. vous avez un problème et j'ai la solution pour vous en débarrasser

Comment guérir son anxiété de façon simple et rapide?

se-guerir-de-lanxiete-comment-faire.jpeg

SE GUÉRIR DE L'ANXIÉTÉ

Comment se guérir de l’anxiété? Comment lutter contre les troubles anxieux qui vous gâche la vie?

Bon nombre d’entre nous se pose cette question, souvent laissée sans réponse satisfaisante.

L’anxiété, c’est ce « système d’alarme » constamment en alerte qui prévient de l’imminence d’un danger.

Il a pour fonction de nous être utile pour y faire face en mobilisant nos ressources physiques et psychologiques.

Mais il arrive que l’anxiété soit incontrôlable et que la peur s’installe sans raison apparente.

Ce type d’anxiété est pathologique et induit une grande souffrance chez celui ou celle qui la vit.

Alors comment et par quels moyens se guérir de l’anxiété?

Dans cet article, je vous parle des solutions les plus utiles pour traiter l’anxiété dont le Programme ARtUS que j’ai mis au point pour – notamment – se guérir de l’anxiété, de manière simple et durable.

Se guérir de l’anxiété: Anxiété ou troubles anxieux, de quoi s’agit-il?

Les troubles anxieux se regroupent sous diverses formes parfois issues d’une anxiété excessive et difficile à gérer laquelle se manifeste de façon très variable.

Il s’agit alors d’attaques de panique ou de crises de panique aiguës, de phobies, de troubles anxieux généralisés.

D’autre part, l’anxiété, autrement dit, les troubles anxieux, sont souvent associés ou exacerbés par la peur d’une mort imminente sur la foi des symptômes ressentis.

Bien sûr, ces perceptions morbides sont exacerbées en fonction de l’environnement.

Le meilleur exemple – et le pire en même temps – que je puisse donner, est la guerre en Ukraine.

La population est terrorisée par les attaques incessantes de l’armée russe qui n’hésite pas à tirer sur des cibles où il est notoire que seuls des civils se trouvent.

Je vous laisse donc imaginer l’anxiété majeure que les populations ressentent.

Et sans doute en est-il de même pour la plupart des soldats.

Et plus encore, cette situation dramatique – la guerre – voulue et provoquée par ce dictateur qu’est Vladimir Poutine est une source d’anxiété pour beaucoup de français.

La peur des conséquences économiques, sociales, alimentaires, et j’en oublie, explique cette angoisse souterraine à l’égard de laquelle les gens sont impuissants.

J’en parle d’ailleurs dans la vidéo que j’ai mise en ligne sur l’angoisse externe (voir la vidéo ci-dessous).

Si l’anxiété ponctuelle est normale, les personnes atteintes de troubles anxieux sont aux prises avec une anxiété excessive, persistante, qui affecte gravement leur qualité de vie.

La peur est disproportionnée (en durée, en intensité ou en fréquence) par rapport à la situation réelle et les symptômes persistent plus de 6 mois.

Il est à noter que dans la population générale, l’ensemble des troubles anxieux a une prévalence d’environ 15 % sur 12 mois environ (et jusqu’à 20 à 30 % si on prend en compte la vie entière).

Ils font partie des troubles mentaux les plus fréquents.

Quant à l’anxiété généralisée, elle touche 2 à 6 % des adultes (un peu plus de femmes que d’hommes).

On peut considérer que l’anxiété est un trouble de la santé mentale qui nécessite une prise en charge et un traitement médical pour les cas les plus sévères.

Cependant la prescription de tout traitement se trouve confronté à la problématique d’en limiter les conséquences néfastes (dépendance, destruction de l’organisme).

Ce pourquoi, je favoriserais une orientation vers d’autres solutions thérapeutiques comme, pour ne citer qu’elle, la thérapie comportementale et stratégique.

Quels sont les différents types de troubles anxieux?

Les troubles anxieux se manifestent de façon très variable.

Allant de la crise de panique à la phobie, en passant par une anxiété généralisée et quasi constante, ils ne se justifient par aucun événement en particulier.

Certaines personnes qui en souffrent sont incapables de mener une vie normale.

Par exemple: sortir de chez elles, prendre les transports, alors que d’autres vivent avec des crises plus ponctuelles, mais imprévisibles.

Les différentes variantes de troubles anxieux:

  • Le trouble panique (ou crises de panique):
    Caractérisé par des attaques de panique, imprévisibles et récurrentes, au cours desquelles la personne a du mal à respirer, ressent une peur intense, incontrôlable, et d’autres symptômes comme par exemple des nausées ou des palpitations.
  • L’anxiété généralisée:
    Un sentiment général et constant d’anxiété – de tension – difficile à contrôler.
  • La phobie sociale:
    Une peur excessive face à diverses situations sociales, qui sont perçues et vécues embarrassantes, humiliantes, et/ou associées à une notion de performance.
  • Les phobies spécifiques:
    Associées à une grande diversité de situations, d’objets ou d’animaux.
    Elles entrainent une peur irrationnelle, une peur irraisonnée: phobie des araignées, peur des ascenseurs, peur des transports publics
  • Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC):
    Ils se traduisent par des idées obsédantes, envahissantes, et des comportements compulsifs (par exemple une obsession de la propreté, le besoin de vérifier constamment si telle ou telle chose est à sa place, etc.).
  • Le trouble d’accumulation compulsive:
    Désormais reconnu comme faisant partie des troubles anxieux. Il se traduit par le besoin irrépressible d’accumuler des objets (des brochures, des objets trouvés dans la rue, etc.). Ce trouble est connu sous le nom de syllogomanie ou de syndrome de Diogène

Et aussi,

  • Le syndrome de stress post-traumatique:
    Un profond malaise, une peur constante, survenant à la suite d’un événement traumatisant, parfois quelques mois, voire quelques années après.

En général, les phobies spécifiques apparaissent tôt, dans l’enfance ou l’adolescence.

A contrario, l’anxiété généralisée, les troubles paniques ou le syndrome de stress post-traumatique surviennent plus tard, entre 24 et 50 ans.

Traitement naturel de l'anxiété

Quels sont les symptômes des troubles anxieux?

Les troubles anxieux présentent des symptômes divers et variés d’une personne à l’autre.

Pour dépister un trouble anxieux, vous pouvez vous poser la question suivante:

« Au cours des deux dernières semaines écoulées, me suis-je senti(e) gêné(e) par les sensations ci-après? » ou à quel point vous êtes-vous senti(e) gêné(e)?

  • Peur, inquiétude, panique ou malaise
  • Palpitations cardiaques
  • Sueurs (mains moites, bouffées de chaleur…)
  • Tremblements
  • Souffle court, bouche sèche
  • Sensation d’étouffement
  • Douleurs dans la poitrine
  • Nausées
  • Vertiges ou étourdissements
  • Picotements ou engourdissements dans les membres
  • Troubles du sommeil

Être conscient de vos déclencheurs d’anxiété peut vous aider à prendre du recul sur votre situation et comprendre les raisons de votre anxiété.

Se guérir de l’anxiété: Quelles sont les causes de l’anxiété?

Avant tout, il est utile et important de rappeler que l’anxiété est une émotion normale qui apparaît lorsqu’on se sent menacé(e) ou en danger.

D’une certaine façon, l’anxiété est donc une nécessité.

Un peu comme être trop stressé(e) peut être aussi mortel que de l’être insuffisamment.

Ce qui signifie que tout étrange que cela est, l’anxiété a toute sa place dans nos vies respectives.

L’anxiété est le « signal d’alarme » qui s’active lorsque vous marchez dans une rue déserte, dans l’obscurité, et que vous avez besoin d’une vigilance accrue pour rester en sécurité.

Elle est aussi là pour vous, tout comme l’angoisse, lorsque vous étudiez pour un examen ou que vous vous préparez à prononcer un discours dans la cadre de vos activités professionnelles.

In fine, nous voulons juste coexister avec l’anxiété sans que, pour autant, elle occupe le devant de la scène.

Nous voulons toutes et tous apprendre à notre cerveau que nous n’avons besoin que d’un peu d’anxiété pour nous préparer à un grand événement ou pour nous protéger dans un endroit inconnu.

Nous n’avons ni plaisir ni besoin de paniquer. Et pourtant…

Quoi de plus néfaste et problématique lorsque l’anxiété se manifeste de façon excessive par rapport à la menace réelle, ou qu’elle persiste sur une longue durée?

Cela interfère avec nos activités, notre fonctionnement et notre mode de vie au quotidien.

Les causes des troubles anxieux ne sont pas parfaitement connues et sont liés à divers facteurs.

D’ailleurs, certains d’entre eux sont plus à même de favoriser l’apparition ou le développement des troubles anxieux.

Les facteurs de risques du trouble anxieux

L’apparition de troubles anxieux ne s’explique pas vraiment de façon rationnelle.

Il est donc difficile de savoir qui risque d’en souffrir et comment.

En revanche, certains événements stressants et traumatisants favorisent l’émergence de troubles anxieux.

Il est donc recommandé de ne pas tarder à trouver des solutions et, ainsi, de bénéficier de l’aide d’un(e) thérapeute.

En effet, certains événements peuvent aggraver les symptômes et faire resurgir d’anciennes angoisses.

Ne dit-on pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir?

Pour autant, de nombreuses personnes atteintes de troubles anxieux ne sont pas diagnostiquées et ne bénéficient d’aucun suivi adapté à leur problématique personnelle.

Pourtant, on peut pronostiquer si une personne a plus de risques qu’une autre de présenter des troubles anxieux si:

  • Quelqu’un de sa famille en souffre. Il s’agit alors de facteurs génétiques, éducatifs ou comportementaux
  • Les troubles anxieux sont issus d’événements stressants ou traumatisants. Il s’agit alors de facteurs physiologiques

Il existe également de nombreux facteurs environnementaux, plus précisément dans des contextes professionnels et familiaux de tensions, et/ou particulièrement compliqués.

Se guérir de l’anxiété: Quels sont les traitements et les solutions adaptés

Dans tous les cas, un protocole de guérison adapté et un suivi thérapeutique spécifiques sont nécessaires pour améliorer votre qualité de vie.

Les traitements médicamenteux des troubles anxieux dépendent de la sévérité des troubles et des attentes de la personne anxieuse.

Il est important de conserver à l’esprit que ces médicaments entraînent, dans certains cas, une aggravation de l’anxiété en début de traitement.

Une surveillance médicale étroite est donc nécessaire.

Cette prise en charge médicale est nécessaire uniquement pour mettre en place une thérapie adéquate, adaptée aux besoins de la personne souffrant d’anxiété, à ses symptômes, comme à sa situation familiale et sociale.

Soigner l'anxiété avec la thérapie comportementale

La prise en charge psychothérapeutique

Un thérapeute a systématiquement un rôle de soutien et d’accompagnement.

Il met en place une écoute attentive et vous apporte, plus que de simples conseils, des techniques pour éradiquer votre anxiété.

Le (la) psy consulté(e) reçoit la personne, prend en compte les antécédents de cette dernière, la date de début des symptômes, leur intensité, leur fréquence, la présence éventuel d’un état dépressif, etc.

C’est ce qu’il est convenu d’appeler la phase de diagnostic.

La personne expose également le retentissement des troubles anxieux dans sa vie familiale, affective, sociale et professionnelle.

C’est au terme de ce diagnostic thérapeutique que des techniques et des dispositifs de soins sont proposés, et ils sont nombreux.

Les différentes approches thérapeutiques

  • La psychothérapie analytique peut être initiée pour comprendre les origines de l’anxiété.
    Son efficacité sur les symptômes est moins rapide et moins reconnue.
    C’est trés intéressant mais identifier pourquoi vous souffrez d’anxiété ne vous donne pas la solution.
  • La thérapie cognitive et comportementale est une pratique répandue dans le traitement des troubles anxieux, notamment dans les cas de phobie sociale, de trouble panique et de trouble obsessionnel-compulsifs.
    Selon la Haute Autorité de la Santé (HAS), une thérapie comportementale structurée est toute aussi efficace que les traitements médicamenteux.
  • Les thérapies brèves ont, quant à elles, démontré toute leur efficacité.
    En se concentrant sur les facteurs qui causent et maintiennent l’anxiété et en donnant au patient des outils de contrôle positifs et constructifs, le but des thérapies brèves est d’apprendre à vaincre l’anxiété de façon naturelle et sans contraintes.
    Cela donne des résultats trés efficaces en bien moins de temps qu’une thérapie de type TCC (idéalement pas plus de 2 mois).

En effet, à l’inverse de certaines approches qui recherchent des causes aux problèmes actuels dans le passé, la thérapie brève selon Palo Alto est une approche qui se concentre sur le présent. C’est donc une thérapie trés pro-active, trés dynamique.

Ce modèle d’intervention cherche à comprendre la problématique provoquant la souffrance, et à mettre en place des actions concrètes pour faire évoluer la situation positivement et rapidement.

Les types de thérapies brèves:

  • La programmation neurolinguistique (PNL)
    Elle est constituée d’une composition de techniques de communication qui a pour fin de déployer des canaux positifs de réussite, en usant des ressources de l’individu.
  • Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC)
    Elles font appel à la conscience du patient.
    Elles ont pour objectif de changer les pensées et les conduites ou comportements contre-productifs néfastes pour favoriser le changement.
    Ce mode thérapeutique passe par des exercices d’exposition – exercices sous contraintes – et se veut assez normative.
    Pour information, cette approche thérapeutique est le plus souvent l’apanage des psychologues et des psychiatres.
    Ceci explique cela… Mais bon, moi j’écris çà, j’écris rien.
  • L’Hypnose Ericksonienne
    L’inconscient est axé sur les ressources intérieures du patient.
    C’est en atteignant son inconscient à travers l’hypnose que l’individu tire ce dont il a besoin pour dénouer son problème et favoriser une amélioration comportementale.
    Attention, l’hypnose demande d’être une personne réceptive à la technique hypnothérapeutique (cf. la transe) ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Se guérir de l’anxiété: La thérapie comportementale brève et stratégique de Palo Alto

  • La thérapie brève de Palo Alto:
    En moyenne, elle dure entre 8 à 10 séances de 45 minutes à 1H chacune.
    Peu importe la complication du problème et les objectifs à atteindre.
    Elle résout la plupart des problèmes dans un délai pré déterminé.
    En ce qui concerne l’accompagnement, il est axé sur ce que vit la personne au quotidien, dans le respect de sa vision des choses.

Au cours de cette thérapie systémique brève, le coach ou le psychothérapeute comportementaliste opère en plusieurs temps:

  • Comprendre comment sont vécues les situations problématiques. C’est la phase dite de contextualisation.
  • Questionner le patient de sorte à ce qu’une prise de conscience s’opère
  • Rechercher des manières différentes d’agir
  • Ancrer le changement bénéfique obtenu sur la durée

Ce modèle d’intervention est orienté pour comprendre et solutionner de problématiques:

  • Problèmes d’ordre relationnel:
    Il peut s’agir de problèmes de famille, de couple, ou de travail, ou encore de relations sociale (ami-e-s).
    L’approche systémique de Palo Alto prend tout son sens puisque le fonctionnement de la relation en tant que système est analysé dans son ensemble.
    Le principe consiste à aider à modifier le comportement pour avoir un impact positif sur la relation.
  • Anxiété, angoisse et stress:
    Du simple stress aux crises d’angoisse intenses.
    La thérapie brève de Palo Alto étudie comment l’angoisse est gérée.
    Cela donne des outils concrets à la personne qui en souffre pour que celle-ci ne se laisse plus submerger par ses émotions.
  • Perte/Manque de confiance et d’estime de soi:
    Un travail est réalisé sur la voix intérieure.
    Celle-là même qui apporte son lot de ruminations et de pensées obsessionnelles.
    Comprendre le mécanisme de ce manque de confiance en soi permet de travailler ses émotions en situation et, partant, d’objectiver pour se sentir plus en sécurité.
  • Dépression:
    Légère ou sévère, la dépression nécessite d’identifier quels actes réaliser pour retrouver de l’énergie et, de nouveau et progressivement, ressentir désir et plaisir.
    Il s’agit donc de la construction d’un nouvel état d’esprit. D’une nouvelle et constructive façon d’être et de faire.
    La thérapie brève de Palo Alto offre la possibilité à une personne dépressive de se tourner résolument vers l’avenir et d’avancer à son rythme, de manière optimale, tout en agissant dans le présent, ici et maintenant
  • Burn-out:
    Lorsque des symptômes de burn-out, ou épuisement professionnel, apparaissent, la thérapie systémique brève de Palo Alto vous aide, à la faveur de nouvelles expériences, à vous positionner différemment, de travailler sur vos limites comme sur les exigences que vous vous imposez.

La thérapie brève systémique de Palo Alto facilite l’accompagnement de personnes souffrant de problématiques liées au sommeil, aux traumatismes, au deuil, à la scolarité ou encore au travail.

D’une façon générale, j’écrirais que cette approche a pour intérêt de résoudre n’importe quel problème vécu comme tel par un(e) patient(e).

Se guérir de l’anxiété avec le Programme ARtUS

Vous conviendrez que lorsqu’une problématique provoque une souffrance à répétition, il est essentiel de dénouer ce cercle vicieux en apprenant à agir différemment pour instaurer un changement bénéfique.

En effet, le plus souvent, ce sont toutes les vaines tentatives pour sortir du problème qui le maintiennent, l’enrichissent.

Ce sont ces mêmes tentatives de solutions répétées qui alimentent paradoxalement le cercle vicieux de l’anxiété.

Je parle là du comportement le plus toxique qui soit en matière d’anxiété: le contrôle.

Un peu comme si, glissant le long d’une longue corde lisse, vous essayez de freiner votre chute en tentant de vous accrocher à la corde.

Vous allez vous bruler les paumes des mains…

Moralité: vous souffrirez encore plus.

Avec toute la bonne volonté et tout le bon sens possible, la personne et/ou son entourage tente maintes choses différentes pour que ça change dans le sens attendu pour arrêter de souffrir.

Mais force est de constater que cela ne permet pas la résolution du problème.

C’est souvent ainsi qu’une difficulté qui pourrait être passagère, se cristallise en un problème solide, récurrent, et envahissant.

Basé sur le fonctionnement de la thérapie brève systémique de Palo Alto, le programme ARtUS a pour fonction – et pour objectif – de remplacer les idées négatives et inadaptées par des comportements et des pensées en adéquation avec la réalité.

Un problème qui est souvent jugé très grave et qui requiert une intervention spéciale peut être résolu dans un délai infime grâce au programme ARtUS.

En l’espèce, il s’agit là de vous donner la possibilité de vivre pleinement votre vie, en termes de douleur et d’adaptation à votre contexte relationnel.

Si vous souffrez de troubles anxieux et que vos symptômes d’anxiété prennent trop de place dans votre vie, je vous conseille de faire le choix de bénéficier du programme ARtUS.

Cette méthode thérapeutique comportementale vous permet de diminuer vos symptômes et d’améliorer votre fonctionnement psychique et social.

Le Programme ARtUS propose un protocole de guérison doux, naturel et adapté en vue de se guérir de l’anxiété par vous-même.

Cette méthode thérapeutique vous apporte des solutions concrètes pour faire disparaitre vos symptômes invalidants.

Au fil de ses modules et de votre accompagnement personnalisé (Coaching Live), vous accédez à des outils simples et efficaces pour réussir à se guérir de l’anxiété de sorte à retrouver une vie sereine.

Comment soigner son anxiété?


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Traitement de l'anxiété: Frédéric Arminot, thérapeute comportementaleSpécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Master Class: Des outils efficaces à la portée de tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut