Phobie de l’autoroute: Quand la peur de conduire sur voie rapide devient incontrôlable

phobie-de-lautoroute-amaxophobie.jpg

PHOBIE DE L'AUTOROUTE - AMAXOPHOBIE

Conduire n’est pas une activité anodine et cela exige beaucoup de prudence. Néanmoins, chez certaines personnes, la crainte naturelle mue en véritable peur de conduire.

A plus forte raison quand la peur de conduire s’étend aux voies rapides et devient une phobie de l’autoroute.

Quand elle devient excessive et irrationnelle, cette peur tourne à la phobie et peut aller jusqu’à empêcher de conduire.

Puisque les citadins ont de nombreuses solutions pour contourner le problème, la peur de conduire est souvent associée à la peur de l’autoroute.

Comment s’appelle la peur de conduire?

La peur de conduire s’appelle l’amaxophobie. Ce mot vient de l’unification de deux mots grecs.

Amaxas, le chariot (qui donne notamment le mot « coche » en vieux français, qui signifie également « voiture » en espagnol) et Phobos, la peur.

L’amaxophobie est donc la peur de la conduite plutôt que la peur de la voiture.

Aujourd’hui, l’amaxophobie est très largement associée à la voiture puisqu’il s’agît du moyen de transport personnel le plus répandu.

Néanmoins, elle peut s’appliquer aux deux-roues et parfois à certains transports en commun.

De même, la peur panique de ces autres moyens de transport n’implique pas toujours la peur de la voiture.

Amaxophobie, ou angoisse au volant. Pourquoi est-on amaxophobe?

Chez certains patients atteints d’amaxophobie, la peur s’étend sur plusieurs objets.

Chez d’autres, elle est restreinte à quelques situations particulières.

Par exemple, certains patients phobiques vont seulement avoir peur de l’autoroute alors que la conduite en ville est supportable.

D’autres seront terrorisés uniquement par les camions.

À l’inverse, il est très rare qu’un amaxophobe ne craigne que la conduite en ville et pas sur l’autoroute.

Les symptômes de l’amaxophobie

Cette peur de conduire a été classée parmi les phobies parce que tous ses symptômes correspondent aux manifestations d’une phobie classique.

Ainsi, on retrouve des symptômes physiques et psychologiques.

Il n’est pas nécessaire de ressentir tous les symptômes pour poser le diagnostic de la phobie.

Il faut seulement en ressentir quelques-uns à chaque fois que vous êtes confronté(e) à l’objet de la phobie et pendant plus de six mois consécutifs.

Les principaux symptômes de l’amaxophobie sont:

  • Angoisse paralysante
  • Transpiration
  • Tremblements
  • Vertiges
  • Nausées
  • Peur panique
  • Réactions violentes

Tous les patients phobiques ne se ressemblent pas. Une phobie peut également évoluer avec le temps.

L’objet de la peur peut changer ou se déplacer légèrement.

Ce genre de trouble évolue parfois négativement jusqu’à ce que la simple pensée de l’objet de la peur suffise à provoquer une crise de phobie.

Dans le cas de l’amaxophobie, le simple fait de s’imaginer doubler un camion sur l’autoroute peut induire une crise de panique.

Les causes de la phobie de la conduite

L’amaxophobie et toutes les peurs liées à la conduite sont très majoritairement liées à un événement traumatisant.

Beaucoup de rescapés de graves accidents de la route ont ensuite très peur de monter dans une voiture.

C’est aussi le cas chez ceux qui perdent un proche dans un accident de la route.

En cela, l’amaxophobie se nourrit souvent de troubles anxieux, notamment le syndrome du stress post-traumatique.

Parfois, l’amaxophobie apparaît chez des patients n’ayant jamais eu d’accident grave ou perdu un proche en voiture.

La phobie naît alors souvent grâce à l’existence d’un trouble de l’anxiété généralisé.

Les patients qui en souffrent ont de fortes probabilités de développer des phobies variées au cours de leur vie.

Une mauvaise expérience anodine sur la route peut suffire au développement de la peur irrationnelle.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

Les troubles anxieux et les phobies qui les accompagnent se développent généralement chez les personnes ayant des dispositions génétiques et évoluant dans un environnement anxiogène.

Fondamentalement, s’agissant d’une association de la génétique aux comportements, je me permets d’émettre de fortes réserves.

Pour autant, en matière d’héritage comportemental et, partant, d’éducation, des parents anxieux transmettent leurs prédispositions à leur enfant.

Ils l’éduquent alors dans un environnement rempli de peurs et d’inquiétudes.

Ainsi, je me rappelle de cette patiente terrorisée à propos des transports publics. Sa mère n’avait eu de cesse de lui répéter des années durant que les chauffeurs de bus, je cite: « …sont tous des violeurs ».

Peur d’avoir un accident de la route: Est-ce normal?

La peur d’avoir un accident de la route est normale et parfaitement saine.

C’est elle qui vous pousse à ne pas rouler trop vite, à ne pas regarder votre téléphone et à toujours conduire sobre.

Elle vous permet de prendre soin de vous et des autres.

À l’inverse, l’excès de confiance dont beaucoup d’automobilistes font preuve peut être mortel.

En revanche, la peur devient anormale quand elle vous empêche de conduire.

Si vous êtes mal à l’aise au volant, mais que le malaise ne disparaît pas avec l’habitude, voire qu’il empire, alors vous développez peut-être une amaxophobie.

Dans ce cas-là, il ne faut pas laisser traîner les choses et consulter un professionnel.

Amaxophobie: Comment s’en sortir?

Pour vaincre une phobie, il est suggéré de toujours adapter sa réponse à la situation particulière qu’elle représente.

Les personnes anxieuses développent plus facilement des phobies, mais un traumatisme en particulier est généralement à l’origine du problème.

Si c’est le cas, vous ne devez pas retarder plus longtemps le travail nécessaire pour surmonter ce traumatisme.

Chez certains patients, le trouble anxieux se manifeste sur la durée, parfois à cause d’une éducation anxiogène.

Peur de conduire sur voies rapides: Une conduite dangereuse

Les phobies se développent alors plus tardivement et sont plus difficiles à expliquer.

Un comportementaliste compétent est en mesure de vous aider à vous soigner et vous en débarrasser.

L’amaxophobie, comme toutes les phobies, ne disparait jamais d’elle-même.

Le patient qui en souffre est invité à prendre en main ses difficultés et à les traiter grâce à une thérapie.

L’entourage des personnes phobiques joue un rôle important et délicat.

Il faut encourager la personne phobique à se faire soigner sans pour autant la braquer et sans oublier de respecter ses inquiétudes irrationnelles.

Qui consulter pour la peur en voiture?

La peur en voiture nécessite une prise en charge, comme toutes les autres phobies.

Vos chances de parvenir à vous soigner tout seul sont quasiment nulles.

Que vous souffriez d’un simple trouble anxieux provoquant de l’angoisse en voiture ou d’une véritable phobie, l’aide d’un professionnel est votre meilleure chance de vous en sortir.

Alors, quel professionnel?

On distingue deux types, parfois incarnés par un seul et même praticien: le psychothérapeute et le comportementaliste.

Le grand public connaît désormais bien le premier.

La psychothérapie s’appuie sur la conversation et l’exploration de souvenirs pour aider le patient à surmonter ses difficultés grâce au soutien du psychothérapeute et l’expérience acquise.

Le comportementaliste, de son côté, s’appuie sur des outils plus récents qui ont donné naissance aux thérapies comportementales et cognitives.

Le patient est souvent plus autonome et les résultats sont beaucoup plus rapides.

Le comportementaliste propose souvent une exploration plus courte et plus intense d’un problème en particulier.

Il trouve donc la solution plus rapidement et, au contraire de ce qu’il est asséné, mais il est susceptible d’offrir un espace de conversation à l’identique de la psychothérapie bien que ce ne soit pas son objectif.

Phobie de l’autoroute: L’efficacité de la thérapie comportementale

Depuis plusieurs décennies désormais, la thérapie comportementale a largement convaincu le milieu scientifique.

Elles est désormais la solution la plus recommandée par les médecins et l’Assurance maladie aux personnes souffrant de troubles anxieux et de phobies.

Un comportementaliste mène cette thérapie qui agit sur deux éléments essentiels de la phobie: le cognitif et le comportemental.

La thérapie apprend au patient à observer et analyser les mécanismes de la phobie.

Il explore ainsi toutes les pensées irrationnelles qui forment la peur panique et le paralyse.

En les analysant, il les objective et apprend à ne plus se laisser dominer.

L’avantage de cette thérapie, c’est qu’elle donne des résultats en quelques semaines seulement et qu’on peut même la mener à distance.

Les stages de conduite pour vaincre sa peur

Les stages de conduite pour vaincre sa peur sont un excellent traitement de l’amaxophobie.

Vous devez néanmoins évaluer leur efficacité à l’aune de vos difficultés.

Si vous êtes simplement stressé(e) au volant, un stage seul est susceptible de vous changer la vie.

Traitement de l'amaxophobie par l'hypnose

Si vous souffrez de troubles anxieux ou de phobie, vous devrez fournir un effort supplémentaire.

Pour les personnes qui souffrent de phobie de la voiture, les stages de conduites permettent de vaincre leur peur de la route à condition d’avoir préalablement suivi une thérapie comportementale.

Ce mode thérapeutique prévoit une étape de mithridatisation de la peur en plaçant – mentalement – le patient dans les situations qui l’inquiètent, les stages de ce genre sont une excellente occasion.

Mais attention: le stage seul n’a pas de sens sans travail thérapeutique.

Phobie de l’autoroute: Les traitements homéopathiques

Certains traitements homéopathiques prétendent pouvoir soulager les phobies.

Aucun ne soigne l’amaxophobie spécifiquement, mais certaines gélules soigneraient la claustrophobie quand d’autres calmeraient l’anxiété et la phobie en général.

La question de l’homéopathie est complexe, mais vous devez garder en tête que vous n’avez aucune raison de désespérer si ces traitements ne fonctionnent pas.

Leur efficacité n’a jamais été scientifiquement prouvée et d’autres solutions restent disponibles.

À l’inverse, l’homéopathie peut, même en l’absence de preuves scientifiques, vous faire du bien.

Si elle vous aide à lutter contre vos phobies, vous auriez tort de vous en priver.

À condition, bien sûr, de ne pas s’en contenter.

Une solution efficace contre la phobie doit vous en débarrasser définitivement, pas seulement l’apaiser quelque temps quand vous en avez besoin.

L’hypnose contre la phobie de l’autoroute

Depuis quelques années, les médecins, les psychothérapeutes et les comportementalistes ont de plus en plus souvent recours à l’hypnose pour traiter les phobies.

Cette technique semble très efficace dans de nombreux cas, notamment parce qu’elle permet de traiter les pensées irrationnelles difficiles à gérer pour les patients.

Malheureusement, tout le monde n’est pas réceptif à l’hypnose de façon égale.

Chez certaines personnes, cette technique est totalement inefficace.

Là encore, vous ne devez pas désespérer, car d’autres solutions existent.

Ainsi, la thérapie comportementales issue de l’approche systémique de Palo Alto est celle qui dispose du plus haut taux de réussite et son efficacité ne reposent sur rien d’autre que votre motivation et la compétence du comportementaliste.

Et la phobie de la voiture en tant que passager?

Chez certaines personnes, la peur de la voiture se manifeste davantage quand ils sont passagers.

Cela s’explique par l’absence totale de contrôle sur la situation, une source d’angoisse typique pour les personnes anxieuses.

La médecine considère toujours cela comme de l’amaxophobie et les meilleures solutions sont les mêmes que pour la peur de conduire.

Si la peur de la voiture se manifeste même chez des gens qui n’ont jamais conduit, on ne parle pas non plus d’une autre forme de phobie.

Le traitement de l’amaxophobie reste donc le même dans tous les cas.

Comment vaincre la phobie de l’autoroute?

Pour vaincre l’amaxophobie et tous les types de phobies, la thérapie comportementale est la meilleure solution.

Certains patients sont plus réceptifs aux thérapies qui utilisent la psychologie clinique, mais l’aide d’un comportementaliste professionnel reste tout indiquée.

Je vous rappelle que l’Assurance maladie recommande désormais la thérapie comportementale à tous ceux qui souffrent de phobies et de troubles anxieux.

Comme la phobie est le résultat d’une mauvaise gestion d’une peur devenue irrationnelle, les outils cognitifs permettent d’analyser le mécanisme de fonctionnement de la crainte.

En apprenant à objectiver, le patient reprend le contrôle de ses émotions.

Ensuite, les outils comportementaux lui permettent d’objectiver sa peur – sa phobie – jusqu’à la supprimer totalement et définitivement.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut