Développement personnel: Comment oser être soi et s’affirmer ?

Le développement personnel est une façon d’être comme une façon de faire à soi même. J’entends par là que tout ce qui concerne le développement personnel est une démarche précisément… personnelle. Chacun va y trouver, à défaut de ce qu’il y apporte, ce qu’il y recherche : s’affirmer, se recentrer sur soi, gagner confiance en soi

J’ai toujours entendu parler de développement personnel. Et j’ai toujours entendu parler de techniques de développement personnel. Et enfin, je dois le reconnaître, j’ai toujours regardé tout ça avec une certaine circonspection. Mais, à bien y réfléchir, chacun voit midi à sa porte. Et il arrive, parfois, que la mienne reste fermée (je parle de ma porte)…

Maintenant, je reconnais que l’approche comportementale est une technique de développement personnel qui a déjà fait des miracles chez de nombreuses personnes Encore faut-il que nous soyons d’accord sur ce que constitue – et définit – une technique de développement personnel. Quels en sont les outils ? Pourquoi est-ce que j’affirme que le développement personnel accomplit des miracles (mais pas que) ?

Si je me réfère à ma propre vie, l’approche comportementale liée au développement personnel me permet de changer ma vie chaque jour et a un impact bénéfique sur mon quotidien. Je résous en 8 semaines des problèmes que je traîne pourtant laborieusement depuis 20 ans. Par extension, ma vie s’en trouve aujourd’hui durablement et positivement changée.

Tout ce qui concerne le développement personnel s’est considérablement développé depuis les années 2000. Ce n’est pas une raison pour que je vous fasse avaler des couleuvres. En amont comme en aval comme du développement personnel, il y a des millions de personnes. Dans le monde entier. Elles se sont découvertes et acceptées pour qui elles sont comme elles sont. Moi y compris.

Développement personnel : définition

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite définition du développement personnel s’impose. Beaucoup de personnes pensent savoir ce qui se cache derrière ce concept, mais force est de constater que chacun a sa propre définition du sujet.

Alors, qu’est-ce que le développement personnel ? Une approche imagée est sans aucun doute l’une des meilleures façon de définir ce qu’est le développement personnel. Imaginez que votre vie est jonchée d’obstacles infranchissables, tels de grands murs que vous ne pouvez pas escalader : le développement personnel est un moyen de faire tomber ces murs et de dégager l’espace devant vous pour que vous puissiez traverser votre vie plus facilement. Si le champ est libre devant vous, vous pouvez tout simplement traverser la vie. Vous n’avez plus à vous battre, ni à vous sentir coincé derrière de grands murs qui semblent trop grands pour être franchis.

Le développement personnel n’a pas pour seule vocation de vous aider à résoudre les problèmes rencontrés dans votre vie mais il vous permet aussi de grandir et de vivre mieux à travers une version améliorée de vous-même.

Les différentes approches du développement personnel

Le développement personnel consiste en l’utilisation de méthodes pour favoriser l’accomplissement ou la réalisation de soi. Il s’agit donc de bien être et, qui dit bien être dit bien faire.

Ces techniques de développement personnel peuvent revêtir différents aspects :

Toutes ces techniques ou approches ont pour vocation de vous apporter bien être, sérénité et équilibre tant au niveau psychique que physique. Comme évoqué précédemment, chacun à ses propres objectifs en lien avec le développement personnel : épanouissement personnel, apprendre à s’affirmer, s’aimer soi même… Il convient cependant de se rapprocher de professionnels compétents. Ceux qui travaillent de façon individuelle. Ou au sein d’une organisation. Il existe également des coachs en développement personnel.

De votre côté, il est tout à fait possible de suivre une formation ou des cours, écouter des podcasts, suivre des séminaires et ateliers ou encore lire des livres sur le développement personnel.  

Développement personnel pour booster confiance en soi

Les différents modes du développement personnel

Le développement personnel voit le jour dans les années au pays de l’Oncle Sam. Il est largement adopté en Europe aux alentours des les années 60/70. Les théories qui constituent le fondement du développement personnel sont tirées des travaux des psychanalystes Alfred Adler (1870-1937) et Carl Gustav Jung (1875-1961).

Les théories de Carl Gustav Jung reprises sont l’inconscient collectif, les archétypes, la vision du rêve, la synchronicité et, surtout, le concept central de l’individualisation. Selon ce psychanalyste (Jung), la psychologie ne se limite pas qu’à résoudre les problèmes vécus par l’homme. qui sont essentiellement fondés sur les expériences du passé. Elle a également pour but d’aider tout individu à préparer, et à réaliser, son avenir.

Alfred Adler donne à la psychologie une dimension qu’elle n’a pas auparavant. Il créé la psychologie individuelle. Elle a pour but l’amélioration de l’image de soi. De plus, elle donne à un individu la capacité à affronter les situations vécues au quotidien.

Les résultats des travaux de plusieurs autres chercheurs sont des outils également utilisés dans le développement personnel. On peut citer entre autres :

  • la gestalt-thérapie dont le fondateur est Fritz Perls ;
  • le psychodrame dont le fondateur est Jacob Levy Moreno ;
  • la sophrologie dont Alfonso Caycedo est l’un des fondateurs ;
  • l’approche centrée sur la personne de Carl Rogers ;
  • la programmation neurolinguistique (PNL) dont Richard Bandler et John Grinder sont les précurseurs.

On peut donc définir le développement personnel comme un ensemble de démarches effectuées dans le but de provoquer un changement dans sa vie. Au sens de “changer, c’est évoluer”.

“DÉVELOPPEMENT PERSONNEL: COMMENT RETROUVER CONFIANCE EN SOI ?”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Développement personnel : une remise en cause de soi même

Se tourner le vers le développement personnel implique une remise en cause de soi même avec pour objectif de comprendre:

  • le but de son existence ;
  • son système de pensée ;
  • son système de croyances et de certitudes ;
  • l’ensemble de ses comportements quotidiens.

Dans la pratique, ces démarches se résument le plus souvent aux quatre principaux points développés ci-après :

Développement personnel : amélioration des relations avec les autres

1 – Comment vous comportez-vous avec votre entourage ?
2 – Avez-vous des relations saines ou des relations destructrices ?
3 – De façon concrète, que vous apportent vos relations ?
4 – Quel type d’ami(e), d’époux/épouse, de frère/sœur ou de parent êtes-vous ?

Les réponses à ces questions conduisent à prendre des décisions importantes à propos de ces relations.

Développement personnel : amélioration de la relation à soi-même

L’amélioration de la relation à soi-même est l’un des volets les plus importants. Les résolutions sont prises sur la base des réponses aux questions suivantes:

5 – Comment pouvez-vous être un meilleur ami pour vous-même ?
6 – À quel point vous aimez-vous ?
7 – Pour arrêter de vous faire souffrir, que devez-vous faire ?
8 – Pour cesser de vous dévaloriser, quels sont les aspects que vous devez changer dans votre quotidien ?

Ce volet implique également la connaissance de soi et aussi la découverte de ses dons et talents. Il s’agit là de les mettre en valeur.

Développement personnel : amélioration de la relation avec votre propre histoire

Pour que votre avenir soit le plus radieux possible, un tour dans votre passé s’impose.

9 – Quelles sont les personnes les plus significatives de votre passé ?
10 – Quelles relations passées vous ont le plus marqué ?
11 – Quelle influence sur votre vie actuelle a la relation que vous avez avec vos parents ?

Les réponses à ce type de questions vous permettent d’évaluer votre passé et son impact sur votre présent. Puis d’entreprendre des démarches pour vous en libérer. A compter du moment où vous estimez que le passé est une entrave à votre développement. Cela peut donc impliquer de franches discussions avec des personnes avec qui vous avez des conflits.

Développement personnel : la relation au spirituel

Entendons nous bien : je ne parle aucunement de religion quand je fais allusion à une dimension spirituelle. Je ne fais référence qu’à l’esprit lui-même. A l’état d’esprit même. Ici, il ne s’agit pas de questionnements, il s’agit juste de reconnaître qu’il y a une part de spiritualité qui nous habite tous puisque chaque être est pourvu d’un esprit. Et par ailleurs, de reconnaître que spiritualité et développement personnel sont liés.

Chacun est relié à cette part de spiritualité. D’ailleurs, que faites-vous quand vous pratiquez des séances de méditation, la transe, un travail sur votre respiration, etc., si ce n’est une démarche spirituelle ?

D’une façon générale, le développement personnel a pour vocation de vous permettre d’atteindre un meilleur niveau de vie. Et ce dans tout ou partie des domaines de votre vie.

La vocation du développement personnel

A l’aide de toutes ces démarches, il s’agit pour vous de mettre en valeur des éléments qui constituent votre personnalité et que vous n’osez pas exploiter ou que vous ne savez pas exploiter.

La vocation du développement personnel est donc de vous permettre de valoriser toutes vos compétences. Qu’elles soient personnelles, sociales, professionnelles, et ceci en sachant utiliser ce que d’aucuns nomment vos ” énergies “. C’est à dire trouver des moyens utiles pour apprendre à vous affirmer, et surtout à savoir s’affirmer en toutes circonstances. A oser être soi. Oser s’affirmer. C’est la raison pour laquelle, chacun, sur la foi de ses ressentis et désirs, est plus attiré par une méthode qu’une autre.

Par exemple, vous êtes convaincu que seule la pratique d’un sport à risques, à sensations fortes ou extrême vous permet de cultiver votre capital de confiance en soi. Sa pratique permet d’enrichir votre développement personnel. J’entends par là que vous pouvez être attiré(e) par une ou des pratiques diverses (méditation, sport, études, spiritualité, etc…). Celles-ci vous permettent d’avoir une image de soi et une estime de soi positive, voire au “top” pour certains.

Prendre le risque de faire ou refaire ce que vous n’avez jamais osé jusqu’alors vous permet – peut-être – de dépasser vos limites. Et, ainsi, de participer activement à l’accomplissement de soi.

Vous pouvez choisir des activités ou des supports de développement personnel qui favorisent votre équilibre. Les techniques employées vous permettent de ne plus souffrir du stress qui vous handicape ou d’apprendre à traiter vos problèmes d’angoisse ou d’anxiété.

Développement personnel et affirmation de soi

Intérêt du développement personnel

Toutes et tous, nous vivons dans une société dite ” industrielle et riche “. Les outils que nous utilisons pour produire tout ce dont nous avons besoin sont de plus en plus sophistiqués. Et, alors que nous devons nous en sentir mieux, il est notoire que beaucoup en souffrent de plus en plus avec un sentiment naissant d’aliénation.

Notre société avance de plus en vite, est de plus en plus exigeante avec chacun d’entre nous. Il nous faut, dans tous les domaines de notre vie, être les meilleurs. Être à la hauteur. De tout. Et de tout le monde. Tout le temps. Nous exigeons de nous comme des autres qu’ils soient à la hauteur de nos ambitions. De notre soif de… tout. Ce qui, mis dans son contexte, est bien compréhensible. Mais, c’est épuisant et inhumain ! Et surtout, cette pression permanente est intenable dans la durée.

Notre société dite de ” consommation ” – je ne porte aucun jugement à ce propos – fait que nous sommes sollicités, et même sur-sollicités, en permanence à tous propos afin de consommer.

Développement personnel : se mettre sous pression

Beaucoup de gens perdent de vue leurs objectifs de vie au fil du temps et ont les plus grandes difficultés à répondre favorablement à certains diktats commerciaux. Ceci leur renvoie d’eux une image négative et engendre un stress considérable. Il s’agit d’apprendre à lutter contre ce stress.

Ces personnes sont d’autant plus victime de stress que tout est question d’échec et de réussite. Partant, arrivées à un certain niveau d’usure (burn out), il devient difficile de ne pas contrôler ses peurs en s’enjoignant de réussir. Par peur d’échouer, ces mêmes personnes génèrent l’inverse de ce qu’elles souhaitent.

Elles échouent dans la réalisation de leurs priorités. Ces personnes ont bien conscience que leur vie est phagocytée par des sollicitations qui leur font douter du sens de leur propre vie. Qui les empêche d’être plus à l’écoute d’elles-mêmes. Elles ne veulent pas être en reste, ce qui débouche sur le fait qu’elles oublient de s’occuper d’elles.

Généralement, il suffit d’un écueil de vie pour que ces mêmes personnes en reviennent à considérer leur relation à la vie. A la joie. Au plaisir, Aux obligations. Et j’en oublie sans doute, la liste est longue et personnelle à chaque être.

Progressivement, ces personnes se posent des questions à propos d’eux-mêmes. Elles réinvestissent le sens de leur propre vie en tant que personne. Elles choisissent de s’intéresser au développement personnel et se mettent en quête d’activités sociales, professionnelles, affectives qui les mettent plus en lien avec leur personnalité. Le développement personnel à vocation à agir sur différents aspects de notre vie et ne se limite pas à la sphère purement privée, c’est pourquoi l’on parle d’épanouissement professionnel et personnel ou même d’épanouissement personnel au travail.

Chemin faisant, elles retrouvent un sens à leur vie. Elles se donnent les moyens de leur propre bien être. Ainsi, elles lâchent prise à propos de choses du quotidien dont elles se rendent compte qu’elles leur accordent bien plus d’importance qu’elles ne le méritent en réalité.

Les points faibles du développement personnel

C’est comme cela que, chacun à son rythme, nous apprenons à lâcher prise à propos de nos propres peurs. C’est en se comportant de la sorte que, par exemple, nous en venons à nous faire confiance. Développement personnel et confiance en soi sont aussi liés. Partant, à découvrir comment ne plus être victime d’angoisse ou de crise d’angoisse.

La durée d’une prise en charge inscrite dans une démarche de développement personnel n’est pas précise. Cette démarche varie de quelques semaines à plusieurs années. Voire, toute la vie.

Sans une rigueur extrême, point de bons résultats. Ou ceux-ci ne seront pas stabilisés dans le temps. Pour l’expérience que j’ai des outils ” classiques ” du développement personnel, il faut, plus ou moins régulièrement, se remettre à l’ouvrage. Et par ouvrage, je ne pense pas aux lectures sur le développement personnel. La technique de développement personnel passe, le plus souvent, par une intervention dite ” sous contraintes “. Cela signifie que vous devez faire certains exercices. Sans discuter. Vous êtes entraîné(e). Obligé(e). Ce qui favorise la peur de l’échec.

Le développement personnel ne permet pas de traiter vos troubles psychiques à la racine. Il est une fusion de plusieurs méthodes thérapeutiques. Ce n’est donc pas une psychothérapie au sens propre du terme.

En terme de technique de développement personnel, vous courrez le risque être la proie idéale pour certains vendeurs de rêves. Je ne puis que vous encourager à être vigilant à propos de certains stages ou formations vantant une technique de développement personnel ou une autre.

Développement personnel : des points de comparaison

Idem en ce qui concerne certaines personnes. Lesquelles, par exemple, vous font croire qu’en ne faisant rien, ou pas grand chose, vous devenez riche. Que cela favorise votre développement personnel. Ce qui va changer vraiment dans votre vie, ce sont les milliers d’euros que vous dépensez pour un résultat inversement proportionnel à l’objectif souhaité.

Entendons nous. Certains stages en technique de développement personnel ou séjours / voyages autour du développement personnel sont sérieux. Cependant, ils restent une minorité sur un nombre croissant d’offres douteuses. Charge à vous d’exercer votre sens critique et votre libre arbitre. A ce sujet, certains chiffres font mention d’un pourcentage de 1% de personnes dont la vie et la perception changent vraiment à la suite d’utilisation de technique de développement personnel.

L’approche comportementale appartient à ce mode thérapeutique dénommé thérapie brève. Cette approche vous permet de mieux vous découvrir et de régler vos problèmes internes comme externes. De mieux vous aimer. En bref, de traverser votre vie avec sérénité tout en étant acteur de cette même vie.

L’approche comportementale a plusieurs points de similitudes avec le développement personnel de base. Celui-ci s’est d’ailleurs très largement inspiré de quelques unes des théories de la thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto. Pour que ceci vous apparaisse d’une façon plus claire, je dresse ci-dessous un énoncé comparatif.

“DÉVELOPPEMENT PERSONNEL : COMMENT EN FINIR AVEC LA CHARGE MENTALE”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Développement personnel et approche comportementale

L’approche comportementale est très souple. Elle respecte votre vision des choses. Elle ne fonctionne qu’avec votre assentiment. Par ailleurs, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé.

L’approche comportementale vous permet de guérir de toutes les formes de stress. De dépression, comme de phobie, et d’anxiété. Elle ne se contente pas de vous aider à avoir de meilleures pensées, et d’améliorer vos relations. Elle résout autant les problèmes de forme et de fond.

L’approche comportementale repose sur des protocoles précis qui ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années en plus d’être scientifiquement validés. Ainsi, il est notoire que la technique de développement personnel issue de l’approche comportementale favorise le changement de 16 personnes sur 17. Soit plus de 90% en regard des 1% du DP !

Sur la base de ces éléments de comparaison ci-dessus, il est clair que l’approche comportementale est une excellente alternative au développement personnel seul.

Développement personnel : la pyramide de Maslow

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, le développement personnel est un ensemble de démarches qui visent à l’épanouissement personnel d’un être humain. Voire de tous les êtres humains s’ils veulent bien prendre acte de leur… condition spirituelle réelle. Les exercices de développement personnel qui s’y rattachent participent ainsi à aider toute personne à se découvrir. A s’épanouir. Ou surmonter ses peurs. A gérer ses émotions.

Ce faisant, si j’en crois la pyramide de Maslow (pyramide qui hiérarchise les différents besoins humains), ces exercices de développement personnel sont nécessaires pour tendre vers le bien-être. Vers le mieux faire. Et je n’ai rien contre.

Petit aparté… Ce à propos de quoi je suis beaucoup plus circonspect, ou dubitatif, c’est le bien fondé de la pyramide de Maslow. Quand on sait par qui cette pyramide a été conçue, permettez-moi d’émettre des doutes. Je n’en émets cependant aucun quant au bien fondé des exercices de développement personnel qui suivent.

Outils et techniques de développement personnel

La méditation

Première en lice de cette boité à outils du développement personnel, la méditation est une technique fréquemment employée comme l’un des multiples exercices de développement personnel et d’affirmation de soi. En effet, chaque personne fonctionne selon un ensemble de processus automatiques. Par exemple, se détendre en écoutant de la musique à chaque fois que vous êtes sous pression ou pratiquer la respiration abdominale.

Ces schémas de pensées, d’être et d’agir, sont des comportements automatiques dits aussi cognitifs. Ils s’installent progressivement au cours de votre vie. Bien sûr, ils diffèrent d’une personne à une autre. Ainsi, une personne qui grandit dans un environnement où elle est tenue éloignée des nouvelles technologies n’a pas les mêmes réflexes, ni les mêmes comportements qu’une autre personne qui en est proche.

Méditer, c’est aller au-delà de ce type de processus automatiques par souci de se recentrer sur soi. Une personne qui médite quotidiennement entraîne son esprit, ce qui lui permet d’être plus forte mais aussi plus détachée, moins impactée par ses boucles inconscientes. Face aux situations stressantes ou angoissantes, une telle personne fait preuve de réactions plus objectives.

La respiration

En matière de méditation, se concentrer sur sa respiration est un des meilleurs exercices de développement personnel. C’est donc un excellent moyen de se relaxer et de prendre conscience des flux de pensées qui traversent votre esprit. Cela vous permet de les corriger dans le sens de les rendre moins prégnantes à notre esprit. Installé(e) dans un endroit calme, vous occupez votre cerveau en le faisant se focaliser sur un objet ou une situation précise.

Il y a deux manières de se concentrer sur sa respiration aux fins de méditation :

  • La première consiste à faire une série d’inspirations et d’expirations conscientes. Suivie d’une série de 10 cycles respiratoires tout en comptant de 1 à 10.
  • La deuxième est de se concentrer sur les mouvements de votre corps : contractions de l’abdomen, mouvement de la cage thoracique, etc. Et ce au cours de plusieurs cycles respiratoires successifs.

Faire l’inventaire de vos sensations corporelles

Parmi tous les exercices de développement personnel qui permettent de se recentrer sur soi même, il en existe un qui n’est pas nécessairement facile de mettre en pratique pour des questions d’objectivité. Il consiste à faire l’inventaire de vos sensations corporelles.

Je sais que je me répète mais ce qui suit est l’un des exercices de développement personnel indispensable. Si vous souhaitez prendre de la distance avec vos émotions, et plus particulièrement avec celles qui vous mettent dans l’embarras ou dans un état d’esprit inconfortable.

Cet exercice de méditation consiste à vous retirer dans un endroit isolé, à fermer les yeux puis à visualiser chaque partie de votre corps (en partant de la tête jusqu’aux pieds et retour par le dos des jambes, etc.). Comme si vous étiez un scanner vivant. Prenez le temps de ressentir pleinement, et distinctement, chacune des parties de votre corps lors de ce scan corporel.

N’essayez pas de changer de partie parce que vous ressentez une douleur particulière. Contentez-vous de ressentir chaque parcelle de votre corps et rester dans l’observation des zones de confort et d’inconfort, sans jugement et sans chercher à modifier votre ressenti. Sans évitement. Pour vous aider, je parle de cet exercice dans une vidéo que j’ai diffusé sur YouTube et que je mets à votre disposition ci-après:

Comme je l’explique dans la vidéo, dès que vous avez passé votre corps en “revue”, une sensation de bien-être vous envahit. Vous êtes plus conscient(e) de votre état intérieur. Cela vous aide à accroître vos capacités du moment.

Se focaliser sur l’environnement

Souvent, la plupart des personnes cherchent à s’éloigner du lieu au sein duquel elles souffrent. Ainsi, beaucoup d’hommes et de femmes menacent de partir à cause d’un conflit dans un couple. Voire s’en vont. Puis… reviennent. S’éloigner consiste donc à se protéger, éviter un conflit par la fuite.

Plutôt que de fuir ou de rechercher à tout prix un endroit calme pour réfléchir et développer votre être intérieur, je vous invite à prendre acte et conscience de votre environnement. Déconnectez-vous du moment. Prenez le temps de laisser vos sens capter les différents stimuli extérieurs : les odeurs, les sons ou encore les êtres qui vous entourent. Vous pouvez aussi porter votre attention sur le contact de votre peau avec l’air ambiant ou du poids de votre corps sur le sol.

C’est une façon de se décentrer et de se rassembler en simultané. De se sentir comme vivant dans une situation difficile. Une façon de prendre acte de soi. Et ce alors que vous avez le sentiment de ne plus exister du fait d’un conflit.

L’auto-louange

Autre méthode de développement personnel : l’auto-louange. Je ne suis pas certain d’aimer cette formulation mais en matière d’exercices de développement personnel, je la trouve assez explicite. C’est une technique qui permet d’augmenter l’estime de soi. Elle consiste à écrire puis à déclamer un texte à votre propos. Ce texte est rédigé à la première personne du singulier soit ” je “.

Ce texte a pour fonction de vous amplifier, voire vous magnifier, sans mensonges, mais avec des mots grandioses pour ne pas dire grandiloquents. Dithyrambiques même ! Ce n’est pas de l’orgueil ou du narcissisme. C’est plutôt une excellente façon d’exprimer son amour pour soi, tel que l’on est vraiment. Cette technique permet de mieux s’accepter tels que nous sommes.

En donnant voix à qui vous êtes comme vous êtes, vous retrouvez une forme d’existence. De matérialité. De spiritualité. Et, enfin, de dignité. Vous devenez plus fort. Les peurs disparaissent. Vous vous sentez plus armé pour affronter toute sorte d’épreuves de la vie. Cependant, pour que cette technique atteigne les résultats escomptés, l’auto-louange doit respecter 5 principes:

  1. les phrases doivent être écrites à la première personne du singulier. Cela signifie que vous quittez la position de juge ou d’observateur de votre vie pour en devenir acteur. L’acteur principal ;
  2. le texte doit contenir des métaphores. Pas de timidité ou de fausse modestie. Il faut y aller sans aucune censure. Par exemple, vous pourriez écrire ou dire : ” Je suis un soleil qui éclaire toutes les personnes à mon contact ” ;
  3. le texte ne doit contenir aucun mensonge ;
  4. il ne faut pas ignorer les difficultés et les aspects sombres de la vie. L’auto-louange ne consiste pas uniquement à proclamer ce qui est positif. Cela consiste également à mettre des mots sur ce que vous traversez de pénible en utilisant des métaphores ;
  5. la lecture doit se faire devant un auditoire sincère, bienveillant et qui s’engage à ne pas juger, en aucun cas. Cet auditoire est constitué des membres de votre famille, et/ou d’amis proches ou de toute autre personne de votre choix avec qui vous vous sentez à l’aise et en qui vous avez confiance.

Cultiver l’estime de soi

Nonobstant ces exercices de développement personnel, vous pouvez ressentir le désir, ou le besoin, d’aller plus loin. En effet, tous les exercices de développement personnel, quand ils sont pris isolément, ne constituent pas une solution pérenne à ce que vous vivez douloureusement. Alors, il est important pour vous de bénéficier d’un programme global pour “couvrir” tous les sujets émotionnels qui vous concernent.

C’est précisément ce que la thérapie comportementale vous aide à faire, si vous le voulez bien. L’approche comportementale est un traitement qui émerge dans les années 1900. Elle permet de retrouver, en moins de 2 mois, un état mental positif pour atteindre vos objectifs de vie. La thérapie comportementale dont la méthode ARtUS se prévaut se déroule en 5 phases (modules).

Dans le cadre du 1er module, vous utilisez des techniques dite de “contextualisation”. Ces techniques issues de l’approche comportementale systémique de Palo Alto vous permettent de poser un regard beaucoup plus objectif à propos de ce que vous vivez comme un problème. Ce simple travail fait diminuer vos symptômes, quels qu’ils soient, de 40% en moins de 10 jours.

Le module 2 contient tous les axes de développement personnel dont vous avez besoin. Chaque jour un peu plus, vous mettez en place des techniques stratégiques et thérapeutiques jusqu’à faire diminuer vos symptômes de 60% en moins d’un mois. Bien sûr, les symptômes douloureux diminuant, ceux-ci sont remplacés par un sentiment de bien-être grandissant.

Développement personnel : consolider les solutions

Le module 3 vous permet de travailler sur ce que j’évoque au début de cet article : le traitement de toutes les cognitions ou pensées dysfonctionnelles. Je pense aux traumatismes dont vous êtes victime. Et ceci, même si l’un de ces traumatismes vous semble bien moindre en comparaison de drames humains dont nous entendons parler toutes et tous chaque jour.

Le 4ème module est celui qui vous permet de consolider les solutions que vous utilisez grâce aux modules précédents. Ce module contient aussi deux éléments majeurs. Le premier est un exercice qui vous permet de neutraliser les symptômes de résistances au changement. Le second facilite l’exclusion de tout risque de rechute ou de transfert de votre problème vers un autre problème.

Le cinquième et dernier module vous explique comment se sont construits tous les exercices de développement personnel que vous utilisez. Ce module vous expose aussi les raisons d’être de chaque exercice. Comment tous s’inscrivent dans une démarche comportementale globale, c’est donc la présentation de la logique que vous utilisez qui vous est présentée. Cela est important afin que la ” boucle soit bouclée “. Ce module est un peu comme si, à votre tour, vous devenez thérapeute comportemental.

Le développement personnel pour dépasser les blocages

Tout au long de votre cheminement thérapeutique à l’aide de ce programme thérapeutique en ligne, vous bénéficiez d’un outil très simple à utiliser. Vous l’utilisez pour mesurer votre évolution émotionnelle et spirituelle. Au sens de l’esprit. Pas au sens religieux. Je me permets aussi de vous rappeler que tout au long de votre parcours, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé.

Comme vous l’avez compris, les exercices de développement personnel vous permettent de dépasser vos blocages. Partant, d’améliorer votre vie. C’est le principe même de l’approche comportementale dont je vous parle. Et dont vous trouvez l’application ci-dessous.

“DÉVELOPPEMENT PERSONNEL: COMMENT ÊTRE SEREIN(E) EN TOUTES CIRCONSTANCES”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental
.
Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.
.
Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne: Le Programme ARtUS.
.
Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.
.
Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:
.
“Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS”
| Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut