Comment soigner une dépression nerveuse rapidement

Soigner une dépression nerveuse

D’aucuns pensent que soigner une dépression nerveuse relève de la gageure si cela se fait sans médicaments. D’autres sont convaincus du contraire. Ils sont persuadés qu’ils ne s’agit pas nécessairement d’une maladie. Dès lors, pour eux, parler de soigner une dépression nerveuse est une expression inadaptée. En effet, la dépression correspond à un problème de transition. Ce qui est fini, le passé donc. Puis, la difficulté de s’inscrire dans une démarche d’avenir. La difficulté réside alors dans une sorte de résistance au changement. Partant, de point de déséquilibre lié au passage d’un état à un autre.

D’autres ont une explication scientifique. Médicale. C’est donc lié à un problème de sérotonine et de dopamine. C’est comme si les fournisseurs de ces substances endogènes font grève. Que, par conséquent, les cuves de sérotonine et de dopamine se vident. Jusqu’à se retrouver quasi complètement vides. Dès lors, d’empêcher à la personne victime de dépression nerveuse d’avoir l’énergie psychique et/ou physique de produire sa vie.

Ce que les uns comme les autres oublient, c’est qu’il ne s’agit là que d’explications. Elles justifient une démarche ou une autre quant à soigner la dépression nerveuse. Alors, pour que tout le monde soit “servi”, je vous explique comment soigner une dépression nerveuse. Chacun peut y “retrouver ses petits”. Chaque postulat pour soigner une dépression nerveuse a des impacts divers en fonction de l’efficacité des moyens employés. Et, très important, de la personne concernée. On parle alors de réaction au traitement.

Soigner une dépression nerveuse: Les médicaments

Dans la série, comment soigner une dépression nerveuse, nous commençons par ce que notre système utilise le plus souvent comme réponse de 1ère intention, j’ai cité… le médicament. Ainsi, les antidépresseurs sont couramment utilisés pour soigner une dépression nerveuse. Ils permettent d’éliminer les symptômes de dépression nerveuse. Ce qui aide la personne à progressivement retrouver un équilibre émotionnel. Les médicaments les plus utilisés sont les suivants:

  • ISRS (Inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de sérotonine)

Les ISRS sont des antidépresseurs qui permettent d’augmenter la quantité de sérotonine disponible dans le cerveau. Ils servent à créer une sensation de bien-être. Les molécules de cette classe sont les suivantes:

  • Celexa (Citalopram)
  • Lexapro (escitalopram)
  • Luvox (fluvoxamine)
  • Paxil (paroxétine)
  • Prozac (fluoxétine)

Les ISRS font l’objet de nombreuses controverses dans le monde scientifique et médical. Controverses à cause de leurs effets secondaires sur l’organisme. Parmi ces effets secondaires, on peut citer les suivants comme étant les plus connus:

  • Perte d’appétit
  • Somnolence
  • Bouffées de chaleur
  • Transpiration
  • Vertige
  • Problèmes de visibilité
  • Troubles sexuels
  • Perte ou gain de poids
  • Sécheresse buccale
  • Diarrhée
  • Constipation

Les antidépresseurs imipramiques

Ils sont utilisés depuis les années 1960. Aujourd’hui, on y recourt de moins en moins en raison de leurs effets secondaires importants comme: les troubles du sommeil, la sécheresse buccale, les nausées, la nervosité, ou l’irritabilité. Les molécules de cette classe d’antidépresseurs sont la clomiparine, l’amitriptyline, le Laroxyl, le Redomex, la doxépine, et la maprotiline.

Comment soigner une dépression nerveuse sans médicaments

Les Inhibiteurs de la recapture de sérotonine et de la Norépinéphrine ou noradrénaline (IRSN)

Ces inhibiteurs font partie des antidépresseurs les plus efficaces contre la dépression nerveuse. Ils agissent simultanément sur deux neurotransmetteurs.

Toutefois, ces inhibiteurs provoquent beaucoup plus d’effets secondaires que les autres. Ils sont généralement utilisés en dernier ressort. Avec des risques de dépendance et d’accoutumance élevés. Les molécules de cette classe d’antidépresseurs sont la Venlafaxine, la Duloxétine, et le Milnacipran chlorhydrate.

Les IMAO (Inhibiteurs de la monoamine oxydase)

Ils sont utilisés pour corriger l’humeur dépressive. Comme restaurer un état mental satisfaisant. Ils sont également conseillés en dernier ressort à cause des effets secondaires plus ou moins conséquents qu’ils peuvent avoir sur l’organisme.

Soigner une dépression nerveuse: Les médecines douces

Les médecines douces tiennent en des méthodes de soins qui ont des pratiques similaires à celle de la médecine occidentale traditionnelle. Elles sont de plus en plus utilisées comme alternative aux antidépresseurs pour soigner une dépression nerveuse. Les plus célèbres d’entre elles sont les suivantes.

Soigner une dépression nerveuse: L’homéopathie

L’homéopathie est la médecine douce la plus connue au monde. Elle est fréquemment utilisée contre la dépression. Et ce d’une façon générale. Les produits utilisés en homéopathie sont fabriqués selon un processus de dilution de sels minéraux, de plantes, et de produits animaux.

Même si les remèdes homéopathiques peuvent se vanter de n’avoir aucun effet secondaire, de nombreux doutes planent sur leur efficacité. Plusieurs scientifiques estiment qu’ils n’ont qu’un effet placebo. De plus, l’homéopathie ne s’attaque pas à la source du problème psychique, mais plutôt à ses symptômes. Ce qui augmente considérablement les risques de rechute.

Soigner une dépression nerveuse: L’acupuncture

Issue de la médecine chinoise, l’acupuncture est une médecine douce qui vise à régler le déséquilibre énergétique à l’origine des épisodes dépressifs. Pour cela, l’acupuncteur fait un bilan complet de la santé et du mode de vie de son patient. Ceci afin d’identifier les endroits où planter ses aiguilles pour tenter de rééquilibrer les énergies corporelles.

L’efficacité de ce traitement est temporaire. L’acupuncture ne règle pas le problème à l’origine du trouble psychique. Cette technique thérapeutique permet de – seulement – restaurer un état de bien-être au niveau du corps. De plus, l’acupuncture n’est efficace que pour les formes légères de dépression.

Soigner une dépression nerveuse: La sophrologie

La sophrologie consiste à repasser dans son esprit des moments positifs. Et aussi les émotions positives, pour retrouver un état de bien-être. Sachant que l’une des caractéristiques de la dépression nerveuse est la négativité, d’aucuns considèrent que c’est un exercice voué d’avance à l’échec. Le patient réalise le plus souvent ce type d’exercices face au sophrologue. Mais une fois chez lui, cette personne peut de nouveau retourner à l’état dépressif initial. C’est un peu le même type de déconvenues que l’on observe à propos de la méditation ou de la relaxation.

Soigner une dépression nerveuse: L’approche comportementale

Apparue en 1970, l’approche comportementale est une psychothérapie officiellement reconnue dans plusieurs pays. Ses résultats sont scientifiquement validés. Fruit de plusieurs écoles complémentaires, c’est une thérapie brève qui permet de guérir de la dépression nerveuse en 6 à 8 semaines.

Le traitement se déroule en quatre principales étapes:

  • Contextualisation
  • Traitement
  • Gestion des traumatismes
  • Consolidation
Soigner une dépression nerveuse:  La phase d’observation objective

A la faveur de cette 1ère étape, vous prenez conscience de la réalité de vos comportements. De votre état mental. Et, surtout, posez un regard beaucoup plus objectif sur votre dépression nerveuse, et son mécanisme. Grâce à des questionnaires structurés simplement, vous analysez les composantes de votre dépression nerveuse. Et aussi ses symptômes, comme ses conséquences sur votre quotidien.

Cet état des lieux facilite une prise de conscience. Vous accédez à un tel niveau de compréhension qu’il n’est pas rare qu’au terme de la semaine écoulée à suivre ces exercices, vos symptômes diminuent de 30 à 40%. C’est exactement ce type de 1ère phase que vous retrouvez dans le programme thérapeutique comportemental que j’ai conçu pour soigner une dépression.

Soigner une dépression nerveuse: L’engagement thérapeutique

La thérapie comportementale a la particularité de vous mettre au cœur de la méthode stratégique pour vous aider à soigner la dépression nerveuse dont vous êtes victime. Ainsi, le Module 2 du Programme ARtUS, vous donne accès à 4 exercices qui vont vous permettent de traiter le fond et la forme de votre problème. Partant, de soigner une dépression nerveuse en faisant diminuer votre problème d’au moins 40%. Considérant la durée de cette seconde phase du programme, vous faites diminuer vos symptômes d’au moins 50% en moins de 4 semaines.

L’approche comportementale travaille sur deux principaux volets principaux de la dépression nerveuse. Le volet cognitif, et le volet comportemental. En ce qui concerne le volet cognitif, il s’agit d’identifier, puis de modifier positivement, les schémas de pensées automatiques à l’origine du trouble psychique.

Sur le volet comportemental, il s’agit de modifier les comportements du patient à la faveur de différents exercices mentaux à réaliser de façon imaginaire. Ces exercices, inscrits dans une dimension paradoxale spécifique à l’approche systémique de Palo Alto, permettent de traiter les troubles anxieux associés à la dépression nerveuse.

Bien sur, il est possible de compléter ces exercices par des séances de méditation ou de relaxation. En ce qui concerne le programme, je suggère cette possibilité mais ne propose aucun exercice à ce propos. En effet, j’estime qu’il y a suffisamment d’exercices proposés sur le web pour ne pas que j’en rajoute. C’est donc au choix de chacun.

Soigner une dépression nerveuse: Débloquer les situations traumatiques

Toute démarche entreprise pour soigner une dépression nerveuse doit, à un moment ou à un autre, prendre en compte l’histoire du patient. En effet, celui-ci peut considérer avoir compris, intégré et dépassé des situations passées qui justifient une prise en charge thérapeutique pour soigner une dépression nerveuse.

La plupart du temps, le patient identifient la cause et la source de ses traumatismes. Mais il s’empresse de les ranger dans un coin de sa tête. E toute bonne foi, il pense que cela suffit à soigner une dépression nerveuse. Funeste et classique erreur!

Dans le cadre du programme thérapeutique comportemental vous êtes aidé(e) à identifier les sources de vos traumatismes. Ceux-là mêmes qui donnent vie à votre dépression. Ensuite, grâce à quelques exercices simples, vous avez tout le loisir de traiter ces traumatismes de sorte à en prendre toute la mesure. Dès lors, vous vous en débarrassez comme on jette un objet qui ne sert plus à rien.

Il s’agit donc de vous débarrasser, en conscience, de tout ce qui peut ralentir et, le plus souvent empêcher, votre progression dans la vie. Ces phénomènes étant la base même de toute dépression.

Une fois les objectifs atteints (votre mieux être), mieux vaut prendre quelques mesure préventives dans la façon de soigner une dépression nerveuse. Les dernier module du programme thérapeutique vous permet de prévenir tout risque de rechute. Ou de transfert de votre problème en un autre problème. Enfin, vous apprenez comment ne pas commettre l’erreur de stopper, ipso facto, votre façon de soigner une dépression nerveuse au motif que vous vous sentez bien.

Soigner une dépression nerveuse: Consolidation

Progressivement, vous continuez à suivre certains exercices d’une façon décroissante. Jusqu’à ne plus les suivre du tout. Pour information, l’ensemble de cette démarche pour soigner une dépression nerveuse ne vous prend pas plus de 15 minutes par jour de votre temps. Et ce sur un délai maximum de 2 mois. Cela ne relève pas du miracle. Cela repose sur les bénéfices même de l’approche comportementale. Je vous rappelle que cette dernière est considérée comme une thérapie brève et stratégique (c’est là qu’est le miracle).

En règle générale, dans la cadre du programme thérapeutique comportemental, je suggère à tous les patients de refaire un point de leur situation. A 3 puis à 6 mois. Ceci, afin de s’assurer que leur façon de soigner une dépression nerveuse est conforme à leurs objectifs.

Petite précision, tout au long de ce parcours comportemental pour soigner une dépression nerveuse, je vous accompagne comme si vous venez me consulter au cabinet puisque vous bénéficiez d’un suivi personnalisé. Un accompagnement adapté à votre cas.

Comment soigner une dépression nerveuse avec un programme comportemental en ligne

Comme à l’accoutumée, si vous souhaitez partager votre expérience quant à soigner une dépression nerveuse, ou exprimer un commentaire, vous avez tout le loisir de le faire en utilisant le formulaire en-dessous de cet article.

Merci de votre intérêt, et de votre confiance.

 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut