TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Paranoïa – Définition, symptômes, et traitement de la paranoïa

Paranoïa

Paranoïa – Définition, symptômes, et traitement de la paranoïa

La paranoïa est un trouble relevant de la santé psychique qui affecte un nombre important de personnes dans le monde. Ce peut être un de vos proches, voire vous même. D’ailleurs, qui d’entre nous n’a jamais entendu quelqu’un nous dire, je cite: “T’es complètement parano!”.

Bouh, le vilain problème, au sens commun. Que dire et penser de ce qualificatif si réducteur, lié à une maladie mentale, et qui laisse entendre que l’on se fait des films, que l’on se sent persécuté, et qui renvoie de soi une image si… pathologique (“T’es un grand malade toi…”). Une pauvre victime de soi même en sorte.

En conséquence, pour éviter que vous ne partiez à votre tour dans des peurs ou dans des délires inconsidérés, voire irrationnels, je me suis donné pour tâche de vous éclairer sur la paranoïa, à la faveur du contenu du présent article. Je développe donc trois thèmes:

  • Définition de la paranoïa
  • Les symptômes de la paranoïa
  • Comment soigner la paranoïa

Définition de la paranoïa

La plupart des dictionnaires définissent la paranoïa comme une “Psychose caractérisée par la présence d’idées délirantes systématisées et permanentes, surtout à thème de persécution“.

Plusieurs scientifiques définissent la paranoïa comme le résultat d’un conflit psycho affectif relativement important. C’est une psychose qui n’impacte pas les capacités intellectuelles de sa victime, mais plutôt sur ses capacités psychiques.

Cette psychose apparaît le plus souvent à un âge compris entre 30 et 40 ans, et a tout l’air d’un délire. Le caractère paranoïaque s’exprime par une méfiance excessive, une susceptibilité exacerbée, un jugement erroné et subjectif.

Les hommes sont plus touchés par la paranoïa que les femmes. En termes physiques, ce trouble peut être le résultat de lésions cérébrales, de traumatismes crâniens, ou d’une faible oxygénation du cerveau.

Il peut être aggravé par un abus dans la consommation d’alcool, ou d’autres substances toxiques comme la marijuana, ou la cocaïne.

D’une façon plus générale, on parle de paranoïa quand une personne souffre d’un sentiment de persécution, a le sentiment qu’on en veut qu’à elle, au sens où ce n’est qu’à elle que l’on fait subir des brimades ou des humiliations, ou que cette même personne, ou une autre, a été victime de harcèlement (moral ou sexuel) et, du coup, par réaction, suppute le désir de faire du mal chez la plupart des autres gens. La paranoïa peut donc être le fruit de traumatismes (harcèlement, agression, etc.).

Par extension, la paranoïa génère une absence de confiance inter relationnelle assez importante. Une personne paranoïaque est donc constamment réactive, et sur la défensive.

→ NE FAITES PAS L’ERREUR DE PARTIR SANS REGARDER CETTE VIDÉO >>

Symptômes de la paranoïa

Une personne souffrant d’un syndrome paranoïde est caractérisée par un ou plusieurs des symptômes ci-après:

  • Méfiance exagérée

La personne victime de paranoïa a tendance à toujours regarder au-dessus de son épaule. Elle a peur de tout le monde, et dramatise le moindre événement de sa vie.

  • Agressivité

Une personne paranoïaque se sent constamment menacée, blessée, et humiliée. Du coup, elle est toujours sur le pied de guerre. Toutes ses réactions sont marquées par une bonne dose de colère et d’agressivité.

  • Doute

La personne paranoïaque ne croit ni en l’amitié ni en l’amour. Elle n’a aucune confiance en ses proches, et encore moins envers celles qui lui sont affectivement éloignées.

  • Soupçon

imaginons que vous soyez en couple avec une personne paranoïaque. Celle-ci vous accusera toujours d’infidélité. Elle fouinera chaque détail de votre vie à la recherche d’un élément pouvant justifier, ou étayer, ses suppositions d’adultère.

  • Impossibilité de se confier

Un homme ou femme atteint(e) de paranoïa ne laisse personne entrer dans son jardin secret. Autant, on peut comprendre que vous ne donniez pas accès à votre jardin secret à tout le monde , autant ne pas ou plus se confier à quiconque est le signe d’une psychose.

  • Impossibilité de pardonner

Le passé est un fardeau pour une personne paranoïaque. Elle n’arrive pas à s’en débarrasser. Elle a de la rancœur envers les personnes qui lui ont fait du mal par le passé. Mais ce ressentiment n’est pas toujours justifié. La personne paranoïaque pense, souvent à tort, avoir été abusée, humiliée, rejetée, insultée. Du coup, elle garde une rancune injustifiée mais tenace envers celle et ceux qu’elle estime responsables et coupables de son mal être.

  • Psychorigidité

C’est l’un des symptômes majeurs de la paranoïa. Il est impossible à un(e) paranoïaque de se remettre en cause. Dans la même veine, il est vain d’essayer de lui faire comprendre les choses telles qu’elles sont vraiment parce qu’elle est convaincue que vous essayez de la manipuler.

  • Surestimation de soi

Un(e) paranoïaque se croit être au-dessus des autres. Elle se voit, et se pense, plus intelligente, plus rusée, et plus cultivée, que toutes les personnes de son entourage. Le mépris est donc une constante chez une personne affectée par la paranoïa.

  • Orgueil démesuré

En plus d’être nécessaire, a minima, il est recommandé d’avoir, et d’exprimer, un minimum de fierté, un peu d’orgueil. Sans excès. Mais, chez l’individu atteint de paranoïa, l’égo est surdimensionné. C’est un vrai problème qui révèle la présence d’un trouble psychique. Cet orgueil peut également être voilé par une modestie superficielle.

  • Autoritarisme

A un poste à responsabilité (agent de maitrise, cadre), toute personne souffrant de paranoïa opprime celles et ceux qui sont sous son autorité, jusqu’à parfois, et pas seulement de façon symbolique, les réduire à une sorte d’esclavage (cf. harcèlement).

  • Dépression majeure avec risques importants de suicide

Ce sont ces 2 derniers points qui, généralement, sont les facteurs qui poussent les gens à consulter. Dès lors, la question se pose de savoir qui consulter, et ou sur quelle thérapie s’appuyer pour retrouver une vie “normale”.

Ainsi, les médicaments sont rarement efficaces dans la gestion des problèmes de paranoïa. La meilleure option réside dans une  psychothérapie comportementale.

Comment soigner la paranoïa

Au contraire de ce que l’on pourrait penser, et de ce qui se dit, la paranoïa n’est pas une pathologie si compliquée à traiter. Du moins pas en thérapie comportementale. Et ceci bien que la personne concernée ait du mal à reconnaître qu’elle a un problème.

En effet, cette même personne considère que tout va bien dans sa vie. Que ce sont les autres qui ont un problème, ou ces mêmes autres qui sont un problème! C’est sa vision des choses. Et, dans la pris en charge de la paranoïa, cette vision est un élément particulièrement important à respecter et valoriser. Ce qui correspond à un positionnement thérapeutique et stratégique va conditionner toute la prise en charge et le suivi thérapeutique, et son efficacité.

Plus vous allez contre la vision du monde d’un patient atteint de paranoïa, plus vous alimentez son système de défenses. Dès lors, grâce à une une démarche structurée, le thérapeute comportemental utilise des techniques comportementales qui vous générer – de façon contrôlée – de la confusion chez le patient. Ces techniques favorisent la régulation, l’objectivation, et le ré équilibrage du stress perçu et, ainsi, facilite la solution, c’est à dire l’élimination du symptôme de paranoïa.

En thérapie comportementale, et à tout le moins pour l’expérience que j’en ai depuis plus de 25 ans, la prise en charge de la paranoïa est relativement simple et rapide.

J’ai bien conscience qu’en écrivant cela, je vais m’attirer les foudres… Je comprendrais mais, pour autant, c’est ma réalité thérapeutique. Bien sur, il y a des personnes paranoïaques à un point tel que cela nécessite une prise en charge pluri disciplinaire. Mais, c’est un autre sujet sachant que, pour les personnes les plus gravement atteintes, il existe… l’hôpital psychiatrique (en espérant que l’hospitalisation n’ait pas lieu sous contrainte). En pareille situation, la paranoïa est le symptôme d’un problème plus profond (schizophrénie, comportements psychotiques).

Ce qu’il est important pour vous à retenir, c’est que la paranoïa est souvent la conséquence d’un traumatisme. Et, comme pour la plupart d’entre eux, il existe des solutions simples, pratiques et pérennes.

J’en veux pour preuve que la plupart des gens se font parfois des petites délires paranoïaques. Rien de bien grave. Juste une réponse émotionnelle démesurée par rapport à une réalité perçue, mais qui en dit long sur l’état émotionnel de l’intéressé. Ne diabolisons pas mais méditons sur le sujet…

Si vous souhaitez partager des expériences personnelles au sujet de la paranoïa, n’hésitez pas à utiliser l’onglet “Commentaires” en bas de la présente page.

→ REGARDEZ CETTE VIDÉO AVANT DE PARTIR >>


Frédéric Arminot

TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Laisser un commentaire

scroll to top