Peur des chiens: Comment vaincre la cynophobie?

La peur des chiens est très répandue, notamment chez ceux qui n’ont pas grandi avec un animal de compagnie. Pour bien les comprendre et ne plus en avoir la phobie des chiens, nous devons apprendre leur langage à leur contact.

En revanche, la cynophobie est moins répandue. Elle affecte tout de même des millions de patients et les handicape au quotidien.

Heureusement, on peut vaincre la peur des chiens rapidement.

Qu’est-ce que la peur des chiens (cynophobie)?

La cynophobie n’est pas une simple peur des chiens. L’appréhension face à un animal que l’on ne connaît pas et dont on craint les réactions est un phénomène parfaitement normal.

Si vous n’avez jamais eu de chien de votre vie et que vous n’en avez jamais côtoyé, il est parfaitement normal de se sentir inquiet quand vous en approchez un. Bien se comporter avec un chien nécessite de connaître les gestes à éviter et ceux à privilégier.

La cynophobie, comme toutes les phobies, dépasse largement le stade de l’inquiétude. C’est une véritable peur panique alimentée par des pensées irrationnelles.

Les patients qui en souffrent ne peuvent pas approcher un chien sans subir des crises de panique parfois très violentes.

Pourquoi a t'on la phobie des chiens?

Certains sont même obligés de changer de trottoir quand ils croisent un chien dans la rue. La cynophobie peut donc devenir très handicapante et empêche de profiter de certains lieux publics.

La cynophobie doit aussi être différenciée de la peur naturelle que les enfants ont des chiens. Pour un jeune enfant, même un petit chien est une grosse bête impressionnante. En plus, beaucoup de parents ont peur que leur enfant se comporte mal avec le chien et qu’il le morde en retour.

Résultat, ils créent une peur qu’ils jugent nécessaire pour leur enfant.

Les symptômes de la phobie des chiens

Les symptômes de la phobie des chiens permettent de la distinguer assez clairement de la simple peur. Avoir peur des chiens procure un malaise quand on se trouve trop près de l’un d’entre eux.

Par exemple, si vous en croisez un dans un parc, vous préférez regarder ailleurs et accélérer le pas. Quand la peur devient trop envahissante, on commence à parler de phobie. Par exemple, si la vue d’un chien vous tétanise et vous empêche de réagir promptement, vous souffrez sans doute de cynophobie.

De même, si l’idée de vous trouver dans la même pièce qu’un chien attaché vous angoisse, on parle de phobie. Si l’idée qu’un chien se trouve dans le même lieu que vous, même si c’est dans une autre pièce, vous empêche d’être serein, on parle aussi de phobie.

Les crises de phobie se manifestent souvent par les mêmes symptômes:

Dans les cas extrêmes, penser à un chien peut suffire à provoquer l’attaque de panique.

Les causes de la peur des chiens

Beaucoup de cas de cynophobie apparaissent suite à un incident impliquant un chien. Les enfants mordus par des chiens, même sans gravité, développent généralement une peur des chiens compréhensible.

Si le traumatisme est très fort ou qu’il est mal géré par l’enfant et l’entourage, la peur peut se transformer en phobie. Parfois, la phobie apparaît des années après l’événement, souvent pendant l’adolescence.

La peur des chiens peut aussi être induite par l’éducation des parents. Beaucoup d’adultes s’inquiètent naturellement pour leurs enfants.

Ils ont peur de ce qui pourrait leur arriver et transmettent leurs peurs à leurs enfants pour leur enseigner la prudence. Dans le cas des chiens, la taille imposante de l’animal et l’impossibilité de prévoir exactement ses réactions peuvent créer une peur tenace chez l’enfant.

Les enfants qui développeront une phobie des chiens sans traumatisme sont généralement ceux qui ont grandi dans les milieux les plus anxiogènes. Parfois, parce que leurs parents sont violents physiquement et psychologiquement.

Parfois, simplement parce que les parents souffrent de troubles anxieux et éduquent leurs enfants dans la peur permanente sans même le savoir.

Soigner la peur des chiens: La thérapie comportementale

La cynophobie n’est pas une maladie. C’est une phobie. Si tant que vous considériez la peur des chiens comme telle, elle n’est pas incurable, bien au contraire.

Comme toutes les phobies, on peut la traiter rapidement grâce à la thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto. L’objectif de ces thérapies est d’analyser et de comprendre les origines et les mécanismes de la peur irrationnelle qui alimente la phobie.

Ensuite, plusieurs exercices confrontent le patient à des situations qui provoquent des crises de panique. Mais attention: il est exclu de confronter physiquement le patient à l’objet de sa peur, c’est à dire le chien.

Progressivement, la personne apprend à mentalement vaincre sa peur. C’est cette même qui personne qui décide quand et comment se confronter au chien, sachant que cette étape n’a rien d’obligatoire.

En effet, il s’agit plutôt de lâcher prise quant à la cynophobie et, partant, d’objectiver quand à sa phobie des chiens. Ainsi, la personne concernée ne ressent plus d’émotions négatives à la vue d’un chien et continue alors à se comporter “normalement”. Elle n’est donc plus dans l’émotion.

La thérapie comportementale est actuellement la meilleure solution disponible et accessible contre les troubles anxieux et les phobies. Bien sûr, on peut aussi essayer la psychothérapie et l’hypnose, deux solutions également efficaces.

Cependant, les TCC sont la seule solution avec un taux de réussite supérieur à 90 % et des résultats obtenus en quelques semaines.

Les bons gestes devant un chien

En plus de comprendre les mécanismes de sa peur, un patient souffrant d’une phobie des chiens a tout intérêt à se renseigner sur le fonctionnement de ces animaux. Tous les chiens sont différents et leurs personnalités varient, certes.

Néanmoins, ils partagent tous des instincts et des réactions ataviques faciles à prévoir et à éviter en connaissant les bons gestes.

Comment faut-il se comporter avec son chien pour ne pas avoir peur?

Par exemple, beaucoup de chiens se sentent menacés par notre taille imposante comparée à la leur (même quand ils nous paraissent énormes). Ainsi, s’accroupir pour les saluer peut les rassurer.

Vous devez également toujours présenter votre main pour qu’il la renifle, mais pas n’importe comment. Placez-la plus bas que leur tête et la paume vers le haut pour qu’il distingue clairement vos intentions: une main levée en hauteur peut ressembler à une tentative de les frapper.

Le secours d’un comportementaliste: Pour le maître et pour le chien

Certains amoureux des chiens ont la bonté de recueillir des chiens abandonnés ou maltraités. Ces chiens parfois difficiles demandent des soins particuliers.

Ils peuvent aussi se montrer agressifs, ce qui peut provoquer une phobie des chiens, même chez un amoureux de ces bêtes. Dans ce cas-là, vous ne devez pas hésiter à contacter un comportementaliste pour chiens pour vous venir en aide, mais aussi pour venir en aide à votre chien.

Ce sont deux métiers bien distincts qu’il ne faut pas confondre, même s’il porte le même nom: comportementaliste. Le comportementaliste canin utilise des techniques très différentes et doit tirer des conclusions quant aux comportements canins sans que son patient ne lui parle.

Néanmoins, tout comme le comportementaliste pour les humains, le comportementaliste canin fait souvent faire des miracles.

Peur des animaux: Comment vaincre la zoophobie

La peur des animaux est une phobie courante surtout chez les adultes qui ont grandi en ville et ont eu peu de contact avec les animaux. Cependant, la zoophobie n’est que rarement la peur généralisée de tous les animaux.

En effet, la phobie des animaux se fixe sur certains animaux précis, comme les araignées, les serpents, les chats ou les chiens. Alors, comment ne plus avoir peur des animaux?

Les 10 phobies animales les plus courantes

Connaître les dix phobies animales les plus courantes n’est pas une simple affaire de curiosité, même si – je trouve – c’est une information intéressante en soi. L’identité des dix animaux les plus souvent cités nous informe sur les origines de la zoophobie, et nous aide ainsi à lui trouver une solution.

Ainsi, en France en 2019, les 10 animaux qui faisaient le plus couramment peur étaient :

  • L’araignée
  • Le serpent
  • Le requin
  • Les loups
  • La méduse
  • La tique
  • Le rat
  • La chauve-souris
  • Le corbeau
  • Le calmar géant

Nous pouvons d’ores et déjà remarquer que ni le chien ni le chat ne font partie de cette liste. Pourtant, la phobie des chiens et des chats est une phobie très répandue.

La zoophobie

En fait, c’est parce que la phobie de ces animaux est très largement répandue dans la population, alors que la phobie des chiens, bien que fréquente chez les phobiques, n’est pas très répandue dans la population générale.

Les animaux que l’on retrouve sur cette liste sont également des animaux que nous ne côtoyons que rarement au quotidien, mais que nous pouvons toujours croiser de temps en temps.

Nous remarquons donc un mécanisme typique de la phobie: elle s’attache souvent à des situations que nous pouvons éviter, car sans cela nous nous habituerions à la peur, mais qu’il est toujours probable de rencontrer.

En France par exemple, la peur des crocodiles est plus rare 😊.

Comment traiter la peur des animaux?

Comme toutes les phobies, la zoophobie se traite très bien grâce à la thérapie comportementale. Pour suivre ce type de thérapie, vous devez faire appel à un comportementaliste professionnel et réputé compétent.

La thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto (thérapie brève) est très efficace. Elle soigne plus de 9 cas sur 10 en quelques semaines seulement.

Certains comportementalistes proposent même une thérapie à distance. Voire un programme thérapeutique comportemental dédié comme le Programme ARtUS.

En effet, la thérapie comportementale repose sur un travail de contextualisation qui permet de mieux comprendre les mécanismes et les origines de la peur des animaux afin de prendre de la distance (objectiver).

Quand elle n’est plus alimentée par des pensées irrationnelles, la peur devient progressivement plus facile à affronter. Le patient décide alors quand et comment il affronte des situations qui l’inquiètent jusqu’à ce que la peur disparaisse totalement.

Cela repose donc sur son seul désir et ne peut faire l’objet d’aucune contrainte (même thérapeutique).

Arachnophobie, peur des serpents: Comment vaincre ces phobies?

La peur des araignées et la peur des serpents sont des peurs très largement répandues à travers le monde entier et dans toutes les cultures. Certains scientifiques pensent que cette peur fut si nécessaire à notre survie à une époque qu’elle est désormais profondément ancrée dans nos instincts.

Néanmoins, entre peur et phobie, il y a une différence qu’il ne faut jamais oublier. Avoir peur des serpents et des araignées n’est pas un problème si on ne travaille pas dans un terrarium.

La phobie est plus difficile à vivre si elle empêche de rester chez soi quand on voit une araignée. Ces deux phobies se soignent comme toutes les autres zoophobies grâce à la thérapie comportementale.

il vous suffit de préciser au comportementaliste (qui ne manquera pas de vous le demander) que vous n’avez pas peur de tous les animaux, mais seulement d’une espèce en particulier.

Le travail se concentre alors sur ce problème en particulier.

Comment ne plus avoir peur des chiens?

En théorie, la peur des chiens, aussi appelée cynophobie, est une zoophobie comme les autres. Dans la pratique, ce n’est pas tout à fait le cas.

Effectivement, avoir peur des chiens peut s’avérer beaucoup plus handicapant que d’autres zoophobies puisqu’il s’agit d’un animal que l’on croise très souvent dans la rue. La phobie des chiens est donc souvent plus importante et plus profonde.

La thérapie comportementale reste la meilleure solution possible.

En désinvestissant vos réactions de peurs entretenues par l’évitement, vous apprenez rapidement communiquer avec les chiens comme à profiter de tous ceux que vous croisez.

La phobie des animaux

Comment ne plus avoir peur des chats?

La peur des chats est assez proche de la peur des chiens, même si on croise moins souvent de chats dans la rue que de chien. Là encore, la thérapie comportementale est une excellente solution.

Un bon comportementaliste sait vous débarrasser de votre phobie en quelques semaines seulement. La phobie des chats pose cependant une petite difficulté: entrer en contact et communiquer avec des chats s’avère plus délicat.

Ce sont des félins. Dès lors, leur caractère est souvent moins facile et on peut avoir du mal à les comprendre. C’est donc naturellement que l’on éprouve de l’appréhension quand on approche d’un chat, car on ne sait pas toujours comment il va réagir.

Heureusement, si vous veillez à lui laisser suffisamment d’espace pour fuir, il n’attaque presque jamais. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à vous armer de patience.

Peur des animaux: Comment aider un enfant à dépasser sa zoophobie?

La peur des animaux est presque toujours systématique chez les enfants, sauf s’ils ont grandi entourés de nombreux animaux. Même dans ce cas-là, ils peuvent avoir peur d’espèces animales qu’ils n’ont jamais rencontrées.

Pour aider votre enfant à gérer sa peur, vous devez commencer par deux étapes essentielles. D’abord, comprenez que la peur de votre enfant est normale et naturelle. Elle est même saine et permet d’assurer sa sécurité. Ne vous impatientez donc pas.

Ensuite, veillez à ne pas transmettre votre propre peur en interdisant à votre enfant d’approcher les animaux. Approchez-les avec lui si cela vous aide l’un comme l’autre. Ce faisant, essayez d’apprendre à votre enfant à se rapprocher progressivement des animaux.

Pensez à lui apprendre les bons gestes et à lui montrer l’exemple, notamment en lui montrant comment toucher ou caresser chaque espèce. Apprenez-lui également à ne jamais déranger un animal qui mange ou un bébé que sa maman veut toujours protéger.

Si vous souhaitez partager votre expérience liée à la peur de chiens (cynophobie), ou m’adresser un message, je vous invite à utiliser le formulaire en-dessous du présent article.

Article publié par:

Frédéric Arminot, Coach comportemental

Spécialisé dans le traitement des problèmes d'angoisse, d'anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de coaching comportemental en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode de coaching résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

2 commentaires à propos de: “Peur des chiens: Comment vaincre la cynophobie?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top