Angoisse: Tout savoir sur l’angoisse, et la crise d’angoisse

Elle m’a littéralement gâché la vie pendant près de 20 ans cette angoisse. Du matin au soir. Et du soir au matin. Je me souviens d’elle comme une d’une compagne toxique avec la quelle j’aurais passé une bonne partie de ma vie d’adulte. J’ai réussi à me séparer d’elle après bien des vicissitudes.

Avant d’y arriver, j’ai perdu beaucoup de temps pour m’en défaire. Perdu du temps à cause de l’utilisation de soins inappropriés. Si j’avais connu su comment faire pour traiter l’angoisse, j’aurais non seulement gagné du temps, mais aussi de l’énergie. Mais voilà. Ce n’est pas ce qu’il s’est passé. Mais, pourtant, c’est grâce à çà qu’un jour, je découvre la bonne méthode. En quelque semaines, je résous un problème qui handicape ma vie depuis des années.

Ma relation personnelle à l’angoisse

A l’époque, cet horizon qui s’ouvre à moi m’invite, naturellement, à en faire mon métier. Partager mon expérience avec les autres. Quoi de plus riche? Dès lors, depuis des années, je m’occupe d’aider des personnes qui rencontrent, de près ou de loin, les mêmes difficultés que moi.

Or, depuis le temps que j’exerce mon métier de coach, beaucoup de gens me contactent. Le plus souvent, ces personnes souhaitent que je leur précise si, oui ou non, elles sont victimes d’angoisse. A chacune, j’essaie d’apporter une définition de l’angoisse qui corresponde à leurs symptômes. Avec le temps, cela m’a donné une idée.

Dans cet article, je vais tâcher de vous apporter un maximum d’informations et aussi de solution. En effet, s’il est intéressant de comprendre l’angoisse et son cheminement, cela est insuffisant. Il faut aussi savoir comment traiter l’angoisse de façon simple, rapide, et définitive. Quand j’écris le mot “définitif” j’entends par là éliminer vos symptômes de façon définitive.

Il est utopique de vouloir éliminer l’angoisse. Être angoissé, comme avoir peur, est normal. Et parfois salutaire. Vous allez donc éliminer définitivement la part de ce problème qui vous handicape. Qui vous empêche d’être serein(e), épanoui(e). En bref, faire disparaître cette boule d’angoisse qui vous empêche d’avoir confiance. En vous, comme en la vie.

Le présent article traite des sujets suivants:

  • Définition de l’angoisse
  • Les causes de l’angoisse
  • Les symptômes de l’angoisse
  • Traiter l’angoisse

Bien sur, si vous souhaitez partager votre expérience, ou exprimer des commentaires, je vous invite à utiliser le formulaire en- dessous du présent article.

Définition de l’angoisse

L’angoisse se définit comme un état psychologique proche de l’anxiété. Elle est une manifestation profonde d’inquiétude. Ce problème survient parfois de manière ponctuelle, puis disparaît rapidement.

Elle est caractérisée par une peur intense et incontrôlée chez la personne qui la ressent. C’est un symptôme qui porte le plus souvent sur une crainte de mourir, de façon prématurée, ou encore de perdre le contrôle. La personne qui en souffre a l’impression de devenir folle. Généralement, cette personne n’arrive pas à identifier une façon de se raisonner, d’objectiver, tant que la crise dure.

L’angoisse ne survient pas à un moment particulier. Il n’y a aucun moyen de la prédire. Elle n’est pas non plus attachée à un lieu précis. Elle peut survenir en n’importe quel endroit. A n’importe quel moment. Par exemple, elle peut surgir brutalement au milieu de la nuit (cf. angoisse nocturne).

L’angoisse peut aussi être déclenchée par plusieurs facteurs comme expliqué ci-dessous.

Les causes de l’angoisse

D’une façon générale, il est considéré que 30 % des personnes angoissées ont été sujettes à un ou des stress dans le mois qui précède l’angoisse ou la crise d’angoisse.

Celle-ci peut provenir d’événements douloureux comme une séparation, un deuil. Ou encore la perte d’un emploi (ce ne sont que des exemples). Le stress est un facteur aggravant chez une personne initialement affectée de troubles de l’anxiété. Lesquels troubles favorisent le développement de l’angoisse.

Les facteurs ci-dessous sont des éléments qui favorisent l’apparition de ce que vous vivez comme un problème:

  • Consommation de substances excitantes comme le café, l’alcool, les stupéfiants (cannabis, héroïne, cocaïne, ecstasy, etc.)
  • Chaleur (certaines personnes ne supportent pas les climats chauds)
  • Foule
  • Dépression
  • Traumatisme refoulé
  • Traumatisme de l’enfance
  • Traumatismes à l’âge adulte (ex: agression physique, accident)
  • Vie avec des parents angoissés

Ce dernier élément (passé familial insécure) favorise des états anxieux chez l’enfant. Ces états émotionnels sont liés à un sentiment d’insécurité constant. Or, les enfants ont donc tendance à s’imprégner et à reproduire les comportements des adultes. Plus tard, ces mêmes enfants seront angoissés.

C’est don la construction de leur personnalité qui leur procure ce sentiment de peur. En effet, comment voulez-vous que ces enfants, devenus adultes, sachent faire quelque chose qu’on ne leur a pas appris? Par exemple, se faire confiance. Avoir confiance.

Dans le même temps, il existe un certain nombre de facteurs autres que ceux relevant de la personnalité qui favorisent l’émergence de cette émotion. Laquelle, je me permets de vous le rappeler, n’est à considérer comme un problème qu’à compter du moment où elle vous fait perdre vos moyens.

Désordres métaboliques

Ces désordres s’expriment notamment au niveau du cerveau. Dans ce dernier, il y a une concentration insuffisante de noradrénaline, de sérotonine et d’acide gamma aminobutyrique. Cela entraîne une modification de l’humeur, et engendre un certain désarroi.

DÉCOUVREZ COMMENT TRAITER VOTRE PROBLÈME D’ANGOISSE, D’ANXIÉTÉ, DE PHOBIE, DE TOC, OU DE DÉPRESSION, EN MOINS DE 2 MOIS, SANS MÉDICAMENTS

CETTE MÉTHODE OFFRE UN ESPOIR À CELLES ET CEUX QUI PENSAIENT NE JAMAIS S’EN SORTIR

Angoisse et changements hormonaux

Lors de la ménopause ou de la grossesse, par exemple, l’augmentation du niveau d’œstrogènes dans le corps engendre des changements d’humeur, et favorise l’apparition d’une névrose d’angoisse.

Il se peut aussi que ce problème soit lié à un contraceptif. A ce propos, je vous invite à lire l’article suivant: “Contraception et Angoisses – Une relation de cause à effet totalement ignorée“.

Cela peut aussi provenir d’un évènement mineur. Un coup de téléphone qui ne vient pas. Un entretien à préparer. Un travail à finir dans un délai trop court. La nuit qui tombe, etc.

La plupart du temps, ce type de problème intervient quand vous anticipez. C’est à dire quand vous pensez à un sujet, ou un évènement, dont vous en savez rien. Dont vous craignez l’issue. Voire, que vous avez peur de ne pas être à la hauteur. En bref, quand vous craignez de perdre le contrôle.

Toujours en ce qui concerne les problèmes d’angoisse et de crise d’angoisse, les personnes à risques sont:

  • Les femmes (elles sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes)
  • Les jeunes (entre 15 et 20 ans)
  • Les personnes présentant une personnalité anxieuse
  • Les hommes ou femmes ayant des antécédents d’abus sexuels, ou de maltraitance
  • Les personnes dépressives et/ou anxieuses

Les symptômes de l’angoisse

Il est nécessaire de comprendre que la compréhension de ce problème passe par une mise en lumière des symptômes qui le caractérisent. Ceux-ci se manifestent à différents degrés, sachant que ces symptômes influent l’activité et le comportement d’une personne. Ces symptômes vont de la gêne à la attaque de panique.

La forme légère de l’angoisse

Dans sa forme légère, quand quelqu’un est confronté à des situations anxiogènes, le ressenti est un léger mal être . Néanmoins, ce malaise ne détermine ni son comportement, ni sa vie.

Par exemple, une personne légèrement angoissée ne sait pas quoi faire d’elle-même. Elle a du mal à rassembler toutes ses idées. Mais arrive à évacuer l’anxiété. En outre, elle n’arrive pas à éviter ces situations.

La forme moyenne de l’angoisse

En cas de forme moyenne, la personne éprouve des symptômes qui affectent moyennement son comportement. Elle préfère éviter les situations pénibles. Mais, dans le même temps, elle ne peut échapper aux dites situations. Elle finit par s’y résoudre. Non sans ressentir un certain inconfort. Les symptômes ressentis à ce stade sont:

  • Tensions musculaires
  • Nervosité
  • Agitation
  • Irascibilité
  • Fatigue permanente
  • Tracasseries
La forme extrême de l’angoisse

Dans ce cas de figure, les symptômes correspondent à une angoisse majeure. Cela détermine la vie de la personne en souffrance. Celle-ci a l’impression de ne pouvoir éviter certaines situations. Alors que, naturellement, elle ne se met dans ces situations sous aucun prétexte.

A l’éventualité soudaine de se retrouver dans des situations qu’elle craint et ne peut contrôler, la personne peut aller jusqu’à paniquer. Cette forme extrême exerce une forte influence sur la vie de la personne intéressée. Elle n’est plus maîtresse de son comportement. Elle a l’impression d’avoir perdu le contrôle.

Les symptômes physiques de l’angoisse
  • Accélération du pouls
  • Hausse de la tension artérielle
  • Palpitations
  • Vertige
  • Étourdissements
  • Vision floue
  • Sifflements ou bourdonnements dans les oreilles
  • Bouche sèche
  • Douleurs dans la poitrine
  • Nausées
  • Maux de tête
  • Maux de ventre
  • Sueurs, frissons
  • Bouffées de chaleur
  • Douleurs d’estomac
  • Douleurs intestinales
  • Hyperventilation
  • Visage blême

Les symptômes psychique de l’angoisse

  • Déréalisation
  • Dépersonnalisation
  • Mauvaise image de soi
  • Peur chronique de l’échec
  • Autocritique négative
  • Difficulté à accepter un compliment
  • Excès d’exigence vis à vis de soi
  • Excès de complaisance envers soi-même
  • Déni
  • Comportement d’évitement
  • Fuite de certaines tâches
  • Peur de s’étouffer
  • Crainte de s’évanouir
  • Inquiétude récurrente d’avoir un malaise cardiaque
  • Peur de devenir fou/folle
  • Peur de mourir

Traitement de l’angoisse

Je vous concède que l’angoisse et ses symptômes vus sous cet angle ne sont pas encourageant. Gardez à l’esprit qu’avoir peur est normal chez tout être humain. C’est le fait de ne jamais ressentir de peurs qui est un problème. Il faut donc comprendre cela comme l’expression d’une limite.

Cependant, la perception que chacun d’entre nous a de ses propres angoisses fait, la plupart du temps, réagir plutôt qu’agir (et sachant qu’une réaction est le plus souvent inadaptée aux objectifs souhaités).

En conséquence, et fort de toutes les précisions apportées, sans doute vous posez vous la question de savoir comment traiter ce problème dont vous êtes victime. Soucieux de vous orienter au mieux de vos intérêts, je vous offre donc une solution simple et rapide.

Programme comportemental en ligne

Vous trouverez ci-après la description de cette solution simple, rapide et efficace. Pour y accéder, il vous suffit de vous inscrire à l’aide du formulaire.

  • Un programme de 21 jours
  • 5 Modules
  • Des exercices thérapeutiques simples accompagnés de vidéos explicatives
  • Un Espace Personnel Sécurisé
  • Un accompagnement personnalisé
  • Une baisse de vos symptômes d’au moins 40 % dès la première semaine (et de 80% en 6 semaines)
  • Un retour à la confiance en soi grâce à une autonomie retrouvée rapidement
  • Un taux de réussite supérieur à 94 %

DÉCOUVREZ COMMENT TRAITER VOTRE PROBLÈME D’ANGOISSE, D’ANXIÉTÉ, DE PHOBIE, DE TOC, OU DE DÉPRESSION, EN MOINS DE 2 MOIS, SANS MÉDICAMENTS

CETTE MÉTHODE OFFRE UN ESPOIR À CELLES ET CEUX QUI PENSAIENT NE JAMAIS S’EN SORTIR

Angoisse. Le Blog

Grand sujet que l’angoisse. Plus de 25% de la population mondiale est victime de ce qu’il est convenu d’appeler une angoisse, et/ou une crise d’angoisse! Dans ce blog, vous trouverez plus de 400 articles qui ont pour fonction de vous aider à soigner l’angoisse. Ainsi, vous découvrirez comment traiter l’angoisse, ou contrôler une crise d’angoisse grâce au coaching comportemental.

Quand vous évoquez le mot angoisse, vous parlez de peur. Or, l’angoisse et la peur sont intimement liés à l’anxiété. Et les symptômes d’angoisse comme les symptômes d’anxiété caractérisent une peur projective. Cela signifie que vous anticipez émotionnellement à propos de quelque chose que vous craignez. Vous avez donc peur de ne pas contrôler une situation. Or, de celle-ci vous ne savez rien ou peu de choses. C’est précisément ce qui vous inquiète.

Qu’est-ce que l’angoisse?

L’émotion que vous ressentez est celle que votre cerveau utilise pour vous avertir d’un danger. Il exige donc de vous un comportement adapté. Et c’est à ce moment là que, la plupart du temps, vous commettez une terrible erreur.

Une erreur très commune qui a des conséquences inattendues et involontaires. Cette erreur va faire que, en toute bonne foi, pensant reprendre le contrôle de vos émotions, vous les aggravez. Plus vous contrôlez vos émotions, pire c’est!

Mais, soyez tranquille, vous allez surement découvrir une solution adaptée à votre cas. C’est ce que je vous explique dans ce blog.

Des solutions simples et efficaces

Sans doute avez-vous écumé toutes sortes de cabinet thérapeutique. De la psychiatrie à la psychologie. En passant par diverses psychothérapies. Sans doute avez-vous arpenté toutes ces démarches thérapeutiques avec des résultats trés inférieurs à vos attentes. Voire aucun résultat. Vous avez dépensé de l’argent comme de l’énergie pour finir par vous rendre compte que rien ne fonctionne. Ou si peu.

Angoisse. Crise d'angoisse. Comment satisfaire votre bien-être et votre autonomie?

Autonomie – Bien-être

Entre les médicaments prescrits, et les remarques parfois désobligeantes , vous désespérez de trouver une solution. Vous finissez par vous dire que vous n’êtes pas normal(e). Ou que vous n’avez pas le droit d’être heureux et épanoui (et la même chose au féminin). Mais, quand vous faites le compte des conséquences de votre problème sur tout ou partie de votre vie, vous ne pouvez pas vous résoudre à accepter de perdre votre autonomie pour les années à venir.

Le problème dans le problème c’est que vous passez un temps infini sur internet. Du coup, vous ne savez plus en qui, ni comment, faire confiance pour trouver une solution définitive à votre problème. Alors vous cherchez encore. Sans grande conviction. Mais non sans un certain espoir caché. Mais vous êtes devenu(e) particulièrement méfiant(e). Je comprends çà.

Vous aider à retrouver confiance

C’est pour vous que j’ai créé ce blog. Parce-que, pour ce qui me concerne, c’est grâce à son contenu que j’ai réussi à retrouver confiance en moi. A ne plus avoir peur. Dès lors, je vous propose, non pas des solutions miracles, mais de prendre le temps de parcourir ce blog. Et de vous faire votre idée.

Vous n’êtes contraint(e) à rien. Et encore moins obligé(e) de me croire. Je vous propose des stratégies comportementales pour vous apporter de la lumière de sorte à retrouver votre énergie. Votre soif de désir. L’envie et le goût de vivre. C’est dans cet objectif que j’ai créé mon programme en ligne ARtUS. Il ne fait pas que résoudre votre problème. Il vous apporte une vision de vous même qui change beaucoup de choses. Il vous appartient de vous y intéresser – ou pas – et d’agir en conséquence. Le choix vous appartient et… choisir c’est renoncer!

Ainsi, ce blog n’a pas que pour fonction de vous apporter des éléments d’appréciation sur votre santé mentale. Il vous offre une vision plus novatrice de vous même. A cette fin, au sein de la plupart des articles, vous aurez tout le loisir de découvrir des solutions simples et efficaces à votre problème. Si vous le souhaitez, vous pouvez dès maintenant prendre connaissance du programme thérapeutique comportemental que je mets à votre disposition en cliquant → ICI.

Un accompagnement personnalisé pour traiter l’angoisse

D’une façon plus générale, j’essaie de vous apporter des réponses pratiques à ce que vous vivez comme un problème. Le web regorge de propositions multiples. Et, autant l’écrire, de propositions parfois discutables. Je ne mets pas en cause le désir de certains internautes de partager avec vous leurs expériences. Pour autant, les propositions qui vous sont faites ne sont jamais écrites par eux. C’est la reprise constante de techniques assez classiques et rationnelles où la présentation le dispute à l’innocuité thérapeutique.

En vous proposant mon aide pour résoudre vos problèmes émotionnels et personnels, je vous propose aussi un soutien actif. J’entends par là que je suis à vos côtés en toutes circonstances. Je souhaite que vous soyez en confiance. Comme si vous venez me consulter à mon cabinet. Et ceci, bien que je vous invite à utiliser mon programme en ligne.

Ce n’est donc pas parce que vous travaillez en toute autonomie, à distance, que je suis absent. Je suis là, et bien là. Présent à vos côtés. N’hésitez pas à me solliciter et à me poser toutes les questions que vous souhaitez. Je me ferais un plaisir, et un devoir, de vous répondre dans les plus brefs délais.

Merci de votre confiance. Prenez bien soin de vous.

| Frédéric Arminot

Articles liés à l’angoisse,et à la crise d’angoisse