Hypersensibilité: Comment savoir si l’on est hypersensible?

hypersensibilite-comment-faire.jpeg

HYPERSENSIBILITÉ

L’hypersensibilité désigne une sensibilité plus haute que la moyenne.

On ne doit pas la confondre avec l’hyperémotivité, même si les deux peuvent cohabiter.

L’hypersensible n’est pas seulement touché(e) par des émotions plus fortes que la moyenne.

Il ou elle est également hypersensible aux stimulations, comme les lumières ou les bruits trop fort.

Alors que le sujet est de plus en plus à la mode, comment savoir si l’on est vraiment hypersensible?

Comment reconnaître un hypersensible?

Comme son nom l’indique, l’hypersensibilité a une sensibilité plus importante que la moyenne.

Les stimulations physiques et psychologiques ont un impact plus important sur les personnes hypersensibles.

Ainsi, on les désigne souvent comme des personnes intelligentes et attentives, mais également toujours à fleur de peau, irritables et parfois même lunatiques.

Depuis quelques années, l’hypersensibilité est devenue le nouveau sujet à la mode.

Les livres de célébrités qui s’autoproclament hypersensibles fleurissent et le grand public s’en empare.

L'hypersensibilité c'est quoi?

Résultat, toute l’attention qu’attire l’hypersensibilité empêche certains patients de découvrir la cause réelle de leurs difficultés.

En effet, l’hypersensibilité est un phénomène répandu et qui touche des millions d’êtres humains.

En revanche, sa définition est souvent si large qu’elle permet en fait de désigner n’importe quel être humain anxieux et surmené.

Elaine Aron, une psychologue spécialiste de l’hypersensibilité précise notamment que l’introversion et la timidité sont trop souvent confondues avec l’hypersensibilité.

Comment fonctionne un hypersensible?

La première chose à comprendre, c’est que la science n’est pas encore parvenue à définir clairement un type homogène d’hypersensible.

Ainsi, chaque patient diagnostiqué hypersensible a dans les faits un profil différent et des comportements variés.

Reconnaître un hypersensible sur la simple base de son fonctionnement et de son témoignage n’est pas forcément possible.

Si on doit résumer le fonctionnement d’un hypersensible, on peut dire qu’il s’agit d’individus qui peinent à traiter correctement la quantité d’informations qu’ils reçoivent.

Cette difficulté de traitement n’est pas due à une difficulté neurologique ou mentale, mais bien parce qu’ils reçoivent trop d’informations.

Cet excès de ressenti peut avoir des conséquences variables sur les individus qui en souffrent.

Certains sombrent dans la dépression quand d’autres se noient dans les occupations.

Dans tous les cas, l’excès d’informations dépasse l’hypersensible et le submerge, même quand il ne s’en rend pas compte.

À terme, cela l’use nerveusement et peut rendre ses interactions avec l’extérieur difficiles.

Comme il supporte mal les stimulations importantes et prolongées, il a souvent besoin de beaucoup de temps seul au calme pour se retrouver.

Hypersensibilité et troubles anxieux

L’hypersensibilité pose plusieurs questions délicates, notamment parce que le risque de la confondre avec un trouble anxieux est important.

Les personnes souffrant d’anxiété vivent dans l’inquiétude permanente.

Or, la peur aiguise nos sens et fatigue nos nerfs à mesure qu’elle stimule nos sens.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

Résultat, les personnes anxieuses s’isolent, apprécient le calme et la solitude, exactement comme les hypersensibles.

En plus, une personne souffrant d’hypersensibilité aurait davantage de chances de développer un trouble anxieux avec le temps.

Autant de lien difficile à démêler entre les deux problèmes.

Quelle est la cause de l’hypersensibilité?

La cause exacte de l’hypersensibilité n’est pas connue.

Elaine Aron, la spécialiste de la question, suggère que l’hypersensibilité a des origines génétiques.

Elle se transmettrait donc de génération en génération sans que l’on sache exactement comment puisque le gène en question n’a pas été identifié.

La préservation d’un tel trait génétique suggère qu’il n’est pas dangereux pour la santé et que l’hypersensibilité serait même utile pour la survie de l’espèce.

D’un autre côté, les recherches de cette psychologue suggèrent également que l’environnement joue un rôle dans le développement de l’hypersensibilité.

Les personnes ayant vécu une enfance violente et certains traumatismes très jeunes développeraient un rapport à la réalité différent.

En construisant des barrières pour se protéger dès leur plus jeune âge, ces patients développent difficilement les filtres nécessaires pour gérer certaines stimulations et les émotions qui les accompagnent.

Aujourd’hui, la thèse selon laquelle l’hypersensibilité est le résultat d’une histoire personnelle fait davantage consensus.

C’est également une thèse qui la rapproche du fonctionnement des troubles anxieux, même si l’hypersensibilité n’est pas considérée comme un trouble ou une pathologie.

L’hypersensibilité est-elle une pathologie?

Non, l’hypersensibilité n’est pas une pathologie.

Ce n’est pas un trouble psychique et ce n’est pas non plus une maladie mentale.

Les personnes qui souffrent d’hypersensibilité prennent généralement la mesure de leur différence au début de leur vie d’adulte.

Au fil des ans, ils apprennent à mieux s’adapter pour combler les difficultés émotionnelles qui résultent de leur hypersensibilité.

L’hypersensibilité n’est pas non plus une maladie physiologique ou neurologique.

Les personnes qui semblent en souffrir ne présentent aucun trouble du fonctionnement neurologique ou psychique.

Rien dans le fonctionnement de leur organisme ne permet de comprendre cette hypersensibilité.

Être hypersensible, est-ce une pathologie?

En revanche, l’hypersensibilité peut provoquer des maladies avec le temps si elle est mal gérée.

D’abord parce que certains hypersensibles développent des formes légères de paranoïa.

On les appelle les «sensitifs de Kretschmer».

Ensuite, parce que l’hypersensibilité favorise les dépressions et le développement de trouble anxieux.

Heureusement, l’hypersensibilité peut être très bien vécue par beaucoup de personnes.

Même celles qui ont plus de difficultés vivent des vies normales grâce à l’aide d’une thérapie.

Quel métier peut-on faire quand on est hypersensible?

On peut difficilement conseiller une liste de métiers qui conviendraient à tous les hypersensibles puisque chacun a son histoire personnelle.

En revanche, les hypersensibles ont souvent besoin de donner un sens à leur travail et ne supportent pas de se sentir inutiles ou pas suffisamment appréciés.

Ils devront donc écouter leur cœur et travailler durement pour accéder au métier qui leur plaît.

On pourra également leur conseiller de choisir des métiers qui leur offrent un environnement de travail calme.

Paradoxalement, on retrouve beaucoup d’hypersensibles dans les métiers d’art, notamment de la scène.

Les hypersensibles y excellent souvent, mais ce ne sont pas les environnements les plus favorables à une bonne santé mentale.

En matière de santé mentale, ce qui, je le reconnais, me fait sourire, je suis un hypersensible.

J’eusse apprécié les métiers de l’art mais la vie a fait que je me suis destiné au métier de l’art thérapeutique.

Ainsi, ce qui me rendait vulnérable est devenu une force.

Quel professionnel consulter quand on est hypersensible?

On conseille très souvent aux hypersensibles de se faire suivre par un professionnel, même pendant les périodes ou tout va bien.

La psychothérapie, sur le long terme, permet de développer un rapport plus équilibré au monde et à ses stimulations.

Les hypersensibles peuvent alors mener des vies parfaitement normales, voire souvent plus riches que la moyenne.

On conseille également le recours à la thérapie comportementale aux hypersensibles qui souffrent de troubles induits par leur situation.

Certains hypersensibles, par exemple, ont d’importantes difficultés à regarder dans les yeux ceux qui leur parlent.

Un comportementaliste peut travailler précisément sur des problèmes ciblés de ce genre.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).


Si vous souhaitez partager votre expérience liée à l’hypersensibilité, ou m’adresser un message, je vous invite à utiliser le formulaire en-dessous du présent article.


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

être hypersensibleSpécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut