Quels sont les signes d’une dépression?

Contrairement à la croyance populaire encore tenace, le syndrome dépressif n’est pas un trouble psychique toujours facile à reconnaître. Certaines personnes souffrent d’une dépression pendant des années, sans le savoir.

En cause, on retrouve souvent l’alternance de phases dépressives et de phases d’agitation et de grandes joies. Ce qui, je tiens à le préciser, n’a rien à voir avec un trouble bi-polaire. Alors, comment reconnaître les signes d’une dépression?

Comment savoir si on fait une dépression?

Les symptômes de la dépression peuvent varier d’une personne à l’autre. Et ce même à l’intérieur d’un même type de syndrome dépressif. Il faut donc être parfois très attentif pour la reconnaître chez soi ou chez un proche. Il faut également que plusieurs symptômes apparaissent simultanément et cohabitent sur une période suffisamment longue pour parler de syndrome dépressif.

On distingue deux grandes catégories de symptômes: les symptômes physiques et les symptômes psychiques.

Les symptômes psychiques de la dépression

Les symptômes psychiques typiques de la dépression sont :

  • La diminution de l’estime de soi
  • L’apparition d’un fort sentiment de culpabilité
  • Un sentiment d’échec persistant
  • Une grande tristesse que rien ne semble compenser
  • La perte d’intérêt pour les tâches autrefois appréciées
  • Une difficulté à se concentrer
  • Des difficultés à prendre des décisions
  • L’apparition de pensées suicidaires

Les symptômes physiques de la dépression

Les principaux symptômes physiques du syndrome dépressif sont :

  • Une grande agitation
  • Un manque d’énergie (pas toujours incompatible avec l’agitation)
  • Une fatigue constante
  • Des insomnies ou de l’hypersomnie
  • Variations importantes de l’appétit
  • Baisse de la libido
  • Maux d’estomac et maux de tête

Les différents types de dépression

Lorsque l’on parle de syndrome dépressif, on englobe généralement tous les types de dépressions. Leurs symptômes sont effectivement très proches, mais il faut savoir faire la différence entre chaque dépression. C’est une condition essentielle pour savoir comment y réagir et, le cas échéant, comment la traiter.

On distingue trois grands types de dépression :

  • La dépression saisonnière: Liée à l’impact des variations météorologique sur notre corps, elle peut se régler avec une meilleure alimentation et une meilleure hygiène de vie. Dans les cas les plus sévères, les antidépresseurs peuvent aider. L’hiver est évidemment la saison qui provoque le plus de dépression. Une autre caractéristique importante de cette dépression: elle a tendance à revenir chaque année.
  • La dépression majeure: Les symptômes restent présents plus de deux semaines et ne sont pas toujours liés à un événement en particulier.
  • Les troubles bipolaires: Une affection psychiatrique qui a beaucoup attiré l’attention ces dernières années. Elle nécessite une prise en charge et un traitement menés par un psychiatre.
  • La dépression postnatale: C’est une dépression fréquente chez les jeunes mamans qui apparaît généralement dans les six mois qui suivent l’accouchement. La fatigue et l’impossibilité de se reposer vraiment après l’accouchement sont des causes fréquentes. L’angoisse de ne pas être une bonne mère et la différence entre l’expérience réelle et ce qu’on avait pu en imaginer sont aussi des raisons souvent évoquées.

“COMMENT VAINCRE UNE DÉPRESSION RAPIDEMENT? »

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Qu’est-ce qui peut causer une dépression?

Les causes qui se cachent derrière une dépression sont très variées et très personnelles. Elles dépendent toujours du patient et de son histoire. C’est notamment pour cela que la thérapie est toujours recommandée pour lutter contre la dépression.

Elle permet d’explorer la psyché du patient et de comprendre précisément les raisons de sa dépression. Puis, bien sur, comment les dépasser grâce à une approche comportementale.

Généralement, on distingue tout de même deux origines différentes de la dépression: les facteurs environnementaux et les facteurs génétiques. La mort d’un proche ou la perte d’un emploi sont autant de facteurs extérieurs et environnementaux qui peuvent plonger n’importe qui dans la dépression.

Certains traumatismes de l’enfance ou une éducation violente peuvent aussi augmenter les risques de devenir dépressif. On aborde alors le principe de causalité.

Cela signifie qu’une cause a une origine. Identifier cette dernière comme ce qui justifie son exsitence permet de comprendre ce qu’il se passe, comment cela se passe et, dés lors, comment faire pour trouver une solution à ce qui est vécu comme un problème.

Les causes de la dépression

Quant aux facteurs génétiques, de plus en plus de recherches semblent prouver leur importance. Aucun gène de la dépression n’a encore été identifié, mais il semble qu’une partie de notre construction cérébrale soit génétique et qu’elle puisse donc provoquer des syndromes dépressifs.

Bien sûr, les deux types de facteurs peuvent se rencontrer chez une seule et même personne.

Combien de temps une dépression dure-t-elle?

Pour qu’un syndrome dépressif soit reconnu comme tel, on estime généralement que la dépression doit durer au moins deux semaines. Face à un événement difficile, on va parfois plutôt parler d’épisode dépressif.

Généralement, un épisode dure moins de six mois, mais il est possible d’en enchaîner plusieurs avec peu de répit entre les deux.

Certains patients souffrent de dépression pendant des années, mais nient leurs difficultés en s’accrochant aux périodes heureuses entre deux épisodes dépressifs. C’est une erreur, car la dépression ne disparaît pas par magie quand les épisodes dépressifs se multiplient.

Il est essentiel de demander de l’aider et d’aller consulter un professionnel.

Comment faire quand on fait une dépression?

Face à la dépression, il faut consulter un professionnel. Il est très fréquent de vouloir se sortir tout seul de la dépression, notamment parce que ce trouble psychique s’accompagne d’une forte culpabilité. Pourtant, c’est toujours une erreur.

En dehors de la thérapie, vous pouvez également mettre en place des habitudes et des étapes qui vous aideront à vous en sortir :

  • Fixez-vous chaque jour des objectifs réalisables et remplissez-les
  • Installez une routine bénéfique dans votre quotidien
  • Faites du sport
  • Mangez mieux et à des heures régulières (ne grignotez plus)
  • Autorisez-vous plusieurs heures de détente et de loisir par jour pour vous reposer sans culpabiliser?

Mais, précision importante, ne vous en demandez pas plus que ce que vous pouvez naturellement faire ou supporter.

Comment sortir de la dépression?

La plupart du temps, quand une dépression est dument diagnostiquée, la plupart des gens recourent au traitement de la dépression par médicaments. ce qui peut se comprendre et s’envisager comme une façon de traiter la dépression à court ou moyen terme ne peut s’envisager su le long terme.

En effet, les médicaments ne sont pas sans effets secondaires d’une part, et peuvent engendrer des troubles pour la santé d’autre part. Dès lors, il existe un moyen simple et rapide pour se débarrasser d’une dépression.

Beaucoup des personnes qui me consultent sont passés « par la case » médicaments et/ou par la psychiatrie, voire la psychologie clinique. Unanimement, si toutes ces personnes reconnaissent que cela a pu les aider un temps, la thérapie suivie n’a pas eu les effets escomptés. Ces patients se retrouvent donc à la fois démunis et découragés.

C’est donc en bout de ligne qu’elles me consultent. Un peu comme si la thérapie comportementale était leur dernier espoir. D’ailleurs, c’est trés souvent ce que des gens m’écrivent. Or, force m’est de constater que la thérapie comportementale est souvent l’objet de doutes quant à son efficacité.

La thérapie comportementale repose sur une approche scientifique et ‘a rien d’une méthode miraculeuse. C’est une méthode pragmatique qui se fonde sur un protocole dument établi. Recourir à cette approche vous permet de comprendre non seulement comment vous en êtes « arrivé(e) » à être dépressif ou dépressive mais aussi à savoir comment faire pour retrouver goût à la vie.

Alors, si une telle démarche thérapeutique vous intéresse, permettez moi de vous suggérer de cliquer sur le lien rouge juste en-dessous. Bien sur, si vous souhaitez partager votre expérience et me poser des questions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire « Commentaires » ci-après.


“COMMENT TRAITER UNE DÉPRESSION EFFICACEMENT? »

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »



Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut