Anxiété chronique: Comment la calmer?

Quand l’anxiété s’installe au quotidien et que l’inquiétude devient omniprésente, même si rien ne la justifie vraiment, on parle parfois d’anxiété chronique.

Et les symptômes d’anxiété chronique sont comme de la mauvaise herbe: envahissants!

L’anxiété chronique n’est pas classifiée parmi les troubles anxieux, car elle peut servir à qualifier tous les types d’anxiété.

Les personnes souffrant d’un trouble anxieux souffrent donc toutes d’anxiété chronique.

En revanche, lorsque l’anxiété chronique apparaît, on peut l’empêcher de devenir un trouble anxieux en réagissant assez vite.

Les médicaments sont-ils efficaces contre l’anxiété chronique?

Contre l’anxiété chronique, beaucoup de médecins feront appel aux médicaments.

Ils peuvent être très efficaces, mais ils peuvent aussi avoir des conséquences désastreuses.

Soyez donc très vigilant. En cas de doute, tournez-vous plutôt vers un expert de l’anxiété, que ce soit un médecin (psychiatre) ou un comportementaliste professionnel.

Les anxiolytiques: Un traitement lourd au quotidien

Contre l’anxiété, le traitement le plus efficace reste les anxiolytiques à base de benzodiazépines.

Ils sont très puissants et permettent de se débarrasser en quelques minutes de tous les symptômes de l’anxiété.

Le problème, c’est qu’ils apportent aussi leur lot d’effets secondaires:

  • Perte de mémoire
  • Somnolence
  • Accoutumance progressive
  • Etc.

De plus, ne perdez pas de vue que les symptômes de l’anxiété reviennent dès que le médicament ne fait plus effet.

les conséquences de l'anxiété chronique

Or, une prise d’anxiolytiques sur le long terme provoque de l’accoutumance et nuit fortement à la santé.

Pis encore, certains patients constatent que leur anxiété s’aggrave à cause des médicaments et de la dépendance qu’ils provoquent.

Les anxiolytiques benzodiazépines sont donc conseillés ponctuellement chez les personnes anxieuses atteignant des extrêmes de fatigue mentale et physique.

Une prise d’anxiolytiques leur permet alors de se détendre quelques jours pour récupérer leurs forces et entamer une thérapie plus approfondie et efficace sur le long terme.

Les antidépresseurs pour un suivi à long terme

Pour beaucoup de patients, l’apparition d’une anxiété chronique est liée à d’autres troubles.

La consommation de drogues et d’alcool compte parmi les raisons les plus évidentes, mais pas les plus courantes.

En fait, une grande partie des personnes anxieuses souffre également d’un syndrome dépressif, même s’il n’est pas toujours clairement identifiable.

L’apparition d’une anxiété chronique peut alors être une manifestation d’un trouble dépressif chronique non diagnostiqué.

Les antidépresseurs peuvent donc être très efficaces contre l’anxiété.

Ils ne la traitent pas directement, mais ils permettent de traiter la dépression qui provoquait l’anxiété chronique.

D’ailleurs, même chez les anxieux ne souffrant pas de dépression, les antidépresseurs permettent parfois de soulager les récepteurs du cerveau dont la saturation peut être à l’origine de l’anxiété et de l’inquiétude permanente.

Dans tous les cas, la prise d’antidépresseurs pour calmer l’anxiété ne doit pas se faire sans l’avis éclairé d’un médecin compétent.

Les antidépresseurs ne sont accessibles que sur ordonnance, car leur prise doit toujours être justifiée.

Leurs effets secondaires peuvent être trop importants pour les prendre sans être certain de leur utilité.

Les antihistaminiques aussi aident contre l’anxiété

Pour résumer grossièrement, un antihistaminique est un médicament qui va bloquer les récepteurs de l’histamine dans le cerveau.

L’histamine est un médiateur chimique qui est libéré en très grandes quantités pendant les crises allergiques.

Les personnes qui souffrent d’allergies au printemps sont donc très nombreuses à consommer des antihistaminiques pendant cette saison.

L’histamine joue un rôle essentiel à bien des égards.

Elle permet de stimuler la sécrétion d’acides gastriques, mais elle est aussi un neuromédiateur du système nerveux central.

Pour résumer à nouveau, elle joue un rôle sur l’inhibition et le cycle veille-sommeil.

En limitant l’impact de l’histamine sur les récepteurs, les antihistaminiques diminuent donc l’anxiété en limitant la stimulation des auto-récepteurs présynaptiques inhibiteurs et en améliorant le sommeil.

En revanche, tous les antihistaminiques n’ont pas prouvé leur efficacité contre l’anxiété.

Seul l’hydroxyzine est officiellement recommandé pour lutter contre les troubles ponctuels de l’anxiété.

Comme la durée de prescription est limitée à 12 semaines, cet antihistaminique n’est pas une véritable solution pour lutter contre l’anxiété chronique.

Demander de l’aide pour vaincre l’anxiété chronique

Si vous souffrez d’anxiété chronique ou d’un trouble anxieux, sachez que vous avez déjà beaucoup avancé en mettant un mot sur les symptômes qui vous empoisonnent au quotidien.


“COMMENT CALMER L’ANXIÉTÉ CHRONIQUE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Vous ne devez alors surtout pas tomber dans le piège le plus évident: l’automédication et l’enfermement dans vos peurs.

Face à l’anxiété, vous devez impérativement demander de l’aide à des professionnels compétents.

Les bienfaits de la thérapie comportementale

La thérapie comportementale compte parmi les solutions les plus efficaces contre l’anxiété.

Les résultats sont rapides et impressionnants, souvent même plus qu’avec un traitement médicamenteux.

Aujourd’hui, l’Assurance maladie recommande ce type de thérapie menée par un comportementaliste professionnel.

Cette thérapie emploie deux techniques différentes, mais complémentaires.

D’un côté, les techniques comportementales qui apprennent au patient à comprendre le mécanisme de son anxiété et à observer ses propres comportements.

En utilisant une technique thérapeutique trés spécifique de la thérapie comportementale laquelle permet de « rentrer dans le problème » plutôt que d’essayer de le contrôler ou de l’éviter, le patient favorise le lâcher prise et apprend à modifier son comportement.

D’un autre côté, les techniques cognitives qui tentent de modifier plus profondément le fonctionnement intellectuel derrière l’anxiété.

Bien souvent, l’anxiété chronique fait émerger ce que l’on appelle des pensées irrationnelles et des fausses croyances.

C’est d’ailleurs lorsque l’anxiété ne se nourrit plus de situations réelles, mais de situations imaginaires qui inquiètent par anticipation, que l’on parle de trouble anxieux.

Il faut donc traiter le problème cognitif en surface comme en profondeur.

Il faut d’abord traiter la forme de l’anxiété chronique, ses symptômes, puis le fond, son « histoire ». C’est à dire tout ce qui la justifie par rapport à la personnalité d’un patient.

Anxiété chronique: Le temps du changement

Il est important de noter que pour traiter l’anxiété chronique il faut être prêt(e) au changement.

En effet, le plus souvent depuis des années, l’anxiété chronique repose sur la personnalité de la personne qui en souffre.

Il est donc nécessaire de prendre acte que les tentatives de contrôles des stress répétés ont échoué et qu’il convient donc d’adopter un autre comportement.

Mais comment savoir faire quelque chose que l’on a pas appris?

Comme je le dis souvent, il faut donc être clair(e) quant au terme de ce que l’on appelle: le bénéfice caché.

Effectivement, de façon inconsciente, pour en arriver à éprouver le besoin de calmer l’anxiété chronique, il aura donc fallu, préalablement, en tirer certains bénéfices lesquels ont fini par disparaitre pour ne laisser place qu’à des symptômes et des conséquences parfois désastreuses.

instaurer une dynamique de changement contre l'anxiété chronique

Un peu comme un malade alcoolique qui, dans les premiers temps, vit une sorte de lune de miel avec le produit de son choix.

Puis, plus le temps passe, plus les effets s’estompent rapidement, plus il faut consommer, et plus s’accroissent les conséquences pénibles d’une alcoolo-dépendance.

Pour arrêter d’être dépendant à l’alcool, pour devenir « clean », il faut donc accepter qu’on a… perdu la maitrise.

L’anxiété chronique c’est la même chose. C’est l’anxiété qui gouverne votre vie et non l’inverse.

Changer est donc une chance qu’il faut envisager de vraiment désirer et saisir pour, enfin, passer à autre chose.

Exprimer sa limite. Être acteur de sa vie.

Les solutions naturelles pour soulager les tempéraments anxieux

L’immense majorité des personnes souffrant d’un trouble anxieux mettent des années à mettre un mot sur leurs difficultés, notamment parce qu’elles ont l’impression d’avoir toujours vécu avec cette anxiété chronique.

Les origines de l’anxiété ne sont pas parfaitement claires.

Il semble qu’elles soient associées autant à l’environnement qu’à des prédispositions génétiques.

Dans tous les cas, il existe des solutions pour aider les tempéraments anxieux à vivre une vie normale.

D’abord, il est nécessaire de pratiquer une activité physique et sportive suffisante et régulière.

Ensuite, il est de votre responsabilité de surveiller votre alimentation et votre rythme de sommeil.

Se coucher et se lever à des heures fixes peut faire des miracles, tout comme le fait de se nourrir correctement permet de limiter la fatigue.

Enfin, vous pouvez également pratiquer des exercices de respiration et de méditation au quotidien pour affronter plus sereinement vos difficultés et vos inquiétudes.


“COMMENT VAINCRE L’ANXIÉTÉ CHRONIQUE?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Regardez la vidéo de présentation de la méthode comportementale

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut