et pourtant mal connu. Le trouble obsessionnel compulsif n’est pas toujours rattaché à la question de la propreté. En fait, la personne anxieuse nourrit des pensées obsessionnelles auxquelles répondent des pulsions. Par exemple, certains patients vont être terrorisés à l’idée de s’empoisonner, soi ou un proche, accidentellement. Ils vont donc compulsivement étudier, nettoyer et sélectionner leurs aliments.

Anxiété résistante: Comment la traiter efficacement?

Le stress post-traumatique

Ce trouble anxieux est l’un des plus faciles à reconnaître, notamment quand il apparaît chez l’adulte. L’objet du traumatisme (accident, agression, etc.) est souvent connu consciemment par le patient. En revanche, ce genre de trouble peut apparaître chez l’enfant et s’accompagner d’une amnésie qui le rend difficile à comprendre et à traiter.

Le trouble panique

Le trouble panique est un trouble anxieux à l’origine des crises de paniques que font certaines personnes anxieuses. Il accompagne souvent d’autres troubles, comme une phobie ou une anxiété généralisée. Par ailleurs, beaucoup des personnes anxieuses ne font jamais de crise de panique et vivent des années sans savoir qu’elles sont anxieuses, convaincues qu’il est normal de vivre dans la peur permanente.

L’anxiété chez l’enfant

Contrairement à ce que l’on croit souvent à tort, l’anxiété n’est pas un problème d’adulte. Au contraire, dans l’immense majorité des cas, l’anxiété apparaît pendant l’enfance et l’adolescence. Le problème, c’est qu’elle est rarement prise au sérieux. Or, il semblerait que plus la maladie apparaît tôt, plus ses symptômes deviendront importants à l’âge adulte.

Il est donc essentiel que les parents soient attentifs aux peurs de leurs enfants et leur offrent un cadre qui ne stimule pas l’anxiété. Emmener l’enfant en thérapie pour l’aider à affronter ses problèmes est aussi une bonne solution.

Qui est touché par les troubles anxieux?

La France est le pays européen avec le plus grand nombre de personnes anxieuses: entre 6 et 10 % de la population totale serait concernée. Si certains pointent du doigt la responsabilité d’une organisation sociale anxiogène, il semble bien que nous ne sommes pas tous égaux face à l’anxiété.

L’origine des troubles anxieux est multifactorielle

Actuellement, tout porte à croire que les troubles anxieux sont très largement multifactoriels. L’environnement jouerait un grand rôle dans le développement des troubles dès l’enfance. Une famille dysfonctionnelle, une exposition précoce à la violence physique et psychologique sont autant de facteurs aggravants.

Les diverses causes de l'anxiété sont multiples

Néanmoins, il semblerait qu’une part de prédisposition génétique ne soit pas à exclure. Des familles entières souffrent de troubles anxieux qui ne peuvent pas toujours s’expliquer uniquement par l’environnement.

Le rôle d’une sensibilité plus ou moins élevée du système nerveux est une hypothèse actuellement étudiée très sérieusement.

Les femmes sont plus touchées par l’anxiété

Parmi les personnes anxieuses en France, la majorité est constituée par les femmes. Elles sont particulièrement surreprésentées, notamment après 40 ans. À partir de cet âge-là, une femme française sur dix serait atteinte d’un trouble anxieux.

Il est difficile de savoir s’il s’agit d’une prédisposition génétique ou uniquement de facteurs environnementaux. Néanmoins, le rôle que remplissent les femmes dans la société, aussi bien au travail qu’à la maison, pourrait expliquer l’apparition de troubles anxieux liés au surmenage et à une pression sociale trop importante.

Les maladies associées à l’anxiété

L’anxiété est un trouble psychique déjà difficile à vivre au quotidien. Malheureusement, c’est aussi un problème très souvent associé à d’autres difficultés psychiques ou psychiatriques. Il est souvent difficile de savoir si l’anxiété provoque ces maladies ou bien si c’est plutôt l’inverse. Il est d’ailleurs très probable que la réponse à cette question varie d’un patient à l’autre. Dans tous les cas, il est important de connaître ces liens pour traiter les causes véritables de l’anxiété.

Chez de nombreux patients atteints de troubles anxieux, on retrouve donc les maladies psychiques et psychiatriques suivantes:

  • La dépression: Le syndrome dépressif est très fréquent chez les personnes anxieuses. Il peut aussi bien être à l’origine de l’anxiété qu’apparaître suite à l’isolement provoqué par l’angoisse constante.
  • Les addictions: Beaucoup de personnes anxieuses ont une sensibilité décuplée à l’addiction. Elles tentent souvent de résoudre leur problème d’angoisse avec diverses substances psychotropes, de l’alcool aux médicaments, en passant par la drogue. Malheureusement, ces substances sont aussi connues pour provoquer ou renforcer les troubles anxieux sur le long terme.
  • L’épilepsie: Près de la moitié, des patients qui en sont atteints souffrent également d’anxiété. Certaines théories explorent la question des mécanismes physiopathologiques communs entre les deux maladies. D’autres théories considèrent l’épilepsie comme une maladie propice à l’apparition de l’anxiété puisqu’elle exige une vigilance permanente.

Comment traiter les différentes formes d’anxiété pathologique?

Le premier réflexe consiste à se dire que traiter les différentes formes d’anxiété pathologique passe par un traitement différent pour chaque trouble anxieux ou chaque phobie.

Oui et non…

Bien sur, il convient de personnaliser chaque acte thérapeutique en fonction de la personnalité de la personne qui consulte. Et aussi en fonction du trouble anxieux lui même.

Pour autant, traiter les différentes formes d’anxiété pathologique peut s’envisager d’une seule et même façon.

En effet, c’est cette dimension extraordinaire dont vous pouvez bénéficier avec la thérapie comportementale.

Pour découvrir ce que sont ces outils thérapeutiques et comment ils favorisent un traitement rapide et efficace des troubles anxieux de toute nature, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous pour regarder la vidéo de présentation.

Bien sur, si vous souhaitez m’adresser un message ou partager votre expérience liée à la façon de traiter les symptômes d’anxiété, n’hésitez pas à regarder la vidéo ci-après (cliquez sur l’image).

Comment traiter les différentes formes de troubles anxieux?


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Soigner l'anxiété de façon naturelle grâce au Programme ARtUSSpécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.



Frédéric Arminot

Master Class: Des outils efficaces à la portée de tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut