TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

Bien-être | 4 conseils pour être une personne heureuse au quotidien

Bien-Être

Bien-être – 4 conseils pour être une personne heureuse au quotidien

Le bien-être est un idéal dont rêvent beaucoup de personnes. Moi compris. Tout comme le bonheur, le bien-être correspond à une sorte de graal que nous recherchons tous. Il ne s’agit pas seulement de donner un sens à sa vie, mais d’agir de sorte à ce que celle-ci soit la plus équilibrée possible.

Cette quête, que je qualifierais de spirituelle, non au sens religieux du terme, correspond à une recherche d’apaisement, de laisser aller constructif, où tout est sous contrôle, sans pour autant l’être (nous n’en sommes plus à un paradoxe près). En tous cas, en terme de contrôle, je ne fais pas allusion au sens pathologique de ce terme. Je fais référence au lâcher prise qui est une réponse au besoin pathologique de certaines personnes de contrôler leur vie.

En effet, par opposition aux problèmes d’angoisse, d’anxiété, de phobie ou de toc, le bien-être constitue comme une sorte de degré ultime de soi. Une quête qui peut aussi être la votre. Mais qui doit sans doute vous interroger quant cette articulation: “Le bien-être? Comment-faire?”. C’est ce à quoi je vais tenter d’apporter des éléments de réponses dans cet article.

Bien-être au quotidien – Conseil 1 – Ayez une alimentation saine

La toute première disposition, ou le tout 1er conseil est une clé incontournable. Il est nécessaire, pour ne pas écrire vital pour votre bien-être, que vous ayez une excellente alimentation. Bien que les médias en parlent souvent, voire trop, beaucoup de personnes ne prennent pas forcément conscience de l’impact qu’a leur alimentation, aussi bien sur leur état physique que sur leur état psychologique.

Même si je trouve que ces questions d’alimentation saine revêtent un caractère quasi obsessionnel, vous n’êtes pas obligé(e), pour avoir une alimentation équilibrée, de vous ruiner. Cela ne signifie pas non plus que vous deviez vous priver de toute sucrerie et, par exemple, ne plus manger de chocolat (oh non…). Cela veut juste dire que vous ne devez pas abuser de certains aliments dont, notamment, le sucre, car ils ne sont pas sans conséquences physiques voire médicales.

Pensez à manger équilibré. Qu’il s’agisse de fruits, de légumes, de viandes, de poissons, de sucreries, de diverses boissons (alcoolisées ou non, sucrées ou pas), je vous invite à chercher, et trouver, le juste milieu. Trop peu, c’est prendre le risque d’une frustration telle que vous n’y tiendrez plus, et vous jetterez goulument sur ce qui, alimentairement, vous aura tant manqué. Trop, c’est prendre le risque de créer une frustration en réponse à l’excès. Ce qui vous ramènera au point de départ.

A titre d’exemple, la mauvaise habitude alimentaire – fréquente – consiste à fair un “bon repas” par jour, et de passer le reste du temps à grignoter, ou à manger debout. Ce type de comportement est réputé très malsain pour votre santé. Ce qui pose la question de savoir ce qu’est une bonne alimentation, une alimentation équilibrée.

Une bonne alimentation est celle qui apporte à votre organisme tous les éléments dont il a besoin pour bien fonctionner. Pour vous offrir le meilleur de lui même.

Les éléments nécessaires à votre équilibre sont les suivants:

  • Les protéines

Elles jouent un rôle important dans la construction, et la réparation, de vos muscles. Consommez de la viande, du poisson, ou des œufs, une à deux fois par jour, pour fournir à votre corps la quantité de protéines nécessaires.

  • Les glucides

Ils sont essentiels pour que vous soyez rempli(e) d’énergie tout au long de la journée. Ils sont présents dans des aliments comme les pâtes, le riz, les pommes de terre, le pain, etc. Assurez vous d’en prendre à chaque repas.

  • Les lipides

Ils fournissent à votre organisme une partie de l’énergie dont il a besoin. Ils sont immédiatement utilisés, ou mis en réserve dans les cellules graisseuses. Pour les obtenir, consommez des matières grasses, mais soyez vigilant à ne pas en abuser.

  • Les vitamines
  • Les minéraux
  • Les fibres

A eux trois, ils n’apportent pas d’énergie à votre organisme, mais sont essentiels pour son bon fonctionnement. Ils sont donc utiles à votre bien-être. Pour en bénéficier en quantité suffisante, rappelez vous de ce slogan: “Mangez 5 fruits et légumes par jour”.

→ NE FAITES PAS L’ERREUR DE PARTIR SANS REGARDER CETTE VIDÉO >>

Bien-être au quotidien – Conseil 2 – Éloignez-vous des personnes négatives

Voulez-vous être une personne qui déborde constamment de joie de vivre? Oui? Alors, suivez le conseil ci-après. Votre bien-être est directement lié au type de personne que vous côtoyez.

Les personnes négatives vous donneront – toujours – une mauvaise image de la vie. Elles vous empêcheront d’agir pour vivre vos rêves, des plus simples aux plus fous. Ces personnes négatives, voire toxiques, vous amèneront toujours à voir les montagnes que vous devrez gravir et affronter pour arriver à satisfaire vos objectifs de vie.

Une personne qui voit tout en noir, cherchera constamment à associer d’autres personnes à sa propre vision (pour se sentir moins seule, moins isolée?). Elle fera tout pour vous prendre en otage. Elle pourra même aller jusqu’à vous culpabiliser, ou vous taxer de comportement irresponsable, si vous n’abondez pas en son sens. Soyez vigilant, car si vous souffrez d’une estime de vous même insuffisante, ou d’une confiance en soi modérée, vous devenez une victime facile.

Gardez l’esprit ouvert. Exercez votre libre arbitre. Agissez de sorte à trouver un  intérêt constructif à toute crise. N’oubliez pas que les plus belles réussites ont toutes commencé par… un échec. Le meilleur moyen de cultiver son bien-être serait donc d’avoir eu sa dose de mal-être! Mais, pour en arriver à ce type de philosophie de la vie, il est nécessaire d’accomplir une étape spécifique.

Faites le tri dans vos relations! Tenez-vous éloigné(e) des personnes qui sont nocives pour vous. Rapprochez-vous plutôt de celles qui vous font du bien, de celles qui apportent un plus dans votre vie. Comme la joie de vivre, ou une certaine culture du lâcher prise (même si, je vous le concède, ce concept fait parfois florès au point d’être vidé de son sens).

Ayez des amis sur qui vous pouvez compter quand vous allez mal. Côtoyez les personnes qui vous poussent à devenir une meilleure version de vous-même.

Il y a une chose que vous devez garder à l’esprit. Le plus important est-il d’avoir beaucoup d’amis, ou des amis d’une grande qualité humaine, sur lesquels vous puissiez compter, comme eux peuvent compter sur vous?

Je vous laisse le soin de réfléchir à cette question, et y répondre. Pensez à constituer un cercle social restreint mais solide. N’oubliez jamais que, pour vous même, vous êtes la personne la plus importante sur terre. Ce sont deux points essentiels qui participent à l’édification et à la pérennité de votre bien-être.

Bien-être – Conseil 3 – Trouver le juste milieu entre travail et vie personnelle

C’est un véritable challenge pour tout le monde que de concilier travail et vie de famille, ou travail et vie sociale, pour satisfaire à un besoin de bien-être. Le monde professionnel est un environnement qui a beaucoup d’exigences, et manifeste souvent peu, voire pas, de gratitude ou de reconnaissance. C’est d’ailleurs un grand facteur de stress. Dès lors, je ne saurais que trop vous suggérer de rechercher et, là encore, de trouver, le bon équilibre entre votre boulot et votre vie personnelle. Votre bien-être en dépend.

Sur la foi d’un adage populaire connu qui veut que l’argent ne fasse pas le bonheur, en tous cas pas celui des pauvres comme le chantait Coluche, vous ne serez jamais présent à votre bien-être si vous n’avez personne avec qui partager le bonheur – si c’en est un, puisque pour certains, c’est une malédiction – d’avoir gagné des milliers voire des millions d’euros.

Dans le même esprit, vous n’éprouverez aucun bien-être si vous n’avez pas un travail qui vous permette de subvenir à vos besoins comme à ceux de vos proches. Alors, que faut-il que vous fassiez pour tendre vers votre bien-être?

  • Fixez vos limites

C’est finalement assez simple. C’est une question de bonne volonté et d’honnêteté vis à vis de vous même. Essayez de vous fixer des limites claires. Autant que faire se peut, évitez de ramener du travail à la maison et, sauf situation urgente, ne vous occupez pas de vos affaires personnelles durant vos heures de travail.

Quand vous rentrez du travail en direction de chez vous, respectez un sas de décompression. Vous mettez un terme à un environnement et à son contexte, pour arriver détendu(e) dans l’autre environnement (perso-pro/pro-perso).

  • Dressez les priorités

Faites la liste de vos priorités et… respectez là! J’ai bien conscience qu’être surbooké(e), c’est être dans le mouv’. Mais c’est aussi une façon de masquer un manque d’organisation. Faites l’effort de planifier votre temps de sorte à vous consacrer aux choses importantes en premier lieu, puis aux tâches secondaires. Ainsi, vous n’évoluerez pas dans l’urgence au point, par exemple, de devoir sacrifier votre temps de repos.

  • Déléguez

Autant que possible… déléguez! Si vous travaillez en équipe, vous avez donc des collaboratrices et des collaborateurs. Appuyez-vous sur les compétences de chacun(e), et répartissez les tâches de façon équitable. Évitez d’être cette personne qui ne fait pas confiance, et veut tout contrôler. Acceptez de demander et de recevoir de l’aide. Les choses seront plus fluides, et vous n’en serez que plus apprécié(e).

  • Prenez soin de vous

Dernière chose. Prenez soin de vous! N’oubliez jamais que votre plus grande richesse, c’est vous. Pensez à prendre du temps pour vous-même. Sachez vous accorder du temps pour vous consacrer à des loisirs qui vous procurent plaisir et bien-être. Sachez faire des pauses, vous relaxer. Mettez vous dans les meilleures dispositions possibles pour bénéficier d’un sommeil réparateur. Comme l’on dit, dormez votre soûl. Pensez à régulièrement couper toutes connexions pendant un moment dans la journée (téléphone, internet, etc.).

Maintenant, si toutes ces préconisations pour donner la faveur à votre bien-être vous sont difficiles à réaliser, ou à suivre, c’est que le problème est ailleurs. Peut-être êtes-vous victime d’un blocage inconscient, et involontaire. Ne vous inquiétez pas, il existe une solution.

Bien-être – Conseil 4 – Suivez un programme en ligne

Beaucoup de personnes ont des préjugés sur les thérapies. Souvent à tort, certaines personnes pensent que la thérapie n’est réservée qu’aux personnes… malades. Comme cet adage qui dit: “Je ne vais pas consulter un psy, je ne suis pas fou!“. Grossière erreur liée à un manque d’informations ou, histoire d’être un peu cruel, à un léger problème d’égo.

Bénéficier d’un programme thérapeutique en ligne est la façon la plus confortable de résoudre vos points de blocage. Ceux-là femme qui vous empêchent d’atteindre le fameux graal, le trophée. J’ai cité: le bien-être.

Vous pouvez avoir essayé plein de méthodes pour construire votre bien-être, et ne pas y être arrivé(e). Vous n’en n’êtes pas responsable. En fait, vous bloquez sur un système – une mécanique – qui échappe à votre contrôle. Et si vous suivez une thérapie classique, vous en avez pour des années. Au mieux, vus indentifierez un tas de choses, mais ne trouverez pas la solution.

L’approche comportementale vous aide – rapidement – à débloquer les situations anxiogènes ou stressantes. Le programme thérapeutique et comportemental que j’ai conçu, vous garantit un taux d’efficacité record et prouvée: plus de 94%. Ce programme thérapeutique en ligne a pour fonction de vous aider à mieux vivre votre vie. Le suivre vous permettra de retrouver un mental positif pour affronter les défis quotidiens que la vie vous réserve.

N’attentez pas de subir les conséquences chroniques d’une prise en charge inadaptée à vos besoins. N’attentez pas d’être perclu(e) de douleurs psychiques ou physiques pour commencer à traiter votre problème. Respectez vous, et inscrivez vous dès aujourd’hui dans une démarche constructive, et constitutive, de bien-être. Plus vous attendrez, pire ce sera. Plus vite vous agirez, mieux vous vous sentirez. C’est une question de choix.

Si vous êtes intéressé(e) par cette démarche souhaitez retrouver, et faire durer, votre bien être en éliminant des problèmes tels que le stress ou l’anxiété, je vous invite à regarder la vidéo de présentation du programme thérapeutique et comportemental que j’ai conçu pour vous:

→ REGARDEZ CETTE VIDÉO AVANT DE PARTIR >>

N’hésitez pas à partager votre point de vue quant à la façon de conserver et cultiver votre bien-être. Toutes les suggestions et les partages d’expériences sont les bienvenus. Pour ce faire, je vous invite à utiliser l’espace “Commentaires” en bas de la présente page.


Frédéric Arminot

TRAITEZ ANGOISSE, ANXIÉTÉ, PHOBIE ET TOC DE FAÇON PERSONNALISÉE ET REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE EN MOINS DE 2 MOIS!

  • Êtes-vous fatigué(e) de consulter des psy, comme de dépenser de l'énergie et de l'argent pour rien?
  • En avez-vous marre de prendre des médicaments, et de subir leurs effets secondaires?
  • Aimeriez-vous accéder à des techniques comportementales simples et puissantes pour ne plus souffrir?
  • Aimeriez-vous reprendre le contrôle de votre vie?
  • Oui? Alors, NE RATEZ SURTOUT PAS CETTE VIDÉO >>
Découvrez Le Programme ARtUS pour traiter l'angoisse, contrôler une crise d'angoisse, soigner l'anxiété, vaincre une phobie - Frédéric Arminot Comportementaliste

2 Commentaires: “Bien-être | 4 conseils pour être une personne heureuse au quotidien”

  1. Bonsoir Amel,

    Je comprends votre position. Cependant, c’est votre sens des réalités que vous opposez à “l’autre” pour lui faire prendre acte de la réalité, telle que VOUS la concevez.

    En vertu de quoi, ou de qui, votre réalité, ou votre sens des réalités, serait-elle meilleure que celle de l’autre sachant que, dans tous les cas, que vous le vouliez ou non, vos réalités sont subjectives, et ne se fondent que sur VOTRE expérience?

    Quel que soit votre désir d’aider l’autre, et donc de bien faire, lui asséner un sens des réalités qui n’est pas le sien c’est, d’une certaine façon, même bienveillante, lui manquer de respect, et ne pas entendre sa différence.

    En l’espèce, l’amour ou l’amitié sont des biais fortement subjectifs. Dès lors, il vous appartient donc d’identifier votre intérêt à faire intégrer VOTRE réalité à l’autre et, partant, les bénéfices que vous pourriez en retirer (même en toute bonne foi).

  2. Amel dit :

    Vous dites que: “Ces personnes négatives, voire toxiques, vous amèneront toujours à voir les montagnes que vous devrez gravir et affronter pour arriver à satisfaire vos objectifs de vie.”. Je ne suis pas d’accord avec ça. On peut par amour ou amitié , “sans intention dissuasive ou negative” informer qq’un de la réalité des choses pour qu’elle puisse prendre ses dispositions et se préparer à ce qui l’attend plutôt que de la laisser naïvement aller tête baissée ver son objectif , et risquer de “se casser la gueule”.

Laisser un commentaire

scroll to top