Traumatismes de l’enfance: 5 étapes à respecter pour se libérer du passé

Traumatismes de l'enfance - Comment faire?

Nous avons tous un passé. Et, comme j’ai coutume de dire, nous l’avons dans le dos. Expression pas très délicate, j’en conviens. Cela pour dire que, d’une façon ou d’une autre, nous trainons tous des traumatismes de l’enfance. Ou de nos expériences de vie.

Ce passé devient une réelle prison tant que les traumatismes de l’enfance ne sont pas résolus. Dès lors, il vous est impossible d’avancer sereinement dans votre vie si vous n’avez pas totalement remisé ces événements douloureux au chapitre des souvenirs non conflictuels.

J’entends pas là que, si vous ne travaillez pas sur l’inhibition émotionnelle de ces traumatismes de l’enfance, ils conditionnent beaucoup de vos réactions dans le présent. A titre d’exemple, très récent, la réaction de Christine Angot au cours de l’interview de Sandrine Rousseau dans l’émission “On est pas couchés” du 30 septembre 2017.

Il est flagrant que cette écrivain réagit aux propos de l’élue écologiste victime d’agressions sexuelles. L’une et l’autre sont victimes d’inceste.

Cet article vous aide à faire le point de votre situation. S’y trouve un développement lié à 2 évènements traumatisants que vous avez peut-être vécus dans votre enfance. Ce même article vous offre également une solution pour vous aider à retrouver une vie sereine.

Des traumatismes de l’enfance qui gâchent votre vie d’adulte

Les traumatismes de l’enfance sont constitués d’événements douloureux qui vous marquent à vie. On parle donc de traumatismes de l’enfance quand ces “moments” sont fortement gravés dans votre esprit. Au point de revenir continuellement. De vous faire réagir constamment. Inconsciemment, vous vivez cette peur de les voir ressurgir. Ce qui conditionne vos réactions émotionnelles dans des situations qui réactivent tout ou partie de ces souvenirs traumatiques.

Quand les traumatismes interviennent au cours de l’enfance, ils ont un impact majeur sur le reste de votre vie. L’enfance est une période où votre cerveau est en pleine construction. Durant cette période, vous absorbez toutes les situations afférentes à votre quotidien. A plus forte raison quand celles-ci génèrent des points de douleurs. Lesquels, plus tard, vous prédisposent à souffrir de troubles psychiques. Ici, j’évoque le stress. L’anxiété. La dépression.

Pour étayer la définition de traumatismes de l’enfance, j’expose ci-après deux traumatismes fréquents qui constituent les paramètres fonctionnels de l’adulte que vous êtes devenu(e).

Si vous n'êtes pas prêt à changer, ne regardez pas cette vidéoTraumatismes de l’enfance: La mort tragique d’un parent

La perte brusque d’un parent est un événement très difficile à supporter. Il en est ainsi quand il s’agit du décès de ce parent survient à la suite d’un accident de la circulation. Ou d’une maladie grave. C’est un marqueur violent qui imprègne votre cerveau. Ou plutôt votre mémoire.

L’enfant est contraint de progresser dans sa vie dans un contexte et un environnement psycho affectif déséquilibré. Celui où la réalité s’impose alors que ce même enfant ne dispose pas de tous les paramètres affectifs pour intégrer une information.

Les croyances et les rêves de cet enfant sont à jamais bouleversés. L’absence de parents constitue un grand vide affectif. L’enfant est impuissant à modifier le cours de ce drame que la réalité lui impose.

Du coup, certains enfants rencontrent des troubles sociaux et affectifs. Et ce au point de se convaincre de ne pas vouloir s’attacher aux gens, dans n’importe quel type de relation. En effet, ces mêmes gens peuvent disparaître de manière soudaine et brutale.

L’enfant réagit par un comportement non affectif pour se protéger des conséquences de traumatismes. Ou se prémunit contre d’éventuels traumatismes à venir.

C’est ainsi que ces enfants, devenus adultes, ont des relations troublées avec d’autres personnes. Ce qui rejaillit dans tout ou partie des domaines de leur vie.

Traumatismes de l’enfance: Une recherche éperdue

Plus la relation avec le parent décédé est forte, plus l’impact du décès est important sur l’état psychologique de l’enfant. Par exemple, une fille qui a une relation forte avec son père brusquement décédé est susceptible d’avoir des difficultés à entretenir des relations épanouies avec les hommes. Et ce pour deux raisons:

  1. Elle recherche en chacun la relation qu’elle a avec son père, ce qui est quasi impossible à trouver, puisqu’il s’agit d’un idéal
  2. La peur de perdre ces hommes, de la même façon qu’elle a perdu son père, la préoccupe continuellement. L’empêche de s’investir totalement dans la relation de couple

Ces deux situations sont également probables chez un homme qui entretient une forte relation avec sa mère décédée de manière tragique.Le plus souvent, dans ce type de situation, les relations avec le parent survivant sont marquées par de vives tensions qui altèrent la relation parent – enfant.

Cette expérience psycho affective conditionne la vie de l’enfant qui devient adulte. Celui-ci réagit constamment du fait d’une instabilité psychologique et émotionnelle. L’enfant n’a pas pu se construire de façon équilibrée dans la mesure où l’un de ses deux parents manque.

Je vous laisse imaginer ce qu’il en est en terme de douleurs. Surtout quand on sait comment se construisent certains enfants malgré la présence des deux parents. Ah, névrose, quand tu nous tiens.

Traumatismes de l’enfance: Les abus sexuels

Les abus sexuels font partie des traumatismes de l’enfance les plus fréquents. Ils sont paralysants à l’âge adulte. Ils concernent les femmes le plus souvent. Mais les hommes en sont également en être victimes.

Une personne sexuellement abusée au cours de son enfance, a du mal à avoir confiance. Aussi bien en elle-même qu’en les autres. L’assurance qu’elle a – plus ou moins – développée au cours des premières années de sa vie, s’en trouve altérée. Et, dans les cas où le bourreau est un parent proche, les traumatismes sont plus prégnants.

Ce manque de confiance en soi influe également sur la capacité d’apprentissage tout au long de l’enfance. Comme de l’adolescence. La victime d’abus sexuels est beaucoup plus préoccupée à trouver une raison de continuer à vivre. Plus que d’apprendre. La personne victime est bien plus réactive aux évènements de son quotidien qu’elle n’est active. Une fois à l’âge adulte, les conséquences de ces traumatismes sexuels peuvent apparaissent.

Traumatismes de l’enfance: Une vie sexuelle quasi inexistante

Une personne adulte victime d’un ou des traumatismes sexuels au cours de son enfance a le plus grand mal à s’épanouir sexuellement. Il lui est particulièrement difficile, voire impossible, de faire confiance à son partenaire. Au point de lui offrir son corps. Pour elle, la sexualité est synonyme d’abus. De domination. Par conséquent, il lui est fortement douloureux, voire impossible, de s’abandonner pour ressentir le moindre plaisir.

Traumatismes de l’enfance: La dépravation sexuelle

Un éveil malsain à la sexualité au cours de l’enfance motive – parfois – une sexualité dite déviante à l’âge adulte. Les personnes dans ce genre de situations risquent de sombrer dans une dépendance au sexe. Partant, d’avoir une sexualité débridée. Voire malsaine ou déviante. Ou de faire un usage excessif ou dépendant de substances psychotropes comme les stupéfiants ou l’alcool. Parfois, certaines victimes d’agressions sexuelles sombrent au point de se livrer à la prostitution.

La perte tragique d’un parent, et les abus sexuels, ne sont que des exemples parmi d’autres traumatismes subis au cours de l’enfance. Dans tous les cas, des traumatismes de toute nature deviennent une prison à l’âge adulte.

La question se pose donc de savoir comment faire pour se libérer de traumatismes de l’enfance. Comment retrouver confiance en soi.

Comment sortir de traumatismes de l’enfance

Victime de traumatismes, il est vital de faire la paix avec votre passé. Vous avez besoin de faire un retour en arrière afin de soigner les blessures infligées tout au long de votre croissance psychique.

En l’espèce, l’approche comportementale est une thérapie révolutionnaire. Elle vous aide à retrouver confiance. En vous, comme en la vie. Et ce en quelques semaines seulement. Cela ne relève pas du miracle ou du charlatanisme. C’est une question d’intervention systémique et stratégique. Je m’explique.

  • En comparaison aux traitements médicamenteux, le coaching comportemental n’a aucun effet secondaire. Si les médicaments apaisent les symptômes physiques, ou psychiques, ils ne règlent pas votre problème
  • En comparaison aux groupes de soutien, le coaching comportemental est plus efficace du fait d’un suivi personnalisé. Votre cas est spécifique. Vous avez besoin de l’aborder dans un cadre bienveillant spécialement dédié à vous seul(e)

5 étapes. Ce sont les fondements du programme comportemental en ligne conçu pour vous. Pour vous aider à donner un cours apaisé de votre vie. Mais, en quoi un tel programme peut-il vous aider?

Traumatismes de l’enfance: Les 5 étapes à respecter

  • Vous faites un point précis de vos symptômes. Apprenez à objectiver. Il n’y a pas à avoir honte de ce que vous ressentez. Vous n’êtes pas responsable d’avoir subi des violences. Vous n’avez rien provoqué. La victime, c’est vous! Le programme vous aide à pendre toute la mesure de cette réalité.
  • Pour se protéger de leurs traumatismes, la plupart des gens réagissent par l’évitement. Par le contrôle de leurs émotions. Le programme thérapeutique et comportemental en ligne vous aide à retravailler le contexte de vos traumatismes. Ceci afin de reprendre le contrôle de vos réactions émotionnelles. Cela n’a rien d’inquiétant. C’est bien plus facile que vous ne le pensez. En plus d’être essentiel. Pour guérir de ce type de blessures, il vous faut les rouvrir. Pour mieux les refermer. C’est un mal pour un bien.
  • Un tel programme vous aide à tourner la page de votre passé liés à ces traumatismes de l’enfance. Il corrige vos schémas de pensées réactives. Chez les victimes de traumatismes de l’enfance, la culpabilité et ou la colère sont constantes. Vous menez donc un travail de fond qui efface ce type de raisonnement et de réactions
  • Ce programme en ligne vous aide à avoir des pensées et des comportements plus positifs. Plus constructifs. Sauf à ce que vous y preniez un réel plaisir, vous n’êtes pas obligé(e) de gâcher le reste de votre vie à cause de votre passé. Avec ce programme comportemental, vous construisez des pensées, et des actions, bien plus valorisantes pour vous. Lesquelles vous conduisent à une vie bien plus épanouie. Vous vous acceptez pour qui vous êtes. Comme vous êtes. Vous surmontez tous vos problématiques de honte et de culpabilité. En bref, vous apprenez à vous affirmer. Dans tous les sens d’acceptation de ce terme.
Traumatismes de l’enfance: La solution comportementale

Pour ce qui me concerne, c’est grâce à la thérapie comportementale que je sort de troubles psychiques liés à des traumatismes de l’enfance. Ceux-ci n’ont à voir avec le décès d’un proche. Ou un abus sexuel. Plus avec des dysfonctionnements familiaux.

Quel que soit votre passé, souhaitez-vous une personne heureuse et épanouie? J’imagine que oui. Il vous reste un dernier effort à effectuer. Celui de renoncer à souffrir et à expier une faute que vous n’avez pas commise.

N’hésitez pas à partager votre expérience en lien avec des traumatismes de l’enfance à l’aide de l’espace “Commentaires” en dessous de cet article.


 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

2 Commentaires: “Traumatismes de l’enfance: 5 étapes à respecter pour se libérer du passé”

  1. Bonjour Yannick,

    Je comprends que cela vous ait déplu. Votre remarque est tombée à point nommé. je vous invite donc à regarder de nouveau la page et le contenu incriminés. Dans la mesure où vous savez lire, je pense que cela vous plaira. Peut-être…

    Programme thérapeutique

    Meric de votre intérêt et de votre aide pour être meilleur. Belle journée à vous.

  2. Yannick dit :

    Le lien vers “le Programme ARtUS” mène vers une video abusivement longue. C’est beaucoup trop long. Trop long et c’est la méthode “ligue des conducteurs” qui est employée: des propos écrits à l’écran et répétés par une voix off, comme si on ne savait pas lire !!! —> donc on laisse tomber bien avant la fin, et ce “Programme ARtUS” inaccessible restera l où il est.
    Ce n’est pas sérieux. Il n’y a pas à devoir subir ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut