Pourquoi il ne faut pas avoir peur en avion, et comment être détendu(e) pendant un vol?

La phobie de l’avion, ou aérophobie, est l’une des phobies les plus répandues.

On considère généralement qu’elle est due à la mauvaise connaissance de ce moyen de transport. Mais pas que…

Les passagers ne comprennent pas comment un engin de ce poids et de cette taille peut réussir à voler.

Pourtant, la physique et les statistiques sont formelles: l’avion est un moyen de transport beaucoup moins dangereux que les autres.

Pour affirmer que l’avion n’est pas un moyen de transport dangereux, on peut commencer par s’intéresser aux statistiques.

Pas de raison d’avoir peur en avion: Des preuves statistiques

Le transport aérien touristique existe depuis plusieurs décennies et il a transporté des centaines de milliards de passagers sur des milliers de milliards de kilomètres.

Les compagnies aériennes ont donc tout le recul nécessaire pour déterminer statistiquement le danger réel que représente un voyage en avion.

Généralement, pour rassurer les personnes anxieuses à l’idée de prendre l’avion, on commence par leur rappeler qu’elles ont autant de chance d’avoir un accident que de gagner au loto.

Ensuite, que la voiture est 72 fois plus dangereuse que l’avion et que le moustique tue 1 000 fois plus chaque année que les accidents de transport aérien.

De plus, près de 96 % des passagers ayant vécu un crash aérien ont survécu.

En fait, sur un Paris-New-York, vous n’avez qu’une chance sur 1,2 milliard d’en mourir.

Vos chances de mourir dans un accident de la route ou à cause d’une arme à feu (même en France) sont près de 500 fois plus élevées que de mourir dans un accident aérien.

Enfin, sachez que 80 % des crashs ont lieu pendant le décollage ou l’atterrissage.

Vous pouvez donc vous détendre: inutile d’angoisser pendant vos dix heures de vol.

Peur en avion: Les turbulences ne présentent aucun risque

Bien sûr, l’explication statistique ne suffit pas toujours.

La peur de l’avion est souvent la preuve d’une personnalité anxieuse, donc en proie aux pensées et aux peurs irrationnelles.

La réponse statistique est donc souvent trop rationnelle pour être suffisante, même si elle n’est jamais inutile.

Nous avons donc tout intérêt à nous pencher sur les phénomènes physiques qui participent à la formation de l’angoisse de l’avion.

Les turbulences sont le plus craint de ces phénomènes.

L'avion est le moyen de transport le plus sur

Pourtant, elles ne sont vraiment pas dangereuses.

Dans toute l’histoire de l’aviation touristique, les turbulences n’ont jamais causé le moindre crash aérien.

L’avion est conçu pour être capable de résister aux plus fortes turbulences.

De plus, les appareils de mesures (ordinateurs) des avions permettent aux pilotes de repérer et de contourner les zones où des perturbations météorologiques sont trop importantes.

Le seul risque, c’est de vous cogner si vous ne vous êtes pas bien attaché(e) 😊.

Alors, à quoi les turbulences sont-elles dues?

Plusieurs explications météorologiques justifieent la présence de turbulences.

La plus fréquente, c’est quand l’avion passe au milieu de la rencontre d’un courant d’air chaud et d’un courant d’air froid.

Le premier pousse l’avion vers le haut, le second le pousse vers le bas.

L’avion est donc secoué dans tous les sens, pris entre ces deux forces contraires.

Ces forces sont toujours insuffisantes pour abîmer l’appareil.

Peur en avion: Comment se forme un trou d’air?

Les trous d’air n’existent pas vraiment.

Quand on utilise ce terme, on fait souvent référence à la sensation désagréable que l’avion chute de plusieurs mètres d’un coup.

L’expression « trou d’air » suppose alors que l’avion n’a subitement plus d’air sur lequel planer, ce qui provoque sa chute.

Le problème de ce terme, c’est qu’il laisse entendre qu’il est possible pour l’avion de chuter de très haut à cause de ce phénomène.

En fait, les trous d’air n’existent pas parce qu’il y a toujours de l’air tant que l’avion reste dans l’atmosphère.


“COMMENT VAINCRE LA PEUR EN AVION?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Si l’avion chute un peu brutalement, c’est parce qu’il rencontre soudainement un courant d’air froid descendant.

Généralement, il est compensé juste après par un courant chaud, ce qui crée des turbulences.

Voilà pourquoi on ne doit pas parler de trou d’air, mais de simples turbulences.

Des turbulences qui, rappelons-le, ne provoquent jamais le moindre accident aérien.

Comment se déstresser avant de prendre l’avion?

Avant de prendre l’avion, vous pouvez utiliser quelques techniques pour vous déstresser.

Des exercices de respiration et de méditation font l’affaire chez ceux dont la phobie n’est pas trop développée.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez aussi ponctuellement vous tourner vers les anxiolytiques ou les somnifères.

Ce n’est pas une solution à long terme si vous prenez l’avion souvent, mais c’est efficace comme traitement ponctuel de la phobie légère.

Comment déstresser pour faire un vol tranquille?

Si vous avez besoin de prendre l’avion souvent et que votre phobie vous en empêche totalement, l’idéal reste d’aller consulter un comportementaliste.

Il est à même de vous aider à vous débarrasser de votre phobie en quelques semaines grâce à des exercices de thérapie comportementale et cognitive.

L’objectif et de vous aider à analyser le mécanisme de vos peurs irrationnelles et de les neutraliser progressivement jusqu’à les faire totalement disparaitre.

Certains passagers anxieux prennent l’habitude de consommer de l’alcool avant de monter dans l’avion.

L’effet anxiolytique de ces boissons n’est plus à prouver et elles peuvent vous aider à dormir.

Cela reste néanmoins une assez mauvaise idée. En effet, beaucoup de compagnies aériennes refusent l’accès à l’appareil si vous êtes saoul(e).

Elles craignent trop que l’alcool vous rende ingérable pendant le trajet.

Où se placer dans l’avion quand on a peur?

Savoir choisir sa place dans l’avion quand on est anxieux n’est pas anodin.

Prendre un siège au milieu de l’appareil et au niveau des ailes vous permet de ressentir moins fort les turbulences.

Chez certaines personnes atteintes d’aérophobie, ce choix tout simple limite considérablement les risques de crises.

Pour le reste, c’est à vous de voir, tout en gardant à l’esprit que plus vous serez confortablement installé, moins le trajet sera difficile.

Peur en avion: Traitement de l’aviophobie

N’oubliez pas qu’il est trés simple de traiter l’aviophobie grâce à la thérapie comportementale.

Je me souviens été consulté par une jeune actrice (trés connue aujourd’hui) terrorisée à l’idée de prendre l’avion.

Toutes affaires cessantes, elle devait se rendre à New-York pour une audition auprès d’un grand réalisateur de cinéma. Ne pas y aller risquait de compromettre sa carrière.

Très rapidement, nous avons mis en place une stratégie pour qu’elle puisse honorer et le voyage et l’audition.

Cette jeune actrice a satisfait à 3 consultations puis a disparu.

Aucune nouvelles depuis lors. Enfin, pas tout à fait.

1 an plus tard, j’ai appris qu’elle jouait un petit rôle dans le film de ce réalisateur américain.

Sa carrière était lancée.

Quelques années plus tard, consacrée par des récompenses cinématographiques, elle est interviewée par un magazine.

Le journaliste lui demandé si elle a des phobies.

Elle répond par l’affirmative en évoquant sa phobie de l’avion.

Elle précise aussi qu’elle a consulté un comportementaliste mais… qu’il était nul.

Le professionnel en question, c’était moi 😂.

Comme quoi on peut être adulée par des fans et reconnue par la profession tout en faisant preuve de mauvaise foi.

Sans doute cette jeune femme avait-elle besoin de s’illustrer dans du papier glacé?

La question elle est vite répondue… 😊

Si vous aussi, vous souhaitez bénéficier d’une aide pratique, efficace et rapide pour ne plus avoir peur en avion, je vous invite à cliquer sur le lien rouge ci-dessous: [VOIR LA VIDÉO]

Vous découvrirez la méthode comportementale pour vaincre l’aviophobie et serez sans doute surpris(e) de la facilité avec laquelle vous allez… triompher!


“COMMENT TRAITER LA PHOBIE DE L’AVION?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut