Hypocondrie: Phobie de la maladie, mais aussi de la mort

L’hypocondrie est une phobie bien connue.

Les hypocondriaques ont constamment peur d’être malades et s’inquiètent toujours pour leur santé.

On sait moins que l’hypocondrie est aussi alimentée par une peur profonde de la mort et du vieillissement.

Pourtant, bien comprendre ce fonctionnement particulier de cette phobie répandue est essentiel pour en guérir.

Pourquoi avez-vous toujours peur d’avoir une maladie grave (cancer)?

La peur irrationnelle de développer une maladie très grave ou un cancer n’est pas anodine.

On parle d’hypocondrie quand la personne craint pour sa santé alors qu’aucun symptôme visible n’est décelable.

D’ailleurs, contrairement au cliché souvent véhiculé, les hypocondriaques n’ont pas peur d’attraper un petit rhume ou une grippe.

Ils ont bel et bien peur des maladies mortelles et interprètent irrationnellement tout ce qu’ils peuvent pour confirmer leur auto-diagnostic.

La peur d’attraper toutes les maladies, même les plus bénignes s’appelle la nosophobie.

Dans l’immense majorité des cas, l’hypocondrie apparaît suite à un traumatisme, généralement le décès d’un proche suite à une maladie brutale.

L’apparition d’un cancer ou d’une maladie foudroyante chez un proche en pleine santé peut provoquer une phobie de la mort et de la maladie chez les proches.

L’impression qu’une maladie invisible progresse en vous et vous tuera dans quelques mois est difficile à vaincre après son apparition.

Quels sont les symptômes d’un hypocondriaque?

L’hypocondrie n’est pas à proprement parler une phobie puisqu’elle ne provoque pas toujours de crises phobiques.

C’est un trouble de la santé mentale marqué par une anxiété permanente et l’apparition de pensées obsessionnelles.

Elle puiserait donc ses origines dans l’apparition d’un trouble anxieux et se manifesterait par des TOC ou des crises d’anxiété.

Le symptôme le plus fréquent de l’hypocondrie, c’est donc l’état d’anxiété généralisée et la peur constante de la mort existentielle.

Le patient a peur de mourir bien plus qu’il n’a peur d’être malade.

Sylmptômes de l'hypocondrie

Résultat, l’obsession pour les signes du vieillissement est un autre symptôme très courant.

Chaque preuve du temps qui passe sera la source de grandes angoisses, voire de crise de panique dans certains cas.

Chez certains patients, l’hypocondrie amène également à psychosomatisation.

En d’autres termes, le patient ste si intimement convaincu d’être gravement malade, qu’il développe certains symptômes.

Ce qui peut, dans certains cas, s’apparenter au syndrome de Mûnchausen.

Par exemple, la peur du cancer des os pourra provoquer des douleurs dorsales très intenses.

Sur le long terme, l’hypocondrie est effectivement mauvaise pour la santé.

Elle induit un état d’anxiété permanente qui est très mauvais pour la santé cardio-vasculaire et pour le bon fonctionnement du système digestif.

Comment se débarrasser de l’hypocondrie?

L’hypocondrie est un trouble psychologique difficile à vaincre; pas parce que la médecine et les psychothérapies ne savent pas le gérer, mais parce que les patients refusent souvent de demander de l’aide.

En effet, le patient hypocondriaque est convaincu d’être réellement malade.

Il pense donc avoir besoin d’un oncologue plutôt que d’un psychothérapeute ou d’un comportementaliste.


“COMMENT VAINCRE L’HYPOCONDRIE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Or, on ne peut jamais soigner quelqu’un contre son gré.

Pour se débarrasser de l’hypocondrie, la première chose à faire, c’est donc d’admettre que vous avez un problème.

De nombreux tests sont disponibles sur internet pour vous aider à poser un premier diagnostic sans fiabilité réelle.

Parlez-en aussi à votre entourage.

Ils sont souvent les premiers à souffrir de vos crises et peuvent vous dire ce qu’ils en pensent.

Enfin, si vous avez le moindre doute et si vous craignez de souffrir d’hypocondrie, vous n’avez rien à perdre en allant en parler à votre médecin ou à un psychiatre.

Au contraire, c’est la première étape vers un traitement efficace.

Bien souvent, on vous conseillera d’avoir recours à la thérapie comportementale.

Les thérapies comportementales contre l’anxiété et les phobies

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) sont l’une des meilleures solutions pour venir à bout des troubles anxieux et des phobies.

L’hypocondrie étant à cheval entre ces différents troubles psychologiques, la thérapie comportementale est une solution tout à fait indiquée.

Elle est très efficace et peut venir à bout de vos problèmes en quelques semaines seulement.

Le comportementaliste menant une thérapie comportementale commence toujours par vous guider quant à la compréhension de votre problème.

Pour vaincre l'hypocondrie, la thérapie comportementale (TCC) est recommandée

Cette approche thérapeutique repose sur votre participation active, tant et si bien qu’elle peut se mener à distance grâce à un accompagnement minime.

Vous avez donc à travailler sur vous-même pour analyser et comprendre le mécanisme et les sources de cette peur constante de la mort.

Dans le cas d’un traumatisme, ce travail est souvent plus facile.

Grâce aux outils cognitifs mis à votre disposition par le comportementaliste, cette compréhension du processus et des origines de l’hypocondrie vous permet de prendre de la distance d’avec votre peur (objectivation).

Grâce au travail précédent, vous n’aurez plus à craindre vos pensées irrationnelles et vous pourrez les faire disparaître.

Comment aider une personne qui souffre d’hypocondrie?

S’il est difficile au quotidien d’être hypocondriaque, l’entourage partage largement la souffrance qu’ils ressentent.

Vivre avec une personne hypocondriaque peut même s’avérer très difficile au quotidien.

Pour les aider à surmonter leur hypocondrie, l’entourage doit faire preuve de patience et suivre ces trois règles essentielles:

  • Ne pas rassurer le malade: En essayant de convaincre l’hypocondriaque qu’il n’est atteint d’aucune maladie, vous allez seulement le convaincre qu’il ne peut pas compter sur vous.
    Il se sentira encore plus seul et démuni, ce qui empire son anxiété et son hypocondrie.
  • Ne pas ignorer l’hypocondriaque: Rien ne sert de le convaincre qu’il n’est pas malade physiquement, mais vous ne pouvez pas refuser de reconnaître qu’il souffre psychologiquement.
    Ici encore, vous devez montrer suffisamment de soutien (empathie) pour tenir tête à l’anxiété.
  • Demander de l’aide rapidement: L’hypocondrie disparaît rarement d’elle-même, au contraire.
    Les proches n’ont pas à être les médecins et les infirmiers des hypocondriaques.
    Emmenez-le chez un médecin ou un psychologue, mais allez-y avec lui pour lui témoigner votre soutien et lui prouver que vous croyez bien que sa souffrance est réelle.

Dans tous les cas, vous pouvez l’inviter à regarder la vidéo de présentation du programme thérapeutique ci-dessous. Cette méthode traite définitivement l’hypocondrie dans plus de 95% des cas.


“COMMENT NE PLUS ÊTRE HYPOCONDRIAQUE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut