Comment avoir confiance en soi quand on est angoissé ou anxieux

Accepter ses émotions

A quoi tient ce comportement? Et bien, moins vous allez accepter et exprimer vos émotions, plus elles vont se superposer les unes les autres jusqu’à ce que leur poids vous devienne insupportable. C’est ce que, par ailleurs, on appelle dans les domaines de la gestion du stress: “l’escalier de la pression”. Toutes vos émotions accumulées vont devenir irrespirables et, ainsi, vous prenez le risque dans une situation mineure d’avoir une réaction émotionnelle totalement disproportionnée.

Imaginons par exemple que, comme moi, vous ayez la chance d’être parent, et alors que vous êtes tendu(e), fatigué(e), et que l’un de vos enfants fait une « bêtise », une toute petite bêtise ou plutôt une maladresse du genre de celle de faire tomber l’un de ses couverts de table et, alors que vous « débordez d’émotions », vous admonestez très durement votre enfant voire… le frappez.

Il ne s’agit donc pas de fuir votre émotion ou de la combattre avec des outils inadaptés comme je vous l’expliquais précédemment mais, bien plus, de vous dire:

  • OK. Je ne me sens très mal. C’est normal
  • Je suis un être humain et je ne peux pas, tout le temps, savoir tout gérer

Soit écrit en passant, être confronté à votre problème est aussi le signe de votre désir de bien faire. Mais… n’en faites pas trop non plus! Nous avons posé la première règle. Qu’en est-il de la seconde?

Le pire pour le meilleur

Angoisse - Une stratégie paradoxaleIl existe un exercice bien particulier qui vous aidera en toutes circonstances, qu’il s’agisse d’angoisse, de crise d’angoisse, de phobie, ou encore d’anxiété. Cet exercice, quand vous le réalisez précisément comme je vous l’indique, va calmer les émotions de votre cerveau. Grâce au « langage hypnotique » que vous allez employer, votre cerveau va se réguler et vous ne souffrirez plus d’angoisse, d’anxiété ou de phobie (sachant qu’il vous faudra peut-être utiliser d’autres exercices stratégiques que vous trouverez dans les différents articles de ce blog.

Comment cet exercice agit-il? En fait, il s’agit de quelque chose de très simple. Quelque chose que l’on connaît de façon scientifique et qui est appliqué dans la gestion des personnes atteintes d’hyperactivité et de troubles de l’attention et/ou de la concentration.

Qu’est-ce qu’une personne hyper active? C’est une personne dont le cerveau fonctionne beaucoup plus rapidement que la normale. Schématiquement, imaginez qu’un cerveau normal fonctionne à 100 kilomètres à l’heure et que celui d’un hyper actif “tourne” à 3 ou 400 kilomètres à l’heure!

Ainsi, le trouble est constitué quand un hyper actif veut exécuter une tâche, par exemple attraper un crayon sur une table. Il aimerait le faire mais ne peut y arriver dans des conditions convenues habituellement. Non pas que l’intéressé(e) ne puisse pas l’attraper avec ses doigts mais, au moment même où la personne veut attraper son crayon, son cerveau lui donne une multitude d’autres ordres, ce qui empêche cette personne d’agir conformément à l’ordre initial, prendre un crayon.

Vouloir n’est pas pouvoir

On dit souvent que les personnes affectées par un trouble de l’attention ou de la concentration ont le « tracassin ». Elles ne tiennent pas en place. J’en veux pour preuve ces enfants hyper actifs qui, tant qu’ils ne sont pas diagnostiqués, rencontrent de gros problèmes scolaires, des problèmes d’apprentissage et… de discipline.

Vous aurez beau enjoindre à un hyper actif d’exécuter les ordres que vous lui donnez, vous aurez beau exiger, voire tempêter, il ne le pourra pas. Ce n’est pas qu’il ne le veuille pas, c’est qu’il ne le peut pas. Comme vous à propos de l’angoisse ou de l’anxiété.

Votre cerveau a une particularité

Ces personnes hyper actives sont atteintes d’un trouble neurologique qu’il est impossible à stabiliser sans un médicament spécifique : La Ritalin®. Ce médicament, cette molécule, est une méta amphétamine. C’est à dire un hyper excitant. Et cela va agir sur le cerveau de la façon suivante.

Du fait de ce psycho stimulant, de ce médicament, et alors que le cerveau de l’hyper actif fonctionne très très vite, trop vite au point que la personne rencontre des troubles de l’attention et de la concentration, le cerveau va fonctionner encore plus vite. Passer de 400 à 600 à l’heure (valeur schématique). Devant un tel danger, puisque le cerveau risque d’exploser comme s’il surchauffait (comme une centrale nucléaire), le cerveau va avoir un comportement très particulier.

Le cerveau va auto réguler son système par nécessité de vie. Il va ralentir son mode de fonctionnement pour retrouver une vitesse de fonctionnement normale. C’est à dire que, sous l’effet de ce puissant psycho stimulant, il va revenir à une vitesse stabilisée. Ce qui va permettre à son propriétaire d’avoir une vie… comme tout le monde.

C’est le principe même de cet exercice que j’ai précédemment évoqué. Ceci concerne l’exercice de fond à réaliser quand vous êtes victime d’angoisse, d’anxiété ou de phobie depuis un certain temps déjà et que vous avez essayé nombre de méthodes sans résultats satisfaisants. Maintenant, il se peut, en cours de traitement, que vous soyez de nouveau victime d’angoisse voire de crise d’angoisse.

Je ne le dirais jamais assez…

Angoisse - Comment cesser de contrôler l'angoissePeut-être aurez-vous compris que votre cerveau aggrave vos émotions quand vous les refusez, quand vous les occultez. Désormais, vous avez compris combien il est important d’accepter vos émotions pour ce qu’elles sont. Elles font de vous un être humain qui n’a à jouer qu’un seul rôle.

Le sien propre et non celui issu de ce que vous pensez que les autres pensent de vous. Ou de l’image que vous voulez leur donner de vous. Vous, c’est comme avec un enfant qui vous pose une question à laquelle vous ne savez pas répondre.

  • Répondre n’importe quoi et avoir mauvaise conscience
  • Formuler une réponse un peu au hasard, et vous sentir coupable
  • Ne pas savoir mais, ensemble, avec l’enfant, aller chercher la bonne réponse

En faisant acte d’honnêteté avec vous même, vous serez beaucoup plus respecté que vous ne le croyez. Pour y arriver, pour réussir en fait, il vous suffit de faire les exercices dont vous venez de prendre connaissance. Le reste, c’est à dire la confiance en vous, viendra de façon progressive. A votre insu.

Réussir à avoir confiance en soi? Facile et Rapide

Petit à petit, ce qui n’était pas ou plus possible deviendra possible. Progressivement, vous commettrez des expériences qui renforceront l’image positive de vous même. Petit à petit, en prenant le temps de suivre mes suggestions comportementales, vous deviendrez acteur ou actrice de votre vie.

Un acteur libre qui a normalement peur et qui n’est plus inhibé(e) par son angoisse, par son anxiété ou par sa phobie. Petit à petit, vous apprendrez et accepterez, à votre rythme qu’il ne s’agit pas de réussir mais plutôt de tendre vers la réussite, en essayant de réussir. Petit à petit, vous apprendrez non sans détente, que réussir c’est d’abord… échouer.

Petit à petit, vous apprendrez que choisir c’est… renoncer. Cela signifie que, ici et maintenant, vous avez la solution. Il vous appartient de saisir cette chance ou… pas.

Je suis la preuve vivante de ce que je vous explique

Angoisse - Les solutions de Frédéric Arminot ComportementalisteDes années durant, j’ai souffert des mêmes problèmes que vous. J’ai résolu un problème d’angoisse, d’anxiété et de phobie en deux mois de temps alors que je trainais mon problème depuis toujours sans lui trouver de solutions. C’est ainsi que j’ai découvert l’approche comportementale (TCC), puis le coaching comportemental dont j’ai fait mon métier.

J’ai ainsi pu apprendre à avoir de moi une image positive, à lâcher prise, et à avoir confiance en moi en toutes circonstances. Même si, je vous le concède, la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille.

Alors, oui, je revendique une approche comportementale de vos problèmes facilitée par le coaching car c’est une façon d’intervenir d’une simplicité déconcertante quant aux résultats qu’elle offre d’une part, et aussi par son intelligence pratique d’autre part.
Il vous suffit de suivre une progression fondée sur des protocoles d’intervention qui ont fait leurs preuves et, rapidement, le calme revient comme en atteste les témoignages. La solution est à immédiate portée de votre main!
Je m’appelle Frédéric Arminot. J’ai 60 ans. Je suis coach comportemental, depuis plus de 25 ans.
Après avoir exercé pendant près de 20 ans des activités d’encadrement dans le domaine des services aux industries, j’ai fait le choix de ré orienter ma vie professionnelle vers le coaching et, plus particulièrement, vers le coaching comportemental. Après 5 années de formation à l’approche systémique de Palo Alto, et 12 années de cure psychanalytique, je crée mon cabinet en 1995.

Installé à Paris (France) pendant plus de 20 ans, je me suis occupé de personnes souffrant des problèmes suivants:

  • Angoisse – Crise d’Angoisse
  • Crise de Panique
  • Anxiété (de toute nature)
  • Phobie (phobie d’impulsion, phobie sociale ou phobie de toute nature)
  • Toc (Trouble Obsessionnel Compulsif)
  • Stress
  • Dépression
  • Confiance en soi
Petit secret de fabrication

De facto, j’ai participé à aider en quelques semaines des personnes qui souffraient depuis des années. Aujourd’hui, je veux partager mon expérience avec vous. Qu’il s’agisse d’angoisse, d’anxiété ou de phobie, et alors que je viens de vous confier trois exercices – j’écrirais presque 3 secrets de fabrication – pour vous permettre de faire diminuer vos symptômes d’au moins 40 %, peut-être vous posez-vous la question de savoir pourquoi je tiens tant à partager mon expérience avec vous. Pourquoi vous parler de votre problème d’angoisse, d’anxiété ou de phobie? En bref, pourquoi ce blog? Il y a trois raisons à cela.

1ère raison

Depuis plus de 20 ans que je m’occupe de troubles du comportement, force m’a été de constater que, quotidiennement, les demandes de patients augmentaient alors que mes horaires n’étaient pas extensibles. Mes journées de consultations débutaient à 9H00 pour se terminer entre 20 et 22H (si, si, cela arrivait) du lundi au samedi.

Il m’était difficilement envisageable de consacrer encore plus de temps aux consultations sans que cela ait des conséquences néfastes. Autant pour les personnes qui me consultaient que pour moi. Depuis toutes ces années, il est une vérité – parmi d’autres – c’est que cette réalité me frustre. Ne pas pouvoir honorer toutes les demandes de patients me rendait frustré!

J’ai fait le choix de ce métier de coach comportemental pour aider le plus grand nombre. Je n’y suis pas arrivé comme je l’aurais souhaité. A la fois par manque de temps mais aussi parce que je me devais de me consacrer à ma famille comme à me… reposer.

2ème raison

Durant ces 20 dernières années, beaucoup de personnes me téléphonaient et me demandaient des rendez-vous que je ne pouvais pas leur donner dans les délais qu’ils souhaitaient.

Par ailleurs, beaucoup d’autres me téléphonaient de province voire de l’étranger parce que, de façon locale ou régionale, ils rencontraient toutes les peines du monde à consulter auprès d’un vrai comportementaliste, à la fois compétent et disponible. Au surplus, des comportementalistes, il y en a bien moins que des bars ou des pâtisseries…

Ces personnes en souffrance me demandaient des renseignements:

  • Connaissez vous quelqu’un de compétent dans ma ville, dans ma région, dans mon pays ?
  • Je souffre de plus en plus. Comment puis-je faire ?
  • Donnez moi des recettes, des exercices
  • Aidez-moi! Je vous en supplie! C’est trop!

Il m’était impossible de répondre à toutes parce-que souvent en consultation. Le temps que je consacrais à répondre, je le prenais sur celui des personnes présentes dans mon cabinet. Je ne pouvais pas avoir ce manque de respect. J’entendais la souffrance de tous et me désolais de ne pouvoir y apporter les solutions que je sais efficace. Certains patients ont fait le choix de se déplacer de province, parfois de l’autre bout de la France. C’était génial ! Mais, tout le monde ne pouvait pas le faire. Pour des questions de temps passé, d’argent, de peurs, que sais-je encore.

3ème raison

Elle est particulière au sens où elle relève de la pratique thérapeutique telle que nous la connaissons en France. La culture occidentale veut que nous soyons plus orientés vers la psychanalyse ou la psychiatrie. Deux pratiques très intéressantes mais d’un abord particulier. Il existe des différences fondamentales entre ces deux pratiques d’autant plus grandes qu’elles sont complétées par la pratique du coaching comportemental.

Je ne vais pas revenir sur ce sujet que j’ai précédemment évoqué. La chose à retenir est que la psychanalyse ou la psychiatrie, pour l’expérience qui est la mienne, ne sont pas les meilleurs vecteurs pour traiter l’angoisse ou soigner l’anxiété. En conséquence, ayant pratiqué plusieurs approches thérapeutiques, seule l’approche comportementale a su apporter une totale satisfaction à mes patients comme à moi même.

Rappelez vous! Une approche stratégique et brève, orientée solution

Ce qu’il est convenu d’appeler de façon générique le Coaching stratégique comportemental repose, en tous cas pour ce qui concerne ma pratique, sur un profond respect de l’individu mais aussi, et surtout, sur une approche stratégique de votre problème, systémique et, surtout, orientée solutions.

Cela signifie que, grâce à l’approche systémique de Palo Alto, vous êtes est assuré(e) d’obtenir un résultat positif supérieur à 90 %!

Grâce aux outils du Coaching Comportemental, et à tous les éléments publiés dans le présent blog (accès libre ou privé) je vous aide, rapidement, efficacement et de façon définitive à obtenir des solutions simples à l’angoisse, l’anxiété ou la phobie dont vous êtes victime, et qui entrave votre bien être depuis des années.

Ce que vous devez faire Maintenant!

Angoisse - Agissez maintenant !Maintenant, ce que je vous suggère de faire, c’est… d’agir! Agir oui, mais comment, me direz-vous? Agir, très simplement. Pour accéder à des stratégies de résolution de votre problème d’angoisse, d’anxiété ou de phobie, il vous suffit de cliquer sur l’image en bas de cet article. Grâce à la vidéo proposée, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin en matière de solutions comportementales. C’est simple et efficace.

Grâce au contenu de ce blog, quoi de mieux et de plus simple que de se retrouver, soi/vous, dans ces articles, ces dossiers dits spéciaux, et ces vidéos où je vous explique le pourquoi du comment, où je partage, avec vous, les cas auxquels j’ai été confronté, et comment je les ai stratégiquement résolu. Tout ceci afin de vous aider à comprendre ce qu’il se passe pour vous, et comment trouver des solutions adaptées à votre cas.

Ce blog est en perpétuelle évolution. Je n’ai de cesse de réfléchir aux meilleurs moyens de vous venir en aide tout en restant dans mon domaine d’excellence, mes 3 domaines d’expertise: vaincre l’angoisse, traiter l’anxiété, soigner la phobie.

Tous les outils à votre disposition pour savoir comment faire pour avoir confiance en soi

Je vous propose donc de créer votre espace privé pour devenir acteur de votre vie! Non seulement vous découvrirez tout un tas d’éléments pédagogiques qui vont vous permettre, très aisément, de résoudre votre problème d’angoisse, ou de crise d’angoisse, mais, en plus, vous allez découvrir des outils issus de l’approche systémique qui pourront vous aider dans tous les domaines de votre vie, tous les jours.

Aujourd’hui, ce que je veux pour vous, c’est vous aider à, enfin, profiter de votre vie de sorte à exploiter positivement vos propres ressources de bien être. A cette fin, je vous offrir un moyen simple d’accéder aux outils ci-dessous, pour ne citer qu’eux:

  • Articles qui traitent de cas d’études (pour favoriser l’identification et la résolution de votre cas)
  • Stratégie d’intervention et de résolution
  • Webinar (conférences)
  • Audio + Vidéo
  • Solutions comportementales (en haut à droite de votre écran)

Aujourd’hui, j’ai choisi de recentrer mes activités et mon domaine de compétences sur le partage. Ce choix me permet d’être plus actif et disponible pour vous apporter le meilleur de moi même. En cela, j’exprime mon souci de vous aider à définitivement résoudre vos problèmes d’angoisse, d’anxiété ou de phobie.

Je vous souhaite donc de trouver au sein de ce blog ce que vous y cherchez. Si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à me poser vos questions à l’aide du formulaire rouge en bas à droite de votre écran. Je serais ravi de vous répondre. Profitez-en puisque, en plus, vous pouvez le faire en direct live grâce à la fenêtre rectangulaire rouge, en bas à droit de votre écran.

Agir. Pas réagir.

Pour conclure, ce blog d’informations a 3 vocations, lesquelles justifient l’intérêt que vous avez à, très vite, devenir membre de ce blog et à créer votre espace privé:

  • Comprendre
  • Agir
  • Consolider

Angoisse - Faites diminuer votre angoisse de 40 %Comprendre comment les choses se passent pour vous grâce à la maitrise d’outils de contextualisation à propos de votre angoisse, de vos crises d’angoisse, de votre anxiété et de vos phobies.

Agir de façon progressive et stratégique de sorte à faire diminuer vos symptômes d’angoisse ou d’anxiété de 40% en une semaine puis définitivement en moins de 2 mois!

Consolider, cela signifie vous assurer de la viabilité et de la pérennité de la solution que vous aurez mise en place et, par conséquent, agir de sorte à ce que votre problème d’angoisse, d’anxiété ou de phobie ne se transfère pas en un autre problème.

Vous accèderez à tout ceci en cliquant sur l’image ci-dessous. Ainsi, vous bénéficierez d’une vraie solution à votre problème et cesserez de perdre du temps et de l’argent. Je vous suis reconnaissant de votre intérêt et de votre confiance.

Exercices pour développer la confiance en soi – Page suivante

DÉCOUVREZ COMMENT TRAITER VOTRE PROBLÈME D’ANGOISSE, D’ANXIÉTÉ, DE PHOBIE, DE TOC, OU DE DÉPRESSION, EN MOINS DE 2 MOIS, SANS MÉDICAMENTS

CETTE MÉTHODE OFFRE UN ESPOIR À CELLES ET CEUX QUI PENSAIENT NE JAMAIS S’EN SORTIR

2 Commentaires: “Comment avoir confiance en soi quand on est angoissé ou anxieux”

  1. Bonjour Martine,

    Bienvenue à vous et merci de votre confiance. Dans le mail que vous avez reçu et qui vous confirme votre identifiant et votre mot de passe, vous avez toutes les explications nécessaires pour vous connecter à votre espace personnel.

  2. Martine Garneau dit :

    Je ne comprends pas comment fonctionne le programme, comment trouver les outils compris dans le programme.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut