Homéopathie pour traiter le stress: Est-ce le bon choix?

Homéopathie pour traiter le stress

En ces périodes troublées, ou le stress comme tout un tas d’autres problèmes psycho physiques sont légion. De fait, beaucoup de gens essaient de trouver des méthodes naturelles pour soigner le stress. C’est comme cela que certaines d’entre elles en viennent à utiliser l’homéopathie pour traiter le stress.

Qu’en est-il? Quoi penser de ces traitements dits naturels? Beaucoup de médecins s’insurgent contre l’effet placébo de l’homéopathie pour traiter le stress. Les raisons avancées sont que, scientifiquement, l’homéopathie n’est d’aucun effet.

En ce qui me concerne, je suis plutôt du genre à penser que si un patient soigne le stress en mettant les pieds au mur, je n’y vois aucun inconvénient. Cependant, force m’est constater qu’en matière de stress, l’homéopathie n’est que de peu d’effets.

Seul un travail thérapeutique s’avère efficace. En effet, il s’agit d’aider la personne à travailler sur ses perceptions émotionnelles. Sur ses réactions. Sur l’affirmation de soi. Partant sur ses limites. Pensez que l’homéopathie règle, ipso facto, des problèmes de stress, est un leurre. C’est autant un leurre que de penser gagner au Loto dès le premier bulletin validé.

Si vous souhaitez travailler rapidement, et efficacement, à la gestion stress dont vous êtes victime, la thérapie comportementale vous est d’une grande aide, comme je vous l’explique dans cet article. Par ailleurs, rien ne vous empêche d’avoir recours à l’homéopathie pour traiter le stress. Tout en suivant un programme thérapeutique et comportemental en ligne.

Homéopathie pour traiter le stress: Comment çà marche

L’homéopathie est une forme de traitement du stress apparue au 18è siècle. Son initiateur s’appelle Samuel Hahnemann. L’homéopathie consiste à “soigner le mal par le mal”. Pour se faire, l’homéopathie utilise des quantités très petites de diverses molécules. L’homéopathie est considérée comme une forme de médecine douce. Essentiellement utilisée en Occident.

Elle repose sur le principe selon lequel une substance, ou une situation, qui entraîne une maladie chez une personne saine, peut guérir cette même personne de cette même maladie. L’homéopathie est pratiquée par des homéopathes. Ou par certains médecins généralistes.

Pour soigner une personne qui souffre de stress, on lui administre, en très faibles quantités, différentes substances diluées. Celles-ci sont d’origine végétale, animale ou minérale. Ceci, dans le but de provoquer chez elle l’ensemble des symptômes que l’on désire combattre. Le principe de la similitude est un des aspects fondamentaux de cette forme de traitement par homéopathie pour traiter le stress.

Homéopathie pour traiter le stress: Une question de molécule

L’homéopathe ne prend pas seulement en compte les symptômes du stress dans le traitement. Selon le principe de la globalité, il prend en compte le profil complet du patient. Deux patients qui présentent les mêmes symptômes se voient prescrire des traitements différents.

Un autre principe fondamental de l’homéopathie est celui de la dilution. Les molécules qui rentrent dans le traitement sont diluées plusieurs centaines de fois. Elles sont administrées sous forme de granules que le patient laisse fondre sous la langue.

Dans le traitement spécifique du stress, voici les molécules les plus généralement prescrites en homéopathie pour traiter le stress.

Homéopathie pour traiter le stress: Le Gelsemium Serpervirens 15 CH

Cette molécule est indiquée pour soulager le trac par anticipation avec inhibition. Cela permet aussi de soulager le vertige. Les tremblements. Et les céphalées. La posologie varie en fonction de la période de l’événement à l’origine du trac.

Une dose peut être prise la veille. Ou le jour même de l’événement. Dans le cas d’un traitement anticipé, la prise est de 5 granules. 2 à 4 fois par jour. Dans certains cas, l’homéopathe associe les deux formes de traitement.

Homéopathie pour traiter le stress: Ignatia amara 30 CI

Prescrite dans les cas où le stress est accompagné de palpitations. De spasmes. Ou encore de boule dans la gorge. Voire de spasmes abdominaux, ou de sanglots. La prise est de 5 granules. 2 à 4 fois par jour. Cela varie selon l’importance des symptômes. Pour juguler les crises subites, il est conseillé au patient de prendre une granule supplémentaire.

Homéopathie pour traiter le stress: Argentum Nitricum 15 CH

C’est une molécule utilisée dans les cas où le stress est accompagné d’agitations. Ou de précipitations. Ce médicament permet de soigner les cas où le patient ressent une envie de terminer une chose sans l’avoir commencée. La posologie est de 5 granules. A prendre en situation d’anxiété ou de trac. Et à renouveler au besoin.

Homéopathie pour traiter le stress: Moshus 9 CH

Recommandée pour des patients hypersensibles aux évanouissements avec une hyper excitabilité nerveuse. La prescription est de 5 granules le matin. Il est recommandé d’en reprendre en cas de réapparition des symptômes. La prise est espacée en fonction de l’amélioration des signes, ou des facteurs stressants.

Homéopathie pour traiter le stress: Sédatif PC

Médicament privilégié chez le patient ayant un stress régulier. Il présente des troubles du sommeil causés par son état. La prise est de 2 comprimés. A sucer 3 fois par jour.

De nombreuses polémiques existent quant à cette thérapeutique. Plusieurs études scientifiques montrent que ses effets bénéfiques sont semblables à un placebo. Ils estiment que la dilution entraîne la disparition de tout principe actif.

D’autres études relèvent aussi que l’homéopathie n’est enseignée dans aucun cursus d’études médicales. Qu’elle n’est donc pas une thérapie validée par les conseils scientifiques. Enfin, les risques de rechute en cas de réussite du traitement homéopathique sont considérables.

Pour toutes ces raisons, je vous invite à découvrir la thérapie brève. Elle est maintes fois reconnue et approuvée pour son efficacité. J’ai nommé la thérapie comportementale.

Traiter le stress avec la thérapie comportementale

Donc, l’homéopathie pour traiter le stress n’est pas efficiente. A contrario, la thérapie comportementale agit vite et bien pour traiter les symptômes du stress. Puis consolider la solution comportementale mise en place. En effet, il est important que le stress dont vous êtes victime, une fois soigné, ne puisse pas reprendre sa place initiale.

L’approche comportementale axe l’ensemble de ses actions sur la modification de l’attitude. En effet, l’attitude adoptée en face des situations stressantes est plus importante que les événements eux-mêmes.

Selon cette thérapie, l’ensemble des réactions d’une personne provient en grande partie des expériences qu’elle a apprises au cours de sa vie. Une grande partie du comportement humain en est tout simplement le fruit.

L’approche comportementale modifie l’ensemble des schémas cognitifs. Les pensées automatiques. Elles sont véhiculées par les facteurs de stress. Elles ont pour fonction de réduire leur influence sur leurs émotions, et les réactions ainsi générées. Cette restructuration cognitive conduit à une modification comportementale.

Dans le processus de guérison, l’approche comportementale respecte essentiellement 5 principes.

Homéopathie pour traiter le stress: La prévisibilité

Les effets de surprise ne sont pas utilisés. Il ne s’agit pas non de pratiquer des exercices d’exposition aux situations stressantes. Au contraire de la thérapie cognitive et comportementale. Le coach n’expose le patient à aucune situation de stress inattendue. Le patient prend une part active dans le processus de guérison. Il en est l’acteur principal.

Homéopathie pour traiter le stress: La progressivité

Un ensemble de situations stressantes est établi avec le patient. il est fait un classement des situations les moins stressantes aux plus stressantes. Le patient examine les symptômes ressentis face à chaque situation. Ceci afin d’établir un classement fiable et exploitable à des fins thérapeutiques.

Homéopathie pour traiter le stress: La planification

Il est exclu de confronter le patient à des situations stressantes. Grâce à une méthodologie spécifique, et sur la foi de l’ alliance thérapeutique (thérapeute – patient), le patient choisit, quand et comment, il fait face à des situations stressantes de manière consciente. Tout est fait selon un protocole prédéfini.

Cela signifie que, s’il s’agit de vous, vous savez quand et comment agir pour vous affirmer dans un contexte et un environnement donnés. Progressivement, vous mettez en place de façon des modes d’affirmation de soi. Et d’expression de la limite. IIs qui vous permettent de retrouver une image de soi positive. Ceci dans le respect des objectifs à court, moyen et long terme.

Chaque situation est ainsi évaluée. Le coach place le patient en situation de vécu. Au travers de la manifestation puis de l’observation des symptômes, il s’agit de l’amener progressivement à une meilleure écoute de ses sensations, perceptions et émotions.

Homéopathie pour traiter le stress: La consolidation

Par rapport à une ou des situations stressantes, il diminue les symptômes d’au moins 40 % dans un délai inférieur à 15 jours. De fait, une fois la solution au problème trouvée, et actée, il conserve cette solution. Non seulement pour qu’elle inter agisse sur le problème de façon positive et constante, mais aussi qu’elle verrouille le blocage émotionnel. Et ce d’une façon telle que vous ne craignez plus d’en être victime.

Homéopathie pour traiter le stress: Pratiquer

Une pratique renouvelée à temps choisi. Plus vous êtes dans une situation vertueuse d’expérimentation progressive, plus vous développez des aptitudes pour surmonter une situation qui vous stresse. La pratique à moments choisis permet d’évaluer les symptômes ressentis. Cela permet de vérifier, par vous même, l’efficacité de l’approche. En moins de 2 mois, vous satisfaites aux objectifs de modifications comportementales pérennes.

Naturellement, vous communiquez avec votre entourage personnel ou professionnel de façon plus fluide. Vous vous affirmez plus aisément. Sans stress, vous prenez votre place dans une situation donnée. Vous retrouvez de vous une image positive. Vous satisfaites à cela sans vous contraindre. De façon respectueuse de vous même.

Globalement, à contrario du stress, expression de votre douleur interne et externe, vous retrouvez le plaisir d’être et de faire. En lieu et place de l’homéopathie pour traiter le stress, Souhaitez-vous bénéficier de l’approche comportementale pour soigner votre stress, en lieu et place de l’homéopathie pour traiter le stress? En ce cas, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous. Merci de votre confiance.

Traiter le stress en moins de 2 mois, sans médicaments

 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut