TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Travailler avec une dépression – Quand la situation est plus grave que vous ne le pensez

Travailler avec une dépression

Travailler avec une dépression – Quand la situation est plus grave que vous ne le pensez

Prévu – ou vendu – pour être un lieu d’épanouissement, le milieu de travail est de plus en plus un lieu de souffrance morale. Dès lors, travailler avec une dépression est presque devenu un lieu commun dans la mesure où cette pathologie touche des millions de personnes dans le monde.

En France, plus de 3 millions de personnes sont concernées par ce problème (Source Technologia). Il est est donc fort probable que vous-même, ou l’un de vos proches, soyez touché.

Plutôt que de se perdre dans ce que j’aime appeler les circonvolutions, en billevesées, et autres idées capillo tractées pour justifier, ou défendre, tel ou tel point de vue, je vous invite à prendre connaissance du présent article lequel vous expose tous les symptômes relatifs au fait de travailler avec une dépression, ainsi que les traitements adapté à votre cas.

Travailler avec une dépression – Les symptômes de dépression au travail

Comment identifier le fait de travailler avec une dépression? Rien de plus simple! Il suffit de chercher les facteurs de manifestations, les symptômes. Vous les trouverez ci-après:

  • Sentiment d’insécurité

Dès qu’il y a un changement dans le fonctionnement de votre entreprise, ou dans vos tâches habituelles, vous avez l’impression que vous êtes moins efficace. Vous avez peur de perdre votre place. Vous craignez de ne pas être à la hauteur, ou de ne pas savoir faire. Vous anticipez. L’angoisse montre le bout de son nez. Plus tard, viendront des symptômes de dépression issus de l’angoisse qui vous rendront dépressif ou dépressive.

  • Troubles de l’attention – Difficultés de concentration

Vous avez de plus en plus de mal à maintenir une attention constante dans l’exécution d’une tâche. Vous êtes distrait(e) voire évasif (ve).

  • Hyperactivité

Hier, sans vous acharner au travail, vous obteniez de bons résultats. Aujourd’hui, vous devez travailler beaucoup plus pour atteindre les résultats que vous atteigniez facilement hier. Pire, vous y arrivez de moins en moins facilement, ou vous n’y arrivez pas.

  • Repos – Sommeil non réparateur

Même quand vous vous reposez le week-end, le lundi est un jour pénible. Vous démarrez votre semaine de travail en étant épuisé(e). Vous n’avez qu’une seule envie: vous reposer, dormir. Et même après plusieurs heures de sommeil, le réveil est difficile, et vous avez l’impression d’être encore plus fatigué(e) qu’avant.

  • Perte d’intérêt pour toute autre chose à part le boulot

Même après avoir physiquement quitté votre bureau, votre esprit y reste. Les objectifs qui vous ont été assignés, les délais que vous devez respecter, les dossiers sur lesquels vous avez du retard, etc., sont les seules choses qui semblent avoir de l’importance à vos yeux.

Vous n’avez plus goût à rien d’autre. Vous ne ressentez aucune joie particulière à l’idée de rentrer à la maison, de retrouver votre famille, et de passer du temps avec les personnes que vous aimez. Vous ne vivez que pour votre boulot, lequel accapare toute votre énergie. Votre emploi, vos fonctions professionnelles, sont le centre de vos préoccupations au détriment de tous les autres domaines de votre vie.

→ NE FAITES PAS L’ERREUR DE PARTIR SANS REGARDER CETTE VIDÉO >>

  • Irritabilité

La fréquence de vos accès de colère est assez rapprochée. En plus, vos crises colériques ne sont pas justifiées. Vous vous enflammez pour un rien, et vos relations avec vos collègues sont de plus en plus conflictuelles. Ces débordements émotionnels fréquents sont la preuve que travailler avec une dépression est devenu votre quotidien.

  • Changement d’humeur fréquent

Vous passez du rire aux larmes à une vitesse extra ordinaire, sans raisons valables. Tantôt vous êtes heureux (se) et, quelques instants plus tard, vous êtes triste.

  • Déni par rapport à votre état

Tout votre entourage semble voir que vous n’allez pas bien. Mais… pas vous! Vous essayez tout le temps de vous convaincre que tout va bien, alors que tout prouve que c’est le contraire.

  • Solitude

Au bureau, comme à la maison, vous vous sentez terriblement seul(e). Malgré toutes les personnes qui vous entourent, vous avez l’impression d’être dans une bulle à laquelle personne n’a accès. Vous avez le sentiment d’être incompris, ou incomprise.

  • Abus de substances psychoactives

Sans un minimum – voire plus – de café, de boissons alcoolisées, et/ou de stupéfiants, vous avez êtes convaincu que vous ne tiendrez pas la distance et le rythme imposé par votre boulot et qu’enfin, le soir venu, vous ne trouverez pas le sommeil. Autant de peurs qui justifient l’usage de substances psychoactives. Pour éviter ce que vous pensez être un enfer, vous en créez un par vous même! C’est l’un des signes les plus alarmants.

  • Absence de reconnaissance – Épuisement émotionnel

Vous avez l’impression de vous tuer à la tâche sans jamais obtenir la reconnaissance de vos supérieurs. Personne ne vous félicite. Personne ne vous encourage, alors que d’autres ont des félicitations pour moins. Du coup, vous éprouvez de moins en moins l’envie de bien faire et de vous consacrer à vos tâches. D’ailleurs, parfois, travailler devient un calvaire. Vous êtes vraiment au bord du gouffre. Vous êtes totalement démotivé(e) mais vous n’avez de cesse d’essayer de prouver toujours plus. Sait-on jamais..?

  • Travail délibérément bâclé

Suite logique au point précédemment décrit. Vous ne faites plus votre boulot comme il se doit. Vous avez conscience que vous causez des dommages à l’entreprise, mais c’est comme çà. Vous n’êtes pas responsable. C’est votre réponse à ce manque de considération dont vous estimez être victime.

  • Problèmes de santé

Maux de tête, douleurs musculaires, troubles alimentaires, ulcères, accident cardio-vasculaire, troubles musculo squelettique, et j’en oublie, sont votre lot.

Si vous ressentez simultanément plusieurs de ces symptômes, vous devez absolument consulter un spécialiste pour qu’un diagnostic complet soit fait, et qu’un traitement vous soit prescrit. Parce que, oui, votre vie en dépend…

Travailler avec une dépression – Comment faire pour remonter la pente

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour mettre un terme au fait de travailler avec une dépression. Mais, attention!  Toutes ne sont pas efficaces au même titre. Voici les plus classiques: l’arrêt de travail, les antidépresseurs, et… la thérapie comportementale.

1 – L’arrêt de travail

Généralement, c’est le premier recours des personnes souffrant de travailler avec une dépression. Leurs réserves d’énergie sont quasi inexistantes et, bien légitimement, elles se disent que quelques jours à quelques semaines de repos leurs permettraient de se ressourcer. Si c’était aussi simple…

En effet, dès qu’elles reprennent leur activité professionnelle, les mêmes symptômes réapparaissent. De fait, l’arrêt de travail n’est efficace que dans très peu de cas de dépression professionnelle.De fait, ce n’est pas la bonne réponse pour se ressourcer puisque ce n’est pas la solution.

2 – La prise d’antidépresseurs

C’est également une solution utilisée par plusieurs personnes souffrant d’épuisement professionnel (burnout). C’est presque la première chose à laquelle les gens pensent. Bien qu’efficace pour contrôler les symptômes de la dépression, la prise d’antidépresseurs implique des effets secondaires relativement importants.

En voici une liste non exhaustive:

  • Dépendance
  • Accoutumance
  • Perte de libido
  • Prise de poids
  • Sécheresse des muqueuses
  • Constipation
  • Sécheresse des yeux et de la bouche
  • Nausées

et paradoxalement

La prise d’antidépresseurs est de moins en moins conseillée quand il s’agit de vous aider à ne plus travailler avec une dépression.

3 – La thérapie comportementale

Je l’avoue, bien humblement, cette solution qu’est la thérapie comportementale, est mon bébé! Je vous rappelle que, grâce à elle, j’ai mis fin, en 2 mois, à 20 ans de souffrances!

Du coup, c’est LE traitement que je vous recommande pour mettre un terme au fait d’encore travailler avec une dépression. Comme je l’ai écrit à maintes fois, cette approche comportementale sous la forme d’un programme thérapeutique en ligne est personnalisée.

C’est dans un climat de confiance, et de bienveillance, que vous serez accompagné(e), individuellement, à traiter votre dépression et, partant, à retrouver la joie d’être et de vivre, comme de travailler. En bref, à être autonome, et à retrouver désir et confiance en soi.

Ce programme thérapeutique et comportemental en ligne (accessible sur PC, Mac, Tablettes, SmartPhone de tous types) vous aide à identifier les pensées et les croyances qui sont à la base de vos souffrances psychiques. Petit à petit, vous apprendrez à objectiver, et à traiter les sujets suivants:

  • Satisfaire vos challenges professionnels sans stress inutile
  • Eliminer les ruminations mentales et les pensées obsessionnelles
  • Exprimer vos émotions
  • Apprendre à refuser ou à reporter certaines tâches professionnelles
  • Demander de l’aide
  • Gérer plus efficacement votre temps
  • Améliorer la qualité de votre sommeil
  • Réserver du temps pour d’autres choses que le boulot
  • En bref, cultiver l’affirmation de soi comme un art!

La thérapie comportementale repose sur un protocole d’une durée limitée (moins de 2 mois). Chaque exercice intégré au sein des 5 modules, bénéficie de toutes les explications pédagogiques dont vous avez besoin. Vous bénéficiez aussi de vidéos explicatives.

Dans ce programme personnalisé, tout est fait pour que vous retrouviez une santé mentale équilibrée qui vous permette de vivre pleinement votre vie professionnelle, et votre vie personnelle (les 2 ne sont-ils pas intimement liés?). Je parle d’harmonie (suivez mon regard…).

Bénéficier de ce programme thérapeutique et comportemental en ligne vous intéresse?

Je m'intéresse au Programme ARtUS
80%

En vous intéressant au Programme ARtUS, vous faites 80% du boulot!

Dès Maintenant, il vous reste à regarder la Vidéo:

Je Regarde La Vidéo

Si vous souhaitez partager vos expériences relatives au fait de travailler avec une dépression, et de comment vous avez fait pour retrouver la paix de l’esprit, je vous invite à utiliser le formulaire dit “Laisser un commentaire” en dessous de cet article.


Frédéric Arminot

TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Laisser un commentaire

scroll to top