. vous avez un problème et j'ai la solution pour vous en débarrasser

Angoisse de la femme enceinte: Comment contrôler son stress pendant une grossesse?

angoisse-de-la-femme-enceinte-comment-ne-pas-stresser-pendant-la-grossesse.jpg

ANGOISSE DE LA FEMME ENCEINTE

La grossesse est une période particulièrement angoissante pour la femme enceinte.

Les préoccupations sont nombreuses et bien naturelles.

Quand je fais allusion à une angoisse de la femme enceinte, je pense a l’inquiétude de la future mère tant à propos de sa grossesse, que de l’accouchement, et du bon développement de l’enfant.

A ce propos, je me remémore cette amie qui m’a dit un jour au sujet de mon épouse qui attendait notre premier enfant, je cite: « Être enceinte n’est pas une maladie« .

Pour autant, être enceinte induit des changements corporels et diverses douleurs.

Enfin, l’arrivée d’un enfant, même s’il n’est pas le premier, est un grand changement.

Or, les grands changements sont la source de nombreuses anxiété.

Pourquoi êtes-vous angoissée par la grossesse?

La grossesse est très angoissante, parce qu’elle est une période charnière dans la vie d’une femme.

Et  ceci, bien qu’une amie m’ait dit un jour au sujet de mon épouse qui attendait notre premier enfant, je cite: « Être enceinte n’est pas une maladie« .

L’appréhension de l’arrivée d’un enfant et de ses conséquences n’est pas toujours facile à gérer.

En plus, la grossesse chamboule le corps, aussi bien physiquement que du côté des hormones.

C’est donc une période stressante, face à laquelle la femme enceinte peut se sentir très seule.

Effectivement, malgré tous les efforts du père et de l’entourage, l’anxiété de la femme enceinte peut-être alimentée par un sentiment d’incompréhension.

L’anxiété est souvent le résultat de nombreuses préoccupations, souvent irrationnelles.

Or, ces pensées irrationnelles se reposent parfois sur des sensations bien réelles, mais mal interprétées.

Sensations qui n’appartiennent qu’à la femme enceinte et lui donnent l’impression de ne pas parvenir à communiquer avec son entourage.

Angoisse de la femme enceinte: La peur de perdre l’enfant

L’anxiété pendant la grossesse a de multiples origines qui s’additionnent parfois.

Souvent, la peur de perdre l’enfant, ou même de simplement nuire à sa santé, figure parmi les premières causes d’angoisse.

Le premier trimestre est particulièrement inquiétant, car c’est à ce moment-là que les risques de fausses-couches sont les plus importants.

Néanmoins, le reste de la grossesse n’est pas tellement plus reposant.

La future mère inquiète de la viabilité du foetus

Souvent, la femme enceinte angoissée s’inquiète démesurément pour le développement de son enfant.

Elle multiplie les comportements de préventions, ce qui peut parfois l’isoler et aggraver l’anxiété.

Vous devez donc absolument écouter les conseils et les recommandations de votre médecin.

Angoisse de la femme enceinte: La peur de l’accouchement

La peur de l’accouchement est une autre peur très courante qui apparaît pendant la grossesse.

L’accouchement est une épreuve douloureuse et violente pour le corps de la femme.

Ressentir une certaine appréhension est donc parfaitement naturel.

Malheureusement, dans certains cas, la peur devient si importante qu’elle peut devenir de l’anxiété.

On estime que près de 10 % des femmes enceintes développeraient une phobie de l’accouchement.

Outre l’inconfort que cela crée pendant la grossesse, cette phobie – la tocophobie – rend l’accouchement difficile, voire périlleux.

Je ne saurais alors que trop vous suggérer de traiter rapidement cette inquiétude quand vous constatez qu’elle commence à dégénérer.

Angoisse de la femme enceinte: La peur de ne pas être une bonne mère

Cette peur figure systématiquement dans la liste des peurs évoquées par une majorité des femmes enceintes.

Heureusement, cette inquiétude disparaît rapidement dès que la jeune maman rencontre son enfant.

Dans bien des cas, l’amour inconditionnel qu’elle ressent immédiatement lui fait oublier ses craintes qui ont accompagné la grossesse.

Dans d’autres cas, l’inquiétude ne passe pas.

Ce n’est pas toujours un problème, car se préoccuper du bien-être de son enfant est normal et sain.

Peur de la grossesse

En revanche, les femmes que cette angoisse gêne peuvent enquêter sur ses origines.

Parfois, c’est une simple conséquence d’un trouble anxieux plus global.

Dans d’autres cas, c’est l’expression d’un traumatisme passé.

Prendre le temps de le comprendre est essentiel pour le bien-être de la jeune maman.

Angoisse de la femme enceinte: La peur de ne pas retrouver son corps d’avant

La dernière peur que les femmes enceintes évoquent souvent concerne leur corps.

La grossesse est un chamboulement brutal de l’équilibre physique et physiologique.

Beaucoup de femmes aiment se voir enceintes, mais elles craignent tout de même de ne pas retrouver le corps qu’elles aimaient avant la grossesse.

Chaque cas est très différent, mais l’anxiété n’a jamais été personne à obtenir le corps de ses rêves.

Dès lors, essayez de couper court rapidement à cette angoisse avant qu’elle n’amène son lot de compensations délétères.

Je pense notamment à l’alimentation ou, à l’inverse, à une pratique sportive excessive et dangereuse pour l’organisme.

Angoisse de la femme enceinte: Demander l’aide d’un comportementaliste pour vaincre l’anxiété

L’anxiété chez la femme enceinte est très courante.

Elle est malheureusement souvent très peu considérée.

La grossesse est un moment intense de la vie d’une femme.

Elle est très occupée et l’entourage balaye trop souvent ses inquiétudes en les mettant sur le compte des conséquences normales de la grossesse.

Pourtant, une anxiété mal diagnostiquée et non gérée peut dégénérer en troubles anxieux qui suivront la jeune maman toute sa vie en continuant à empirer.

Si votre grossesse vous provoque des angoisses importantes que vous n’arrivez plus à gérer, n’hésitez pas demander de l’aide à un comportementaliste.

Ces professionnels utilisent des techniques comportementales pour traiter l’anxiété et les phobies en quelques semaines seulement.

Vous pouvez suivre une thérapie comportementale à n’importe quel moment de la grossesse.

Suivi thérapeutique pendant la grossesse

Angoisse de la femme enceinte: Comment savoir si on a besoin d’aide?

D’une manière générale, on conseille aux femmes enceintes de consulter dès lors que leur peur se mue en anxiété.

Cette angoisse se différencie du stress par son intensité, son omniprésence et le fait qu’elle n’a même pas besoin d’une menace réelle pour se manifester.

Plus précisément encore, on conseille aux femmes enceintes de se faire aider quand elles constatent les symptômes suivants:

  • Irritabilité.
  • Difficulté à se concentrer.
  • Inquiétudes permanentes et irrationnelles pour la santé du bébé – présente ou à venir -.
  • Tristesse et mélancolie, voire désespoir.
  • Colère, contre soi-même notamment, et tendance à se déprécier en tant que mère.

Crise d’angoisse pendant la grossesse: Est-ce grave?

Le stress et l’angoisse ne sont pas bons pendant la grossesse.

Ils nuisent à la santé de l’enfant comme à la santé de la maman.

Pour autant, les petites inquiétudes et les petites colères du quotidien ne sont pas graves.

Vous devez vous préserver du stress, mais vous ne devez pas non plus angoisser à la moindre contrariété en pensant que l’on fait du mal à son enfant.

De même, une crise d’angoisse n’est pas grave ou dangereuse.

Cela n’a jamais tué personne et le bébé n’en souffre pas non plus.

En revanche, si ces crises se multiplient, vous devez impérativement agir.

La santé psychique de la maman est fragile et il faut lui venir en aide.

Sur le long terme, une anxiété trop importante nuit à la santé de la maman et de l’enfant.

Quel calmant prendre quand on est enceinte?

Les femmes enceintes qui veulent agir tout de suite sur l’angoisse peuvent utiliser des calmants en attendant de la traiter avec un thérapeute comportemental.

Idéalement, on conseille de se tourner vers les calmants naturels, que ce soient des infusions de plantes ou des exercices de respiration et de méditation.

Dans les cas extrêmes, on peut aussi recommander la prise d’anxiolytiques.

Il est impératif de ne prendre ce genre de médicament qu’après avoir demandé son avis à un médecin.

Il ne vous prescrit toujours que la posologie minimale des rares anxiolytiques adaptés à la grossesse.

Ce n’est évidemment pas une bonne solution et la prise d’anxiolytiques ne peut pas devenir une habitude.

Cela nuit considérablement à la santé de l’enfant.

Peurs de la femme enceinte


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Angoisse de la femme enceinteSpécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Master Class: Des outils efficaces à la portée de tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut