Psychiatre et psychologue: Quelles sont les différences?

Psychiatre et psychologue

Dans la plupart des pays européens, la différence entre psychiatre et psychologue est assez claire. Je ne pense pas que ce soit le cas en France. Vous souhaitez résoudre un problème d’ordre psychique. Qu’il s’agisse de stress, d’anxiété ou de phobie. Mais vous ne savez pas à qui vous référer. Quand un ami vous conseille d’aller voir un psy, vous conseille t’il un psychiatre? Ou un psychologue? Qui est le plus efficace entre psychiatre et psychologue?

Pour le savoir, et prendre la décision de consulter l’un ou l’autre en toute connaissance de cause, je vous apporte “mes lumières” à leur sujet.

Le psychiatre: formation et compétences

Le psychiatre est médecin de formation. Contrairement au psychologue, il fait 6 ans d’études de médecine, et une spécialisation en psychiatrie (internat: 4 ans). Le psychiatre est autorisé à poser des diagnostics. A prescrire des médicaments. Et administrer des traitements.

Partant, le psychiatre fait autorité pour hospitaliser un(e) malade à la demande d’un tiers. Qu’il s’agisse de la famille. Du Préfet. D’un Maire). Ou sur la foi de sa propre autorité. Et ce, et uniquement, s’il considère le malade en danger pour lui même. Ou que ce malade représente un danger pour la société.

Le psychiatre est spécialisé dans le traitement des troubles graves du comportement et de la personnalité. Je pense aux maladies mentales et à la dépression. En plus de son cursus médical général, il suit une formation supplémentaire de quatre ans pendant laquelle il se concentre sur les maladies mentales. Il faut noter que le médecin psychiatre est considéré – à tort – comme le seul spécialiste des maladies mentales.

Les différents outils de travail du psychiatre

Seul le psychiatre pose un diagnostic basé sur une évaluation complète. Celle-ci inclue un examen mental et physique. Des analyses de laboratoire. De l’imagerie médicale. Et une histoire psychosociale détaillée. Les outils utilisés par le psychiatre sont les psychothérapies. Et aussi, les médicaments, les techniques de neuro stimulation, et les interventions sociales.

Le psychiatre peut également se spécialiser en psychiatrie pour enfants et adolescents. C’est ce que l’on appelle la pédopsychiatrie. S’il le souhaite, ce médecin intervient en psychiatrie pour adultes, et personnes âgées. En ce dernier cas, cela s’appelle la gérontopsychiatrie. Cette spécialisation ne l’empêche néanmoins pas d’intervenir sur tous les groupes d’âge.

Le psychiatre travaille également en équipe. Avec des infirmières. Des psychologues. Et aussi, des ergothérapeutes, et des travailleurs sociaux. Le psychiatre est susceptible de vous suggérer de rencontrer un thérapeute comportemental. De faire de la sophrologie, de la relaxation, etc.

Le psychologue: Formation et compétences

Le psychologue est titulaire d’une maîtrise ou d’un doctorat en psychologie (DESS – Bac + 5). Il ne reçoit aucune formation médicale. Il apporte une aide verbale dans les cas de stress,. Mais aussi de déprime . Ou de mal-être général. Le psychologue a pour rôle d’aider le patient à surmonter une épreuve douloureuse. A comprendre la raison de cette souffrance. A gérer ses problèmes relationnels. Enfin, à reprendre sa vie en mains.

Ce type de suivi prend plusieurs années. Pour un résultats de l’ordre de 5 cas résolus sur 17 ans, sur une moyenne de 5 ans (chiffre INSERM).

Le travail du psychologue consiste à écouter, analyser, observer et conseiller. Pour aider ses patients, le psychologue propose des séances de psychothérapie individuelle, familiale, ou de groupe.

Le métier de psychologue

Le psychologue

Au cours des entrevues, le psychologue observe les comportements de son patient. Qu’il s’agisse d’intonations. De gestuelle. Ou encore d’expression du visage. Il est à votre écoute pour vous accompagner et vous conseiller au mieux. A court, moyen ou long terme. Cela dépend de la complexité du problème psy.

Les patients du psychologue sont des enfants, des adolescents ou des adultes.

Comme outils d’intervention thérapeutique, le psychologue propose des exercices d’objectivation. Ou des des jeux de rôle. Cela permet d’observer les réactions des sujets, et de les qualifier. Le psychologue pratique aussi de la relaxation. Tout comme le psychiatre, il est aussi susceptible de vous inviter à pratiquer la méditation. Si cela vous convient, bien sûr.

Ce n’est pas parce que psychiatre et psychologue vous prescrivent tel ou tel traitement que vous êtes obligé(e) de le suivre.

Les domaines d’intervention du psychologue

Ils sont variés. La plupart des psychologues sont installés en profession  libérale. Les psychologues sont plus spécialisés en psychologie clinique. En bilan psychologique, et en psychothérapie.

Un psychologue intervient dans le monde du travail. Il participe à des recrutements. Réalise des bilans de compétences. S’implique dans la formation des adultes. Ou l’organisation des entreprises.

J’attire votre attention quant au socle de formation initiale commun au psychiatre et psychologue. En effet, leur cursus de base est fondée sur l’approche psychanalytique. Ce qui diffère de l’approche comportementale. Laquelle se veut très pragmatique et s’intéresse au “comment faire” et non au “pourquoi”. Le psychiatre et le psychologue se doivent de respecter certaines règles.

Psychiatre et psychologue: Des règles à respecter

Dans le cadre de ces deux spécialités, il s’agit traiter des sujets en lien avec la vie privée. Ou des problèmes comportementaux. Dès lors, psychiatre et psychologue doivent de respecter le secret professionnel, et des règles de déontologie.

Ainsi, le psy ne crée pas de liens sociaux ou affectifs avec son ou sa patiente(e). Psychiatre et psychologue psychologue ne prennent pas de café avec leurs patients. Ils ne les embrassent pas non plus. En conséquence, psychiatre et psychologue ne doivent pas partager une quelconque intimité avec leurs patients. Psychiatre et psychologue doivent s’en tenir au vouvoiement. Ces quelques règles de bases sont des garde-fous qui protègent patient et thérapeute.

Il appartient à chaque thérapeute de s’organiser pour être facilement joignable. Ou, à défaut, indiquer les structures d’urgence en cas de besoin.

Psychiatre et psychologue sont censés avoir fait un travail thérapeutique personnel pour envisager s’occuper des autres en thérapie. Bien que très inégalement satisfaite, cette règle du travail thérapeutique personnel, et la supervision thérapeutique, est la garante de l’objectivité du thérapeute.

Psychiatre et psychologue: Et l’empathie b….!

Les thérapeutes, quelle que soit la formation dont ils se prévalent, acquièrent une certaine force mentale afin de supporter les différents cas auxquels leurs fonctions les confrontent. Cela est nécessaire à la fois  pour que psychiatre et psychologue ne sombrent pas dans la dépression, mais aussi pour protéger leurs patients. Ou encore ne pas abuser de personnes dites vulnérables.

Les compétences du thérapeute ne dépendent pas uniquement de ses diplômes. Ils dépendent aussi de son expérience. De ses travaux. De ses recherches personnelles. Pas besoin d’être un surhomme pour reconnaître un passionné. Sa passion se voit à travers sa sympathie. Son magnétisme. Sa facilité à mettre le patient en confiance. A le satisfaire. Comme à faire preuve d’écoute active et bienveillante. Bref, à faire preuve d’empathie.

C’est à vous de choisir votre thérapeute en fonction de certaines affinités. ou de leur réputation. Et aussi d’éléments d’appréciation propre à chaque patient. Ne fondez pas le choix de votre thérapeute sur la fréquence de livres qu’il publie. Ou sur de publicités travaillées. Ou bien amenées.

Prenez tout votre temps pour choisir le ou la thérapeute avec qui vous vous sentez bien. N’hésitez surtout pas à en changer si vous vous êtes insatisfait(e) de la relation thérapeutique.

Psychiatre et psychologue: Les différences

Le psychiatre et le psychologue ont tous les deux fait des études universitaires. Ils relèvent de deux ordres professionnels différents. Le psychologue a fait ses études en psychologie tandis que le psychiatre a d’abord étudié la médecine avant de se spécialiser en psychiatrie.

Le psychologue n’est pas médecin de formation. il n’est pas autorisé à prescrire des médicaments. Le psychiatre, lui, prescrit des médicaments et des traitements. Pour information, certains états américains projettent d’accorder le droit aux psychologues de prescrire des médicaments. Sous certaines conditions.

Dans la plupart des cas, un psychiatre est spécialisé dans le traitement de maladies mentales. A ce sujet, je vous renvoie au DSM V, la bible des maladies mentales. C’est l’American Psychiatric Association. Ainsi, un psychiatre s’occupe des pathologies les plus graves. Il applique donc des traitements médicamenteux adaptés en référence au DSM.

En revanche, les psychologues sont des spécialistes de la santé mentale, et du développement personnel. Ils fournissent souvent des traitements sous forme de psychothérapie. C’est à dire des exercices thérapeutiques conventionnels. Ou des exercices d’exposition. Ils préconisent aussi de la relaxation, des lectures, etc.

Si vous avez des questions, des préoccupations de n’importe quel type, ou des expériences à partager quant à ses différences entre psychiatre et psychologue, je vous invite à utiliser le formulaire “Commentaires” en bas du présent article.

Si vous désirez en apprendre davantage sur la différence entre psychiatre et psychologue, je vous suggère de lire l’article suivant: “Dans l’univers des psychologues.

Découvrez une méthode comportementale simple et rapide qui redonne espoir.
 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut