Comment ne pas stresser au début d’une grossesse?

Dans un précédent article, j’avais évoqué l’angoisse de la grossesse. L’article qui suit en est une extension.

Le premier trimestre de la grossesse peut être particulièrement éprouvant psychologiquement pour les futures mères.

La peur de perdre l’enfant en faisant une fausse-couche peut vite devenir obsédante.

Certes, le premier trimestre est le plus risqué, mais quand le stress devient trop important, il se mue en anxiété et peut affecter le confort de la femme enceinte et le bon déroulement de sa grossesse.

Début de grossesse: Avoir une activité physique suffisante

Pour limiter le stress et éviter le développement de l’angoisse, il est important de s’offrir une activité physique et sportive régulière et suffisante.

Beaucoup de jeunes femmes enceintes s’interdisent de faire des efforts trop importants dès le premier trimestre.

Pourtant, cela participe à la bonne santé de la mère, et donc à celle de l’embryon en plein développement.

L’impact d’une activité sportive est tout aussi bien physique que psychologique.

L’activité renforce le corps et la fatigue, symptôme caractéristique de la grossesse, diminue.

L’esprit, de son côté, est apaisé.

La sécrétion d’hormones que le sport provoque est un excellent cocktail pour la santé mentale de la mère.

C’est aussi excellent pour le développement de l’embryon.

Bien sûr, on conseille de pratiquer une activité physique au premier trimestre de la grossesse seulement quand la santé de la mère le permet.

Dans certains cas, votre médecin vous déconseillera formellement les efforts intenses.

Vous devrez alors suivre à la lettre ses recommandations et vous reposer le plus possible pendant toute la gestation.

Début de grossesse: Bien manger et bien dormir

Certaines femmes ne peuvent pas utiliser le sport pour gérer le stress.

Cela indique généralement une grossesse plus difficile que la moyenne, ce qui provoque naturellement un stress supplémentaire et légitime.

Heureusement, ces femmes à qui on conseille l’immobilité ont d’autres ressources à leurs dispositions pour gérer l’anxiété au quotidien.

L'hygiène de vie est importante au cours des 3 premiers mois de grossesse

Le sommeil et l’alimentation sont deux sources de bien-être, ou de mal-être quand elles sont mal gérées, que les femmes enceintes doivent prendre en main.

D’abord, l’impression de bien manger et de bien dormir les rassurant immédiatement, car elles auront le sentiment de faire du bien à leur enfant en développement.

C’est vrai, mais elles se font aussi du bien à elle-même.

Une bonne alimentation améliore l’état de santé de notre système digestif.

Les réseaux de neurones qui le peuplent se portent alors beaucoup mieux.

Le système digestif produit alors davantage de sérotonine, une hormone connue pour ses bienfaits sur l’humeur et la sensation de bonheur.

Bien sûr, une très grande partie de cette sérotonine n’atteint jamais le cerveau et n’a donc pas d’impact sur le bien-être.

Néanmoins, une petite partie en possède.

Demander de l’aide pour lutter contre l’anxiété

Si le début de votre grossesse vous rend très anxieuse, vous ne devez surtout pas vous isoler.

Les femmes enceintes ont souvent le sentiment – parfois à juste titre – que leur entourage ne comprend pas bien ce qui leur arrive.

Elles se sentent seules, ce qui peut devenir très difficile à supporter quand la grossesse devient la source de nombreuses angoisses.

La peur et le stress sont des émotions naturelles et normales que vous devez apprendre à accueillir pour les accepter.

En revanche, si elles deviennent obsédantes, on parle alors d’anxiété.


“COMMENT VAINCRE LE STRESS FACILEMENT?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Ce trouble psychique n’est pas à prendre à la légère parce qu’il peut empirer et avoir des impacts néfastes sur votre santé psychique et physique.

Heureusement, des comportementalistes professionnels peuvent vous aider à vaincre l’anxiété.

Le travail d’un comportementaliste s’articule autour de deux objectifs: un objectif cognitif et un objectif comportemental.

Le premier consiste à observer et analyser ses peurs irrationnelles pour mieux les comprendre.

Le second permet de comprendre le mécanisme de ses peurs pour les vaincre progressivement.

Ce parcours s’inscrit dans ce que l’on appelle des thérapies comportementales et cognitives (TCC).

Début de grossesse: Suivre des cours prénataux

Une autre très bonne manière de lutter contre les stress dès le début de la grossesse, c’est de suivre des cours prénataux.

A titre d’exemple, il en existe plein au Canada (suivre le lien précédent: « cours prénataux »).

Habituellement, ils sont proposés un peu plus tard pendant la grossesse.

Néanmoins, de plus en plus de cours de ce genre s’adressent aux femmes enceintes pendant leur premier trimestre.

Certains s’adressent même aux femmes qui souhaitent avoir un enfant, mais que leur anxiété empêche d’être enceinte.

L’avantage de ces cours, c’est qu’ils permettent aux femmes enceintes et inquiètes d’objectiver leurs peurs.

Ne pas stresser au début d'une grossesse grâce à des cours de préparation à l'accouchement

D’autres femmes enceintes et des professionnels les aident à mieux comprendre la grossesse, ses risques et ses enjeux

Ainsi, elles ne se laissent pas dépasser par la peur et ne deviennent pas anxieuses.

Un autre avantage de ces cours, c’est qu’ils permettent à la femme enceinte de garder un contact éclairé avec son corps.

La grossesse peut être une période particulièrement douloureuse et violente pour l’organisme.

Prendre le temps de le soigner et y prêter régulièrement attention est une bonne manière de se rassurer sur le déroulement de la gestation, même au premier trimestre.

Écouter les conseils de son médecin et se reposer

Enfin, quand on parle de grossesse, quel que soit le trimestre, il est important d’écouter les conseils de votre médecin.

Même si vous vous sentez en parfaite santé et que vous n’angoissez pas au sujet de votre grossesse, reposez-vous s’il vous le conseille.

Les gynécologues qui prescrivent du repos, voire un arrêt de travail, à leurs patientes ne le font pas par pure intuition.

Ils s’appuient sur des observations rationnelles et une longue expérience.

Vous devez impérativement les écouter pour que votre grossesse se passe au mieux.

Voilà: si vous avez des commentaires, n’hésitez pas à utiliser le formulaire en-dessous de cet article.

Et si vous souhaitez savoir comment traiter l’anxiété pendant vos premiers mois de grossesse, je vous suggère de regarder la vidéo ci-après.


“COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ DE FAÇON EFFICACE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut