Coaching comportemental: Un excellent outil de développement personnel

Depuis quelques années déjà, le coaching, et à plus forte raison, le coaching comportemental, nourrit bien des fantasmes. Je parle là, autant de coaching de vie que de coaching personnel et, partant, de développement personnel. Et, par conséquent, de conduite du changement. Sans oublier le coaching de performance ou coaching d’excellence.

Comme si le coaching comportemental, qui est un accompagnement au changement, était soluble dans tous les domaines de notre vie. Pourquoi pas. Dans cet article, je vous présente ce que d’aucun appelle le coaching comportemental et cognitif (pensées automatiques).

Quelle que soit la précision que vous lui apportez quant aux domaines dans lequel vous intervenez, ou bénéficiez d’interventions, le coaching comportemental demeure le coaching. Tout simplement. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Dès lors, reste à savoir ce qu’est vraiment le coaching. Quelle est son utilité? Dans la même veine, y a t’il différents types de coaching? Quels en sont les fondements?

Pour commencer, sachez que, littéralement, le mot coach signifie « entraineur ». Et cela n’est pas innocent de vous le préciser.

Le coaching comportemental est un prolongement de la thérapie comportementale. Centré sur le « ici et le maintenant », il vous aide à avoir des pensées et des comportements plus adaptés à votre réalité. Comme à vos besoins. Et ce, dans tous les domaines de votre vie.

Fondamentalement, le coaching comportemental neutralise les freins qui vous empêche d’agir. Ceci afin de favoriser un comportement d’action, de production, conforme à vos objectifs.

Sommaire

Définition du coaching comportemental

L’objectif du coaching comportemental est de vous aider à explorer et corriger vos pensées et réactions dysfonctionnelles. C’est à dire celles qui vous donnent un effet inversement proportionnel à l’effet désiré. En effet, toute votre vie se joue au niveau de votre pensée. Une personne qui est « forte dans la tête » sera forte dans la vie. De la même manière qu’une personne qui se croit faible échoue sûrement.

En réalité, ce qui vous arrive n’est pas le plus important. Ce qui l’est plus, c’est votre façon de réagir à ce sujet. C’est la raison pour laquelle vous êtes susceptible d’être totalement déstabilisé(e) dans certaines situations. Et ce alors que d’autres personnes tiennent bon, voire les affrontent sereinement.

Vous n’êtes pas toujours conscient(e) des schémas de pensées automatiques que vous adoptez tout au long de votre vie. En général, vous n’en constatez les effets sur votre quotidien que plus tard. Trop tard?

Coaching comportemental: L’aspect cognitif

Vous ne faites aucun effort pour penser d’une manière précise quand vous êtes confronté(e) à des défis. Vos réflexes sont gravés en vous. Si certains d’entre eux sont positifs, beaucoup d’autres sont négatifs. Ils affectent plusieurs domaines de votre vie.

D’une façon générale, les réactions les plus habituelles que vous avez face à des aux événements désagréables, sont des pensées de survie. Vous ne contrôlez donc pas vos réactions. Elles sont naturelles. Même si elles vous sont préjudiciables, à court, moyen ou long terme.

Ces pensées (aspect cognitif), et les comportements qui y sont associés, se construisent au gré de vos expériences de vie. Et ce depuis que vous êtes né.

C’est comme cela que ces pensées de survie ont comme résultats les plus fréquents ce qu’il convient d’appeler des pensées automatiques. Lesquelles sont: l’exagération, la sur généralisation, la négativité, la fausse présomption, l’intolérance, etc.

Par exemple, ce n’est pas parce que votre patron ne vous salue pas chaleureusement un matin qu’il a une dent contre vous. Ce n’est pas parce que vous ratez votre train le matin que votre journée se passe mal. Et c’est pourtant ce que vous pouvez en concevoir en termes de pensées.

Le coaching comportemental est donc très utile pour prendre conscience des pensées automatiques. Celles-là mêmes qui altèrent votre quotidien. Mais le coaching comportemental permet également de déterminer les mécanismes qui déclenchent des pensées inappropriées. Partant, en identifiant ces mécanismes, vous les modifiez à votre profit.

Coaching personnel: Identifier les freins et les ressources

Coaching comportemental: Utilité et objectifs

Le coaching comportemental vous aide à concevoir des pensées adaptées aux situations que vous vivez à chaque instant de votre vie. Il s’agit donc d’en retirer équilibre et bien-être. Il s’agit donc de cultiver un certain savoir faire. Ainsi, le coaching comportemental vous aide à ne plus être renfermé(e) dans le passé. A remplacer vos interprétations erronées par celles qui sont conformes à votre réalité.

Vous n’êtes pas responsable de ce qui vous arrive dans la vie. Mais, vous êtes responsable de la façon dont vous exploitez vos réactions. En effet, il vous appartient d’accepter qu’elles sont, parfois, inadaptées à votre réalité. Comme à vos besoins. I vous incombe de prendre acte de ces comportements. Lesquels sont à la base de situations désagréables que vous subissez. L’objectif est d’en modifier tant la perception que l’issue.

Le but du coaching comportemental consiste donc à vous aider à supprimer les comportements problématiques pour en adopter de meilleurs.

En général, quand vous êtes sous pression, vous avez tendance à faire des erreurs. Ce que vous regrettez plus tard. C’est comme cela que les actes que vous posez chaque jour ont des conséquences importantes. Aussi bien sur votre état mental que sur toute votre vie.

Voici deux domaines de votre vie où vos comportements ont un impact direct sur les résultats que vous obtenez.

Applications dans le domaine professionnel

Imaginons que vous soyez toujours en retard au boulot. Tôt ou tard, vous avez des ennuis du fait des récriminations de vos supérieurs hiérarchiques. Si vous avez tendance à toujours reporter ce que vous devez faire, vous n’atteignez jamais les objectifs qui vous vous sont fixés. En tous cas pas dans délais.

Dès lors, vous vous retrouvez sous la pression de votre supérieur hiérarchique. Ou d’un client que vous n’avez pas satisfait dans les temps. Si vous avez tendance à vous isoler à chaque fois que vous venez au boulot, vous n’arrivez jamais à vous intégrer dans votre groupe de travail.

La conséquence directe est un sentiment de solitude. Lequel, inéluctablement, vous déborde. Il échappe à votre contrôle. Et, au contraire de ce que vous croyez, peu importe votre salaire. Si vous n’avez pas les comportements attendus dans le domaine professionnel, votre salaire ne vous protège pas d’avoir à assumer les conséquences de votre réaction. Ni ne vous permet d’être  une personne heureuse et épanouie.

Ces comportements inadaptés ne sont pas toujours volontaires. Il est vraisemblable qu’ils sont liés à des habitudes que vous avez développées à une période de votre vie. Ou qu’ils soient le fruit de difficultés que vous rencontrez à certains moments. Et ce, alors que vous essayez de vous adapter. Sans réel succès.

Votre responsabilité est donc de prendre acte des comportements qui vous nuisent. De vous mettre en situation d’utiliser les bons outils pour y remédier. Par exemple, le programme comportemental en ligne ARtUS est un outil qui vous aide à identifier les comportements toxiques que vous avez. Partant, vous remédier à votre problème pour éviter les situations de stress ou de burnout au travail.

Bénéfices dans le domaine personnel

Dans votre vie personnelle, peut-être avez-vous remarqué que vous ne prenez pas soin de vous. Vous êtes sujet à des problèmes (maladies, troubles divers) tant psychiques que physiques. Dans la même veine, vous savez que vous n’êtes pas une personne heureuse et épanouie. Encore moins si vous ne vous reposez pas assez. Vous êtes constamment épuisé. Dès lors, vous vous dirigez tout droit vers une dépression. Vous le savez. Mais que faites-vous pour que les choses s’améliorent?

Si vous êtes en couple, père ou mère de famille, marié(e) ou pas, il est nécessaire de trouver du temps pour partager votre temps avec les personnes qui vous sont chères. Si vous passez tout votre temps à travailler sans jamais accorder de l’attention et de l’affection à vos proches, cela finira par vous couter cher.

Je conviens que vous n’êtes pas seul(e) responsable des difficultés personnelles rencontrées. Il est possible que ce soit un schéma comportemental induit par la cellule familiale dans laquelle vous grandissez. Peut-être est-ce lié au fait que, enfant, vos parents n’ont jamais été là pour vous. Non pas qu’ils ne vous aiment pas. Mais ils ont fait le choix de se consacrer à leur travail. Ou à une passion quelconque.

Coaching de vie: Instaurer le changement

Coaching comportemental: Le principe de réalités

Sans le vouloir, vous reproduisez les mêmes schémas. Même si vous vous en défendez. Vous êtes également absent pour votre famille. Certains soirs, il vous arrive de rentrer tard. Et parfois pas dans un état… normal (ivresse). Vous ne faites pas attention à vos enfants. Vous vous mettez facilement en colère. En bref, tout cela vous échappe. Vous réagissez pour vous protéger. Le déni est votre faux ami.

Si vous n’y prenez pas garde, tous ces comportements vous conduisent au chaos. C’est une simple question de temps. Tôt ou tard, votre compagne ou votre compagnon envisage de vous quitter. Vous risquez de perdre l’affection des vôtres. D’être confronté(e) à leur refus de vous parler. C’est comme cela que, insidieusement, peut-être, si vous n’agissez pas, vos enfants refusent de vous voir. Ce qui ne vous change peut-être pas dans la mesure où vous êtes déjà absent pour eux.

Programme de coaching comportemental

Du programme en ligne dont je vous parle, vous retirez les bénéfices ci-après:

  • Prendre conscience des comportements inappropriés que vous avez
  • Prise en compte de la réalité de leurs conséquences
  • Facilite des comportements plus adaptés à votre besoin comme à votre réalité

N’oubliez pas. Si vous ne faites rien, si vous ne changez pas alors que vous savez que vos comportements vous sont nuisibles à vous comme aux personnes qui sont dans votre environnement, les choses vont s’aggraver. Dès lors, comme il se dit souvent dans des groupes de paroles: « Vous n’êtes pas responsable de ce qu’il vous arrive. Mais vous êtes responsable de créer le changement« .

Comme vous l’avez compris, le coaching comportemental est un outil simple et pratique. Il vous permet d’améliorer votre vie. Si, honnêtement, vous remarquez que vous êtes plus souvent victime de vos réactions, tant dans un environnement professionnel que personnel, et que vous n’arrivez pas à induire un changement, c’est donc que vous êtes comme bloqué. Il vous appartient alors d’agir.

En conséquence, je vous suggère de regarder la vidéo ci-dessous. A plus forte raison si vous ressentez de l’angoisse, ou de l’anxiété. Ou êtes victime de phobie, de toc, ou de dépression, en lien avec votre résistance au changement.

Par extension, qu’il s’agisse de coaching comportemental ou de coaching personnel, dans un cadre tant professionnel que personnel, il s’agit bien de bénéficier d’outils en vue de votre développement personnel (eh oui, c’est de vous dont il s’agit dans les deux cas).

Coaching personnel: 1 excellente façon d’améliorer son développement personnel

Le seul mot coaching est à la mode depuis plusieurs années maintenant. Il y a divers coach dans la vie de tous les jours, dont ceux qui s’occupent de coaching personnel. En effet, le coaching personnel est particulièrement recommandé pour bénéficier d’une vie plus épanouie. Plus personnellement équilibrée.

Bien souvent, le coaching personnel constitue le petit coup de pouce qui permet de retrouver confiance en soi. D’être plus armé(e) pour appréhender les difficultés de la vie. Et ce d’une façon plus objective et constructive. Être plus épanoui(e) dans ses relations sociales. Affectives. Sentimentales. Professionnelles. Et j’en passe. En bref, le coaching personnel, c’est l’approche holistique qui vous offre la possibilité d’un meilleur style de vie. Plus conforme à vos attentes.

Je vous explique tout cela dans cet article dédié au coaching personnel.

Définition du coaching personnel

Le coaching personnel est défini par la Fédération Internationale des coachs comme un « Accompagnement personnalisé dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évolution de son projet de vie ». Ouf!

Le concept de « Coach » est issu du monde sportif. Il a été adopté dans le monde de l’entreprise et du développement personnel depuis une quinzaine d’années.

Face à l’évolution fulgurante que connaît le monde actuel, et à la croissance permanente des défis auxquels l’être humain est confronté, il s’avère nécessaire de l’accompagner dans le développement de son potentiel. C’est à partir de ce constat que le métier de coach est né et a pris de l’ampleur.

En règle générale, une séance de coaching personnel dure une heure. A la faveur du premier rendez-vous, ou de la 1ère consultation, le client exprime les sujets qu’il souhaite aborder. Il arrive également que le client nécessite un coach pour identifier les sujets à aborder au cours de la séance.

Compte tenu de l’importance de certains sujets, les sujets sont abordés en fonction de leur degré d’importance. Voire, ils sont traités en plusieurs consultations.

Pour être coaché(e), il faut – ben évidemment – en faire la demande. Or, beaucoup de personnes n’ont pas forcément conscience qu’elles ont besoin d’un coaching personnel. Peut-être en faites-vous partie? Alors, découvrons ensemble les 4 raisons d’agir dès aujourd’hui pour bénéficier d’un coaching personnel.

Le coaching de vie pour changer

Coaching personnel: Retrouver confiance en soi

Le coaching personnel est un outil fort utilisé pour travailler la confiance en soi. Or, la confiance en soi n’est pas un don du ciel. Bien que ce soit nécessaire – pour ne pas écrire vital –  pour d’une vie la plus épanouie possible.

En effet, il me semble difficile voire impossible d’être une personne heureuse, et de réaliser ses projets si on est rempli de doutes et de peurs. C’est pour éliminer ces deux facteurs de troubles que le coaching personnel est utile.

Le coach ou, à tout le moins les outils qu’il met à votre disposition (un programme comportemental pare exemple) est votre allié pour trouver des solutions à votre manque de confiance. Le but du coach n’est pas de vous amener à identifier les sources de votre problème. Bien qu’il puisse le faire si cela s’avère nécessaire.

Son principal objectif est plutôt de vous aider à trouver, ou à retrouver, l’assurance intérieure que vous avez perdue. Voire que vous n’avez jamais découverte.

Sans doute êtes-vous une personne pleine de qualités et de ressources. Mais vous pouvez avoir toutes les peines du monde à les exploiter à votre profit. Vous n’avez juste pas encore eu l’occasion de vous révéler à vous-même. Ni d’utiliser le potentiel que vous avez.

Le coach utilise les techniques appropriées et vous aide à y arriver. Mais, cela ne vous redonne pas confiance. Cela vous donne les clés pour vous faire confiance à vous même. Nuance…

Coaching personnel: Mieux appréhender les difficultés de la vie

Nous traversons tous des périodes de turbulences. Dans nos vies de couple. Dans nos vies professionnelles. Comme dans nos vies de famille,. Et ce pour de multiples raisons. Santé, famille, etc. Si certains arrivent à s’en sortir parfaitement, d’autres peuvent avoir l’impression de sombrer. Et ce au point d’être convaincus que ces difficultés les accompagnent toute le reste de leur vie.

Dans de telles situations, dans de telles perceptions émotionnelles, l’avantage du coaching personnel est qu’il vous aide à voir les choses sous un nouvel angle. Un angle beaucoup plus objectif. Fort de vos consultations, vous en venez à considérer que ce qui vous arrive dans la vie n’est pas le plus important. C’est plutôt votre manière de voir et d’agir qui importe.

Dans chaque situation défavorable se trouve un avantage pour vous. Comme j’aime à l’écrire, et à le dire souvent, chaque crise est une opportunité. Ainsi, chaque expérience difficile vous permet de grandir. D’apprendre un peu plus sur la vie. Sur vous. Partant, de mûrir.

Objectivement, il est compréhensible qu’en cas de problème, votre première réaction soit la peur. Ou la colère. Mais, quand vous remarquez que vous avez peur de perdre le contrôle, ne vous alarmez pas exagérément. Envisagez un coaching ou l’utilisation d’un programme comportemental que celui que j’ai conçu (voir à la fin de ‘article).

Utiliser cet outil qu’est le coaching personnel vous permet de trouver des solutions à votre problème. De tirer profit des solutions que vous mettez en place. Par exemple, c’est ce qui est envisageable si vous estimez vos relations avec les autres comme un problème.

Coaching personnel: Résoudre ses problèmes relationnels

La question relative aux problèmes relationnels est fréquemment abordé au cours des séances de coaching personnel. Je parle là de conflits. Ou, plus spécifiquement, de gestion des conflits.

Imaginons que cela fait plusieurs années que vous n’arrivez pas à avoir une relation épanouie avec vos proches. Votre famille est disloquée. Votre épouse/époux n’a plus confiance en vous. Vos enfants semblent ne pas vous porter dans votre cœur. Ou vous n’arrivez pas à vous affirmer en leur prodiguant une éducation qui vous satisfasse.

Peut-être êtes-vous à la recherche de votre âme-sœur depuis des années? Mais tous vos efforts restent infructueux.

Vous avez constaté que, soit vous choisissez une mauvaise personne, et vous vous faites larguer quelques semaines ou mois après. Soit vous gâchez tout par votre maladresse.

Dès lors, je vous invite à consulter un coach. Ce type de démarche est très utile pour régler ce type de problèmes. Pour avoir des relations amoureuses, familiales, sociales, ou professionnelles, équilibrées. Épanouissantes.

A ce propos, comme à celui qui concerne le développement personnel dans son ensemble, je vais sans doute créer un programme de coaching personnel qui vous aide à avoir ce type de relations puisqu’il s’agit de vous aider à changer vos comportements.

En effet, ne dit-on pas pas que pour que les autres changent de comportement, il faut changer le notre avant tout?

Coaching personnel: Changer ses comportements

Autant écrire les choses comme elles sont. La vie que vous vivez – actuellement – est le résultat des choix que vous avez fait dans le passé. Il est probable qu’à un moment ou à un autre vous avez considéré les autres comme responsables de vos turpitudes (ce mot m’amuse beaucoup).

Si vous acceptez de prendre un peu de recul, vous vous rendez compte qu’en réalité changer un certain nombre de vos comportements relève, et repose, sur votre seul choix. Votre seule responsabilité. Je parle là de façon d’être et de façon de faire.

Si vous ne changez pas certaines de vos habitudes, celles dont, honnêtement, vous reconnaissez qu’elles vous donnent plus de problèmes que de satisfaction, rien n’est prêt à changer dans votre vie.

Or, si vous souhaitez atteindre un objectif spécifique au cours d’une période donnée, ou d’une façon générale, il faut sérieusement envisager que vos comportements soient en adéquation avec ce que nécessite ce changement à venir.

A l’inverse, vous ne faites qu’exprimer ce qui est bien connu de tous, la résistance au changement. Si vous acceptez la nécessité de changer, votre coaching personnel est donc structuré en trois principales étapes:

  • Identifier vos comportements négatifs, car vous n’en êtes pas forcément conscient(e)
  • Actions diverses pour conduire le changement
  • Consolidation des actions correctives de sorte à pérenniser les changements

Coaching personnel: Le coaching de vie

Comme j’espère vous en êtes convaincu(e), le coaching personnel est un réel outil. Un atout pour améliorer votre qualité de vie. En conséquence, si vous souhaitez avoir de plus amples informations quant au programme de coaching personnel en ligne que je suis entrain de concevoir, je vous invite à m’en informer à l’aide du formulaire de « Commentaires » en dessous de cet article.

Vous pouvez aussi exprimer n’importe quel autre commentaire, ou partager votre expérience au sujet du coaching personnel.

Ou, mieux: cliquez sur l’image ci-dessous.

Coaching de vie: Instaurer le changement

Coaching comportemental: Un excellent outil de développement personnel

Le développement personnel est une façon d’être comme une façon de faire à soi même. J’entends par là que tout ce qui concerne le développement personnel est une démarche précisément… personnelle.

Chacun va y trouver, à défaut de ce qu’il y apporte, ce qu’il y recherche: s’affirmer, se recentrer sur soi, gagner confiance en soi… J’ai toujours entendu parler de développement personnel. Et j’ai toujours entendu parler de techniques de développement personnel.

Et enfin, je dois le reconnaître, j’ai toujours regardé tout ça avec une certaine circonspection. Mais, à bien y réfléchir, chacun voit midi à sa porte. Et il arrive, parfois, que la mienne reste fermée (je parle de ma porte)…

Maintenant, je reconnais que l’approche comportementale est une technique de développement personnel qui a déjà fait des miracles chez de nombreuses personnes. Encore faut-il que nous soyons d’accord sur ce que constitue – et définit – une technique de développement personnel.

Quels en sont les outils? Pourquoi est-ce que j’affirme que le développement personnel accomplit des miracles (mais pas que)?

Si je me réfère à ma propre vie, l’approche comportementale liée au développement personnel me permet de changer ma vie chaque jour et a un impact bénéfique sur mon quotidien.

Je résous en 8 semaines des problèmes que je traîne pourtant laborieusement depuis 20 ans. Par extension, ma vie s’en trouve aujourd’hui durablement et positivement changée. Tout ce qui concerne le développement personnel s’est considérablement développé depuis les années 2000.

Ce n’est pas une raison pour que je vous fasse avaler des couleuvres. En amont comme en aval comme du développement personnel, il y a des millions de personnes. Dans le monde entier. Elles se sont découvertes et acceptées pour qui elles sont comme elles sont.

Moi y compris.

Développement personnel: Définition

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite définition du développement personnel s’impose. Beaucoup de personnes pensent savoir ce qui se cache derrière ce concept, mais force est de constater que chacun a sa propre définition du sujet.

Alors, qu’est-ce que le développement personnel ? Une approche imagée est sans aucun doute l’une des meilleures façon de définir ce qu’est le développement personnel.

Imaginez que votre vie est jonchée d’obstacles infranchissables, tels de grands murs que vous ne pouvez pas escalader. Le développement personnel est un moyen de faire tomber ces murs et de dégager l’espace devant vous pour que vous puissiez traverser votre vie plus facilement.

Si le champ est libre devant vous, vous pouvez tout simplement traverser la vie. Vous n’avez plus à vous battre, ni à vous sentir coincé derrière de grands murs qui semblent trop grands pour être franchis.

Le développement personnel n’a pas pour seule vocation de vous aider à résoudre les problèmes rencontrés dans votre vie. Il vous permet aussi de grandir et de vivre mieux à travers une version améliorée de vous-même.

Les différentes approches du développement personnel

Le développement personnel consiste en l’utilisation de méthodes pour favoriser l’accomplissement ou la réalisation de soi. Il s’agit donc de bien être et, qui dit bien être dit bien faire.

Ces techniques de développement personnel peuvent revêtir différents aspects:

  • Coaching (individuel ou professionnel)
  • Coaching sportif
  • Formations (gestion du stress, gestion des conflits)
  • Parcours thérapeutiques (psychologie, psychanalyse, psychothérapie)
  • Méditation
  • Relaxation
  • Spiritualité
  • Reiki

Toutes ces techniques ou approches ont pour vocation de vous apporter bien être, sérénité et équilibre tant au niveau psychique que physique. Comme évoqué précédemment, chacun à ses propres objectifs en lien avec le développement personnel: épanouissement personnel, apprendre à s’affirmer, s’aimer soi même

Il convient cependant de se rapprocher de professionnels compétents. Ceux qui travaillent de façon individuelle. Ou au sein d’une organisation. Il existe également des coachs en développement personnel.

De votre côté, il est tout à fait possible de suivre une formation ou des cours, écouter des podcasts, suivre des séminaires et ateliers ou encore lire des livres sur le développement personnel.  

Les différents modes de développement personnel

Le développement personnel voit le jour dans les années au pays de l’Oncle Sam. Il est largement adopté en Europe aux alentours des les années 60/70. Les théories qui constituent le fondement du développement personnel sont tirées des travaux des psychanalystes Alfred Adler (1870-1937) et Carl Gustav Jung (1875-1961).

Les théories de Carl Gustav Jung reprises sont l’inconscient collectif, les archétypes, la vision du rêve, la synchronicité et, surtout, le concept central de l’individualisation. Selon ce psychanalyste (Jung), la psychologie ne se limite pas qu’à résoudre les problèmes vécus par l’homme. qui sont essentiellement fondés sur les expériences du passé.

Elle a également pour but d’aider tout individu à préparer, et à réaliser, son avenir. Alfred Adler donne à la psychologie une dimension qu’elle n’a pas auparavant. Il créé la psychologie individuelle.

Elle a pour but l’amélioration de l’image de soi. De plus, elle donne à un individu la capacité à affronter les situations vécues au quotidien. Les résultats des travaux de plusieurs autres chercheurs sont des outils également utilisés dans le développement personnel.

On peut citer entre autres:

  • La gestalt-thérapie dont le fondateur est Fritz Perls
  • Le psychodrame dont le fondateur est Jacob Levy Moreno
  • La sophrologie dont Alfonso Caycedo est l’un des fondateurs
  • L’approche centrée sur la personne de Carl Rogers
  • La programmation neurolinguistique (PNL) dont Richard Bandler et John Grinder sont les précurseurs

On peut donc définir le développement personnel comme un ensemble de démarches effectuées dans le but de provoquer un changement dans sa vie.

Au sens de « changer, c’est évoluer ».

Coaching de vie: quand changer c'est évoluer

Développement personnel: Une remise en cause de soi même

Se tourner le vers le développement personnel implique une remise en cause de soi même avec pour objectif de comprendre:

  • Le but de son existence
  • Son système de pensée
  • Son système de croyances et de certitudes
  • L’ensemble de ses comportements quotidiens

Dans la pratique, ces démarches se résument le plus souvent aux quatre principaux points développés ci-après :

Amélioration des relations avec les autres

1 – Comment vous comportez-vous avec votre entourage?
2 – Avez-vous des relations saines ou des relations destructrices?
3 – De façon concrète, que vous apportent vos relations?
4 – Quel type d’ami(e), d’époux/épouse, de frère/sœur ou de parent êtes-vous?

Les réponses à ces questions conduisent à prendre des décisions importantes à propos de ces relations.

Amélioration de la relation à soi-même

L’amélioration de la relation à soi-même est l’un des volets les plus importants.

Les résolutions sont prises sur la base des réponses aux questions suivantes:

5 – Comment pouvez-vous être un meilleur ami pour vous-même?
6 – À quel point vous aimez-vous?
7 – Pour arrêter de vous faire souffrir, que devez-vous faire?
8 – Pour cesser de vous dévaloriser, quels sont les aspects que vous devez changer dans votre quotidien?

Ce volet implique également la connaissance de soi et aussi la découverte de ses dons et talents. Il s’agit là de les mettre en valeur.

Amélioration de la relation avec sa propre histoire

Pour que votre avenir soit le plus radieux possible, un tour dans votre passé s’impose.

9 – Quelles sont les personnes les plus significatives de votre passé?
10 – Quelles relations passées vous ont le plus marqué?
11 – Quelle influence sur votre vie actuelle a la relation que vous avez avec vos parents?

Les réponses à ce type de questions vous permettent d’évaluer votre passé et son impact sur votre présent. Puis d’entreprendre des démarches pour vous en libérer. A compter du moment où vous estimez que le passé est une entrave à votre développement.

Cela peut donc impliquer de franches discussions avec des personnes avec qui vous avez des conflits.

La relation au spirituel

Entendons nous bien : je ne parle aucunement de religion quand je fais allusion à une dimension spirituelle. Je ne fais référence qu’à l’esprit lui-même. A l’état d’esprit même.

Ici, il ne s’agit pas de questionnements, il s’agit juste de reconnaître qu’il y a une part de spiritualité qui nous habite tous puisque chaque être est pourvu d’un esprit. Et par ailleurs, de reconnaître que spiritualité et développement personnel sont liés.

Chacun est relié à cette part de spiritualité. D’ailleurs, que faites-vous quand vous pratiquez des séances de méditation, la transe, un travail sur votre respiration, etc., si ce n’est une démarche spirituelle ?

D’une façon générale, le développement personnel a pour vocation de vous permettre d’atteindre un meilleur niveau de vie. Et ce dans tout ou partie des domaines de votre vie.

La vocation du développement personnel

A l’aide de toutes ces démarches, il s’agit pour vous de mettre en valeur des éléments qui constituent votre personnalité et que vous n’osez pas exploiter ou que vous ne savez pas exploiter.

La vocation du développement personnel est donc de vous permettre de valoriser toutes vos compétences. Qu’elles soient personnelles, sociales, professionnelles, et ceci en sachant utiliser ce que d’aucuns nomment vos  » énergies « .

C’est à dire trouver des moyens utiles pour apprendre à vous affirmer, et surtout à savoir s’affirmer en toutes circonstances. A oser être soi. Oser s’affirmer. C’est la raison pour laquelle, chacun, sur la foi de ses ressentis et désirs, est plus attiré par une méthode qu’une autre.

Par exemple, vous êtes convaincu que seule la pratique d’un sport à risques, à sensations fortes ou extrême vous permet de cultiver votre capital de confiance en soi. Sa pratique permet d’enrichir votre développement personnel.

J’entends par là que vous pouvez être attiré(e) par une ou des pratiques diverses (méditation, sport, études, spiritualité, etc…). Celles-ci vous permettent d’avoir une image de soi et une estime de soi positive, voire au « top » pour certains.

Prendre le risque de faire ou refaire ce que vous n’avez jamais osé jusqu’alors vous permet – peut-être – de dépasser vos limites. Et, ainsi, de participer activement à l’accomplissement de soi.

Vous pouvez choisir des activités ou des supports de développement personnel qui favorisent votre équilibre. Les techniques employées vous permettent de ne plus souffrir du stress qui vous handicape ou d’apprendre à traiter vos problèmes d’angoisse ou d’anxiété.

Intérêt du développement personnel

Toutes et tous, nous vivons dans une société dite  » industrielle et riche « . Les outils que nous utilisons pour produire tout ce dont nous avons besoin sont de plus en plus sophistiqués. Et, alors que nous devons nous en sentir mieux, il est notoire que beaucoup en souffrent de plus en plus avec un sentiment naissant d’aliénation.

Notre société avance de plus en vite, est de plus en plus exigeante avec chacun d’entre nous. Il nous faut, dans tous les domaines de notre vie, être les meilleurs. Être à la hauteur. De tout. Et de tout le monde. Tout le temps.

Nous exigeons de nous comme des autres qu’ils soient à la hauteur de nos ambitions. De notre soif de… tout. Ce qui, mis dans son contexte, est bien compréhensible. Mais, c’est épuisant et inhumain!

Et surtout, cette pression permanente est intenable dans la durée.

Notre société dite de  » consommation  » – je ne porte aucun jugement à ce propos – fait que nous sommes sollicités, et même sur-sollicités, en permanence à tous propos afin de consommer.

Se mettre sous pression

Beaucoup de gens perdent de vue leurs objectifs de vie au fil du temps et ont les plus grandes difficultés à répondre favorablement à certains diktats commerciaux. Ceci leur renvoie d’eux une image négative et engendre un stress considérable.

Il s’agit d’apprendre à lutter contre ce stress. Ces personnes sont d’autant plus victime de stress que tout est question d’échec et de réussite. Partant, arrivées à un certain niveau d’usure (burn out), il devient difficile de ne pas contrôler ses peurs en s’enjoignant de réussir.

Par peur d’échouer, ces mêmes personnes génèrent l’inverse de ce qu’elles souhaitent. Elles échouent dans la réalisation de leurs priorités. Ces personnes ont bien conscience que leur vie est phagocytée par des sollicitations qui leur font douter du sens de leur propre vie.

Qui les empêche d’être plus à l’écoute d’elles-mêmes. Elles ne veulent pas être en reste, ce qui débouche sur le fait qu’elles oublient de s’occuper d’elles. Généralement, il suffit d’un écueil de vie pour que ces mêmes personnes en reviennent à considérer leur relation à la vie. A la joie. Au plaisir, Aux obligations.

Et j’en oublie sans doute, la liste est longue et personnelle à chaque être. Progressivement, ces personnes se posent des questions à propos d’eux-mêmes. Elles réinvestissent le sens de leur propre vie en tant que personne.

Elles choisissent de s’intéresser au développement personnel et se mettent en quête d’activités sociales, professionnelles, affectives qui les mettent plus en lien avec leur personnalité.

Le développement personnel à vocation à agir sur différents aspects de notre vie. Il ne se limite pas à la sphère purement privée. C’est pourquoi l’on parle d’épanouissement professionnel et personnel ou même d’épanouissement personnel au travail.

Chemin faisant, elles retrouvent un sens à leur vie. Elles se donnent les moyens de leur propre bien être.

Ainsi, elles lâchent prise à propos de choses du quotidien dont elles se rendent compte qu’elles leur accordent bien plus d’importance qu’elles ne le méritent en réalité.

Les points faibles du développement personnel

C’est comme cela que, chacun à son rythme, nous apprenons à lâcher prise à propos de nos propres peurs. C’est en se comportant de la sorte que, par exemple, nous en venons à nous faire confiance.

Développement personnel et confiance en soi sont aussi liés. Partant, à découvrir comment ne plus être victime d’angoisse ou de crise d’angoisse. La durée d’une prise en charge inscrite dans une démarche de développement personnel n’est pas précise.

Cette démarche varie de quelques semaines à plusieurs années. Voire, toute la vie. Sans une rigueur extrême, point de bons résultats. Ou ceux-ci ne seront pas stabilisés dans le temps.

Pour l’expérience que j’ai des outils  » classiques  » du développement personnel, il faut, plus ou moins régulièrement, se remettre à l’ouvrage. Et par ouvrage, je ne pense pas aux lectures sur le développement personnel.

La technique de développement personnel passe, le plus souvent, par une intervention dite  » sous contraintes « . Cela signifie que vous devez faire certains exercices. Sans discuter. Vous êtes entraîné(e). Obligé(e).

Ce qui favorise la peur de l’échec. Le développement personnel ne permet pas de traiter vos troubles psychiques à la racine. Il est une fusion de plusieurs méthodes thérapeutiques.

Ce n’est donc pas une psychothérapie au sens propre du terme. En terme de technique de développement personnel, vous courrez le risque être la proie idéale pour certains vendeurs de rêves.

Je ne puis que vous encourager à être vigilant à propos de certains stages ou formations vantant une technique de développement personnel ou une autre.

Développement personnel: Des points de comparaison

Idem en ce qui concerne certaines personnes. Lesquelles, par exemple, vous font croire qu’en ne faisant rien, ou pas grand chose, vous devenez riche. Que cela favorise votre développement personnel.

Ce qui va changer vraiment dans votre vie, ce sont les milliers d’euros que vous dépensez pour un résultat inversement proportionnel à l’objectif souhaité. Entendons nous.

Certains stages en technique de développement personnel ou séjours / voyages autour du développement personnel sont sérieux. Cependant, ils restent une minorité sur un nombre croissant d’offres douteuses.

Charge à vous d’exercer votre sens critique et votre libre arbitre. A ce sujet, certains chiffres font mention d’un pourcentage de 1% de personnes dont la vie et la perception changent vraiment à la suite d’utilisation de technique de développement personnel.

L’approche comportementale appartient à ce mode thérapeutique dénommé thérapie brève. Cette approche vous permet de mieux vous découvrir et de régler vos problèmes internes comme externes. De mieux vous aimer.

En bref, de traverser votre vie avec sérénité tout en étant acteur de cette même vie. L’approche comportementale a plusieurs points de similitudes avec le développement personnel de base.

Celui-ci s’est d’ailleurs très largement inspiré de quelques unes des théories de la thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto. Pour que ceci vous apparaisse d’une façon plus claire, je dresse ci-dessous un énoncé comparatif.

Développement personnel et approche comportementale

L’approche comportementale est très souple. Elle respecte votre vision des choses. Elle ne fonctionne qu’avec votre assentiment. Par ailleurs, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé.

L’approche comportementale vous permet de guérir de toutes les formes de stress. De dépression, comme de phobie, et d’anxiété. Elle ne se contente pas de vous aider à avoir de meilleures pensées, et d’améliorer vos relations.

Elle résout autant les problèmes de forme et de fond. L’approche comportementale repose sur des protocoles précis qui ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années en plus d’être scientifiquement validés.

Ainsi, il est notoire que la technique de développement personnel issue de l’approche comportementale favorise le changement de 16 personnes sur 17. Soit plus de 90% en regard des 1% du DP !

Sur la base de ces éléments de comparaison ci-dessus, il est clair que l’approche comportementale est une excellente alternative au développement personnel seul.

Développement personnel: La pyramide de Maslow

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, le développement personnel est un ensemble de démarches qui visent à l’épanouissement personnel d’un être humain. Voire de tous les êtres humains s’ils veulent bien prendre acte de leur… condition spirituelle réelle.

Les exercices de développement personnel qui s’y rattachent participent ainsi à aider toute personne à se découvrir. A s’épanouir. Ou surmonter ses peurs. A gérer ses émotions.

Ce faisant, si j’en crois la pyramide de Maslow (pyramide qui hiérarchise les différents besoins humains), ces exercices de développement personnel sont nécessaires pour tendre vers le bien-être. Vers le mieux faire. Et je n’ai rien contre.

Outil de développement personnel: la pyramide des besoins essentiels

Petit aparté… Ce à propos de quoi je suis beaucoup plus circonspect, ou dubitatif, c’est le bien fondé de la pyramide de Maslow. Quand on sait par qui cette pyramide a été conçue, permettez-moi d’émettre des doutes.

Je n’en n’exprime cependant aucun quant au bien fondé des exercices de développement personnel qui suivent.

Outils et techniques de développement personnel

Le développement personnel fait la part belle à différentes techniques. cependant, certaines d’entre lles sont plus à considérer comme des outils pour gérer ses émotions et, partant, ne résolvent pas toutes les situations. loin s’en faut.

Je vous présente certaines d’entre ells ci-après.

La méditation

Première en lice de cette boité à outils du développement personnel, la méditation est une technique fréquemment employée comme l’un des multiples exercices de développement personnel et d’affirmation de soi.

En effet, chaque personne fonctionne selon un ensemble de processus automatiques. Par exemple, se détendre en écoutant de la musique à chaque fois que vous êtes sous pression ou pratiquer la respiration abdominale.

Ces schémas de pensées, d’être et d’agir, sont des comportements automatiques dits aussi cognitifs. Ils s’installent progressivement au cours de votre vie. Bien sûr, ils diffèrent d’une personne à une autre.

Ainsi, une personne qui grandit dans un environnement où elle est tenue éloignée des nouvelles technologies n’a pas les mêmes réflexes, ni les mêmes comportements qu’une autre personne qui en est proche.

Méditer, c’est aller au-delà de ce type de processus automatiques par souci de se recentrer sur soi. Une personne qui médite quotidiennement entraîne son esprit, ce qui lui permet d’être plus forte mais aussi plus détachée, moins impactée par ses boucles inconscientes.

Face aux situations stressantes ou angoissantes, une telle personne fait preuve de réactions plus objectives.

La respiration

En matière de méditation, se concentrer sur sa respiration est un des meilleurs exercices de développement personnel. C’est donc un excellent moyen de se relaxer et de prendre conscience des flux de pensées qui traversent votre esprit.

Cela vous permet de les corriger dans le sens de les rendre moins prégnantes à notre esprit. Installé(e) dans un endroit calme, vous occupez votre cerveau en le faisant se focaliser sur un objet ou une situation précise.

Il y a deux manières de se concentrer sur sa respiration aux fins de méditation:

  • La première consiste à faire une série d’inspirations et d’expirations conscientes.
    Suivie d’une série de 10 cycles respiratoires tout en comptant de 1 à 10.
  • La deuxième est de se concentrer sur les mouvements de votre corps:
    contractions de l’abdomen, mouvement de la cage thoracique, etc.
    Et ce au cours de plusieurs cycles respiratoires successifs.

Faire l’inventaire de vos sensations corporelles

Parmi tous les exercices de développement personnel qui permettent de se recentrer sur soi même, il en existe un qui n’est pas nécessairement facile de mettre en pratique pour des questions d’objectivité.

Il consiste à faire l’inventaire de vos sensations corporelles. Je sais que je me répète mais ce qui suit est l’un des exercices de développement personnel indispensable. Si vous souhaitez prendre de la distance avec vos émotions, et plus particulièrement avec celles qui vous mettent dans l’embarras ou dans un état d’esprit inconfortable.

Cet exercice de méditation consiste à vous retirer dans un endroit isolé, à fermer les yeux puis à visualiser chaque partie de votre corps (en partant de la tête jusqu’aux pieds et retour par le dos des jambes, etc.). Comme si vous étiez un scanner vivant.

Prenez le temps de ressentir pleinement, et distinctement, chacune des parties de votre corps lors de ce scan corporel.

N’essayez pas de changer de partie parce que vous ressentez une douleur particulière. Contentez-vous de ressentir chaque parcelle de votre corps et rester dans l’observation des zones de confort et d’inconfort, sans jugement et sans chercher à modifier votre ressenti. Sans évitement.

Pour vous aider, je parle de cet exercice dans une vidéo que j’ai diffusé sur YouTube et que je mets à votre disposition ci-après:

Comme je l’explique dans la vidéo, dès que vous avez passé votre corps en « revue », une sensation de bien-être vous envahit. Vous êtes plus conscient(e) de votre état intérieur.

Cela vous aide à accroître vos capacités du moment.

Se focaliser sur l’environnement

Souvent, la plupart des personnes cherchent à s’éloigner du lieu au sein duquel elles souffrent. Ainsi, beaucoup d’hommes et de femmes menacent de partir à cause d’un conflit dans un couple. Voire s’en vont. Puis… reviennent.

S’éloigner consiste donc à se protéger, éviter un conflit par la fuite. Plutôt que de fuir ou de rechercher à tout prix un endroit calme pour réfléchir et développer votre être intérieur, je vous invite à prendre acte et conscience de votre environnement.

Déconnectez-vous du moment. Prenez le temps de laisser vos sens capter les différents stimuli extérieurs: les odeurs, les sons ou encore les êtres qui vous entourent.

Vous pouvez aussi porter votre attention sur le contact de votre peau avec l’air ambiant ou du poids de votre corps sur le sol. C’est une façon de se décentrer et de se rassembler en simultané.

De se sentir comme vivant dans une situation difficile. Une façon de prendre acte de soi. Et ce alors que vous avez le sentiment de ne plus exister du fait d’un conflit.

L’auto-louange

Autre méthode de développement personnel: l’auto-louange.

Je ne suis pas certain d’aimer cette formulation mais en matière d’exercices de développement personnel, je la trouve assez explicite. C’est une technique qui permet d’augmenter l’estime de soi.

Elle consiste à écrire puis à déclamer un texte à votre propos. Ce texte est rédigé à la première personne du singulier soit  » je « .

Ce texte a pour fonction de vous amplifier, voire vous magnifier, sans mensonges, mais avec des mots grandioses pour ne pas dire grandiloquents. Dithyrambiques même ! Ce n’est pas de l’orgueil ou du narcissisme. C’est plutôt une excellente façon d’exprimer son amour pour soi, tel que l’on est vraiment.

Cette technique permet de mieux s’accepter tels que nous sommes. En donnant voix à qui vous êtes comme vous êtes, vous retrouvez une forme d’existence. De matérialité. De spiritualité. Et, enfin, de dignité.

Vous devenez plus fort. Les peurs disparaissent. Vous vous sentez plus armé pour affronter toute sorte d’épreuves de la vie. Cependant, pour que cette technique atteigne les résultats escomptés, l’auto-louange doit respecter 5 principes:

  1. Les phrases doivent être écrites à la première personne du singulier.
    Cela signifie que vous quittez la position de juge ou d’observateur de votre vie pour en devenir acteur. L’acteur principal.
  2. Le texte doit contenir des métaphores. Pas de timidité ou de fausse modestie. Il faut y aller sans aucune censure.
    Par exemple, vous pourriez écrire ou dire: « Je suis un soleil qui éclaire toutes les personnes à mon contact « .
  3. Le texte ne doit contenir aucun mensonge.
  4. Il ne faut pas ignorer les difficultés et les aspects sombres de la vie.
    L’auto-louange ne consiste pas uniquement à proclamer ce qui est positif.
    Cela consiste également à mettre des mots sur ce que vous traversez de pénible en utilisant des métaphores.
  5. La lecture doit se faire devant un auditoire sincère, bienveillant et qui s’engage à ne pas juger, en aucun cas.
    Cet auditoire est constitué des membres de votre famille, et/ou d’amis proches ou de toute autre personne de votre choix avec qui vous vous sentez à l’aise et en qui vous avez confiance.

Cultiver l’estime de soi

Nonobstant ces exercices de développement personnel, vous pouvez ressentir le désir, ou le besoin, d’aller plus loin. En effet, tous les exercices de développement personnel, quand ils sont pris isolément, ne constituent pas une solution pérenne à ce que vous vivez douloureusement.

Alors, il est important pour vous de bénéficier d’un programme global pour « couvrir » tous les sujets émotionnels qui vous concernent. C’est précisément ce que la thérapie comportementale vous aide à faire, si vous le voulez bien.

L’approche comportementale est un traitement qui émerge dans les années 1900. Elle permet de retrouver, en moins de 2 mois, un état mental positif pour atteindre vos objectifs de vie.

La thérapie comportementale dont la méthode ARtUS se prévaut se déroule en 5 phases (modules). Dans le cadre du 1er module, vous utilisez des techniques dite de « contextualisation ».

Ces techniques issues de l’approche comportementale systémique de Palo Alto vous permettent de poser un regard beaucoup plus objectif à propos de ce que vous vivez comme un problème.

Ce simple travail fait diminuer vos symptômes, quels qu’ils soient, de 40% en moins de 10 jours. Le module 2 contient tous les axes de développement personnel dont vous avez besoin.

Chaque jour un peu plus, vous mettez en place des techniques stratégiques et thérapeutiques jusqu’à faire diminuer vos symptômes de 60% en moins d’un mois. Bien sûr, les symptômes douloureux diminuant, ceux-ci sont remplacés par un sentiment de bien-être grandissant.

Coaching comportemental et développement personnel: Consolider les solutions

Le module 3 vous permet de travailler sur ce que j’évoque au début de cet article: le traitement de toutes les cognitions ou pensées dysfonctionnelles. Je pense aux traumatismes dont vous êtes victime.

Et ceci, même si l’un de ces traumatismes vous semble bien moindre en comparaison de drames humains dont nous entendons parler toutes et tous chaque jour. Le 4ème module est celui qui vous permet de consolider les solutions que vous utilisez grâce aux modules précédents.

Ce module contient aussi deux éléments majeurs. Le premier est un exercice qui vous permet de neutraliser les symptômes de résistances au changement. Le second facilite l’exclusion de tout risque de rechute ou de transfert de votre problème vers un autre problème.

Le cinquième et dernier module vous explique comment se sont construits tous les exercices de développement personnel que vous utilisez. Ce module vous expose aussi les raisons d’être de chaque exercice.

Comment tous s’inscrivent dans une démarche comportementale globale, c’est donc la présentation de la logique que vous utilisez qui vous est présentée. Cela est important afin que la « boucle soit bouclée ».

Ce module est un peu comme si, à votre tour, vous devenez thérapeute comportemental.

Le développement personnel pour dépasser les blocages

Tout au long de votre cheminement thérapeutique à l’aide de ce programme thérapeutique en ligne, vous bénéficiez d’un outil très simple à utiliser. Vous l’utilisez pour mesurer votre évolution émotionnelle et spirituelle. Au sens de l’esprit. Pas au sens religieux.

Je me permets aussi de vous rappeler que tout au long de votre parcours, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé. Comme vous l’avez compris, les exercices de développement personnel vous permettent de dépasser vos blocages.

Partant, d’améliorer votre vie. C’est le principe même de l’approche comportementale dont je vous parle. Et dont vous trouvez l’application ci-dessous (cliquez sur l’image).

Tout dernier point de cet article, je vais maintenant vous parler de coaching mental.

J’entends par là ce qu’il est convenu d’appeler le coaching d’excellence ou coaching de performance.

Préparation mentale: Des techniques simples à utiliser soi même

Peu ou prou, nous sommes tous confrontés à des épreuves qui nous stressent. Celles-là mêmes qui nous invitent à avoir un ou des comportements adaptés. Qu’il s’agisse d’un entretien d’embauche. D’un entretien d’évaluation. De prendre la parole en public. Ou de toute autre chose qui fasse que nous ayons envie de donner le meilleur de nous même. Dès lors, mieux vaut bénéficier de la meilleure préparation mentale possible. Non seulement pour donner le meilleur de nous même, mais réussir à satisfaire nos objectifs.

Bien sur, il existe des techniques qui relèvent de la méthode Coué. Se convaincre que l’on est à la hauteur. Vous pouvez aussi consommer force bêta-bloquants pour éviter toute émotion désagréable. Ou faire des fiches. Voire, vous filer des baffes. Désolé. Et j’en oublie.

Mais il existe aussi des méthodes plus pragmatiques. Facilement, elles vous permettent de donner le meilleure de vous même. Je me propose donc de vous exposer ci-après 3 techniques de préparation mentale. Ceci afin de lutter contre le stress. Pour vaincre l’anxiété. Et autres joyeusetés de la vie.

L’idée consiste réussir à donner le meilleur de vous même. A cette fin, améliorer vos performances émotionnelles. Professionnelles. Sociales. Etc. Autant se préparer pour conserver et améliorer votre capital confiance en soi.

Voici ces 3 techniques:

  1. L’ancrage
  2. L’imagerie
  3. L’approche comportementale

Préparation mentale: L’ancrage

La technique dite de « l’ancrage » est couramment utilisée dans la préparation mentale. Elle consiste à programmer ses réactions face à des situations délicates.

Sans doute, certaines situations sont pour vous sources de souffrances psychiques et émotionnelles. Par exemple, prendre la parole en public. Cela peut vous affaiblir. Au point où, la veille de chaque présentation, face au public, vous vous sentez totalement déstabilisé(e). La technique d’ancrage vise à vous aider à vous armer de sorte à surmonter le stress lié à cet évènement.

Préparation mentale - 3 techniques de préparation mentale

Techniques de préparation mentale

  • Posez vous la question de savoir dans quel état émotionnel vous devez être pour réussir le défi qui est face de vous. Calme? Conquérant. Agressif? Explosif?
  • Trouvez un geste, ou un mouvement, que vous associez à l’état émotionnel recherché. Par exemple, certaines personnes se frappent sur les joues. Ou sur les cuisses. Elles cherchent ainsi à créer l’état agressif ou conquérant dont elles ont besoin. D’autres secouent leurs bras. Font des respirations profondes pour relâcher la pression. À vous de choisir le geste qui vous convient le mieux.
  • Fermez vos yeux. Pensez à une situation au cours de laquelle vous ressentez l’état émotionnel que vous recherchez. Laissez remonter vos souvenirs. Faites le geste que vous avez choisi selon les circonstances que vous leur associez.
  • Répétez cet exercice trois fois consécutives. Associez le geste à votre état émotionnel.
  • Répétez ce geste lors de vos entraînements. Ceci afin de vous y habituer. À partir d’un certain moment, il devient automatique. Il fait partie intégrante de vos séances d’entraînement. À chaque fois que le stress monte, cela vous permet de maintenir le cap.

Vous pouvez aussi choisir un mot, en lieu et place d’un geste, pour exécuter cette technique.

L’imagerie mentale

L’imagerie mentale est une technique fréquemment utilisée par les sportifs au cours de leur préparation mentale. Cette technique consiste à se représenter une image. Ou une situation précise. Puis à fixer son attention dessus.

Pendant vos séances d’entraînements ou de révisions, cela booste votre cerveau. Cela vous met dans d’excellentes dispositions tout au long du déroulement de votre activité.

L’imagerie mentale, encore appelée visualisation, permet, par exemple, à une personne en recherche d’emploi, de mieux se préparer aux questions des recruteurs. D’affronter l’entretien d’embauche avec sérénité. Une séance d’imagerie mentale dure entre 10 et 15 minutes.

Préparation mentale: Comment procéder?

  • Installez-vous dans un endroit paisible. Ce peut être une pièce de votre maison ou de votre appartement. Ou tout autre un endroit à ciel ouvert. Comme un jardin. Une forêt.
  • Asseyez-vous. Ou allongez-vous. L’important est d’adopter une position confortable
  • Fermez les yeux. Ils peuvent rester ouverts, mais cela ne vous permet pas de vous concentrer
  • Imaginez, ou visualisez, le rendez-vous pour lequel vous vous préparez. Pensez à une issue positive. Aux actions que vous menez pour satisfaire à cette réussite

La difficulté au niveau de l’imagerie mentale est qu’il est parfois très compliqué de mentaliser des situations positives. A plus forte raison si vous stressez. Dans certains cas, il est très difficile d’éliminer les pensées parasites. « Que vais-je manger ce soir?« . « Que vais-je faire demain?« . « Comment faire ceci ou cela?« .

Dès lors, il existe une technique bien plus simple et facile à suivre. Je vous la recommande.

Préparation mentale: Les bénéfices du coaching mental

L’approche comportementale est une forme de thérapie brève apparue dans les années 50. Elle a pour but de corriger les schémas de pensée qui posent problèmes. Ces schémas obèrent votre bien être. il s’agit donc de les neutraliser. Ceci afin de créer des réponses plus objectives. Lesquelles vous permettent d’atteindre une meilleure qualité de vie.

Du coup, la question se pose de savoir ce qui vous stresse à la veille d’un rendez-vous important. Ou d’une compétition. D’un entretien. Ou d’un mariage. Ce qui est stressant pour vous, c’est votre perception des choses.

Vous anticipez. Vous êtes tétanisé(e). Terrorisé(e). Sans doute pensez-vous que les choses peuvent mal se passer. Vous avez peur. Vous imaginez que vous pouvez être ridiculisé. Voire, que vous échouez comme une personne de votre entourage échoue déjà.

Si vous souhaitez éliminer définitivement ce type de problèmes, je vous invite à utiliser le programme thérapeutique et comportemental en ligne ci-dessous. Ce programme a pour fonction de vous aider de la façon suivante.

  • Faire le point de vos peurs. Cette démarche est facile grâce au contenu du programme. Mais aussi parce qu »il y a une inter action constante entre vous et moi. Comme si nous sommes ensemble au cabinet. Ainsi, à l’aide d’un certain nombre d’exercices, vous identifiez l’ensemble de vos craintes profondes. En dressez une liste exhaustive. Les classez de la moins importante à la plus importante. Le but est d’objectiver.
  • Identifier les sources de vos problèmes. Vos craintes et vos appréhensions ne proviennent pas toujours de là où vous pensez. Grâce à l’accompagnement dont vous bénéficiez au cours du programme, vous identifiez, objectivement, les situations passées qui vous perturbent. Celles-là mêmes qui vous empêchent d’avancer sereinement

Préparation mentale: Être objectif

  • Désinhibez vos peurs. C’est une phase délicate. Mais importante. Elle facilite un comportement constructif et adulte face à toutes sortes d’épreuves. De façon progressive, à l’aide d’un exercice très particulier, vous neutralisez l’ensemble des éléments qui vous paralysent. Il ne s’agit pas là d’exercices d’exposition. Ne vous inquiétez pas, cela se fait suivant un calendrier précis. Et je suis présent, à vos côtés, pour vous accompagner. Et ce tout au long du processus
  • Éliminez vos pensées toxiques. Je pense aux ruminations. Aux pensées obsessionnelles. A ce sujet, un petit exercice vous aide à retrouver la paix de l’esprit. D’une façon simple et rapide.
  • Ayez des pensées plus objectives. Vous ne pouvez pas éviter tous les problèmes. Mais vous pouvez utiliser vos ressources pour les traiter. Et leur trouver une solution. C’est le type de comportement que vous adoptez désormais grâce à la méthode comportementale en ligne conçue pour vous. Rapidement et facilement, vous avez une meilleure image de vous même. Comme de vos capacités. Vous apprenez à ne plus raisonner en fonction de vos faiblesses. Plutôt en fonction de vos forces. C’est terminé d’essayer d’éviter. Ou de contrôler le pire. Vous vous armez pour vivre le meilleur au quotidien. Vous êtes mentalement préparé(e) à la plupart des épreuves que la vie vous réserve. Ce qui ne signifie pas que vous n’avez plus d’émotions. Au contraire. Désormais, vous savez les exploiter à votre profit.

Coaching mental ou coaching de performance et d'excellence


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Coaching avec Frédéric ArminotSpécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de coaching comportemental en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:



Frédéric Arminot

Frédéric Arminot, Coach comportemental

Frédéric Arminot, Coach comportemental

Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis près de 30 ans en qualité de comportementaliste. Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de coaching comportemental en ligne: Le Programme ARtUS. Cette méthode progressive de coaching résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut