Reflux gastrique: Causes, symptômes et traitements des remontées acides

Le reflux gastrique, aussi appelé reflux gastro-œsophagien (RGO), correspond à l’irruption d’une partie de l’estomac dans l’œsophage.

Son acidité peut causer une irritation de l’œsophage, de la gorge et de la bouche. Un tel reflux est dû à un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien (le muscle qui ferme l’estomac).

Ce dysfonctionnement peut avoir plusieurs causes. L’alimentation et le stress sont les plus fréquents.

Ils sont tous les deux souvent liés à l’anxiété et peuvent donc être traités par un comportementaliste professionnel spécialiste des troubles anxieux.

Quels sont les symptômes du reflux gastrique ?

La régurgitation est le symptôme le plus courant du reflux gastrique.

À la faveur d’une déglutition ou d’un autre mouvement de l’œsophage, vous sentez une vague d’acidité remonter dans votre gorge, parfois même jusqu’à la bouche.

À ce moment-là, il est très fréquent d’avoir l’impression que l’on va vomir.

La plupart du temps, ce n’est pas le cas et le reflux gastrique ne provoque qu’une acidité désagréable et prononcée dans la bouche.

Ce symptôme principal du reflux gastrique connaît également quelques variations moins imposantes.

Parfois, vous sentez une simple remontée acide qui ne va pas jusqu’à la bouche.

Ainsi, vous n’avez pas l’impression que vous allez vomir.

Dans ce cas-là, le goût laissé par le reflux gastrique est moins imposant, mais il est toujours présent.

Surtout, vous sentez une chaleur plus ou moins prononcée irradier dans votre gorge pendant quelques secondes.

Les autres symptômes d’un reflux gastrique sont :

  • Une sensation de brûlure dans le sternum qui irradie vers la gorge
  • Des régurgitations
  • Un goût acide et amer dans la bouche difficile à combattre
  • Une voix enrouée, surtout le matin
  • Des maux de gorge chroniques
  • Une toux chronique
  • Une mauvaise haleine persistante
  • Une érosion de l’émail des dents
  • De l’asthme

Quelle est la cause d’un reflux gastrique ?

L’apparition d’un reflux gastrique chez un sujet sain est multifactorielle. Toutes les causes qui sont à l’origine d’un problème de reflux et d’acidité sont liées à l’environnement ou à l’hygiène de vie.

Ainsi, l’alimentation, l’activité physique, les vêtements portés, les médicaments et les troubles de l’anxiété peuvent être à l’origine de reflux gastriques plus ou moins importants.

Bien sûr, certaines maladies perturbent également la contraction du sphincter œsophagien.

Le stress, l’anxiété et le reflux gastrique

Le reflux gastrique est du à un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien. Ce muscle permet de fermer la communication entre le bas de l’œsophage et l’estomac.

Quand il dysfonctionne, le contenu de l’estomac remonte dans l’œsophage et parfois jusqu’à la gorge et la bouche.

Or, le stress et l’anxiété sont des facteurs importants de dysfonctionnement de l’estomac et du sphincter œsophagien.

Ils agissent de deux manières différentes :

  • Les tensions liées au stress et à l’anxiété peuvent perturber la contraction du sphincter œsophagien.
    Résultat, les reflux gastriques et les remontées acides sont fréquents. Il arrive également que cela perturbe l’alimentation quand le sphincter ne laisse plus passer les aliments.
  • L’anxiété dérègle également le fonctionnement de l’estomac. Celui-ci peut avoir plus de mal à gérer et digérer les aliments.
    Sous l’effet des tensions corporelles induites par le stress et les troubles anxieux, il renvoie certains aliments en forçant le passage au niveau du sphincter.
    Ce phénomène s’accompagne souvent de crampes à l’estomac.

Une trop forte pression sur l’estomac

Comme nous venons de le voir, une forte pression sur l’estomac provoque des reflux gastriques, car elle empêche le sphincter œsophagien de fonctionner correctement.

Cependant, cette trop forte pression peut parfois être extérieure à l’organisme, manuelle et ne pas dépendre donc que de l’anxiété.

Quand le reflux gastrique exerce une pression sur l'estomac

Ainsi, l’obésité et la grossesse sont des facteurs de risque importants. Dans le premier cas, le surpoids et les organes qui en souffrent appuient trop fortement sur l’estomac.

La pression provoque des remontées acides. Dans le second cas, c’est évidemment la croissance du fœtus qui va appuyer fortement sur l’estomac et provoquer un reflux gastrique.

Enfin, il faut savoir que des vêtements trop serrés à la taille peuvent faire le même effet.

La mode actuelle est aux pantalons à taille haute qui soulignent efficacement les hanches.

Dès lors, il est tentant de serrer la ceinture au niveau de la taille pour accentuer l’effet.

Le problème, c’est que la pression alors transférée sur l’estomac provoque des reflux gastriques douloureux.

Certains composés chimiques qui relâchent l’œsophage

Le sphincter œsophagien est un muscle particulièrement sensible. Nous ne pouvons pas le contrôler consciemment. Il doit être capable de s’ouvrir quand le cerveau reçoit les stimulations nécessaires.

Le problème d’un tel fonctionnement, c’est que certains composés chimiques peuvent provoquer l’ouverture du sphincter œsophagien, même quand elle n’est pas utile.

Les deux composés chimiques les plus connus ayant ces conséquences se trouvent dans la menthe et dans la fumée de cigarette.

Ainsi, tous les chewing-gums et les bonbons à la menthe sont à éviter. De même, il est préférable de ne pas fumer quand on a des crises de reflux gastrique.

Les substances qui irritent l’estomac et augmentent son acidité

L’augmentation de l’estomac favorise son irritation. Or, cette irritation se transmet inévitablement au sphincter œsophagien.

Il devient alors incapable de remplir correctement son rôle. Il faut donc éviter les substances irritantes au même titre que celles qui produisent un relâchement du sphincter.

Ces substances sont assez nombreuses et se trouvent dans beaucoup des plats qui composent notre alimentation.

Les personnes qui souffrent fortement des reflux gastriques doivent donc réorganiser leurs repas et leur hygiène de vie.

Enfin, on retrouve certaines de ces substances dans des médicaments, notamment les antibiotiques et les anti-inflammatoires.

Si vous suivez un traitement médicamenteux, lisez attentivement la notice pour vérifier que les reflux gastriques font bien partie des effets secondaires.

Certaines maladies sont responsables du RGO

Enfin, certaines maladies peuvent provoquer des reflux gastriques en perturbant le sphincter œsophagien.

C’est le cas notamment de la hernie hiatale et de la sclérodermie. Ces deux maladies interfèrent avec le système nerveux secondaire.

Résultat, le sphincter, sur lequel nous n’avons aucun contrôle conscient, ne se contracte pas correctement. Son ouverture et sa fermeture sont donc défectueuses.

Quelles sont les conséquences d’un reflux gastrique ?

Le reflux gastrique a de nombreuses conséquences. Certaines sont bénignes et simplement pénibles au quotidien.

D’autres sont plus graves et nécessitent une attention médicale, car leur évolution peut être préoccupante.

Heureusement, si le reflux gastrique est géré rapidement, notamment agissant sur ses causes les plus fréquentes (anxiété, surpoids, etc.), alors il n’a aucune conséquence.

Conséquences du reflux gastrique

Les conséquences les plus fréquentes et les plus préoccupantes sont :

  • L’érosion définitive de l’émail des dents (les dents deviennent transparentes)
  • Une inflammation de l’œsophage (œsophagite) qui produit des saignements et des ulcères
  • Des hémorragies de l’œsophage et de l’estomac
  • Une sténose peptique (rétrécissement du diamètre de l’œsophage) qui empêche de s’alimenter correctement
  • Le syndrome de l’œsophage de Barrett: les cellules de la paroi de l’œsophage sont remplacées progressivement par des cellules de l’estomac, ce qui favorise encore davantage l’inflammation.

Faut-il consulter un médecin pour un reflux gastrique ?

L’immense majorité des personnes souffrant d’un reflux gastrique le considère comme un simple désagrément.

Alors, ils se contentent d’acheter des médicaments en vente libre dans le commerce pour soulager le problème.

Heureusement, dans la majorité des cas, c’est largement suffisant. En tout cas pour traiter temporairement une acidité trop élevée.

Pour un traitement du reflux gastrique bénin à long terme, il n’existe pas de solution médicamenteuse.

En revanche, certains symptômes doivent vous pousser à consulter un médecin immédiatement.

Ils sont le signe indéniable que vos reflux gastriques et vos problèmes d’estomac, quelle que soit leur origine, ont provoqué des troubles plus graves.

Voici donc la liste des symptômes à surveiller :

  • Une douleur pendant la déglutition
  • La difficulté à avaler les aliments
  • Du sang dans votre salive (pas seulement quand vous vous brossez les dents)
  • Le besoin répété de vous rincer la gorge
  • Des vomissements
  • Du sang coagulé (sombre, voire noir) dans vos selles
  • Des selles très noires
  • De la toux
  • Une respiration asthmatique, surtout en position allongée

Comment soulager et prévenir un reflux gastrique ?

Il est facile d’identifier un reflux gastrique sans l’aide d’un médecin. Si vous en souffrez, vous pouvez difficilement l’ignorer, car les symptômes du reflux s’imposent au quotidien.

En revanche, il est fréquent que ceux qui souffrent de reflux gastrique considèrent pendant des années que leurs douleurs et désagréments quotidiens constituent une norme.

Pourtant, ces sensations de brûlures et de remontées acides ne sont pas normales.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe toute une série de bonnes habitudes à prendre pour l’imiter l’apparition de reflux gastriques.

Ces astuces fonctionnent principalement sur les reflux liés à l’alimentation et à l’hygiène de vie:

  • Prendre de petits repas, légers mais plus fréquents dans la journée
  • Éviter les aliments déconseillés en cas de reflux gastriques
  • Manger lentement et mastiquer longuement chaque bouchée
  • Attendre trois à quatre heures avant de s’allonger ou de se coucher après un repas
  • Éviter les vêtements trop serrés à la taille
  • Arrêter de fumer
  • Pratiquer une activité physique régulière pour maintenir un poids de santé
    (Attention ! Certains sports sont déconseillés quand on souffre de problèmes d’estomac)
  • Surélever votre tête quand vous dormez
    (environ 15 cm au-dessus du niveau de l’estomac)

Par ailleurs, il ne faut pas minimiser l’impact du stress sur les reflux gastriques.

Les personnes qui souffrent de troubles anxieux sont statistiquement très présentes parmi ceux qui souffrent de reflux gastriques.

Ainsi, soigner son trouble anxieux permet souvent de prévenir et de soulager les reflux gastriques. Pour cela, il est recommandé de solliciter l’aide d’un comportementaliste.

Grâce à des techniques professionnelles et spécialisées, il pourra supprimer votre trouble en quelques semaines.

Les brûlures d’estomac sont-elles liées au stress ?

Le stress est un facteur aggravant des brûlures d’estomac. Il est même l’un des facteurs les plus souvent cités parmi les causes des brûlures d’estomac.

Les tensions liées au stress et à l’anxiété ont tendance à augmenter l’acidité de l’estomac.

Cette acidité est à l’origine des brûlures d’estomac, mais pas seulement. Comme nous l’avons vu plus tôt, une trop forte acidité de l’estomac provoque également des reflux gastriques.

Par ailleurs, le stress a deux conséquences majeures sur le sphincter œsophagien. D’abord, il le fragilise et perturbe son fonctionnement.

En l’empêchant de se contracter correctement, il l’empêche de refermer l’estomac.

Ensuite, le stress rend le sphincter œsophagien plus sensible à l’acidité. Comme l’acidité est aussi augmentée par le stress, le sphincter fragilisé va s’ouvrir plus facilement.

Résultat, les sucs digestifs remontent et on appelle cela des reflux gastriques.

Apprendre à gérer son stress est donc l’une des seules solutions à long terme pour se débarrasser des reflux gastriques.

Les médicaments sont généralement efficaces temporairement seulement.

Lutter contre l’anxiété avec l’aide d’un comportementaliste spécialisé est donc le meilleur moyen de trouver une solution durable à ce problème du quotidien.

De plus, c’est une solution bien moins lourde qu’une prise quotidienne de médicament jusqu’à la fin de votre vie.

“COMMENT VAINCRE ANXIÉTÉ ET REFLUX GASTRIQUE ?”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Comment le stress agit sur l’estomac ?

Le stress agit sur l’estomac de bien des manières différentes. Lutter contre l’anxiété pour supprimer ses symptômes du reflux gastro-œsophagien est une bonne solution.

Cependant, vaincre son stress avec un comportementaliste permet également de se débarrasser de nombreux problèmes gastriques qui touchent l’estomac et l’ensemble du système digestif.

Effectivement, le système digestif en général – et l’estomac en particulier – a reçu le surnom de « deuxième cerveau » depuis quelques années.

De récentes découvertes ont permis de prouver que l’estomac produisait ses propres neurones et disposait d’un système nerveux complexe.

Bien sûr, il ne vit pas en autarcie et communique avec notre système nerveux principal guidé par le cerveau.

Cela a permis de prouver l’influence majeure que le cerveau a sur l’estomac et inversement.

Ainsi, quand l’anxiété s’attaque à votre cerveau et paralyse votre système nerveux central, elle se propage aussi dans l’estomac.

Les tensions peuvent s’y accumuler et provoquer de nombreux désagréments, maux et maladies.

Les symptômes les plus fréquents de l’effet du stress et de l’anxiété sur l’estomac sont:

  • Des ballonnements
  • Des crampes
  • La sensation d’un estomac noué
  • Des nausées
  • Des diarrhées

Anxiété et flore intestinale

Le lien étroit et particulier entre le cerveau et l’estomac repose également sur la flore intestinale.

Derrière cette expression se cachent en réalité les milliards de bactéries bienfaisantes et bien utiles qui forment notre microbiote personnel.

La qualité de cette flore intestinale détermine la qualité de notre digestion, mais elle a aussi un impact sur l’humeur, la dépression et l’anxiété.

Ainsi, bien manger est une clé essentielle au bien-être psychique.

Comment le reflux gastrique affecte t'il la flore intestinale?

Par ailleurs, l’inverse semble également vrai aussi. Votre anxiété, votre stress et vos humeurs ont un impact sur votre flore intestinale.

Un impact d’autant plus important en cas d’acidité gastrique élevée. Une trop forte acidité détruit une partie essentielle du microbiote.

Voilà pourquoi l’anxiété est également liée à l’obésité, au-delà des comportements alimentaires compensatoires.

Reprendre sa vie en main pour sortir de ses tourments psychiques passe donc par une approche généralisée des problèmes.

Ainsi, reprendre une activité physique et améliorer son alimentation ne peuvent pas se passer d’une thérapie cognitive et comportementale pour vaincre le stress, l’anxiété, l’angoisse et la dépression.

Comment vaincre durablement le stress ?

Il existe de nombreuses méthodes pour combattre le stress au quotidien:

  • Pratiquer la cohérence cardiaque
  • Pratiquer la méditation
  • Faire du yoga
  • Avoir une activité physique et sportive régulière et suffisante
  • Développer sa créativité
  • Se tourner vers des loisirs qui nous calment et nous détendent
  • Se défouler physiquement suffisamment tous les jours
  • Faire des pauses régulières dans la journée
  • Marcher pendant ses pauses
  • Éviter d’utiliser son smartphone ou son ordinateur pendant ses moments de calme
  • S’étirer suffisamment et régulièrement
  • Organiser sa journée pour limiter les angoisses liées aux retards
  • S’alimenter correctement
  • Boire suffisamment
  • Manger léger

Cependant, toutes ces techniques permettent de lutter efficacement contre un stress environnemental. Or, ce stress est une réaction naturelle face à une situation qui nous dépasse.

Notre vie moderne nous impose des quantités de stress trop importantes et nous sommes tous obligés d’augmenter notre seuil de tolérance grâce à ces astuces et ces techniques.

Néanmoins, le vrai problème qui devient difficile à gérer seul, c’est quand le stress se transforme en anxiété généralisée.

On parle alors de troubles anxieux et de petites techniques appliquées au quotidien ne suffisent plus à le gérer quotidiennement. L’anxiété doit être vaincue durablement.

Pour cela, une thérapie cognitive avec un comportementaliste reste la solution la plus accessible, la plus durable (contrairement aux médicaments) et la plus rapide (quelques semaines seulement).

Comment soigner un reflux gastrique ?

Le reflux gastro-œsophagien est multifactoriel. Nous avons longuement décrit l’ensemble de ces facteurs dans cet article.

Par conséquent, soigner un reflux gastrique nécessite de s’attaquer à l’ensemble des causes.

Avec une observation minutieuse des réactions de votre corps, vous constatez si la situation s’améliore.

Cela vous permet d’éliminer progressivement les facteurs de risques qui ne vous concernent pas. Vous pouvez alors traiter précisément la cause de vos reflux.

Une telle méthode est bien souvent nécessaire, car tous les reflux gastriques n’ont pas les mêmes causes. Certaines personnes boivent énormément de café et souffrent de reflux.

Elles arrêtent alors de consommer cette boisson qu’elles aiment tant. Mais elles ne constatent aucune amélioration après plusieurs semaines de privation.

Dés lors, il devient nécessaire de poursuivre les recherches en continuant à éliminer certains comportements.

Bien sûr, il ne faut pas perdre de vue que certaines causes agissent en synergie. L’une des causes les plus fréquentes, c’est évidemment le stress.

Or, vous pouvez supprimer les reflux gastriques en vous privant de nombreux aliments. Cependant, ces aliments ne provoquent peut-être aucun reflux gastrique si vous ne souffrez pas d’un trouble anxieux.

Voilà pourquoi il faut avancer avec méthode, notamment en demandant l’aide d’un comportementaliste.

Pourquoi faut-il arrêter de fumer pour lutter contre le reflux gastrique ?

L’impact de la cigarette sur le reflux gastrique est bien connu. Nous avons déjà expliqué que certains composants de la fumée agissaient directement sur le sphincter œsophagien.

Ces composants perturbent sa contraction. Il ne ferme plus correctement l’estomac et les acides de digestion qu’il contient remontent jusqu’à la bouche.

Il ne faut cependant pas négliger un impact indirect de la cigarette sur les reflux gastriques. Effectivement, fumer est un facteur aggravant des états de stress et d’anxiété.

Les premières cigarettes aident à la détente, c’est vrai. Néanmoins, quand l’addiction s’installe, vous ne fumez plus pour vous détendre, mais pour retrouver un niveau de stress normal.

Résultat, chaque fois que vous ne fumez pas, votre stress augmente.

L’addiction à la cigarette est principalement psychologique. La nicotine est un composant dont il est relativement aisé de se sevrer puisque le corps s’en débarrasse en 10 jours à peine.

S’il est si dur d’arrêter de fumer, c’est à cause de l’impact de la cigarette sur notre psychisme.

Ici encore, gérer son addiction et toutes ses conséquences (sur notre quotidien ou notre estomac et ses reflux) nécessite l’aide d’un comportementaliste spécialisé en thérapie cognitive et en gestion du stress.

Comment soigner un reflux gastrique naturellement ?

Une thérapie menée par un comportementaliste prend généralement plusieurs semaines pour vous débarrasser définitivement de vos troubles anxieux.

En parallèle, vous pouvez tout à fait agir sur votre reflux gastrique de manière plus ciblée grâce à des astuces totalement naturelles.

Comme les médicaments, elles ont un effet temporaire qui disparaît si vous arrêtez de les appliquer.

En revanche, contrairement aux médicaments, elles n’ont pas de conséquences néfastes sur le reste de l’organisme.

Voici quelques astuces pour soigner un reflux gastrique naturellement:

  • Fractionnez vos repas: mangez plus souvent, mais moins
  • Arrêtez les boissons gazeuses
  • Buvez 150 ml pendant les repas (de 30 min avant à 1 h après le repas)
  • Évitez les fruits crus à la fin du repas, car ils favorisent la fermentation et l’augmentation de l’acidité
  • Optez pour une cuisson douce des aliments (à la vapeur par exemple)
  • Ne vous allongez pas juste après le repas
  • Utilisez un cataplasme pour l’estomac à base de miel, de gingembre, de banane et d’argile
  • Pratiquez la cure de soupe miso
  • Arrêtez de manger juste avant la satiété (mangez lentement pour la repérer plus facilement)
  • Soignez votre constipation si vous en souffrez

Les traitements naturels contre les remontées acides

Pour soigner rapidement et temporairement vos reflux gastriques, vous pouvez aussi vous tourner vers des produits et des traitements naturels efficaces:

  • La tisane de graines de fenouil
  • Le jus de choucroute lactofermenté
  • De l’aloe vera
  • Du lait d’argile blanche
  • L’argile verte en cataplasme (à appliquer sur l’estomac, pas à avaler)
  • L’huile essentielle de basilic
  • Le vinaigre de cidre
  • Un bon massage de pied (la réflexologie plantaire peut soulager l’estomac)
  • L’huile essentielle de menthe poivrée
  • Le macérât de bourgeons de figuier

Tous ces remèdes de grand-mère ont fait leurs preuves pendant des siècles.

Prenez le temps de vous renseigner longuement sur la meilleure manière de les préparer et de les utiliser.

Aucun de ces produits n’est dangereux pour la santé. Mais il serait dommage de mal les utiliser et d’aggraver vos douleurs à l’estomac.

Enfin, ne perdez pas de vue que ces solutions ne sont que temporaires. Il est donc essentiel d’agir sur la cause à l’origine des reflux gastriques.

Est-ce que le miel est bon contre les brûlures d’estomac ?

Le miel est connu depuis des siècles pour ses vertus anti-infectieuses et anti-inflammatoires.

Il était même utilisé pendant longtemps sur les plaies pour réduire les risques d’infections et accélérer la cicatrisation.

Toutes ces vertus peuvent être utilisées pour soigner les brûlures d’estomac.

L’action anti-inflammatoire et anti-infectieuse du miel lui permet de lutter contre les infections de l’estomac et de l’intestin. Il réduit les risques d’inflammation et d’ulcères.

Indirectement, le miel permet de lutter contre les brûlures de l’estomac. Son action sur la flore intestinale réduit également l’acidité de l’estomac.

Ainsi, il diminue les reflux gastriques. En revanche, il ne résout pas le problème.

Vous gaver de bonbons au miel ne vous permettra pas de soigner vos troubles digestifs s’ils sont liés à l’angoisse, au stress ou à l’anxiété.

Le lait soulage-t-il le reflux gastrique ?

Le lait est recommandé depuis longtemps par les médecins pour lutter contre les brûlures d’estomac.

Effectivement, le lait entier permet de diminuer rapidement la sensation de brûlure à l’estomac. Il est donc très efficace.

En revanche, il ne soulage pas du tout les reflux gastriques, bien au contraire. Le lait contient de grandes quantités de caséine (une protéine typique des produits laitiers).

Or, la caséine augmente la production d’acide chlorhydrique. Elle augmente donc l’acidité de l’estomac. Une acidité qui, ensuite, produit davantage de reflux gastriques.

Le lait, au même titre que n’importe quelle boisson avec un pH moins acide que les sucs gastriques, procure donc un soulagement immédiat.

Cependant, ce soulagement est toujours temporaire. Dans le cas du lait, il précède même une aggravation importante des brûlures et des reflux.

Il faut donc éviter de consommer du lait.

Quels aliments éviter pour le reflux gastrique ?

Les aliments favorisant les remontées acides sont nombreux et il est impossible d’en faire une liste exhaustive.

On peut néanmoins en faire une liste générale pour se guider parmi les aliments à éviter:

  • Les aliments riches en matières grasses
  • La friture
  • La charcuterie et les viandes faisandées
  • Produits laitiers (lait, yaourt, fromages, etc.)
  • Fruits oléagineux
  • Chocolat
  • Piments
  • Épices
  • Le pain frais (surtout sa mie très riche en levain)
  • La farine
  • Les céréales complètes
  • Poissons gras
  • Légumes secs
  • Certains légumes frais (chou, navets, oignons, concombres, artichauts, poivrons, etc.)
  • Les agrumes et leurs jus
  • Les sodas
  • Le jus de tomates
  • L’alcool

Refllux gastrique ou RGO: Il est nécessaire d'adopter une alimentation spécifique

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de vous priver définitivement de tous ces aliments. Il est d’ailleurs impossible de vivre normalement en France sans beaucoup d’entre eux.

Cependant, vous devez surveiller votre consommation pour éviter d’en abuser. Vous devez également avoir une bonne hygiène de vie.

Surtout, si vous souhaitez échapper à ce genre de privation, vous devez apprendre à gérer le stress et à vaincre l’anxiété.

Pour cela, l’idéal est d’avoir recours à une thérapie cognitive proposée par un comportementaliste professionnel.

Quels aliments manger en cas de reflux gastrique ?

Si vous souffrez d’une crise de reflux gastro-œsophagien, vous pouvez agir rapidement sur les brûlures en sélectionnant quelques aliments.

Ils vous soulageront rapidement et limiteront les remontées acides :

  • Volailles sans la peau
  • Poissons maigres
  • Tofu
  • Tous les aliments riches en fibres
  • Les huiles riches en oméga 3 (colza, lin, olive, noix)
  • L’avocat

Quels sont les sports déconseillés quand souffre de reflux gastrique ?

On conseille souvent aux personnes anxieuses de faire plus de sport. C’est un excellent conseil, surtout dans le cadre d’une thérapie comportementale.

Néanmoins, si votre anxiété est à l’origine de vos brûlures d’estomac et de vos reflux gastriques, vous devez éviter certains sports.

Ainsi, il faudra éviter les sports qui impliquent trop de flexion du buste comme l’aviron ou la gymnastique.

On évitera aussi ceux qui augmentent la pression abdominale comme la course à pied.

Enfin, on évitera les sports de combat, car les coups dans l’abdomen augmentent l’acidité gastrique.

Fatigue et reflux gastrique: un cercle vicieux

Les reflux gastriques posent de gros problèmes la nuit.

Effectivement, la position allongée est celle qui favorise le plus les remontées acides, car la gravité ne permet plus de lutter contre elles.

Effectivement, les douleurs sont plus importantes la nuit et leurs conséquences sur l’œsophage et le sommeil sont dévastatrices.

Le problème, c’est que ceux qui en souffrent entrent alors dans un cercle vicieux. Les reflux gastriques diminuent la qualité du sommeil et augmentent leur fatigue générale.

Or, la fatigue augmente l’anxiété et les tensions liées au stress. Résultat, l’acidité gastrique augmente encore et les reflux gastriques sont de plus en plus douloureux.

Une fois encore, il faut briser ce cercle vicieux en gérant directement son anxiété.

Bien sûr, apaiser temporairement les brûlures d’estomac permet de trouver plus facilement le sommeil. Cependant, la nuit est longue et l’effet se dissipe.

L’aide d’un comportementaliste pour vaincre le stress est donc la meilleure solution.

“COMMENT VAINCRE LE STRESS EFFICACEMENT ?”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental
.
Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.
.
Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne: Le Programme ARtUS.
.
Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.
.
Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:
.
“Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS”

A propos de Frédéric Arminot | Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut