Comment faire pour arrêter de procrastiner et vaincre la procrastination, ce symptôme d’anxiété

Comment faire pour arrêter de procrastiner? Un sujet d’apparence compliqué que celui de la procrastination, ce symptôme d’anxiété mais qui a une solution simple et déroutante.

La procrastination consiste à repousser sans cesse jusqu’à leur extrême limite des tâches quotidienne ou importante.

Le procrastinateur, aussi appelé « retardataire chronique » remplit toujours ses devoirs dans la précipitation et au dernier moment après avoir passé des jours, voire des semaines, à repousser le moment de se mettre au travail.

Aujourd’hui, de nombreuses études relient la procrastination à l’anxiété et aux troubles anxieux.

Arrêter de procrastiner: Les symptômes de la procrastination

Pour comprendre la procrastination, nous devons d’abord la distinguer clairement de la paresse.

Le procrastinateur n’est pas forcément paresseux et ne fait pas rien.

Au contraire, pour échapper à la tâche importante qu’il doit entreprendre, il est tout à fait capable de se noyer dans une activité compulsive et frénétique.

Faire le ménage, faire les courses, se lancer dans un tout nouveau projet stimulant: tout est bon pour ne pas faire ce que l’on doit faire.

En fait, on reconnaît la procrastination au fait que le retardataire chronique va multiplier les efforts pour s’écarter de la tâche.

Toutes les stratégies d’évitement seront bonnes tant qu’elles n’ont aucun lien avec ce qu’il devrait faire.

Contrairement aux paresseux, les procrastinateurs ne manquent pas d’énergie. Ils éprouvent seulement des difficultés à l’orienter vers des tâches n’apportant aucune satisfaction immédiate.

Un des comportements typiques du procrastinateur consiste à multiplier les centres d’intérêt et à en changer très souvent.

Ils s’investissent très vite et très fort dans un secteur jusqu’à atteindre un stade qui exige d’eux un investissement sur le long terme pour porter ses fruits.

Dès lors, la procrastination reprend le dessus et ils s’intéressent à une autre source de satisfaction immédiate.

Quelles sont les causes psychologiques de la procrastination?

Les sciences psychologiques n’ont pas encore complètement tranché la question des origines de la procrastination.

L’une des théories les plus répandues relie l’anxiété et les troubles anxieux à la procrastination.

Les comportements du retardataire chronique ne seraient que des stratégies d’évitement, comme celles que l’on retrouve dans les phobies.

Sans la satisfaction immédiate, moyen idéal pour calmer l’anxiété, le travail serait la source d’un trop grand stress.

D’autres théories avancent qu’en plus de l’anxiété, le manque d’estime de soi serait un facteur important.

Plus encore, le phénomène de l’impuissance apprise jouerait un grand rôle.

Les différentes causes de la procrastination

Ce syndrome de l’impuissance apprise résulterait d’un contact répété pendant l’enfance à des situations douloureuses et sans issue.

Le sujet intégrerait alors progressivement son impuissance à agir comme une composante naturelle des choses. Difficile alors de se motiver à faire quelque chose.

Enfin, une dernière théorie propose un lien entre l’impulsivité et la procrastination.

L’incapacité à se contrôler serait à l’origine de l’impossibilité d’exécuter des tâches à temps.

Cette théorie aurait également démontré qu’il était possible d’apprendre à contrôler son impulsivité et donc de vaincre la procrastination.

Effectivement, d’excellents résultats peuvent être obtenus en thérapie.

Vaincre l’anxiété pour lutter contre la procrastination

Toutes les études sur la question s’accordent à dire que la procrastination est un comportement acquis.

Aucune part d’innée n’a été détectée et chaque procrastinateur peut venir à bout de ses tendances avec l’aide suffisante.

Sans surprise, et en lien avec tout ce que nous venons de dire, les étudiants en période d’examen seraient les plus touchés par la procrastination.

Le stress et l’anxiété sont importants pendant ces périodes et beaucoup d’étudiants sont inquiétés notamment par le fait de ne pas maîtriser et comprendre tout le système de notation.

Ils ne peuvent donc pas miser sur eux et leur confiance en soi.

Heureusement, des solutions existent.


“COMMENT ARRÊTER DE PROCRASTINER?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

Accès immédiat à la méthode contre la procrastination

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Comment arrêter de procrastiner: La thérapie comportementale

La thérapie comportementale est d’un grand secours contre la procrastination.

En fait, elle permet de s’attaquer aux sources du problème plutôt qu’au fait de tout repousser au lendemain constamment.

Puisque la procrastination est un comportement acquis dû à un mal-être plus général (anxiété, manque de confiance en soi, impulsivité, etc.), il est possible de la vaincre en modifiant ses comportements et son fonctionnement cognitif.

C’est exactement le travail du comportementaliste. Il amène progressivement ses clients à vaincre leurs difficultés.

D’abord, il leur donne toutes les armes analytiques nécessaires pour observer et comprendre les origines de leurs difficultés.

C’est la particularité de la thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto qui utilise un outil particulier d’analyses: la contextualisation.

Ainsi, à la faveur des exercices comportementaux, le patient apprend à gérer ses émotions.

Il les accepte de façon plus progressive et constructive dans le cadre de situations problématiques.

Dès lors, grâce à ses nouveaux outils, le patient apprend à ne plus réagir mais à agir.

Réagir est de l’évitement. Agir, c’est construire un comportement adapté pour gérer une situation complexe et lui apporter une solution durable.

Dans le cas de la procrastination, il est essentiel de faire face aux problèmes qui nourrissent le fait de toujours reporter à plus tard.

Mais il ne s’agit pas de faire n’importe quoi, n’importe comment. En effet, s’imposer des tâches est contre-productif.

Il existe donc une méthode trés productive pour arrêter de procrastiner.

Méthode dont je vous propose de prendre connaissance à l’aide du lien rouge en bas du présent article: « Comment vaincre la procrastination? »

Dans le même temps, il faut également essayer d’apprendre, à votre rythme, à regarder au-delà de l’inquiétude immédiate.

Il faut aussi savoir évaluer les gains immédiats d’un travail accompli en temps et en heure.

Pouvoir se reposer le soir grâce à la satisfaction d’une journée rondement menée est une source de bien-être incomparable.

Arrêter de procrastiner: Astuces pour vaincre la procrastination

Vaincre la procrastination est un travail quotidien qui demande d’affronter le problème avec les bonnes armes.

L’idéal est de consulter un comportementaliste, mais vous pouvez toujours commencer par appliquer quelques astuces pour découvrir si vous avez besoin d’aide ou non.

Les astuces psychologiques contre la procrastination

Toutes les astuces psychologiques pour vaincre la procrastination pourraient se résumer par la prise de conscience de votre problème, son analyse et le partage de vos émotions avec votre entourage.

Mais prendre conscience de son trouble anxieux dont la procrastination est un symptôme est un pas important mais insuffisant.

Méthodes issues de la thérapie comportementale pour ne plus procrastiner

Alors que la paresse peut apporter beaucoup de plaisir, la procrastination est issue de la souffrance psychique (même raisonnable) et en provoque tout autant.

Contre la procrastination, vous pouvez donc:

  • En parler autour de vous pour que votre entourage entende et comprenne que vos retards chroniques sont liés à une inquiétude générant de la souffrance.
  • Prendre soin de votre confiance en vous.
    Pour cela, utilisez l’énergie qui vous détourne de votre tâche à bon escient:
    Faire du sport, pratiquer des exercices de relaxation et toutes les choses qui vous aident à considérer que vous avez passé une bonne journée constructive malgré tout.
  • Prenez soin de votre hygiène de vie. Pour bien travailler, vous devez bien manger et bien dormir.
    Dépensez-vous quotidiennement pour que votre esprit soit reposé et satisfait quand vous vous mettez au travail.

Les astuces pour une meilleure organisation contre la procrastination

Pour moins procrastiner, il est aussi important de bien s’organiser.

L’un des moteurs les plus puissants qui vous poussent à procrastiner, c’est le manque de satisfaction et de récompense immédiates.

Découpez donc chaque tâche en petits morceaux afin d’avoir le sentiment d’accomplir quelque chose chaque jour.

Pour ne plus procrastiner, voici quelques astuces:

  • Fixez-vous des objectifs quotidiens raisonnables et atteignables.
    Il n’y a rien de pire pour nourrir la procrastination que de se fixer des objectifs inatteignables.
    Vous abîmerez votre confiance en vos capacités.
    Au début, fixez-vous des objectifs atteignables en à peine trois heures de travail par jour.
  • Travaillez tôt le matin.
    Quand la journée est encore jeune, les procrastinateurs sont plus détendus, car ils ont l’impression d’avoir tout le temps nécessaire pour faire ce qu’ils doivent faire.
    Profitez de ce sentiment pour travailler quelques heures dès le réveil.
  • Coupez votre connexion Internet. Le Web est le pire ennemi des procrastinateurs.
    Si vous avez besoin de votre connexion, installez des extensions de navigateur pour bloquer des sites pendant certaines plages horaires.
  • Et, pour conclure, la meilleure astuce pour arrêter de procrastiner est à un clic de vous. Juste en dessous…

“COMMENT VAINCRE LA PROCRASTINATION?“

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.

Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:

« Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS »



Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut