TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Phobie sociale – Anxiété sociale – Des troubles anxieux qui riment avec honte et culpabilité

Anxiété sociale. Phobie sociale

Phobie sociale – Symptômes – Traitement

  1. Définition de la phobie sociale
  2. Définition de l’anxiété sociale
  3. Symptômes de la phobie sociale et de l’anxiété sociale
  4. Traitement de la phobie sociale et de l’anxiété sociale

Définition de la phobie sociale

La phobie sociale est la peur, donc l’angoisse, que rencontre des personnes à l’idée de rentrer en contact avec une ou plusieurs personnes. Que ces rencontres puissent avoir lieu dans un cadre affectif, familial, social ou professionnel ne change pas grand chose à ces troubles anxieux.Phobie sociale définition

Les symptômes de la phobie sociale sont identiques à ceux issus des angoisses augmentés d’un sentiment de honte et de culpabilité.

Les personnes victimes de ces angoisses ne sont pas responsables de leur incapacité à entrer en relation avec les autres. Ils ne subissent pas ce problème par plaisir de cultiver leur différence. Ces personnes sont atteintes d’une peur projective de mal dire ou mal faire. Leur phobie repose la plupart du temps sur des comparaisons qu’ils ne peuvent s’empêcher de faire entre les autres et eux mêmes.

Les personnes phobiques sociales souffrent d’autant plus de leur problème qu’ils manquent d’estime de soi et d’un manque de confiance en soi.

Malgré tous leurs efforts pour créer du lien, il leur est très difficile de dépasser leurs problèmes au point que leur bonne volonté à ce propos peut être très fortement mise à rude épreuve au sens où les symptômes qui accompagne la phobie sociale (transpiration, tremblements, bégaiement, etc.) sont de facteurs aggravants et peuvent ainsi “déteindre” sur la personne au point qu’elle ne soit plus seulement victime de phobie sociale mais d’anxiété sociale.

Définition de l’anxiété sociale

Comme vous l’aurez lu dans d’autres articles du présent site, l’anxiété est la forme récurrente de l’angoisse. Il s’agit donc d’angoisses qui peuvent atteindre la personne intéressée à propos d’un sujet de sa vie ou affecter tous les domaines de sa vie. A ce moment là, on peut parler d’anxiété généralisée. Cela signifie que tous les domaines de la vie d’une personne sont affectés par une angoisse permanente, facteur d anxiété.

L’anxiété sociale induit que la personne qui en souffre voit tous les domaines relationnels de sa vie impactés. De la même façon qu’à propos de la phobie sociale, toutes relations de toutes natures, quels qu’en soient le contexte et l’environnement, ont un caractère impossible à surmonter.

La plupart du temps, les personnes victimes d’anxiété sociale comme de phobie sociale sont isolées, non par choix mais parce que, de façon paradoxale, c’est la seule façon de se protéger de ce qui leur fait si peur.

Comme je l’écris le plus souvent, ce comportement réactif d’évitement est inversement proportionnel à l’objectif souhaité. Il va sans dire que c’est sur la foi de symptômes spécifiques associés à leur problème que ces personnes réagissent ainsi.

Les symptômes de la phobie sociale et de l’anxiété sociale

Les symptômes de la phobie sociale comme de l’anxiété sociale sont quasi identiques:

Symptômes physiques

  • Transpiration
  • Mains moites
  • Rouge aux joues (rougissement)
  • Bégaiement
  • Nausées
  • Diarrhées
  • Maux d’estomac
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Tremblements (mains, jambes, tête, voire tremblement du corps entier)
  • Symptômes psychiques
  • Fortes angoisses
  • Peurs irrationnelles
  • Difficulté voire incapacité – ou impossibilité – à contrôler ses émotions
  • Attaque de panique (crise de panique)
  • Envie de fuir
  • Altération de la confiance en soi
  • Mésestime de soi
  • Agressivité involontaire
  • Épisodes dépressifs voire dépression
  • Évitement

Comme vous pouvez le constater, ces symptômes de la phobie sociale ou de l’anxiété sociale sont particulièrement douloureux et handicapants.

Handicapants au sens où leur présence annoncée, redoutée et vécue empêche la personne de se comporter comme elle aimerait se comporter, c’est à dire avoir des relations “comme tout le monde”.

Ce dernier point est l’un des fondements de la phobie ou de l’anxiété sociale dans la mesure où la personne phobique ne peut s’empêcher de faire des comparaisons entre les autres et elle, ce qui renforce son sentiment d’impuissance et de colère, nonobstant la honte et la culpabilité, que cette même personne peut nourrir à son endroit quant à son impossibilité à sortir de son isolement.

Il est avéré que toute tentative pour reprendre le contrôle de façon contrainte est vouée à l’échec et au renforcement de la phobie ou de l’anxiété.

En effet, la phobie sociale ou l’anxiété sociale relève d’un blocage émotionnel issu de la perception qu’un individu a de lui dans un contexte et un environnement donné.

Nul n’est besoin d’être 1er clerc pour imaginer qu’une personne phobique sociale qui aura été victime d’humiliation dans son enfance à propos de relations sociales, affectives ou familiales ou encore sentimentales, aura toutes les peines du monde à se sentir en sécurité quand il s’agira de créer du lien. Le traumatisme créé dans l’enfance, ou au cours de la construction de la personnalité, constituera un frein traumatique qu’il sera impossible de lever sur la seule volonté.

Pour soigner la phobie sociale ou assurer à la personne victime le meilleur traitement de l’anxiété sociale Il conviendra donc d’explorer certaines pistes thérapeutiques.

Traitement de la phobie sociale ou comment soigner l’anxiété sociale

Dans un précédent article “Traitement psychiatrique et traitement par médicaments“, je vous ai informé des différents moyens de soigner angoisse ou de soigner anxiété.

Ainsi, je vous ai expliqué en quoi la psychiatrie n’était pas nécessairement le meilleur mode d’intervention thérapeutique et la difficulté représentée par la prise de médicaments.

En effet, un médecin psychiatre a pour vocation de diagnostiquer un ou des troubles au sens du DSM V et de prescrire des médicaments de sorte à ce que le patient ne soit plus affecté des symptômes de son anxiété sociale ou de sa phobie sociale.

La prise de médicaments (anxiolytique, neuroleptiques, hypnotiques ou anti dépresseurs) n’est pas sans conséquences. Je vous rappelle qu’une prescription de ces médicaments nécessite une prise en continu pendant un délai de trois semaines. Ensuite, un tel traitement doit durer au minimum 6 mois, voire un an, quand ce n’est pas plus longtemps. Si vous saviez le nombre de personnes qui viennent à mon cabinet alors qu’elles sont sous médicaments depuis des années, sans améliorations notables, vous seriez édifié(e)…

Je n’ai rien contre les psychiatres et la psychiatrie, mais il s’agirait d’arrêter de faire n’importe quoi dans la prise en charge d’un certain nombre de problèmes émotionnels!

Phobie sociale traitementEn matière d’anxiété sociale comme de phobie sociale, nous savons ce qui pose problème. En conséquence, il suffit d’identifier le mécanisme d’un problème pour ensuite, prescrire des exercices comportementaux adaptés à la personne qui souffre.

Ainsi, il n’est pas nécessaire d’exposer la personne en souffrance à son mal pour lui apprendre – pour ne pas écrire la contraindre à apprendre – à contrôler son problème.

Par exemple, quand j’ai peur de quelque chose ou de quelqu’un, j’ai peur, un point c’est tout! On peut donc me raconter la messe dans toutes les langues que je ne connais pas en essayant de me convaincre que je n’ai pas de raison d’avoir, rien n’y fera. J’ai peur, j’ai peur. Je suis victime d’angoisse et il ne saurait en être autrement.

→ NE FAITES PAS L’ERREUR DE QUITTER CETTE PAGE SANS REGARDER CETTE VIDÉO >>

Il existe des moyens très simples pour aider quelqu’un à ne plus souffrir d’anxiété sociale ou de phobie sociale. Ces exercices thérapeutiques qui ont fait leurs preuves ont pour vocation d’aider la personne à progressivement débloquer son problème de phobie sociale ou d’anxiété sociale, à en identifier la source pour neutraliser son impact traumatique pour enfin permettre un retour un retour à l’estime de soi donc à la confiance en soi.

Ces exercices, plus communément appelés “tâches” dans le domaine de la thérapie comportementale, ont pour vocation de permettre tout cela de façon simple, aisée et progressive dans le respect du patient. On agira de la même façon quand il s’agira de timidité.

Frédéric Arminot

TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Laisser un commentaire

scroll to top