Sortir d’une grave dépression: Quel traitement pour cette maladie psychique?

Comment se sortir d’une grave dépression? Question particulièrement importante quand on sait que vivre un épisode dépressif une fois dans sa vie est presque inévitable.

On pourrait même dire que c’est banal. Face à des événements difficiles ou traumatisants, comme un deuil, il est normal de traverser une période de dépression.

Néanmoins, quand les épisodes dépressifs se multiplient, durent de plus en plus longtemps et ne dépendent plus d’un événement extérieur, on commence à parler de grave dépression et de dépression chronique.

Quand l’hygiène de vie ne suffit plus

Face à un épisode dépressif léger et dont on peut facilement analyser l’origine, les médecins conseillent généralement de se concentrer sur l’amélioration de l’hygiène de vie.

Faire plus de sport, dormir à des heures régulières et manger plus sainement permet de lutter contre les symptômes des dépressions les plus légères.

Parfois, quand la dépression est liée à un événement très précis, prendre un peu de distance et de repos peut même suffire.

Dans le cas de la dépression grave et chronique, l’amélioration de l’hygiène de vie ne suffit plus.

Malgré tous ses efforts, le patient succombe systématiquement aux assauts du syndrome dépressif.

dépression et hygiène de vie

Pis encore, la dépression ne semble liée à aucun événement extérieur identifiable puisqu’elle revient constamment, n’offrant que peu de répit.

Veiller à conserver une bonne hygiène de vie malgré la tristesse et la lassitude reste tout de même essentiel pour une personne souffrant de dépression chronique.

Cela évite d’empirer la situation, mais prépare également le terrain aux autres solutions que l’on peut déployer pour sortir d’une grave dépression.

Le soutien des médicaments

La France est l’un des pays qui consomment le plus de psychotropes légaux et illégaux.

Parmi les médicaments, ce sont les somnifères, les antidépresseurs et les benzodiazépines anxiolytiques qui sont les plus consommés.

Cet excès est néfaste, mais il ne doit pas faire perdre de vue l’efficacité de ces médicaments dans certains cas précis.

Parmi ces cas précis, on retrouve la grave dépression chronique. Dans ces cas-là, les antidépresseurs sont des soutiens essentiels.

Ils permettent au patient de relever suffisamment la tête pour commencer à se sortir de la dépression lui-même.

Plus encore, la dépression chronique est le syndrome dépressif menant le plus souvent au suicide.

Dès lors, les psychiatres prescrivent généralement des antidépresseurs aux patients les plus difficiles pour écarter ce risque et commencer le travail.

En revanche, sachez que vous ne devez pas prendre d’antidépresseurs sans surveillance dans le cas d’une dépression grave qui s’accompagne de pensées suicidaires.

Pour résumer grossièrement, les antidépresseurs saturent nos neurotransmetteurs pour réduire la tristesse et l’anxiété. Ce faisant, ils réduisent aussi les inhibitions.

Or, ils mettent plus de temps à réduire la tristesse que les inhibitions. Le patient est donc toujours déprimé, mais plus rien ne le retient de passer à l’acte.

Voilà notamment pourquoi les patients atteints de dépression grave doivent être accompagnés par des professionnels de santé.

Démarrer une psychothérapie

Les médicaments peuvent accompagner efficacement les personnes dépressives, mais ils ne sont pas une solution en soi.

Face à une dépression grave et chronique, le patient doit avoir le courage d’affronter les origines de son problème.

C’est un long processus qui ne se fait pas en un jour, mais c’est un but accessible quand on se lance dans une psychothérapie.

À l’aide d’un thérapeute dans un cabinet privé ou d’un psychiatre à l’hôpital, le patient va explorer sa psyché.

Ainsi, il va essayer de comprendre les origines de son trouble dépressif, que ce soit un traumatisme ou une simple prédisposition.


“COMMENT SE DÉBARRASSER D’UN ÉTAT DÉPRESSIF? »

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


L’analyse permet alors de reprendre le contrôle sur ces traumatismes pour les empêcher de produire les symptômes dépressifs.

Bien sûr, la thérapie n’est pas un remède miracle non plus. Les premiers résultats peuvent mettre des années à apparaître et le patient n’est jamais assuré d’être totalement guéri.

Néanmoins, il bénéficie d’un soutien permanent dans sa lutte contre la dépression.

Se tourner vers les thérapies comportementales et cognitives

Si la psychothérapie a fait ses preuves et révélé ses faiblesses depuis longtemps, de nouvelles approches apparaissent depuis quelques années.

Parmi elles, on retrouve la thérapie comportementale et systémique de Palo Alto. Elle est généralement menée par un comportementaliste formé et professionnel et promet des résultats francs et plus rapides.

En fait, la TCC agit sur deux fronts. D’un côté, elle utilise des techniques cognitives pour aider le patient à observer, analyser et comprendre les mécanismes cognitifs à l’origine de son mal-être.

D’un autre côté, elle emploie des outils comportementaux pour enseigner progressivement au patient à réagir différemment face aux situations et aux émotions à l’origine de sa dépression.

La thérapie comportementale est extrêmement efficace et très rapide.

Non seulement elle permet au patient d’apprendre à s’auto-observer et à s’analyser pour mieux se comprendre, mais elle lui enseigne aussi à modifier en profondeur le rapport au monde pathologique à l’origine du trouble dépressif.

Comment savoir si l’on fait une dépression?

Pour savoir si vous faites une dépression, vous devez être attentif à l’apparition de plusieurs symptômes typiques:

La liste n’est pas exhaustive et il n’est pas nécessaire d’avoir tous les symptômes pour être considéré comme dépressif.

En revanche, beaucoup de patients confessent avoir mis plusieurs mois avant de comprendre qu’ils étaient dépressifs.

Comment diagnostiquer une dépression?

Associer ces symptômes à la dépression, même quand on connaît bien le sujet, n’est pas toujours facile. Beaucoup de dépressifs restent dans le déni longtemps.

Par ailleurs, il est important de savoir reconnaître les différents troubles dépressifs. Si vous souffrez de dépression quelques mois suite à un événement pénible, il ne s’agit souvent que d’un épisode dépressif bien naturel et tout à fait normal.

En revanche, quand les épisodes dépressifs se multiplient sans raison précise, on parle de dépression chronique et grave.

Peut-on sortir d’une grave dépression avec des médicaments naturels?

Les dépressions chroniques les plus graves poussent certains patients à consommer quotidiennement des médicaments pendant des années. Tant et si bien qu’il arrive que ces médicaments ne fassent même plus effet.

Beaucoup de grands dépressifs s’inquiètent donc bien légitimement et se demandent s’il existe des remèdes naturels à la dépression.

Malheureusement, à part la psychothérapie et les TCC, les médicaments naturels contre la dépression n’existent pas vraiment.

Bien sûr, certaines plantes comme le Millepertuis, le Bacopa ou le Pavot de Californie peuvent vous aider.

En France, la légalisation récente du CBD ouvre également la voie à nouvelles possibilités.

En revanche, si les psychotropes comme le THC et l’alcool soulagent temporairement la dépression, ils l’aggravent considérablement, même à moyen terme.

C’est toujours une erreur de se tourner vers ces solutions plutôt qu’une aide médicale compétente.


“COMMENT SE SORTIR D’UNE GRAVE DÉPRESSION? »

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »



Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut